Qui est l'inventeur du liquide pour cigarette électronique

Qui est l'inventeur du liquide pour cigarette électronique

La cigarette électronique fait désormais partie de notre quotidien, il existe même plus de 2000 points de vente en France. Comment la cigarette électronique est-elle devenue aussi populaire en quelques années ? Qui l’a inventé et quelle a été son évolution ? Comment l’e-liquide a évolué de son côté ?

Qui a inventé le liquide pour cigarette électronique ?

D’après une étude réalisée en 2019 par Santé publique France, plus de 700 000 personnes ont réussi à arrêter de fumer avec l’aide de la cigarette électronique. Comment la cigarette électronique a-t-elle évolué et le liquide de vapoteuse avec elle ? Qu’en est-il de nos eliquides NeoVapo ?

L’évolution de la cigarette électronique

Hon Lik, né en 1956 dans une province chinoise, est considéré comme l’inventeur de la cigarette électronique. Hon Lik est un ancien pharmacien qui devient vite accro à la cigarette. Pour arrêter de fumer, ce passionné d'électronique crée un appareil capable de se substituer au tabac, il invente l’idée de la cigarette électronique. Après plusieurs années de recherches, il crée le premier dispositif pour remplacer la cigarette et ainsi, la vapoteuse entre dans l’Histoire.

Le prototype de Hon Lik exploitait la technologie par ultrasons à haute fréquence combiné à un fil chauffant. Le liquide entre alors en vibration et se vaporise. Pour avoir la sensation d’une cigarette, Hon Lik ajoute de la nicotine dans son mélange. En 2009, David Yungiang Xiu vient détrôner l’invention de Hon Lik en déposant le brevet du système de la résistance chauffante, c’est à ce moment que l’e-cig deuxième génération apparaît, un système bien moins cher que le principe de vaporisation par ultrason.

C’est le début de toutes les innovations et de la victoire de la cigarette électronique. En France, la cigarette électronique débarque en 2005, d’abord sous la forme de l’e-cig de Hon Lik, puis vers celle de David Yunqiang Xiu. Après des débuts timides et des interrogations de la part des scientifiques, la cigarette électronique s’installe dans notre quotidien. Présentée comme un moyen efficace pour arrêter de fumer, beaucoup de fumeurs se mettent à la vapoteuse. C’est à partir de 2010 que la cigarette électronique connaît un véritable boom.

En 2016, le Haut conseil de la santé publique admet que la vapoteuse peut effectivement être considérée comme une aide au sevrage tabagique et qu’elle réduit les dangers quant à la consommation de tabac. En 2015, une étude du Public Health England rapporte qu’une e-cig est 90 % moins nocive qu’une cigarette.

En 2018, le marché mondial de la vapoteuse pesait près de 820 millions d’euros. En 2019, Santé publique France publiait une étude estimant que 700 000 personnes avaient réussi à arrêter de fumer avec l’aide de la cigarette électronique.

L’évolution du eliquide

Avec l’invention de la cigarette électronique, est apparue celle des e-liquides. À l’origine, l’e-cig avait une conception jetable et une gamme de saveurs limitée. De forme et de taille assez similaire à une cigarette classique, les premiers modèles étaient assez limités par rapport à ceux que l’on trouve à présent.

À l’époque, les cigarettes électroniques étaient à usage unique avec une faible capacité de batterie et une quantité limitée d’e-liquide, qu’il n’était pas possible de recharger. Lorsque la vapoteuse était à court de jus ou de batterie, elle n’était plus utilisable, il fallait la jeter. L’e-liquide de ces appareils fournit très peu de vapeur et de saveur. Les goûts étaient également très limités.

Puis, les consommateurs ont commencé à affiner leurs préférences et leur goût et réclamaient des vapoteuses et des e-liquides plus performants. Ainsi, les fabricants de cigarette électronique et d’e-liquides ont su s’adapter en créant de nouvelles saveurs, des niveaux de nicotine variables et différents ratios de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale (VG).

