A quoi sert l’airflow de la cigarette électronique ?

A quoi sert l’airflow de la cigarette électronique ?

Le rôle de l’airflow dans la vape

L’airflow est l’arrivée d’air de la cigarette électronique. Il se présente sous la forme d’une bague accompagnée d’une ouverture perforée ou composée de plusieurs trous. Situé au niveau du top cap ou de la base du clearomiseur, son rôle est de vous permettre de contrôler le flux d’air inhalé.

L’airflow sert à ajuster la quantité de vapeur que vous aspirez par le drip tip. La petite bague rotative vous permet d’ouvrir ou de refermer les entrées d’air, et ainsi d’augmenter ou de réduire le volume d’air.

En somme, l’airflow est un outil qui vous permet de personnaliser l’inhalation. On parle, d’ailleurs, de deux à trois types d’aspirations : la vape MTL, la vape DL et la vape RDL. Le type de tirage que vous obtenez avec la vapote dépend du réglage de l’arrivée d’air.

Nous conseillons donc d’acheter un kit de cigarette electronique doté d’un à plusieurs airflows pour gagner en confort de vape et améliorer votre expérience de vaping. Aujourd’hui, la quasi-totalité des cigarettes électroniques sont dotées d’un airflow réglable.

Inhalation directe vs inhalation indirecte (vape MTL vs vape DL)

Il existe deux manières d’inhaler la vapeur de l’e-cigarette :

  • en inhalation directe, ou vape DL pour Direct to lungs (directement aux poumons) ;
  • en inhalation indirecte, vous vape MTL pour Mouth to lungs (de la bouche aux poumons).

Le DL vous permet d’aspirer un gros volume de vapeur en une seule fois. L’aérosol vaporisé ressemble à la fumée d’une chicha. Le hit en gorge est intense, souvent trop fort si vous vapotez un eliquide contenant une grande dose de nicotine.

Le MTL permet, quant à lui, d’inhaler un volume de vapeur serré. Le cloud ressemble à la fumée de cigarette classique. Il est plus facile à assimiler et privilégié par les vapoteurs et vapoteuses débutants qui souhaitent cesser de fumer. Ce type de tirage serré est compatible avec la consommation d’une grande quantité de nicotine.

Privilégier la vape MTL pour arrêter de fumer

La vape MTL est meilleure pour avoir plus de saveur avec la cigarette électronique. Puisque la vapeur reste un moment en bouche, vous avez le temps de ressentir et d’apprécier les arômes du eliquide, ce qui est moins le cas en DL.

L’inhalation indirecte est aussi recommandée pour favoriser l’arrêt du tabac. C’est le type d’aspiration qui se rapproche le plus des sensations du tabagisme actif. En tant que nouveau vapoteur ou nouvelle vapoteuse, elle permet de retrouver des sensations familières qui vous aident à stopper la cigarette normale.

Enfin, la vap’ MTL est aussi idéale pour les gros fumeurs ou les personnes qui sont très dépendantes au tabac. Elle permet de vapoter un dosage de nicotine élevé qui peut combler vos besoins nicotiniques et éviter le manque de tabac, la rechute dans le tabagisme, ou tout simplement l’envie de fumer.

Pour vapoter en inhalation indirecte avec la vaporette, il suffit de tourner l’airflow pour refermer les trous d’air (sans fermer totalement l’airflow) et ainsi réduire la quantité de vapeur inhalée.

Privilégier la vape DL pour faire beaucoup de vapeur

L’avantage d’acheter un kit complet doté d’un airflow réglable est que vous pouvez alterner entre la vape DL et la vape MTL. Cela vous permet de diversifier vos expériences avec le vaporisateur personnel et ainsi de personnaliser au maximum votre vapotage.

Les e-fumeurs apprécient la vape DL parce qu’elle produit une grande quantité de vapeur. Vous inhalez un aérosol riche et abondant, un gros nuage qui peut s’avérer fort en goût.

Il est conseillé de diminuer la concentration en nicotine de ses liquides pour cigarettes électroniques si vous souhaitez vaper en inhalation directe. D’une part, parce que le throat hit est accentué par le DL. Une forte teneur en nicotine pourrait rendre le puff invapotable.

D’autre part, quand vous aspirez un grand volume de vapeur, vous absorbez plus de nicotine. En gardant le même taux nicotinique, vous pourriez faire un surdosage et éprouver certains symptômes désagréables comme des nausées et des sueurs froides.

Pour vapoter en DL avec la cigarette électronique, ouvrez l’airflow du clearomiseur pour augmenter le flux d’air et ainsi aspirer un plus gros nuage.

Choisir la vape RDL pour un entre-deux entre le DL et le MTL

La vape RDL est l’inhalation directe restrictive. Elle se situe à mi-chemin entre la vape indirecte et directe. Si le MTL est trop serré pour vous, et le DL trop aérien, alors le RDL sera parfait !

Pour vaper en RDL, il suffit d’ouvrir l’airflow ou de le resserrer jusqu’à atteindre une quantité de vapeur ni trop mince ni trop abondante. La bouffée de cigarette électronique est plus longue, mais vous ressentez bien les flavours du juice de vape.

Par ailleurs, si vous souhaitez accentuer les saveurs du liquide pour cigarette électronique, privilégiez des compositions plus riches en propylène glycol (ratio PG/VG). À l’inverse, pour une vapeur plus volumineuse, préférez des eliquides plus riches en glycérine végétale.

Attention tout de même pour le glycérol, car vous avez besoin de le vaporiser avec une résistance de moins de 1 ohm, un mod box puissant et un clearomizer subohm.

Fonctionnement et réglage de l’airflow

L’airflow est très facile à utiliser. Il suffit de tourner sa bague rotative pour passer d’un tirage serré à un tirage aérien et inversement. Lorsque vous effectuez ce changement, l’air qui passe dans la chambre de vaporisation augmente ou décroît.

L’arrivée d’air se situe sur les clearomiseurs et les atomiseurs reconstructibles (RBA). Ces derniers se différencient des clearo par la présence d’un plateau de montage qui vous permet de monter un coil de résistance.

Voici comment fonctionne l’airflow :

  1. lorsque vous actionnez le bouton fire, la batterie interne, ou les accus 18650, envoie un courant électrique qui rencontre le fil résistif de la résistance ;
  2. cette rencontre génère une réaction thermique (l’effet Joule) qui permet de chauffer l’e-liquide situé dans le réservoir pyrex ;
  3. grâce à la présence de propylène glycol et de glycérine végétale, la chaleur forme un nuage de vapeur ;
  4. lorsque vous aspirez par l’embout buccal de la vaporette, vous créez un appel d’air qui fait remonter la vapeur ;
  5. plus les perforations de l’airflow sont découvertes, plus le flux d’air aspiré est aérien. À l’inverse, moins vous avez d’air à l’intérieur de la chambre d’atomisation ou de vaporisation, et plus il est difficile de tirer sur l’ecig et d’aspirer la vapeur.

L’airflow sert à renforcer votre confort pendant la vape, mais aussi à optimiser le débit d’air qui traverse l’atomizer.

Les différents types d’airflow et leur rôle

Tous les airflows, quels qu’ils soient, servent à maîtriser le flux d’air. Néanmoins, vous trouverez plusieurs types d’arrivée d’air.

Par exemple, l’airflow nid d’abeilles présente un format qui fait penser aux alvéoles des nids d’abeille avec leur forme géométrique hexagonale. L’airflow œil de cyclope, quant à lui, est une seule ouverture large qui accentue le goût des flavors.

Vous avez également accès à des airflow réglables qui sont flexibles et personnalisables, et des airflows non réglables (plus rares néanmoins). Ces derniers vous imposent un type de tirage, souvent indirect, puisque vous ne pouvez pas ajuster le débit d’air. C’est le cas, par exemple, du clearomiseur Kangertech T2 CC pour cigarette électronique Ego.

Enfin, les clopes électroniques peuvent contenir des airflows sur plusieurs parties de leur clearomiseur :

  • l’airflow bottom se trouve sur la base de l’atomiseur ;
  • l’airflow top, le plus courant, se trouve sur le top cap ;
  • l’airflow side se situe sur les côtés.

Nous vous conseillons d’acheter un starter-kit avec un airflow réglable si vous souhaitez expérimenter plusieurs manières de vapoter. L’avantage de la bague rotative est que vous avez un contrôle précis sur votre vapotage.

L’importance et l’impact de l’airflow sur le vapotage

Ne sous-estimons pas l’impact et l’importance de l’airflow sur l’expérience vaping. Une vapeur agréable à inhaler facilite l’arrêt de la cigarette ordinaire. La vapote est une aide au sevrage tabagique, mais aussi un substitut nicotinique qui vous aide à lutter contre le tabagisme.

Pour que vous puissiez apprécier votre pause vapeur, toutes les conditions doivent être réunies. Il vous faut un kit AIO simple d’utilisation et adapté à votre profil de vapoteur (petit fumeur à grand fumeur). Vous avez également besoin d’un jus à vapoter doté d’un taux de nicotine compatible avec votre niveau de dépendance au tabac (elle dépend de votre consommation de tabac).

Ensuite, votre vaporisateur doit être bien réglé pour que le wattage ne brûle pas les résistances et provoque un dry hit. L’airflow, lui, doit être sur la bonne position pour que votre taffe de vapeur ne soit ni trop puissante ni trop faible.

La réussite de la vape est une question d’équilibre. Ne vous en faites pas si les premiers puffs sont difficiles. Il faut un temps d’adaptation pour passer des cigarettes classiques à la vapoteuse. Néanmoins, avec le temps, vous serez de plus en plus autonome et pourrez cesser complètement de fumer.

La vapote ne contient pas de produits du tabac. Son rôle est de vous aider à lutter contre votre addiction au tabac. Elle reproduit la gestuelle et les sensations du tabagisme, mais sans les dangers comme l’inhalation de substances toxiques et cancérigènes (goudron, monoxyde de carbone...). La vapote ne génère aucune combustion.

En bref, l’airflow sert à…

L’airflow sert à personnaliser sa vape. Il sert à contrôler le flux d’air afin d’augmenter ou de restreindre la quantité de vapeur que vous aspirez.

Vous le trouverez situé sur le clearomiseur ou l’atomiseur reconstructible. Une bague rotative vous permet de le régler.

Achetez de préférence une vaporette dotée d’un airflow réglable si vous voulez expérimenter plusieurs manières de vapoter : en MTL, DL ou RDL.

Le but ultime de l’airflow : rendre la vape la plus agréable possible pour vous aider à arrêter les cigarettes normales.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Clearomiseur ou cartomiseur ? Quelles sont les différences ?

Clearo ou atomiseur : quelles différences ?

Quand remplir son clearomiseur ?

Vape : qu’est-ce qu’un boro tank ?

Quelle box pour clearomiseur Zenith choisir ?

Publié le 07/06/2024 et modifié le 22/06/2024 dans Qu’est-ce qu’un clearomiseur par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème