Airflow de cigarette électronique

Airflow de cigarette électronique

Airflow de cigarette électronique : définition

L’airflow est l’arrivée d’air de la cigarette électronique. Il se situe sur la partie supérieure du clearomiseur ou de l’atomiseur reconstructible (top cap) ou sur sa partie inférieure (base).

Il se présente sous la forme de petits trous d’air et se règle grâce à une bague rotative. L’objectif de l’airflow est de moduler votre flux d’air.

Plus vous ouvrez l’airflow et plus votre inhalation est puissante. On parle d’inhalation directe (ou vape DL). Au contraire, plus l’airflow est fermé et moins l’aspiration est abondante. On parle d’inhalation indirecte (ou vape MTL).

L’airflow signifie flux d’air en anglais

Comme beaucoup de termes dans la vape, airflow est un mot anglais. Mais vous pouvez le décomposer en deux parties : air, que l'on peut traduire par air, comme en français, et flow qui se traduit par « flux ».

L’airflow est donc le flux d’air. Il se trouve dans la chambre de vaporisation et a un impact direct sur l’intensité du vapotage.

Puisque l’arrivée d’air influence votre aspiration, il influence aussi la quantité de vapeur que vous inhalez. C’est une aide utile pour personnaliser votre cigarette electronique et votre expérience vaping.

L’arrivée d’air ressemble à un trou dans l’ecigarette

À quoi ressemble l’airflow de l’ecigarette ? Deux possibilités :

  • l’arrivée d’air à la forme d’une fente sur l’atomiseur ;
  • elle a la forme de petits trous.

Le format de l’airflow dépend du modèle de clearomiseur ou d’atomiseur que vous possédez.

Il est même possible d’avoir plusieurs arrivées d’air sur une seule et même vapote ! L’atomiseur reconstructible RDTA Dejavu de la marque DJV possède 4 airflows : 2 fixes et 2 réglables.

La majorité des ecigarettes modernes détiennent au moins une arrivée d’air. C’est nécessaire pour moduler votre pause vaping selon vos envies et vos besoins.

Vous voulez faire plus de vapeur ? Ouvrez l’airflow ! Vous recherchez une vape discrète avec un hit en gorge fort ? Fermez l’airflow.

Airflow de l’e-cigarette : réglages

Comment régler l’arrivée d’air d’une cigarette électronique ? Vous disposez d’une bague rotative qui tourne de façon latérale. Lorsque vous tournez cette bague, vous fermez ou ouvrez l’airflow.

Lorsque le mécanisme est fermé, les trous d’air sont bouchés. Vous tirez peu de vapeur, voire aucun nuage si la fente est bouchée. Tirer sur votre drip tip peut être difficile.

Lorsque le mécanisme est ouvert, les perforations sont découvertes. Une ouverture maximale vous offre un gros volume de vapeur, idéal pour le cloud chasing, le power vaping ou la vape tricks.

L’intérêt de cet outil est d’ajuster la densité de la vapeur en fonction de vos envies. Trouvez le réglage parfait pour bien tirer sur votre ecigarette.

Pour savoir quel est le meilleur réglage de l’airflow, faites des tests.

Régler l’arrivée d’air pour une inhalation directe (DL)

Ouvrez l’airflow au maximum pour vapoter en inhalation directe (DL). Plus l’ouverture est ample et plus le volume d’air est grand. C’est ce qu’on appelle la vape DL.

Il existe deux manières de vapoter : en tirage serré (mtl) et en tirage aérien (dl). L’inhalation directe signifie que vous produisez beaucoup de vapeur avec votre vaporisateur.

Le Direct to Lungs est un cloud de vapeur puissant qui se rend directement dans vos poumons. Il ne passe pas par le palais : vous prenez un shot de vapeur intense.

Le hit en gorge est généralement plus fort avec le DL. C’est également une manière de vaper propice à la création d’une grosse vapeur pour impressionner vos proches ou réaliser des formes avec le nuage.

L’inhalation directe est aussi une manière de vous amuser dans la vap. Testez de nouvelles façons de vapoter. Réduisez la quantité de nicotine de vos e-liquides français pour ne pas souffrir avec un throat hit trop fort et irritant.

La vape DL :

  • convient aux vapoteurs expérimentés ;
  • permet de faire beaucoup de vapeur ;
  • est plus intense que la vape MTL ;
  • est conseillée après un sevrage tabagique ou de façon ponctuelle quand vous êtes en plein processus d’arrêt du tabac.

Pour ne pas risquer une rechute dans le tabagisme, utilisez l’aspiration directe de façon occasionnelle. Vaper uniquement en DL vous poussera à réduire le dosage de nicotine de votre liquide pour cigarette électronique.

Et si vous réduisez la dose de nicotine, vous risquez aussi de ressentir le manque. L’envie de fumer risque de débarquer. Elle menacera votre sevrage de la cigarette et pourrait vous faire replonger dans le tabac, ce que nous ne vous souhaitons pas.

Régler l’airflow pour une inhalation indirecte (MTL)

Pour vapoter en inhalation indirecte (MTL), refermez l’airflow. Attention de ne pas le fermer complètement, autrement l’aspiration avec votre cigarette électronique deviendra difficile.

La vape MTL est plus serrée que l’inhalation directe. Vous aspirez une vapeur mince et discrète. Le vapotage indirect est souvent conseillé pour les e-fumeurs novices, mais aussi pour réussir à arrêter de fumer et conserver un bon dosage de nicotine.

Le Mouth to Lungs est une aspiration en deux fois. D’abord, la vapeur reste dans votre bouche et l’inonde de saveurs. Ensuite, vous avalez la fumée de l’ecigarette et elle se rend dans vos poumons.

L’inhalation indirecte est plus douce. Elle est recommandée pour les nouveaux vapoteurs. Elle vous aide à vous habituer à la vaporette. Son tirage est similaire à celui de la cigarette normale. Aussi, vous n’êtes pas trop dépaysé quand vous commencez à vapoter en MTL.

La vape MTL :

  • convient aux vapoteurs débutants ;
  • aide à arrêter de fumer ;
  • permet de vaper des e-liquides contenant un taux de nicotine élevé ;
  • provoque plus de sensations en bouche (meilleure restitution des arômes) ;
  • la vapeur est plus discrète ;
  • le vapotage mtl est plus économe en batterie et en eliquide.

Si vous commencez la vape, nous vous conseillons de rester sur une inhalation indirecte. Passez progressivement en DL si vous souhaitez augmenter votre quantité de vapeur.

Il est tout à fait possible d’utiliser des résistances subohms (moins de 1 ohm) et de vaper en Mouth to Lungs. Vous ressentirez encore plus de goût avec votre e-clope.

Les bonnes pratiques pour éviter les problèmes d’airflow

L’airflow est un mécanisme important de votre clope électronique. Puisqu’il module l’intensité de la vape, il est important de bien l’utiliser pour éviter les problèmes.

Et par « problèmes », nous entendons :

  • les fuites d’eliquide par l’airflow ;
  • l’obstruction de l’arrivée d’air ;
  • le blocage de la bague rotative.

Nettoyez l’arrivée d’air de votre clearomiseur

L’entretien de la vapoteuse est primordial. D’une part, parce que vous la conserverez plus longtemps. D’autre part, parce que vous réduirez le risque de pannes.

Une fuite de cigarette électronique par l’airflow peut s’expliquer par une faible puissance par rapport à la valeur en ohm de la résistance. Cela peut aussi provenir d’une obstruction du mécanisme à cause du propylène glycol et de la glycérine végétale par exemple.

Dans tous les cas, profitez de chaque changement d’atomizer pour nettoyer votre clearomiseur. Détachez toutes ses pièces et passez-les sous l’eau chaude (sauf la résistance). Frottez-les avec du liquide vaisselle pour les décrasser et retirer les traces d’arômes, de PG et de VG.

La fréquence de nettoyage idéale de la vapote est d’une fois toutes les deux à trois semaines. Lavez l’embout buccal (drip tip) et la cheminée toutes les semaines. C’est plus hygiénique et vous éviterez la condensation de la vapeur et donc les remontées de liquide.

La solution en cas d’airflow cassé

Aïe, votre atomiseur tourne dans le vide ? Vous n’arrivez plus à tourner la bague airflow ? Pas de panique, votre arrivée d’air n’est peut-être pas cassée.

Si vous réparez votre airflow cassé vous-même, attention de ne pas déformer la bague. Si elle s’échappe du mécanisme, vous ne pourrez plus la faire tourner à nouveau. Vous n’aurez pas d’autre choix que de racheter un nouveau clearomiseur pour votre modbox.

La solution en cas de bague airflow coincée est d’utiliser une pince pour jouer avec le mécanisme. Allez-y en douceur.

Démontez l’atomiseur de la box, tirez sur l’arrivée d’air avec une pince pour soulever le système et jouez avec pour décoincer la bague. Remettez-la en place et faites tourner votre atomiseur.

Si vous ne voulez pas prendre le risque de réparer vous-même votre clearomiseur, rendez-nous une visite. Consultez la liste de nos magasins Neovapo. Un conseiller vous aidera à réparer votre airflow bloqué.

Refermez l’arrivée d’air quand vous remplissez le réservoir

Une information à retenir pour éviter les remontées d’eliquide par l’airflow est de le fermer avant de remplir le pyrex. Surtout si votre cigarette électronique se remplit par le bas (la base).

Les clearomiseurs modernes proposent désormais un système de remplissage par le haut qui évite ces fuites. Mais par mesure de précaution, fermez l’airflow quand vous mettez du e liquide dans le vaporisateur.

De même, nous vous conseillons de fermer l’arrivée d’air quand vous ne vapotez pas. Vous éviterez ainsi que votre juice de vape remonte et coule par le haut à cause d’une mauvaise position de la vapote.

Pensez aussi à la pression. Quand vous prenez l’avion ou quand vous allez dans les hauteurs, refermez le mécanisme de flux d’air pour éviter la fuite. Le changement de pression atmosphérique peut provoquer des écoulements de la vaporette.

Comment savoir si l’airflow est ouvert ou fermé ?

Un airflow fermé ne laisse pas apparaître les trous d’air. Un airflow ouvert les dévoile.

Vous pouvez aussi juger du niveau d’ouverture et de fermeture de l’arrivée d’air en fonction de votre inhalation. Plus la quantité d’air est importante et plus votre mécanisme est ouvert.

Une aspiration difficile peut être le signe d’un airflow fermé.

Comment utiliser l’airflow ?

Pour bien utiliser l’airflow, jouez simplement avec la bague rotative.

Notre conseil est d’ajuster le flux d’air en fonction de vos préférences. Vous pouvez aussi vous fier à l’impédance de votre tête d’atomiseur.

Si votre résistance est de plus de 1 ohm, vous pouvez privilégier l’inhalation indirecte. La vape DL risque d’être trop puissante par rapport à la vapeur produite par une résistance avec une telle impédance.

On préconise l’utilisation d’une résistance de plus de 1 ohm pour un tirage serré de l’ecigarette. Pour un tirage aérien, il est préférable d’acheter des atomiseurs subohms. Leur valeur idéale est la plus proche possible de 0 ohm.

Personnalisez votre vape grâce à l’airflow de la cigarette électronique

L’airflow est un outil très pratique dans la vape.

Il vous aide à personnaliser votre vapotage. Vous ajustez l’intensité du tirage en fonction de vos désirs. En plus, il vous permet d’économiser et de réduire votre consommation de liquide.

Si vous voulez faire des économies de jus, refermez l’arrivée d’air. Le vapotage MTL est plus économique.

Avant de régler l’airflow, demandez-vous surtout comment vous souhaitez inhaler la cigarette électronique. Demandez-vous quel type de tirage vous plairait le plus.

Certains clearomiseurs sont faits pour l’inhalation directe et d’autres pour l’aspiration indirecte. Si tous sont pourvus d’un airflow, il est important de trouver un équilibre entre le wattage, la valeur de la résistance et le réglage de l’arrivée d’air.

Ainsi,

  • le Pack Gold est un kit de cigarette électronique idéal pour la vape DL et MTL (la bague se trouve sur le haut du réservoir) ;
  • le Super Pack est un kit aio conseillé pour la vape DL (la bague airflow se trouve sur la base du clearomiseur) ;
  • le kit Q16 FF de Justfog est recommandé pour la vape MTL (l’airflow permet un tirage RDL, c’est-à-dire un tirage DL plus modéré et parfait si vous êtes novice).

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment fonctionne un clearomiseur ?

Quand remplir son clearo ?

Clearomiseur ou atomiseur : quelles différences ?

Clearo ou cartomiseur ? Quelles sont les différences ?

Airflow de cigarette electronique : définition & réglages

Publié le 20/04/2022 et modifié le 28/01/2023 dans Qu’est-ce qu’un clearomiseur par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème
Quand remplir le réservoir de son clearomiseur ? Il faut remplir son clearomiseur de e-liquide avant que le réservoir ne soit complètement vide. La résistance, vissée...
Quelles sont les différences entre un clearo et un atomiseur ? Dans le lexique de la vape, le clearomiseur se différencie de l’atomiseur. Un clearomiseur utilise des...
Quand et pourquoi changer de clearomiseur pour cigarette électronique ? De manière générale, il n’y a pas de raison particulière qui incite à changer de clearomiseur....
Tout savoir sur le fonctionnement d’un clearomiseur pour cigarette électronique Le clearomiseur est la partie supérieure de la cigarette électronique. C’est une pièce...
Clearomiseur Zenith d’Innokin : quelle box choisir ? La box d’une cigarette électronique est la coque qui contient la batterie ou l’accu 18650. Elle est souvent...
Airflow de cigarette électronique : définition L’airflow est l’arrivée d’air de la cigarette électronique. Il se situe sur la partie supérieure du clearomiseur ou de...
Clearomiseur ou cartomiseur : quelles différences ? Le clearomiseur est la partie supérieure d’une cigarette électronique. Il se compose d’un drip tip, d’un top cap,...