C’est à ce moment qu’est née l’e-cig avec réservoir et que le vapotage est devenu plus personnalisable. Désormais, il existe de nombreuses saveurs de e liquides, divisées en quatre catégories d’arômes : les classiques, reprenant la saveur d’une cigarette, les fruités, les mentholés ou encore les gourmands. Certaines saveurs reprennent même le “goût” des villes, ou encore celui de cocktails, comme notre eliquide Pina Colada.

La création des sels de nicotine

Pour les gros fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer, le taux de concentration de nicotine (allant jusqu’à 24 g) n’était parfois pas suffisant. C’est ainsi que les sels de nicotine sont apparus, une nouvelle forme de nicotine qui frappe plus fort et plus rapidement, spécialement conçue pour les gros fumeurs qui souhaitent réussir leur sevrage tabagique.

L’un des grands avantages de ces e-liquides aux sels de nicotine, c’est qu’ils fournissent un hit plus doux, même avec une dose élevée de nicotine, ce qui laisse toute sa place à la saveur choisie. De plus, en raison de leur rapidité d’action, il n’est pas nécessaire de prendre un dosage aussi élevé, par exemple, un sel de nicotine de 20 mg équivaut à 36 mg dans une formulation de base libre.

De nos jours, la création de saveurs de e-liquides n’a plus de limites, il en existe pour tous les goûts et à tous les dosages de nicotine. Mais pour ceux qui recherchent la perfection ultime, ou qui aiment simplement le DIY, il est également possible de faire son eliquide DIY.

Le liquide pour cigarettes électroniques - Qui l'a inventé ?

Lorsqu'il s'agit de cigarettes électroniques, beaucoup de gens ont plus de questions que de réponses. D'où viennent ces appareils ? Qui les a inventés et quand ?

Quel est le liquide qu'ils utilisent, et quelle est son origine ? Heureusement pour ceux d'entre vous qui se posent ces questions, nous avons les réponses pour vous. La cigarette électronique a été développée par différents fabricants à travers le monde ces dernières années.

C'est une invention assez récente, mais elle est devenue très populaire en peu de temps. Beaucoup de gens se demandent comment ils peuvent arrêter de fumer avec une e-cigarette et quels sont ses avantages.

Cependant, peu de gens savent qu'il existe différentes versions de ce produit et que la principale différence entre elles réside dans le type de liquide utilisé et son origine.

Cigarettes électroniques : D'où viennent-elles ?

La cigarette électronique a été inventée par un pharmacien chinois en 2003. Il avait l'idée d'un appareil qui pourrait remplacer les cigarettes, quelque chose qui imiterait le processus de fumer mais sans les effets néfastes du tabac et de la fumée.

Mais il n'a pas réussi à mettre son idée sur le marché, c'est donc Philip Morris qui a donné vie à ce produit en 2003. La principale raison de l'invention de ce produit était de trouver un moyen d'aider les fumeurs à arrêter de fumer, tout en essayant d'éviter les procès intentés par divers gouvernements et organisations en raison des conséquences néfastes de la fumée de cigarette.

Comme l'appareil produit de la fumée mais ne contient pas de tabac, l'entreprise pouvait le vendre sans enfreindre les lois anti-tabac.

Qui a inventé la cigarette électronique ?

La personne qui a inventé la cigarette électronique est Hon Lik, un pharmacien chinois qui a développé l'idée en 2003.

Hon Lik essayait de trouver une alternative au tabac, qui est nocif pour la santé et à l'origine de nombreux décès. L'idée était de créer un dispositif électronique qui imite le fait de fumer mais ne contient pas de substances nocives, comme le goudron et la nicotine.

Hon Lik a fait breveter son invention, qui était la première cigarette électronique. Au départ, le produit n'a pas reçu beaucoup d'attention. Il lui faudra plusieurs années pour devenir un phénomène mondial.

La première entreprise qui a commencé à vendre le dispositif est Philip Morris, qui l'a mis sur le marché en 2003. Le produit est devenu très populaire, et d'autres fabricants ont commencé à développer leurs propres versions de l'e-cigarette.

Liquide pour cigarette électronique

Le liquide pour cigarette électronique est la substance qui est utilisée pour créer de la vapeur lorsque vous fumez avec. En fait, il s'agit de la même substance que celle utilisée dans les cigarettes de tabac originales - une solution de propylène glycol et de glycérine végétale.

Il existe également des versions qui contiennent de la nicotine. Dans une cigarette électronique, le liquide est chauffé ; cela produit une vapeur qui est absorbée par les poumons puis expirée.

Le liquide a une saveur, ainsi que de la nicotine, de sorte que l'utilisateur peut choisir le goût et le niveau de nicotine dans le produit. Le liquide est généralement contenu dans une bouteille, qui est remplie lorsque cela est nécessaire.

Liquides pour cigarettes électroniques à fabriquer soi-même

Vous pouvez fabriquer vous-même un liquide pour cigarettes électroniques en mélangeant de la glycérine végétale et du propylène glycol. Pour ajouter du goût, vous pouvez utiliser des extraits naturels, comme le tabac, le café ou la vanille.

Vous pouvez également ajouter de la nicotine au mélange pour le rendre plus puissant. Cependant, n'oubliez pas que la nicotine est une substance très forte et qu'elle peut être dangereuse si elle est consommée en grande quantité.

Si vous décidez de fabriquer vous-même un arôme, veillez à utiliser des ingrédients de qualité alimentaire. Vous pouvez acheter du propylène glycol et de la glycérine végétale dans toutes les pharmacies ou en ligne.

Les extraits de différents arômes peuvent être achetés dans des magasins spécialisés, ou vous pouvez utiliser des extraits de la cuisine, comme l'extrait de vanille. En plus des arômes, il est possible d'ajouter de la nicotine au mélange.

Vous pouvez acheter de la nicotine sous différentes formes, comme des gommes ou des patchs à la nicotine. La quantité de nicotine dans le mélange doit être déterminée en fonction des besoins du fumeur.

e-Liquide des fabricants

Lors de l'achat de cigarettes électroniques, vous pouvez choisir entre trois liquides différents. Le premier est au tabac, le deuxième au menthol et le troisième est classique. Les liquides à saveur de tabac contiennent de la nicotine, tandis que les deux autres n'en contiennent pas.

Le liquide mentholé a le goût d'une cigarette mentholée, mais sans le goût du tabac. En fait, il contient de l'huile de menthe, qui lui donne sa saveur. Le liquide classique dégage un goût de tabac.

Il contient de nombreux arômes différents, ce qui le rapproche du goût de la cigarette. Si l'on parle de liquides à saveur de tabac, ils contiennent du propylène glycol, de la glycérine végétale, de la nicotine et des extraits de tabac.

Le liquide mentholé est fabriqué à partir des mêmes substances, avec l'ajout de menthol. Le liquide classique est composé de propylène glycol, de glycérine végétale, d'eau et de nicotine.

Le liquide pour cigarettes électroniques est la substance qui est utilisée pour créer de la vapeur lorsque vous fumez avec. En fait, il s'agit de la même substance que celle utilisée dans les cigarettes à tabac originales - une solution de propylène glycol et de glycérine végétale.

Il existe également d'autres versions qui contiennent de la nicotine. Le liquide est chauffé, ce qui produit une vapeur qui est absorbée par les poumons, puis expirée.

Le liquide a un arôme, ainsi que de la nicotine, de sorte que l'utilisateur peut choisir le goût et le niveau de nicotine dans le produit. Il existe de nombreux fabricants de cigarettes électroniques, qui proposent leurs propres e-liquides. La principale différence entre eux est le type de liquide utilisé et son origine.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Qui a inventé le liquide pour cigarette electronique ?

Qui est l'inventeur du liquide pour cigarette electronique ?

Quelle est la réglementation sur l'e-liquide ?

Publié le 09/04/2021 et modifié le 12/07/2024 dans Histoire du liquide pour cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème