Comment fonctionne un clearomiseur

Comment fonctionne un clearomiseur

Tout savoir sur le fonctionnement d’un clearomiseur pour cigarette électronique

Le clearomiseur est la partie supérieure de la cigarette électronique. C’est une pièce détachable qui se visse sur le pas de vis de la batterie. Il se compose d’un réservoir pyrex, d’une résistance et d’un embout buccal (le drip tip). Le rôle du clearomiseur est de chauffer et vaporiser le e-liquide. C’est grâce à son fonctionnement que tout vapoteur peut inhaler un nuage de vapeur et vapoter.

Alors, comment fonctionne un clearomiseur pour e-cigarette ? La résistance est l’élément clef pour faire marcher correctement un tank. Elle transforme l’électricité produite par le modbox en énergie thermique. C’est ensuite ce changement de température qui entraîne la vaporisation du eliquide.

Mais la résistance n’est pas la seule à faire fonctionner un clearomiseur ! L’association de nombreux éléments entraîne la création d’un cloud de vapeur. Découvrez comment fonctionne un clearomizer pour cigarette électronique. Plus vous en saurez sur son mode de fonctionnement et mieux vous saurez le choisir et l’utiliser.

Zoom sur les pièces qui composent un clearomiseur

Un clearomiseur est un ensemble de pièces détachées qui se vissent et s’interchangent. Elles permettent son bon fonctionnement lors de la vape. Chaque tank dispose de ses propres pièces qui ont leurs propres spécificités. Vous trouverez par exemple de nombreuses sortes de drip tip sur le marché de la vapote. Plus leur diamètre est large et plus ils sont adaptés pour vapoter de la grosse vapeur.

Pour savoir comment fonctionne un clearomiseur, il faut déjà faire un zoom sur ses composants. Voici de quoi se compose un clearomizer pour clope électronique et quel est leur rôle lors du vapotage :

  • Le drip tip

Le drip tip est l’embout buccal situé au-dessus du clearo. C’est par lui que les vapoteurs aspirent la fumée de l’ecigarette. Le drip tip peut avoir différentes tailles ou formes. Les embouts classiques sont de type 510, mais vous en trouvez des 810, au diamètre plus large. Les drip tip wide bore avec une grande ouverture sont adaptés pour inhaler un gros volume de vapeur.

Bon à savoir : sur certaines e-clopes, il suffit de tirer sur le drip tip pour enclencher la batterie. C’est le cas du très pratique Kit Teros de Joyetech qui fonctionne sans réglages et sans bouton switch. Le système est automatisé.

  • Le top cap

Le top cap est la pièce située entre le drip tip et le verre pyrex. Son rôle est avant tout de maintenir le réservoir en place. Il peut s’équiper d’un airflow réglable (un airflow qui se trouve sur la base ou sur le top-cap) et d’une ouverture de remplissage. Il existe deux types de clearo : les tanks qui se rechargent par la base et les tanks qui se rechargent par le top cap.

Bon à savoir : les clearomiseurs qui se rechargent par le top cap sont plus confortables et limitent les risques de fuite de e liquide. Le puissant clearomiseur Zeus subohm se remplit par le haut. Il suffit de soulever un petit capuchon situé sur le top cap pour recharger sa cigarette électronique en e-liquide.

  • Le réservoir

Le réservoir, comme la résistance, est un élément clef pour le fonctionnement du clearomiseur. Il stocke le liquide pour e-cigarette qui sera ensuite chauffé et vaporisé. Sans le réservoir, le e-fumeur ne vapote rien. Il faut impérativement du e-liquide pour recharger une cigarette électronique. Le réservoir est fait en verre pyrex, un matériau résistant contre les chocs thermiques. Le verre peut avoir la forme arrondie d’un bulb ou celle droite d’un rectangle.

Bon à savoir : Il existe des clearomiseurs sans réservoir qu’on appelle des drippers (ou atomiseurs RDA). Ces clearomiseurs reconstructibles (on parle plus d’atomiseurs reconstructibles) donnent la possibilité aux vapoteurs et vapoteuses de fabriquer leur propre résistance. Avec un dripper, il est obligatoire d’injecter du eliquid régulièrement sur les coils de la résistance (pour éviter le dry hit). Les RDA avec un shonquer sont une alternative pour avoir un « réservoir ».

Le tank du clearomiseur TFV16 de Smok a une maxi-contenance de 9ml ! Du jamais vu pour un max d’autonomie en eliquide. C’est le réservoir parfait pour les gros fumeurs avec une consommation forte de vapeur au quotidien.

  • La résistance

La résistance fait fonctionner le clearomiseur. Elle est le cœur de l’appareil. Sans elle, n’espérez pas aspirer le moindre nuage de vapeur. La résistance est une pièce cylindrique composée de fils résistifs (un ou plusieurs) en métal et d’une mèche de coton. Ces éléments s’opposent au courant électrique généré par la batterie du mod et conduisent la chaleur produite par cette opposition.

C’est grâce à la résistance que le clearomiseur marche correctement et transforme le eliquide en vapeur.

Bon à savoir : Chaque clearomiseur dispose de ses propres résistances. Pour bien choisir sa tête d’atomizer, il faut regarder sa valeur exprimée en ohm (Ω) et sa plage de puissance exprimée en watts (W). Plus l’impédance de la résistance est basse et plus la cigarette électronique est puissante.

  • L’airflow

L’airflow en anglais veut dire « écoulement d’air ». Dans le vaping, l’airflow est l’arrivée d’air qui permet au vapoteur de moduler la puissance du flux inhalé. Selon le modèle de clearomizer que vous avez, l’airflow se trouve sur la base ou sur le top cap. Il dispose souvent d’une bague rotative qui vous permet de l’ouvrir ou de le fermer

Bon à savoir : Un airflow ouvert au maximum entraîne plus de vapeur avec sa cigarette électronique. La quantité d’air aspirée est plus importante. Au contraire, un airflow réduit conduit à un tirage serré de la vapeur. Le volume d’air inhalé est plus mince. Pour avoir plus de saveur avec une ecigarette, resserrez l’airflow. L'airflow ne doit dois jamais être totalement fermé sinon vous ne pourrez pas aspirer du tout.

  • La base et le pas de vis

La base est la partie inférieure du clearomiseur. Elle se dévisse et permet notamment de détacher toutes les pièces de l’atomiseur. En ce qui concerne les clearos qui se remplissent par le bas, vous devez retirer la base pour accéder au réservoir et le remplir. C’est le cas par exemple du clearomiseur GS Air d’Eleaf.

Le pas de vis est la connectique qui permet d’associer un clearomizer avec un mod box, stick ou pod. Le connecteur 510 est le pin de connexion standard et universel. Toutes nos batteries sont composées d’une connectique 510 classique. Cela vous permet d’associer vos clearomiseurs sur la majorité des mods du marché.

Bon à savoir : Il existe des clearomiseurs de type ego qui ont un pas de vis Ego. Ces derniers ne sont, en théorie, compatibles qu’avec des batteries ego. Mais vous pouvez associer votre clearomiseur Ego avec votre modbox préféré. Pour le connecter sur une batterie qui dispose d’une connectique 510, utilisez l’adaptateur 510/Ego.

Le clearomiseur, comment ça marche ?

Alors, concrètement, comment fonctionne le clearomiseur d’une cigarette électronique ? Voici l’explication. Pour faire marcher un clearomiseur, il faut d’abord le recharger avec du liquide pour vaporette. Ensuite, il faut s’assurer qu’une résistance est bien vissée à l’intérieur du tank. Quand votre matériel vaping est prêt, vous pouvez l’enclencher et appuyer sur le bouton fire.

Quand le vapoteur presse le bouton fire du mod, il démarre la batterie. Celle-ci libère des électrons qui forment le courant électrique. Les électrons foncent dans le circuit électrique du vaporisateur personnel. Ils traversent la connectique qui relie le clearomiseur et la batterie. Et là, dans leur parcours, ils rencontrent la résistance du tank.

Pour rappel, la résistance se compose de fils résistifs faits en métal. Ces coils ont un rôle majeur dans la transformation du e-liquide en vapeur. Le métal s’oppose au courant électrique. Il va le ralentir. Les électrons, stoppés dans leur course, perdent de l’énergie. En physique, rien ne se perd et tout se transforme ! Et l’effet Joule se produit.

L’effet Joule explique la création d’une chaleur lors du passage d’un courant électrique dans un matériau conducteur qui s’oppose à lui. Les coils s’opposent au courant électrique, ce qui génère de la chaleur. L’énergie perdue se transforme en énergie thermique. Autrement dit, la température monte d’un cran dans le clearomiseur !

C’est cette chaleur produite grâce à la rencontre de la résistance avec le courant électrique qui entraîne la vaporisation. La mèche de coton conduit la chaleur dans le réservoir et la magie opère : le juice de vap s’évapore !

Propylène glycol et glycérine végétale : le passage du e-liquide à la vapeur

La chaleur c’est bien, mais comment le eliquide passe-t-il d’un état liquide à un état gazeux ? C’est grâce à ses composants. Pour rappel, un liquide pour cigarette électronique se compose d’au moins trois ou quatre ingrédients :

  • le propylène glycol (PG)
  • la glycérine végétale (VG)
  • l’arôme
  • la nicotine (optionnelle)

Les ingrédients qui nous intéressent le plus dans le processus de vaporisation sont le PG et la VG. La base pg vg, soumise à une haute température, se vaporise. Au-delà de 60°C, ces deux composants se transforment en un nuage de fumée. C’est ce même nuage qui, lorsque le vapoteur tire sur le drip tip, remonte par la cheminée (conduit situé dans le top cap) et sort par l’embout buccal de l’e-cigarette.

La base PG/VG est indispensable dans la fabrication des e liquides. Sans ces deux ingrédients, il est impossible de transformer le liquid de vap en cloud de vapeur. L’arôme alimentaire ajouté dans la préparation parfume le nuage et donne du goût à la fumée. La nicotine quant à elle permet de ne pas ressentir le manque lié à la dépendance au tabac. L’avantage de l’ecig est que le e fumeur peut réduire les dosages de nicotine de ses e-juices et entamer un sevrage tabagique progressif pour réussir à arrêter de fumer.

Le PG : ressentir plus de goût avec sa cigarette électronique

Le propylène glycol est un composé chimique obtenu grâce au mélange de l’oxyde de propylène avec de l’eau. Dans la vape, il est connu et apprécié pour accentuer le goût des eliquides et créer un throat hit fort. Le hit en gorge de la cigarette électronique est la sensation de picotement ressentie dans la gorge lors de l’inhalation de la vapeur. La nicotine et le pg sont responsables de cette sensation (avec une clope de tabac normale, c’est la nicotine qui provoque cet effet).

Chez Neovapo, nous vous proposons une formule de e-liquides français tout prêts avec une base pgvg 80/20. Nous recommandons de choisir un ratio PG/VG supérieur en propylène glycol. Les sensations sont plus fortes et plus prononcées. Les flavours du juice de vape sont parfaitement restituées. Bref, l’expérience vaping est nettement meilleure avec cette base testée et approuvée par de nombreux vapoteurs.

Le propylène glycol, chauffé et vaporisé grâce au clearomiseur, entraîne une explosion des arômes lors du vapotage. Le hit est meilleur et vous procure des sensations à la fois familières avec celles de la cigarette combustible (ce qui est parfait pour commencer la vape) et uniques grâce aux flavors du e liquide.

Tous nos liquides pour cigarette électronique sont fabriqués en France. Leur composition impeccable se résume à quatre ingrédients : le pg, la vg, l’arôme et la nicotine. Ce sont des produits de haute qualité pour une pause vapote exquise.

La VG : faire beaucoup de vapeur avec son clearomizer

La glycérine végétale peut être d’origine naturelle ou synthétique. C’est un liquide inodore et incolore, assez visqueux, qui se mélange au propylène glycol pour fabriquer du eliquide. La VG a la capacité de produire beaucoup de vapeur lorsqu’elle est chauffée. En trop grande quantité, elle inonde la pièce d’un nuage dense et épais.

La vg est appréciée par les vapoteurs expérimentés qui font du cloud chasing ou de la vape trick. Le cloud chasing consiste à faire beaucoup de vapeur avec sa cigarette électronique. La vape trick revient à réaliser des formes avec la fumée de la vapoteuse. Dans les deux cas, il faut une base PGVG riche en vg pour pouvoir faire beaucoup de fumée avec l’ecigarette.

Attention, une grande quantité de glycérine végétale dans un flacon de e liquide nécessite l’utilisation d’appareils adaptés. Les liquids chargés en VG sont plus épais que ceux riches en PG. Lors de la chauffe, ils obstruent plus rapidement les coils de la résistance. Il faut donc une tête d’atomiseur robuste pour pouvoir vaper des e-liquides Reverse (avec une base pg/vg 20/80). Cela vous évitera de subir le dry hit (goût de brûlé en bouche).

Si vous souhaitez passer au power vaping ou au vapotage de e-liquides forts en VG, adoptez un clearomiseur conçu pour ce type de vap. L’inhalation directe (vape DL) est préconisée avec des liquides riches en vg afin de pouvoir aspirer un gros volume de vapeur. Les clearomiseurs DL sont parfaits pour ce type d’aspiration. Testez le tout nouveau clearomiseur Z Max de Geek Vape. De gros nuages et un max de saveurs concentrées en un tank ultra moderne.

Connaître le fonctionnement du clearomiseur pour bien l’utiliser

Bien connaître le fonctionnement d’un clearomiseur permet de mieux le maîtriser. Plus vous vous y connaissez et mieux vous saurez choisir votre appareil. Forcément, plus votre matériel vaping est adapté à vos besoins et à vos attentes et meilleure est votre expérience avec la cigarette électronique.

Si vous êtes un vapoteur débutant, n’hésitez pas à demander conseil pour bien choisir votre clearomiseur. Nous vous conseillons de commencer la vape avec des kits de cigarette électronique. Ces kits complets se constituent d’un mod et d’un clearomiseur compatibles. Si vous vous y connaissez un peu en vapote, fabriquez votre propre ecig et vissez votre clearomizer préféré sur la batterie de votre choix.

Un clearomiseur pour e-cigarette fonctionne grâce à

  • la résistance
  • le e-liquide
  • la batterie

Ce sont ces quatre éléments que vous devez regarder avec attention avant d’acheter votre clearomizer. Selon ce que vous recherchez lors de vos sessions vaping (plus de saveur, plus de vapeur, vapotage facile, etc.), vous vous dirigerez vers des appareils différents.

Choisir un clearomiseur débutant facile à utiliser

Si vous souhaitez arrêter de fumer et commencer la vapoteuse, mais si les mots « vape », « e-liquide » et « clearomiseur » vont semblent barbares, choisissez un clearomiseur débutant. De manière générale, tous les clearos sont simples à utiliser. Mais certains sont plus accessibles que d’autres et s’associent avec des box et des batteries faciles à manier.

Si vous êtes novices, privilégiez les clearomiseurs aux atomiseurs, qui sont plus complexes. Tous les tanks vous sont accessibles. Les clearos MTL, qui sont faits pour l’aspiration indirecte (vape mtl) sont plus adaptés si vous recherchez des sensations familières à celles de la cigarette classique. Pour un arrêt du tabagisme et un basculement vers le vapotage, ces appareils sont idéaux. En plus, avec un eliquide Neovapo, vous êtes sûr de ressentir un max de saveur dès le premier puff de vapeur.

Le clearomiseur Zenith d’Innokin est l’un des meilleurs clearomiseurs pour débutant.

Comment régler son clearo pour faire un max de vapeur ?

Si, au contraire, vous êtes à l’aise avec un clearomiseur et que vous voulez expérimenter d’autres manières de vaper, testez les clearomiseurs grosse vapeur. Les tanks subohms sont les meilleurs pour cela. Ils s’équipent de résistances de moins de 1 ohm, ce qui a l’avantage de produire une vapeur plus abondante et plus chaude.

Pour provoquer une avalanche de vapeur, choisissez un clearomizer avec un airflow réglable. Ouvrez les arrivées d’air, vissez un drip tip 810 sur le top cap et utilisez des résistances à impédance basse. Si vous voulez vraiment créer un torrent de vapeur, utilisez un jus de vap fort en vg.

Le clearomiseur TFV9 de Smok est l’allié de vos sessions vaping puissantes !

Les clearomiseurs polyvalents : basculer de la vape mtl à la vape dl

Tous les clearomiseurs ne sont pas MTL ou DL. Si certains sont en effet destinés à l’inhalation indirecte et d’autres à l’aspiration directe, d’autres encore sont faits pour les deux. Les clearomiseurs polyvalents sont la meilleure alternative pour les vapoteurs qui ne connaissent pas encore très bien leurs préférences de vape, ou qui veulent alterner entre deux modes de tirage.

Ces clearomizers sont compatibles avec diverses résistances dont les plages de puissance et la valeur varient. Choisissez l’impédance que vous préférez. Faites des tests ! Rechargez la cigarette électronique avec un e liquide 80/20 ou un juice de vape maison réalisé grâce à notre DIY (très facile à fabriquer et accessible aux e-fumeurs novices et experts).

Voici les trois meilleurs clearomiseurs polyvalents disponibles sur le site Neovapo et en boutique :

  • Clearomiseur Melo 5 de la marque premium Eleaf
  • Clearomiseur Q16 Pro de Justfog (à retrouver dans le Pack Start spécial débutant)
  • Clearomiseur Cubis Pro de Joyetech garanti anti-fuite

Privilégier un réservoir adapté à sa consommation

Avant d’acheter un clearomiseur, n’oubliez pas de vérifier la contenance en millilitres (ml) du réservoir pyrex. Plus vous fumiez de cigarettes à combustion dans votre vie de fumeur et plus vous aurez une consommation forte de vapeur. Pour ne pas avoir à recharger votre pyrex toutes les cinq minutes, choisissez un tank adapté à vos besoins réels de consommation.

Le petit vapoteur qui fumait moins de 10 clopes par jour sera à l’aise avec un clearo de 2ml. Un ancien fumeur moyen de 15 cigarettes quotidiennes aura la quantité de liquide suffisante avec un clearo de 4ml. Enfin, les gros fumeurs peuvent viser de gros tanks maxi-contenance. Préférez les réservoirs de plus de 4 ml.

Certains clearomiseurs ont des réservoirs interchangeables. Un réservoir de rechange est parfois livré avec le coffret. Si la contenance du premier pyrex ne convient pas, vous pourrez l’échanger. Des verres de remplacement sont également disponibles sur le shop Neovapo et dans les magasins.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment fonctionne un clearomiseur ?

Quand changer de clearo ?

Clearomiseur ou atomiseur : quelles différences ?

Quand remplir son clearo ?

Quelle box pour clearomiseur Zenith choisir ?

Publié le 20/05/2021 et modifié le 28/01/2023 dans Qu’est-ce qu’un clearomiseur par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème
Clearomiseur Zenith d’Innokin : quelle box choisir ? La box d’une cigarette électronique est la coque qui contient la batterie ou l’accu 18650. Elle est souvent...
Quand et pourquoi changer de clearomiseur pour cigarette électronique ? De manière générale, il n’y a pas de raison particulière qui incite à changer de clearomiseur....
Airflow de cigarette électronique : définition L’airflow est l’arrivée d’air de la cigarette électronique. Il se situe sur la partie supérieure du clearomiseur ou de...
Quand remplir le réservoir de son clearomiseur ? Il faut remplir son clearomiseur de e-liquide avant que le réservoir ne soit complètement vide. La résistance, vissée...
Tout savoir sur le fonctionnement d’un clearomiseur pour cigarette électronique Le clearomiseur est la partie supérieure de la cigarette électronique. C’est une pièce...
Clearomiseur ou cartomiseur : quelles différences ? Le clearomiseur est la partie supérieure d’une cigarette électronique. Il se compose d’un drip tip, d’un top cap,...
Quelles sont les différences entre un clearo et un atomiseur ? Dans le lexique de la vape, le clearomiseur se différencie de l’atomiseur. Un clearomiseur utilise des...