A quoi sert la résistance d’une cigarette électronique

A quoi sert la résistance d’une cigarette électronique

Utilité et rôle d'une résistance pour cigarette électronique

La résistance sert à chauffer et à vaporiser le eliquide. Elle est à l’origine de la création de la vapeur, nécessaire pour vapoter.

La résistance est le cœur de la vape. Sans elle, rien n’est possible et surtout pas le vapotage. Son rôle est de chauffer, puis de vaporiser le liquide pour cigarette électronique. Elle fonctionne grâce à un ou plusieurs fils résistifs qui ralentissent le courant électrique. Ce ralentissement génère de la chaleur qui permet au propylène glycol et à la glycérine végétale de s’évaporer.

Découvrez à quoi sert la résistance d’une cigarette électronique. Quel est son rôle dans la vape ? Comment l’utiliser, la choisir, la vapoter… Devenez un pro de la vaporette en seulement 5 minutes de lecture. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’utilité de la résistance dans un clearomiseur.

Qu’est-ce qu’une résistance pour clearo ?

Une résistance est une pièce détachée métallique. Elle ressemble à un cylindre argenté. Elle se visse à l’intérieur du clearomiseur et plus exactement à l’intérieur du tank. La résistance peut être retirée si besoin et même doit être retirée quand elle est obstruée.

Elle se compose d’un ou plusieurs fils résistifs, qu’on appelle aussi des coils. Ces fils sont entortillés et enroulés pour former une sorte de queue en tire-bouchon. Les espaces entre les coils sont des spires. Les fils sont situés à l’intérieur de la résistance.

La tête d’atomiseur se compose aussi d’une mèche de coton. Cette mèche sert de conducteur entre la chaleur générée par les coils et le e-liquide qui est stocké dans le réservoir pyrex. La mèche de coton trempe dans le juice de vape. Elle doit toujours être humide, de même que les coils doivent rester hydratés.

La résistance d’une e-cigarette est un consommable. Cela veut dire qu’elle a une durée de vie limitée. Quand elle ne fonctionne plus, il faut la remplacer. Un atomiseur dure en moyenne entre deux et trois semaines. Cela peut être moins si le vapoteur vapote des eliquides High VG.

À quoi sert la résistance d'une ecig ?

Le clearomiseur n’est rien sans sa résistance. Il est très important de toujours vaper avec une résistance vissée à l’intérieur du tank. Autrement, vous ne pourrez pas mener à bien votre session vaping. Le tirage de la vapeur sera tout simplement impossible.

La résistance sert à chauffer et à vaporiser le e-liquide. Grâce à ses coils et à la mèche de coton, elle transforme l’énergie électrique générée par la batterie, en énergie thermique. C’est cette chaleur qui crée un cloud de vapeur. Sans ce nuage, il est impossible de vapoter.

C’est pourquoi la résistance a une place cruciale dans la composition d’un clearomizer. Elle est indispensable pour commencer la vape et pour poursuivre ses pauses vapote. Il est préférable de toujours avoir une petite réserve de celles-ci. Étant donné qu’elles se remplacent souvent dans le clearomiseur, vous ne tomberez jamais en panne avec votre réservoir.

Neovapo vous propose des résistances pour ecigarettes. Vous trouverez la résistance compatible avec votre clearomiseur sur le site ou dans l’une de nos boutiques. Plusieurs valeurs en ohm sont disponibles pour vous permettre de personnaliser au mieux votre expérience vaping.

Comment fonctionne une résistance pour cigarette électronique ?

Lorsque le e fumeur appuie sur le bouton switch de son mod électronique (également appelé bouton fire), il actionne la batterie. La batterie peut être intégrée dans la box ou mobile. La batterie mobile est un accumulateur. Les accus 18650 sont les plus fréquents sur le marché et les meilleurs pour vaper.

Le vapoteur libère le courant électrique qui circule dans son circuit. Il passe par le pin de connexion qui relie le clearomiseur et le modbox, puis atteint la résistance. Là, les coils, qui sont en métal, freinent la course des électrons (qui composent le courant électrique). En physique, rien ne se perd et tout se transforme.

Le ralentissement des électrons leur fait perdre de l’énergie. Cette énergie est alors transformée. C’est ce qu’on appelle l’effet Joule. L’énergie cinétique (qui circule) devient de l’énergie thermique. Autrement dit, la résistance génère de la chaleur.

La chaleur passe ensuite par la mèche de coton et chauffe le e-liquide. Ce dernier se compose d’une base de propylène glycol et de glycérine végétale. Les arômes et la nicotine sont dilués dans cette base pg vg. Au-delà de 60°C environ, la base s’évapore et forme un nuage de vapeur.

Le cloud remonte par la cheminée, un conduit situé dans le top cap, puis atteint le drip tip, qui est l’embout buccal de la cigarette électronique. Le vapoteur tire sur cet embout pour inhaler la vapeur. Voilà ! C’est ainsi que fonctionne la résistance d’un clearomiseur. Et vous, vous vapotez !

Les résistances sont-elles toutes les mêmes ?

Un peu comme les êtres humains, chaque résistance est différente. Il existe une quantité incroyable de têtes d’atomiseur. Toutes correspondent à un modèle de clearomiseur (ou plusieurs modèles d’une même marque ou gamme). Si elles se composent approximativement des mêmes éléments, elles n’ont pas forcément la même forme et n’utilisent pas toujours des matériaux identiques.

Il existe par exemple des résistances dont les mèches sont extérieures et visibles. C’est le cas des résistances T2 pour le clearomiseur Kangertech T2. D’autres résistances ont une taille longue, un diamètre large, une fabrication en mesh, des coils en kanthal, en acier inoxydable, etc. Il existe de nombreux modèles de résistance pour ecigarette.

Toutes les résistances ne fonctionnent également pas de la même manière. Tout dépendra de leur valeur en ohm et de leur plage de puissance.

À quoi servent les ohms de la résistance ?

Il existe deux informations importantes lorsque vous choisissez une résistance :

  • sa valeur en ohm (Ω)
  • sa plage de puissance (W)

Ces deux indications sont gravées sur la résistance. Vous ne pouvez pas les rater. L’impédance en ohm vous indique comment vapoter avec la tête d’atomiseur choisie. Il existe, là encore, deux types d’atomiseurs :

  • les résistances classiques de plus de 1 ohm
  • les résistances subohms de moins de 1 ohm

Les résistances classiques sont conseillées pour le vapotage en inhalation indirecte (MTL). Elles fournissent une vapeur serrée dont la température varie de chaude à tiède. Elles procurent des sensations qui rappellent celles de la cigarette de tabac classique. Elles sont idéales pour ne pas encrasser trop vite le clearomiseur et pour commencer la vape.

Les résistances subohms sont recommandées pour la vape en inhalation directe (DL). Elles produisent une vapeur très chaude et plus abondante que les résistances classiques. Il est conseillé de les vapoter avec un tirage aérien, mais il est tout à fait possible d’utiliser la vap mtl, ce qui multipliera les sensations et les flavours du eliquide.

À quoi sert la plage de puissance d’un atomiseur ?

La plage de puissance varie en fonction de la valeur de la résistance. Vous verrez cette indication inscrite juste en dessous de l’impédance. Si elle ne s’y trouve pas, regardez nos fiches produits. Toutes indiquent une plage d’utilisation conseillée pour vaper avec votre résistance.

La plage de puissance s’exprime en watts. Elle vous indique sur quel wattage régler la batterie de la cigarette électronique. Il est important de respecter cette plage d’utilisation. Si votre atomizer a une puissance recommandée située entre 30w et 80w par exemple, il faudra absolument ne pas dépasser 80 watts et ne pas aller en dessous de 30 watts.

Dépasser le wattage conseillé pourrait brûler les coils de la résistance. Vous ressentirez aussitôt un goût de brûlé très désagréable lors de l’aspiration de la vapeur. C’est ce qu’on appelle le dry hit. Il vous informe sur l’état d’encrassement de la résistance. Dans cette situation, un dry hit voudrait dire que vous êtes en train de cramer votre ato parce que vous envoyez une puissance électrique trop intense. Plus intense que ce qu’il peut supporter.

Veillez aussi à ne pas aller en dessous du wattage minimum recommandé. Cela altérerait les saveurs et vous auriez une expérience vaping un peu maigre en sensation. Le but est, bien sûr, de trouver le meilleur réglage de la puissance pour sublimer vos arômes et vivre une excellente pause vapeur. Des fonctionnalités du chipset, le programme électronique intégré au mod, comme le wattage variable, peuvent vous aider à trouver la puissance idéale pour vaper.

Comment choisir une résistance ?

Le choix de la résistance est très important. La tête d’atomiseur détermine la qualité du vapotage. Mal la choisir revient à se tirer une balle dans le pied. Une résistance qui n’est pas compatible avec son modèle de clearomiseur ou qui est inadaptée à son niveau de vap risque de vous faire déchanter lorsque vous prendrez votre puff de vapeur.

Pour bien choisir une résistance, observez les éléments suivants (avant de l’acheter) :

  • sa valeur en ohm
  • sa plage d’utilisation
  • sa compatibilité avec les différents clearomiseurs
  • le matériau utilisé pour fabriquer les coils
  • son montage

Tous ces éléments vous donneront des indices et vous aideront à bien choisir la résistance. La valeur en ohm et la plage de puissance vous permettent déjà de savoir comment vapoter. Vous saurez si votre vapeur sera chaude ou très chaude et si vous pourrez vapoter en aspiration directe ou indirecte.

Bien sûr, la compatibilité de la résistance avec les clearomiseurs est une donnée essentielle. Toutes les résistances ne sont pas forcément compatibles avec tous les atomiseurs. En général, une marque de cigarette électronique fabrique le clearo ainsi que les résistances qui lui sont associables. Vous trouverez cette indication sur les fiches produits des clearomiseurs et des résistances, mais aussi sur la notice d’utilisation.

Les coils peuvent être fabriqués à partir de différents matériaux. Savoir que votre résistance a un fil résistif en nickel, acier inoxydable ou en titane vous permet d’utiliser le mode contrôle de la température de la vaporette. Certains matériaux sont plus résistifs que d’autres, par exemple, ce qui peut être intéressant pour faire son choix.

Enfin, le montage de la résistance révèle toute la performance de celle-ci. Un montage en double coil produira plus de vapeur qu’un montage en simple coil. Le mesh offre une surface de chauffe plus grande et une réactivité plus importante. Le montage en strip favorise l’accentuation des saveurs. Ces éléments vous aident à choisir la meilleure résistance possible, qui saura répondre à toutes vos attentes et envies.

Pour tout savoir sur les résistances, consultez notre Guide des résistances disponible sur le blog Neovapo.

Quelle résistance pour débutant choisir ?

Lorsqu’on est novice dans le vapotage, on peut vite se retrouver perdu face à tant de choix. Heureusement, nous sommes là pour vous aider à y voir plus clair. Il faut se rappeler, quand on débute dans la vape, que l’on vient juste d’arrêter de fumer.

Le vapoteur débutant recherche toujours des sensations proches de la cigarette combustible. Il convient donc de commencer la vape en douceur et de choisir des appareils capables de retranscrire des sensations familières à celles de la clope classique. Pour cela, nous vous recommandons le choix de résistances de plus de 1 ohm.

Ces têtes d’atomiseur privilégient les saveurs à la vapeur. Par comparaison aux résistances sub ohms qui favorisent la quantité de vapeur à l’intensité des flavors. Insister sur les arômes au début de la vape est important, d’abord pour habituer le palais au vapotage, ensuite pour contrebalancer le manque gestuel de la cigarette.

Nous conseillons aux vapoteurs et vapoteuses débutants de :

  • choisir une résistance de plus de 1 ohm
  • privilégier la vape MTL (serrée)
  • choisir une cigarette électronique simple
  • vapoter des e-liquides au goût de tabac (au début)
  • choisir un taux de nicotine qui correspond à vos besoins de consommation

Adopter les bons gestes quand on commence la vape facilite la transition de la clope vers l’e-clope. Pour rappel, il est plus que déconseillé de vapoter et de fumer en parallèle. Vous risquez de surconsommer inutilement de la nicotine. De plus, le fait de simplement réduire la consommation de tabac ne réduit pas vraiment les risques pour votre santé ! Prenez un bon départ : zéro clope, des eliquides français avec un dosage de nicotine approprié et une bonne vapote qui vous ressemble.

Le MTL est une manière de vaper plus intuitive et naturelle que le DL. L’inhalation indirecte se fait en deux temps : 1. la vapeur reste dans la bouche et libère ses parfums délicieux 2. la vapeur coule dans la gorge et va dans les poumons. En ce qui concerne l’inhalation directe, la vapeur se rend directement dans les poumons, tel un shot. Pour commencer la vape, il est recommandé de passer par la vape mtl en premier.

Neovapo met à votre disposition des cigarettes électroniques pour débutants. Le Pack Start ou le kit Ego Aio de Joyetech sont des vaporisateurs très simples à utiliser. Ils sont conçus pour accompagner les e-fumeurs novices dans leurs premières expériences vaping.

Choisir sa première cigarette électronique en fonction de ses résistances

Vous ne savez pas quelle première cigarette électronique choisir ? Le mieux est de vous tourner vers un kit complet d’ecigarette. Ces kits aio sont tout-en-un. Ils se composent d’une box et d’un clearomiseur parfaitement compatibles. Il suffit de visser le clearo sur le mod pour commencer à vapoter. Ces kits sont idéaux quand vous n’avez pas encore de vapoteuse.

Neovapo propose trois sortes de kits : les kits pour petits fumeurs, les kits pour fumeurs modérés et les kits pour grands fumeurs. Choisissez votre catégorie en fonction de votre niveau de consommation de tabac. Plus vous fumiez et plus vous aurez, au début de la vap, une consommation élevée de vapeur.

Ensuite, observez les caractéristiques de l’e-cigarette. Regardez en premier les différentes résistances qu’elle utilise avec le clearomizer et la puissance maximale en watts de la batterie. Ces données vous permettront de savoir comment utiliser votre nouvelle vaporette.

Au début, nous vous conseillons de privilégier les ecigs qui ont des résistances adaptées pour votre niveau de vapotage. Préférez des kits simples, composés de clearomiseurs MTL ou polyvalents. Leurs résistances sont très variées ou supérieures à 1 ohm. N’oubliez pas que la valeur d’une tête d’atomizer a un impact direct sur votre expérience vapeur.

Quelques idées de kits de cigarette électronique pour débutant :

  • Kit Ijust Aio de la marque Eleaf
  • Kit Ranger de Kangertech
  • Kit VM Stick 18 de Vaporesso
  • Kit Evio C de Joyetech
  • Kit Stick G15 de Smok

Quelle résistance pour faire beaucoup de vapeur ?

Les résistances de moins de 1 ohm sont celles qui font beaucoup de vapeur. Néanmoins, cette donnée n’est pas le seul critère pour vapoter un gros volume de vapeur. Le montage de la résistance influence aussi la densité du nuage. Par exemple, le notchoil (résistance en forme de tube) est connu pour produire énormément de vapeur lors de l’aspiration.

Les résistances les plus adaptées pour faire de la grosse vapeur restent celles dont la valeur est la plus proche possible de 0 ohm. Puissants, ces atomiseurs sauront produire beaucoup de clouds et vous faire vivre une expérience vape au top !

Pourquoi fabriquer sa propre résistance ?

Il est possible de fabriquer sa propre résistance pour cigarette électronique. Les atomiseurs reconstructibles, à la différence des clearomiseurs, permettent aux e fumeurs de créer leur résistance. Pour cela, ils se composent d’un plateau de montage. C’est sur ce plateau que le vapoteur monte le fil résistif et insère le coton.

Quel est l’intérêt de faire sa propre résistance ? L’avantage est que vous pouvez personnaliser votre vape au maximum avec le reconstructible. Le fait de créer sa résistance de A à Z vous permet de faire de votre moment vaping le meilleur moment de votre vie de e-fumeur. Plus vous connaissez vos préférences de vap et plus vous saurez les atteindre lors du montage des coils.

Mais attention, la fabrication d’une résistance demande des connaissances techniques. Nous déconseillons aux vapoteurs débutants de commencer avec des atomiseurs reconstructibles. Il faut être un peu (beaucoup) bricoleur pour se lancer et ne pas avoir peur de se prendre la tête avec des calculs de valeur et de puissance.

Si vous voulez tester, Neovapo vous propose tout le matériel nécessaire pour commencer le reconstructible en toute sécurité !

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Quelle résistance pour le clearomiseur Zenith ?

Ego Aio : quelle résistance pour e-cig choisir ?

Comment fonctionne une résistance pour cigarette electronique ?

Quelle résistance choisir pour un e-liquide 100 % VG ?

Quelle est la meilleure résistance pour cigarette electronique ?

Publié le 28/06/2021 et modifié le 18/05/2024 dans Quelle résistance pour cigarette électronique choisir par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème