Clearomiseur ou atomiseur : quelles différences

Clearomiseur ou atomiseur : quelles différences

Quelles sont les différences entre un clearo et un atomiseur ?

Dans le lexique de la vape, le clearomiseur se différencie de l’atomiseur. Un clearomiseur utilise des résistances pré-montées. Au contraire, l’atomiseur permet la fabrication de sa propre résistance. Là est la différence entre un clearomizer et un atomizer. On parle d’ailleurs d’atomiseur reconstructible dans le cas du second. C’est un type de clearomiseur plutôt réservé aux vapoteurs expérimentés et qui ont des connaissances techniques en matière de cigarette électronique.

Les résistances pré-montées sont fabriquées par la marque du clearomiseur. Elles s’emploient directement. Il suffit de les visser dans le tank pour pouvoir vapoter avec. À l’inverse, les résistances que le vapoteur doit faire lui-même se réalisent sur un plateau de montage. L’atomiseur dispose d’une partie supplémentaire, le plateau, sur lequel le e-fumeur peut monter les coils de sa résistance.

L’heure du jeu des différences a sonné ! Voici toutes les différences entre un clearomiseur et un atomiseur. Si vous ne savez pas quel clearomiseur choisir pour votre session vaping, cet article est fait pour vous.
Alors, plutôt clearomiseur ou atomiseur ? À vous de le découvrir.

Qu’est-ce qu’un embout clearomiseur ?

Un clearomiseur est un appareil électronique qui se compose d’un drip tip, d’un top cap, d’une résistance, d’un réservoir, d’une base et d’un pas de vis. Toutes ses pièces sont détachables. Il se visse sur une batterie, un mod ou une box. Son rôle est de chauffer, puis de vaporiser le liquide pour e-cigarette qui se trouve dans le verre pyrex. La résistance vissée à l’intérieur du tank permet la vaporisation du e-liquide.

Le clearomiseur, contrairement à l’atomiseur, utilise des résistances toutes prêtes. Vous pouvez les acheter à l’unité sur le site Neovapo. Elles se vissent ou se clipsent à l’intérieur du réservoir. Il suffit de les amorcer pour pouvoir les utiliser. Très simples, ces résistances pré-montées sont idéales pour les vapoteurs novices. Elles n’impliquent aucune connaissance technique, comme la loi d’Ohm.

Cette simplicité est ce qu’il y a de mieux pour commencer la vape. Si vous ne voulez pas vous prendre la tête ou si vous n’êtes pas très avancé en physique et en coils, préférez les clearomiseurs. Neovapo vous propose près de 100 clearomiseurs sur toute sa boutique en ligne et dans ses magasins spécialisés. Vous avez de tout et pour tous : des clearomiseurs subohms, des clearos MTL, des tanks polyvalents.

Tous se vapent avec leurs propres résistances. Si vous achetez un kit aio de cigarette électronique ou un coffret complet de clearomiseur, vous recevrez deux à trois résistances d’avance. Vous pourrez ensuite les remplacer et les commander directement sur le site. La livraison est rapide et gratuite dès 19 euros d’achat. Profitez en plus de la réduction valable toute l’année sur les résistances : pour 4 achetées, la 5ème est offerte !

Qu’est-ce qu’un atomiseur ?

Un atomiseur est un appareil qui se compose d’un drip tip, d’un top cap, d’un réservoir (sauf en ce qui concerne les atos RDA de type dripper), d’un plateau de montage, d’une base et d’un pas de vis. La particularité de l’atomizer est qu’il offre la possibilité au vapoteur de créer sa propre résistance. Ce dernier la fabrique grâce au plateau de montage qui équipe le clearomiseur reconstructible.

Il existe trois types d’atomiseurs reconstructibles :

  • les atomiseurs RDA (Rebuildable Dripping Atomizer)
  • les atomiseurs RTA (Rebuildable Tank Atomizer)
  • les atomiseurs RDTA (Rebuildable Dripping Tank Atomizer)

Tous ont leurs propres spécificités, mais tous disposent d’un plateau de montage. Ce plateau est équipé de plots de connexion positifs et négatifs qui établissent la connexion entre la résistance et le courant électrique de la batterie. Ensuite, libre à vous de faire les résistances que vous souhaitez. C’est vous qui décidez leur valeur en ohm (selon le nombre de spires et le diamètre du fil résistif), leur réactivité, leur puissance de chauffe, etc.

Mais la différence entre un clearomiseur classique et un atomiseur ne se résume pas qu’à la résistance. Il existe trois types d’atomiseurs différents, tandis qu’un clearomiseur reste globalement construit de la même manière. Il peut être préconisé pour la vape DL ou la vape MTL, mais sa structure reste identique, quel que soit le modèle. L’esthétisme, la puissance ou la praticité changent ensuite d’un clearomizer à un autre.

Pour ce qui est des atomiseurs, les trois types sont très différents entre eux. Chacun a ses propres particularités. Découvrez-les sans tarder !

L’atomiseur RDA : des saveurs comme vous ne les avez jamais goûtées

Le dripper est un atomiseur sans réservoir. Il se distingue totalement du clearomiseur classique en cela. Le clearo normal est forcément équipé d’un verre pyrex, ce qui n’est pas le cas du RDA. Les coils de la résistance sont alimentés petit à petit. La contrainte pour le vapoteur est d’ailleurs celle de devoir réinjecter souvent du e liquide sur les fils résistifs, afin de ne pas subir le dry hit.

Mais il existe une alternative au dripper sans réservoir. Certains RDA sont équipés d’un pin de connexion BF, pour « bootom feeder ». Il s’agit d’une petite bouteille qui fait office de réservoir. Attention, un atomiseur BF n’est compatible qu’avec une batterie BF. Le réservoir s’insère dans le mod et vous devez appuyer dessus pour alimenter la résistance en e-juice.

Si les drippers paraissent difficiles à utiliser, une fois l’habitude installée, c’est le plaisir qui domine. Ces atomiseurs sont connus et appréciés pour leur restitution intense des arômes. Les flavors sont puissantes et délicieuses. Le vapotage avec un clearomiseur classique n’a rien à voir avec la vap avec un dripper. Le fait que le coil et le drip tip soient très proches accentuent les saveurs. La vapeur a moins de chemin à faire (elle n’a pas à passer par la cheminée du clearomiseur par exemple) et arrive intacte à vos lèvres.

L’atomiseur RTA : le plus proche du clearomiseur classique

Un atomiseur RTA ressemble beaucoup au clearomiseur classique. Il est équipé d’un réservoir en pyrex qui permet le stockage du eliquide. Il est donc plus facile et plus pratique qu’un dripper. La différence entre un atomiseur RTA et un clearomiseur est le plateau de montage. La contenance du réservoir peut aussi être différente. Elle est parfois plus grande pour les atos, ce qui confère une meilleure autonomie en e-liquide au vapoteur.

Néanmoins, ce matériel vaping est similaire au clearomiseur. Le plateau de montage et éventuellement la contenance du pyrex sont les seules différences que l’on peut noter. Si vous souhaitez commencer le reconstructible, choisissez un atomiseur de type tank. Ce sont des appareils plus simples à manier. Le Zeus RTA de Geek Vape est un monstre de vapeur. Sa contenance de 4ml conviendra aux petits vapoteurs ainsi qu’aux anciens fumeurs réguliers.

L’atomiseur RDTA : un clearomiseur reconstructible hybride

Un atomiseur RDTA est la parfaite hybridation entre un ato RDA et un ato RTA. Il s’agit d’un dripper équipé d’un réservoir. C’est souvent un appareil plus gros et plus imposant, à visser sur des modbox compacts. À la différence du rta, le rdta possède un tank situé sous le plateau de montage. Ce dernier est maintenu à une certaine hauteur, ce qui assure la parfaite restitution des arômes.

Le RDTA est une bonne idée pour commencer la vape reconstructible. Elle associe la puissance des flavors d’un dripper classique à la praticité et l’autonomie d’un tank. Vous vous débarrassez de toutes les contraintes et vous pouvez vous concentrer sur la construction de vos résistances personnalisées. N’oubliez pas d’investir dans un bon kit d’outils pour bénéficier de tous les meilleurs accessoires pour monter vos coils.

Clearomiseur ou atomiseur : lequel choisir ?

Vous connaissez désormais la différence entre un clearomiseur et un atomiseur. Alors, lequel choisir ? Clearomiseur ou atomiseur ? Si vous commencez tout juste à vapoter, préférez l’achat d’un clearomiseur en premier. Si vous recherchez une vapoteuse pour une première expérience vaping, préférez les kits complets de cigarette électronique. Ces packs fournissent une batterie ainsi qu’un clearomiseur compatibles entre eux. Vous aurez tout le matériel de base à disposition pour vapoter dès la réception de votre colis.

Si vous avez déjà une certaine expérience avec la clope électronique et si les mots « ohm », « coils », impédance » et « spires » ne vous font pas peur, alors pourquoi pas essayer le reconstructible ! Il faut apprécier mettre les mains dans les fils. Si vous avez l’âme aventureuse et manuelle et que vous souhaitez faire des économies en résistance, choisir un atomiseur peut être une bonne idée.

Le choix d’un clearomiseur ou d’un atomiseur dépend de vos attentes et de vos capacités. Si vous ne vous intéressez pas au fonctionnement d’une cigarette électronique et que vous ne voulez pas vous y intéresser, restez sur le vapotage simple avec un clearomiseur classique. C’est une valeur sûre pour une vape fiable et sans prise de tête.

Mais si vous êtes le MacGyver de la vaporette et que les sujets qui tournent autour de la résistance, des coils et de la physique vous intéressent, alors le reconstructible est une option qui s’ouvre à vous. Vous trouverez d’ailleurs sur le site des articles et des conseils pour vous aider à monter et nettoyer vos coils.

Choisir un clearomiseur : les avantages

Choisir un clearomiseur plutôt qu’un atomiseur comporte de nombreux avantages. Parmi ces bénéfices, on trouve :

  • la simplicité : un clearomiseur est beaucoup plus facile à utiliser qu’un atomiseur ;
  • l’efficacité : c’est un appareil qui joue très bien son rôle et qui ne nécessite pas beaucoup de manipulations ;
  • la praticité : un clearo est plus recommandé pour les débutants qu’un atomizer ;
  • le prix : un clearomiseur coûte entre 5€ et 45€ (contre 24 à 109€ pour un reconstructible).

Prévoyez un stock de résistances pour pouvoir les remplacer dès qu’elles sont encrassées. Le changement de la résistance s’effectue toutes les deux à trois semaines. Son remplacement est là aussi très simple. Il suffit de dévisser la base du tank pour ensuite tirer ou tourner la résistance et la retirer. N’oubliez pas d’amorcer toute nouvelle tête d’atomiseur. Pour cela, injectez de l’eliquide sur sa mèche de coton, puis remplissez le réservoir de la vapote.

L’inconvénient du clearomiseur par rapport à l’atomiseur est son budget. La résistance pré-montée est un consommable. Dès qu’elle ne fonctionne plus, vous êtes obligé de la jeter. Pour les atomiseurs, c’est différent, puisque vous pouvez réutiliser votre résistance après avoir nettoyé ses coils. Mais une résistance coûte entre 2 et 6 euros. L’entretien d’un clearomiseur coûterait donc entre 4 et 12 euros par mois.

Les avantages de l’atomiseur reconstructible

Si vous hésitez encore entre choisir un clearomiseur ou un atomiseur pour vaper, voici à présent tous les avantages du reconstructible :

  • Personnalisable : monter soi-même ses coils permet d’ajuster sa vape telle qu’on l’aime ;
  • Économique : accéder au plateau de montage vous permet de nettoyer vos coils afin de les réutiliser (vous n’avez donc pas besoin de les jeter et d’en racheter dès qu’ils sont usés) ;
  • Une vapeur plus savoureuse : un atomiseur reconstructible est étonnant en termes de rendu des saveurs et peut vous faire redécouvrir vos e-liquides français préférés ;
  • Un nouveau vapotage : vous qui pensiez avoir tout vécu, vous vivez une nouvelle expérience avec votre cigarette électronique !

L’inconvénient du reconstructible est qu’il nécessite du matériel et des connaissances spécifiques. Vous devez plus investir au départ afin de créer des résistances fiables et en toute sécurité, mais les résultats sont exceptionnels. Vous découvrez de nouvelles sensations et c’est vous qui avez le contrôle total sur votre vape.

Pour profiter au maximum d’un atomiseur reconstructible, il est important de bien connaître ses préférences de vap. Plus vous savez ce que vous aimez et mieux vous réussirez à monter la résistance parfaite pour vous. Votre vapotage se transforme en un pur moment de plaisir. Essayez ! Tous nos atomiseurs reconstructibles sont issus des meilleures marques pour ecigarette. Vous êtes sûr de passer un bon moment avec de tels appareils haut de gamme.

Comment choisir un clearomizer ?

Pour bien choisir son clearomiseur, il faut regarder son autonomie en e-liquide (c’est-à-dire la contenance max de son réservoir pyrex), son diamètre (pour qu’il soit compatible avec la taille de la batterie) et ses capacités (son type d’inhalation, la valeur des résistances compatibles, etc.).

L’autonomie en e-liquide dépend de votre ancienne consommation de tabac. Plus vous fumiez et plus vous vapoterez. Vous aurez donc besoin d’un plus gros réservoir que les ex-fumeurs occasionnels. Si vous êtes en plein sevrage tabagique pour réussir à arrêter de fumer, sachez que certains clearomiseurs ont des réservoirs réversibles.

Le clearomiseur TFV12 Prince de Smok a deux réservoirs possibles : le premier au format bulb avec une contenance de 8ml et le second au format droit avec une contenance de 5ml. Vous pourrez donc adapter l’autonomie de votre e-cigarette selon l’évolution de votre consommation.

Le diamètre du clearo vous permet de savoir si oui ou non vous pouvez le visser sur telle ou telle box. Par exemple, un NRG-S de Vaporesso serait bien trop large et imposant pour un stick de chez Joyetech. Tout est une question d’harmonie et parfois de compatibilité. Vérifiez toujours que la connectique du clearomizer correspond à celle de la batterie. Pour les clearomiseurs avec un pas de vis ego, il existe un adaptateur 510/Ego qui permet de visser ce type de tank sur une batterie 510.

Enfin, regardez toujours les capacités générales du clearomiseur avant de l’acheter. Faites attention à l’impédance de la résistance et demandez-vous si celle-ci est compatible avec votre manière de vaper. Il ne suffit pas de trouver un clearo beau pour l’acheter. Certains tanks sont uniquement destinés à la vape aérienne et sub-ohm, tandis que d’autres sont faits pour la vap MTL. Si vous ne savez pas quel clearomiseur choisir, préférez-en un polyvalent (fait pour la vape mlt et dl) qui aura une meilleure évolutivité.

Quels critères pour choisir un atomizer ?

Un atomizer reconstructible se choisit avant tout selon les critères suivants :

  • son diamètre (même problématique qu’avec un clearomiseur classique) ;
  • son plateau de montage (il en existe de plusieurs types) ;
  • son airflow (qui vous permet de moduler votre arrivée d’air).

Certains plateaux de montage sont plus adaptés pour le montage du dual-coil ou de coils multiples, tandis que d’autres, plus faciles, ont des capacités qui se limitent au simple coil. Choisissez également le plateau selon ce qu’il propose. Le plateau postless par exemple permet de monter ses fils résistifs à la verticale. À la différence, un plateau à clamps dispose de pôles qui pincent le fil résistif avec une vis.

À vous de choisir le meilleur atomiseur pour votre montage. Là encore, une bonne connaissance de vos préférences de vape vous aidera dans vos choix. Et si vous êtes toujours perdu, nos professionnels de la vapote sont toujours présents pour vous accompagner. Il suffit de demander et ils apparaissent avec toutes les réponses à vos questions !

En bref, team clearomiseur ou atomiseur ?

Choisissez un clearomiseur si vous voulez vapoter avec un vaporisateur facile d’utilisation. Si vous ne voulez pas entrer dans le détail du pourquoi et du comment marche une e-cig, restez sur un matériel simple et intuitif. Prévoyez simplement un stock de résistances pour pouvoir les remplacer dès que vous en avez besoin.

Choisissez un atomiseur si vous aimez tout contrôler et faire tout vous-mêmes. Mais attention, si vous n’avez aucune expérience avec l’e-clope, nous vous conseillons de commencer avec un clearomiseur. Prenez vos habitudes et identifiez vos préférences de vap (plutôt inhalation directe ou aspiration directe, plutôt grosse vapeur ou plus de goût, etc.). Développez vos connaissances et votre savoir-faire avant d’acheter votre premier atomiseur.

N’hésitez pas à demander conseil à nos conseillers en ligne et en boutique. Ils répondront à toutes vos questions pour que votre vapotage se passe le mieux possible !

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Airflow de cigarette electronique : définition & réglages

Quand remplir son clearo ?

Quand changer de clearomiseur ?

Clearo ou atomiseur : quelles différences ?

Quelle box pour clearomiseur Zenith choisir ?

Publié le 02/06/2021 et modifié le 29/11/2022 dans Qu’est-ce qu’un clearomiseur par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème
Quand et pourquoi changer de clearomiseur pour cigarette électronique ? De manière générale, il n’y a pas de raison particulière qui incite à changer de clearomiseur....
Clearomiseur ou cartomiseur : quelles différences ? Le clearomiseur est la partie supérieure d’une cigarette électronique. Il se compose d’un drip tip, d’un top cap,...
Airflow de cigarette électronique : définition L’airflow est l’arrivée d’air de la cigarette électronique. Il se situe sur la partie supérieure du clearomiseur ou de...
Quand remplir le réservoir de son clearomiseur ? Il faut remplir son clearomiseur de e-liquide avant que le réservoir ne soit complètement vide. La résistance, vissée...
Clearomiseur Zenith d’Innokin : quelle box choisir ? La box d’une cigarette électronique est la coque qui contient la batterie ou l’accu 18650. Elle est souvent...
Tout savoir sur le fonctionnement d’un clearomiseur pour cigarette électronique Le clearomiseur est la partie supérieure de la cigarette électronique. C’est une pièce...
Quelles sont les différences entre un clearo et un atomiseur ? Dans le lexique de la vape, le clearomiseur se différencie de l’atomiseur. Un clearomiseur utilise des...