Quand remplir son atomiseur reconstructible ?

Quand remplir son atomiseur reconstructible ?

Quand remplir le réservoir de son atomiseur reconstructible ?

Il faut remplir le réservoir de son atomiseur reconstructible avant qu’il ne soit complètement vide. Il est important de ne jamais vapoter avec une résistance déshydratée. Du e-liquide doit toujours imbiber le coil. Dans le cas contraire, c’est le dry hit assuré.

Attention, tous les atomiseurs reconstructibles ne sont pas équipés d’un réservoir. Pensez aux drippers qui fonctionnent au « goutte à goutte ». Dans ce cas, le vapoteur doit injecter régulièrement du jus sur le fil résistif afin qu’il ne s’assèche pas. Sauf si votre atomiseur utilise le bottom feeder.

Neovapo vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le remplissage de l’atomiseur reconstructible. Devenez incollable sur le RBA et ne ressentez jamais le goût de brûlé du dry hit !

Quand mettre du e-liquide dans son atomiseur reconstructible ?

Il convient de mettre du e-liquide dans son atomiseur reconstructible régulièrement. L’objectif est de ne pas laisser le coil s’assoiffer. La résistance a besoin de liquide pour fonctionner. Si elle vient à manquer de juice, elle ne peut pas le vaporiser et ne peut donc pas créer de vapeur.

Il est important de remplir son atomiseur reconstructible avant que le réservoir pyrex ne soit complètement vide. Si vous vapotez avec un ato RTA ou RDTA, regardez le contenu du tank. Si le niveau de liquide est très bas, retirez le bouchon de votre flacon et remplissez le rba de juice de vape.

Si vous vapotez avec un dripper (RDA), vous n’avez pas le confort d’un tank pour stocker votre e-liquide français. Dans ce cas, pas le choix, vous devez injecter vous-même du liquide sur le coil de la résistance. Mais si vous avez l’option bottom feeder, vous pouvez, comme pour un tank, vérifier régulièrement le niveau de jus de la bouteille.

Comment remplir son atomiseur reconstructible ?

Un atomiseur reconstructible peut se remplir de deux façons, en fonction de son modèle. Certains RBA s’alimentent en bottom feeder, c’est-à-dire par le bas. Dans ce cas, vous devez dévisser la base de l’ato pour pouvoir accéder au réservoir.

D’autres RBA se remplissent en top feeder, c’est-à-dire par le haut. Ce type de remplissage est bien plus pratique, parce que vous n’avez pas besoin de démonter l’atomiseur. Il limite également le risque de fuite et vous fait gagner du temps. Il suffit de soulever le top cap pour remplir le réservoir.

De plus en plus de clearomiseurs reconstructibles utilisent le remplissage par le haut. C’est en effet bien plus confortable que le remplissage par le bas. Ce dernier peut être un peu encombrant lors de vos déplacements. Il vaut mieux être à l’arrêt pour remplir un atomiseur reconstructible en bottom feeder.

3 signes qu’il est temps de recharger son atomiseur reconstructible

Vous savez qu’il est temps de recharger votre atomiseur reconstructible quand :

  • vous ressentez un goût de brûlé, mais que la résistance est neuve ou propre ;
  • la vapeur est de moins en moins dense ;
  • le goût de la vape est nettement moins prononcé qu’auparavant.

Une expérience vaping réussie repose sur des bases simples. Il suffit d’équiper son atomiseur reconstructible d’une résistance propre, de l’alimenter en e-liquide régulièrement et de bien régler son mod sur un wattage doux et adapté à l’impédance de la tête d’ato (ohm).

Remplissez votre RBA pour éviter le dry hit. C’est la raison numéro un qui doit vous motiver à sortir votre fiole d’eliquide français Neovapo.

Forcément, moins vous avez de jus dans le tank et moins votre résistance peut vaporiser de clouds. Vous savez qu’il est temps de recharger l’atomizer lorsque la vapeur est de moins en moins abondante et riche. Si vous avez l’habitude de la vape DL, vous vous en rendrez compte rapidement.

Enfin, moins votre résistance s’abreuve de jus de vap et moins elle peut bien retranscrire ses délicieux arômes. Afin de ressentir des saveurs intenses, remplissez régulièrement le réservoir de votre rba. Vous n’aurez ainsi aucun risque de ressentir le dry hit et de perdre le goût fort de vos flavors préférées.

Comment alimenter un dripper en liquide pour cigarette électronique ?

Le dripper est un type d’atomiseur reconstructible que l’on appelle aussi Rebuildable Dripping Atomizer (RDA). Il s’agit d’un clearomiseur reconstructible qui ne possède pas de réservoir. Il n’est donc pas possible de stocker l’eliquide dans un tank, puisqu’il n’en a pas.

Le dripper est connu pour décupler les saveurs aromatiques du eliquide. Son aspect très minimaliste a de quoi faire peur au début, mais les vapoteurs tombent rapidement accros aux sensations qu’il procure. Cette absence de réservoir permet d’imprégner généreusement le coil et la mèche de la résistance.

La seule contrainte que pose de RDA concerne le remplissage. Puisqu’il n’y a pas de tank, il ne peut pas y avoir de stockage. Pour éviter le dry hit, le e-fumeur doit donc régulièrement prendre son flacon de liquide pour ecigarette et imbiber la résistance.

Pour injecter du e liquide dans son dripper, il suffit de relever une petite coque, puis de faire couler le liquide sur le coil et la mèche de coton.

L’option bottom feeder pour les atomiseurs RDA

Il existe tout de même une alternative pour stocker du e-liquide, même avec un dripper. La communauté du vaping s’est creusée les méninges et voilà que les fabricants ont inventé l’option bottom feeder, également appelée Shonquer.

Qu’est-ce que le bottom feeder pour un dripper ? Il s’agit d’une petite bouteille en plastique qui se place à l’intérieur du mod électronique et qui est directement reliée à l’atomiseur. Pour pouvoir alimenter le fil résistif en e-liquide, le e fumeur presse la bouteille, ce qui émet un léger bruit.

Ce « shonk » que l’on entend lorsqu’on presse la bouteille pour alimenter le dripper a donné le nom de Shonquer à cette méthode. La bouteille fait office de réservoir. Attention, pour utiliser cette option, il faut commander un mod et un RBA tous deux compatibles avec le bottom feeder (BF).

La box Aegis Squonk 100W de Geek Vape est compatible avec le bottom feeder. Le dripper Aura RDA de Digiflavor est également compatible avec le BF.

Choisir un atomiseur RDTA : un mix entre le RTA et le RDA

Si vous ne trouvez pas de dripper à votre vape, vous pouvez toujours basculer sur un atomiseur reconstructible « hybride ». Le Rebuildable Dripping Tank Atomizer (RDTA) est une sorte de RBA qui combine les avantages du RTA et du RDA.

Le RDTA est un dripper équipé d’un réservoir. Il possède tout de même un diamètre et une carrure bien plus imposants que les autres rba. A titre d’exemple, le meilleur atomiseur reconstructible du marché, l’Aromamizer Titan de Steam Crave possède un réservoir d’une contenance de 28 ml.

Cette donnée vous laisse imaginer la taille d’un tel atomiseur. Heureusement, il en existe des plus petits. Le réservoir se trouve en bas, sous la résistance. Le rdta est un atomizer idéal pour faire beaucoup de vapeur avec sa cigarette électronique. Il est également parfait pour ressentir plus de goût lors de l’inhalation.

Commandez votre meilleur atomiseur reconstructible RDTA sur le shop Neovapo.

Que mettre dans le réservoir d’un atomiseur reconstructible ?

Il ne faut mettre que du liquide pour cigarette électronique dans le réservoir d’un atomiseur reconstructible. Même si vous avez un clearomiseur classique, ces appareils de vape ne fonctionnent qu’avec un liquide particulier et spécifique. Il s’agit du e-liquide.

Idéalement, nous vous conseillons d’acheter des e-liquides fabriqués en France. Vous êtes ainsi sûr de la provenance et de la qualité des ingrédients. Chez Neovapo, nous fabriquons nos propres e liquides depuis plus de 10 ans. Tous sont français et conçus dans un laboratoire situé à Poitiers, par des experts de la vaporette.

Pas moins de 600 arômes de eliquide français vous attendent en magasin et sur le shop en ligne. Il y en a pour tous les goûts et toutes les saveurs. Envie de gourmandise ? Le e-liquide français Caramel est là. Envie de goûts fruités ? Savourez les eliquides français Cassis et Orange.

Le paradis des saveurs est ici !

Peut-on mettre de l’eau dans le réservoir de son RBA ?

Non, il n’est pas possible ni conseillé de mettre de l’eau dans le réservoir de son atomiseur reconstructible. D’abord, parce que votre RBA n’est pas fait pour vaporiser de l’eau. Ensuite, parce que vous ne voudriez pas que l’eau de votre réservoir entre en contact avec la résistance et le courant électrique de la batterie.

Il est impératif de n’utiliser que du liquide de vap’ pour remplir son atomiseur reconstructible. Chez Neovapo, nous n’utilisons pas d’eau dans la composition de nos e-juices. Cet ingrédient n’est pas indispensable à la vaporisation d’un nuage de vapeur.

Et si vous avez pu voir certains e-liquides composés d’eau, sachez que la quantité est minime et nettement inférieure à 1 % de la composition totale. Ne vous amusez donc pas à diluer votre e-liquide diy par exemple avec de l’eau. Suivez nos recettes et nos conseils pour créer votre juice de vape maison idéal !

La composition du e-liquide Neovapo

Nous avons à cœur de vous proposer un liquide pour cigarette électronique simple, efficace et excellent en goût. C’est pourquoi nous avons appliqué la formule : « plus c’est simple, mieux c’est ». Et c’est vrai ! Dans la vape, comme partout.

Nos e-liquides français se composent seulement des ingrédients essentiels à la création d’un nuage de vapeur. Vous retrouvez dans vos flacons :

  • du propylène glycol ;
  • de la glycérine végétale ;
  • des arômes ;
  • éventuellement de la nicotine.

Il est tout à fait possible de vapoter avec des e-liquides sans nicotine. Nos taux de nicotine vont de 0mg/ml à 18mg/ml. Avec le DIY, vous avez la possibilité d’ajouter la quantité de boosters que vous souhaitez. Vous réalisez alors un dosage personnalisé et mieux adapté à vos besoins.

Nous n’ajoutons pas d’eau ni d’alcool dans vos eliquides maison. Nous avons dit simplicité et simplicité voici. Pas besoin de plus d’ingrédients pour inhaler une savoureuse vapeur, riche en flavours. Le ratio de PG et de VG vous permet d’aspirer plus de vapeur ou plus de saveur.

Quel e-liquide français choisir pour vaper ?

Votre réservoir pour atomiseur reconstructible est vide et vous ne savez pas quel e-liquide français choisir ? On vous comprend. Avec autant de choix, ce n’est pas facile de trouver la saveur parfaite pour vapoter. Chez Neovapo, nous vous proposons 7 gammes de liquides pour vapoteuse.

  • Les e-liquides fruités : menthe, cassis, orange, fraise, fruits rouges, pêche, litchi, etc.
  • Les e-liquides frais : tabac menthol, sorbet mangue cassis, thé glacé mangue, etc.
  • Les e-liquides au tabac : tabac blond, tabac caramélisé, tabac nature, goût cigare, etc.
  • Les e-liquides à la menthe : menthe fraîche, menthe eucalyptus, menthe glaciale, etc.
  • Les e-liquides mix : baies des îles, biscuit fraise, bubblegum, limonade, etc.
  • Les e-liquides boisson : cola, café, cactus, mojito, thé, sangria glacée, etc.
  • Les e-liquides gourmands : barbe à papa, gâteau au chocolat, crumble, cookie, etc.

Si vous commencez la vape et que vous venez d’arrêter de fumer, débutez le vapotage avec un e-liquide au goût de tabac. Misez sur des arômes légers, fruités et peu sucrés. Quand vous vous serez bien habitué à la vapote, vous pourrez tenter des expériences gustatives plus originales.

Nous vous recommandons savoureusement les eliquides français Menthe glaciale, Rocky red et Tabac Viking pour remplir votre atomiseur reconstructible. Ces juices font partie des parfums préférés des Neo vapoteurs. N’hésitez pas à consulter notre top des e-liquides dans la rubrique « Les Tops ».

Atomiseurs reconstructibles : quand changer de coton ?

L’énorme avantage de l’atomiseur reconstructible est qu’il vous permet de faire beaucoup d’économies au niveau de la résistance. La tête d’atomiseur du rba peut être nettoyée et réutilisée. En revanche, la mèche de coton a une durée de vie limitée.

Alors, quand changer sa mèche de coton ? Dans l’idéal, réalisez de nouvelles mèches toutes les deux à trois semaines. Le dry hit sonne l’heure du changement de coton. La base pg/vg s’est caramélisée autour de la mèche, ce qui l’obstrue.

De fait, le eliquide ne peut plus remonter pour alimenter le coil. C’est ce qui provoque le dry hit. Du coton encrassé n’est pas réutilisable ou lavable. Il convient donc de refaire une mèche pour pouvoir à nouveau vapoter sans ressentir de goût de cramé.

Comment refaire une mèche ?

Pour refaire une mèche de coton, commencez par commander le matériau parfait. Le coton bio japonais disponible sur le site est organique, naturel et biologique. Son excellente capillarité sublime les saveurs de votre eliquide.

Aérez le coton et prenez-en un peu. Enroulez-le autour de vos doigts pour former une mèche assez longue pour remplir la résistance. Laissez un centimètre de longueur dépasser. Une fois la mèche enroulée, insérez-la à l’aide d’une pince courbée entre les spires de la tête d’atomiseur.

Le centimètre de longueur qui dépasse se place ensuite dans la cuve du plateau de montage. Le coton doit être compact, mais ni trop épais ni trop fin. N’oubliez pas de l’amorcer avant de commencer à vapoter. Vous vous éviterez ainsi un dry hit inutile.

Quel atomiseur choisir ?

Choisissez toujours un atomiseur reconstructible qui vous correspond. Choisissez-le en fonction de son type (RDTA, RTA ou RDA) et de vos préférences de vape. Parcourez les articles du blog pour en savoir plus sur comment choisir son atomiseur reconstructible et quels sont les meilleurs RBA du moment.

Pour les débutants, nous vous recommandons de commencer le reconstructible avec un atomiseur RTA de type tank. Vous pourrez profiter du confort d’un réservoir pyrex. Le rta ressemble vraiment à un clearomiseur normal, ce qui ne vous déstabilisera pas beaucoup au début.

Si vous êtes plutôt à l’aise dans la vape, pas trop tête en l’air et que le dry hit ne vous fait pas peur, optez pour un dripper. C’est encore mieux si vous recherchez un rba pour ressentir plus de goût lors de l’aspiration. Un dripper est ce qu’il y a de meilleur pour accentuer les flavours du eliquide.

Si vous recherchez un ato pour faire de la grosse vapeur ou du cloud chasing, les RDTA vous ouvrent leurs portes. Laissez-vous tenter par l’un de ces atomiseurs imposants et ultra-performants. Les saveurs et la vapeur seront au rendez-vous.

Liste des meilleurs atomiseurs en fonction de son profil de vapoteur :

  • Vapoteur débutant : le Kylin RTA de Vandy Vape, le Captain Elite de Ijoy ou encore le Zeus RTA de Geek Vape ;
  • Vapoteur amateur de saveurs : le Lush Plus RDA de Wotofo, le Transformer RDA de Vaporesso ou bien le Cheetah 2 RDA de OBS ;
  • Vapoteur adepte du cloud chasing : l’Aromamizer Titan RDTA de Steam Crave, le Quad-Flex Survival d’Aspire ou le Medusa Reborn RDTA de Geek Vape.

Commandez votre atomiseur reconstructible dès maintenant et redécouvrez la vape intense et unique !

Plutôt choisir un clearomiseur ou un atomiseur ?

Vous hésitez entre l’achat d’un nouveau clearomiseur ou d’un atomiseur reconstructible ? Voici nos conseils. Tout d’abord, il faut faire la différence entre les deux. Le RBA (Rebuildable Atomizer) vous permet de créer vos propres résistances pour ecigarette. Le clearomiseur utilise des résistances prémontées.

L’atomiseur reconstructible est en ce sens plus économique que le clearomiseur classique. Il possède toutefois de nombreuses contraintes. Faire ses propres résistances n’est pas compliqué, mais nécessite des connaissances techniques particulières. Par exemple, il est important de connaître la loi d’Ohm.

Nous ne conseillons pas au vapoteur débutant de commencer la vape avec le reconstructible. Débutez tranquillement avec un clearomizer avant de tenter le rba. Néanmoins, si vous êtes bricoleur, que vous souhaitez réduire vos dépenses et que vous voulez personnaliser votre vapotage, le reconstructible vous tend les bras !

Alors, plutôt reconstructible ou atomiseur ? À vous de choisir.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment ouvrir un atomiseur reconstructible

Quand remplir son atomiseur reconstructible

Comment monter un atomiseur reconstructible

Atomiseur reconstructible ou clearo, les différences

Comment faire un atomiseur reconstructible

Publié le 10/09/2021 et modifié le 18/05/2024 dans Qu'est-ce qu'un atomiseur reconstructible par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème