Qu’est-ce qu’un mod mécanique ?

Qu’est-ce qu’un mod mécanique ?

Un mod mécanique est une cigarette électronique sans circuit électronique

Un mod mécanique est une cigarette electronique sans circuit électronique ni chipset. Autrement dit, c’est une batterie pure qui envoie son courant électrique à pleine puissance. Le mod méca ne propose aucun réglage des watts ou de la température.

Avec le mécanique, votre vap’ est puissante, directe et sans artifices. Les vapoteurs expérimentés peuvent apprécier ce type de matériel vaping. Le vapotage est vraiment puissant et permet notamment d’utiliser un atomiseur reconstructible (RBA) comme le dripper (RDA), le RTA et le RDTA.

Le mod méca n’est pas fait pour tout le monde. En tant que vapoteur ou vapoteuse débutant, il est important de savoir utiliser une cigarette électronique avant de passer au mécanique.

Commencer la vape avec un mod électronique est plus facile. La plupart des ecigarettes modernes sont des mods box électroniques. Ils proposent parfois une fonction « bypass » qui vous permet de vapoter comme avec un mod mécanique.

5 différences entre le mod méca et le mod électronique

Il existe deux sortes de modbox :

  • le mod mécanique qui est sans réglages ;
  • le mod électronique qui comprend de l’électronique et donc des réglages.

Le premier est fait pour vapoter à pleine puissance. Connaître la loi d’Ohm est indispensable. Surtout si vous fabriquez vos résistances. Il faut trouver la bonne valeur en ohm de votre atomizer pour ne pas créer de court-circuit, de dégazage et d’explosion.

Bon à savoir : un ohmmètre vous indique l’impédance de votre résistance maison.

Découvrez quelles sont les différences entre les box mods mécaniques et électroniques.

1. Le mod mécanique n’a pas de chipset

Le chipset est un programme électronique. Il donne accès à certains réglages comme le wattage variable, le voltage variable et le contrôle de la température.

Ce « programme » n’est possible que s’il y a un circuit électronique dans la vapote. Comme pour un ordinateur ou un smartphone.

Le mod mécanique ne se compose d’aucun circuit électronique. De fait, il ne peut pas accueillir de chipset. Contrairement au mod régulé qui se compose d’un circuit intégré, le méca est un dispositif non régulé.

Aucun réglage n’est donc possible.

2. Le mod électronique est plus simple d’utilisation

Si vous êtes novice dans le vaping, il vaut mieux démarrer avec un mod électronique. Le mod mécanique s’adresse plutôt aux puristes de la vap et aux e-fumeurs expérimentés.

Le mod électronique est personnalisable, mais pas le mod mécanique. Il est plus facile de vaper avec la clope électronique quand celle-ci propose des réglages. Votre vapotage devient plus fluide, adapté à vos préférences et à vos besoins.

Si vous cherchez à arrêter de fumer, nous vous conseillons l’achat d’un kit complet de cigarette électronique pour commencer la vape.

Le mod mécanique peut venir plus tard, quand vous avez réussi votre sevrage tabagique ou quand vous êtes habitué à fumer l’ecigarette.

3. Le mod méca est plus adapté au reconstructible

Le mod mécanique est meilleur pour les vapoteurs qui construisent leurs résistances eux-mêmes et qui veulent atteindre des valeurs très basses. Pour créer une résistance subohm proche de 0 ohm, il faut un mod capable d’envoyer de la puissance.

Et de la puissance, le mod méca en a à revendre. Vous pouvez donc atteindre un wattage très élevé avec vos accus 18650. Mais attention de bien respecter la valeur en ohm de votre résistance et sa plage d’utilisation. La règle reste la même partout.

Vous trouvez des atomiseurs reconstructibles disponibles sur notre boutique en ligne. Ils sont compatibles avec tous les mods (vérifiez quand même le pas de vis). Vous trouverez également tout le matériel pour fabriquer un coil (fil résistif) et des mèches de coton.

4. Le mod mécanique demande plus de connaissances

Pour ne pas rencontrer de problèmes pendant la pause vapeur, il faut maîtriser l’art du vapotage et en savoir un peu sur toutes les batteries. Surtout avec le mod mécanique. Ce dernier n’ayant aucune limite pour réguler sa puissance, vous devez connaître la loi d’Ohm.

Cette loi de physique vous permet, via un calcul, de trouver la puissance idéale en fonction de la valeur de la résistance et de l’ampérage de la batterie.

Elle vous permet aussi de calculer la valeur de la résistance en fonction du courant de décharge maximale continue (ampérage) de l’accumulateur.

Lorsque vous créez vos coils pour ato reconstructible, il est impératif de vérifier la compatibilité de chaque élément, du plateau de montage, au pin de connexion en passant par les plots.

5. Le mod électronique offre des protections

Un avantage du mod électronique sur le mod mécanique est son système de protection. Le chipset comprend des sécurités pour bloquer l’e-cigarette en cas de soucis. C’est le cas s’il y a un court-circuit ou une surtension de l’accu.

Par exemple, en cas de surchauffe du clearomiseur, le mod électronique peut bloquer la vape. Le contrôle de température permet notamment de ne pas dépasser un certain degré et évite les surchauffes.

Le mod méca, lui, ne propose aucune protection. C’est pourquoi vous devez vous montrer vigilant quand vous l’utilisez et quand vous fabriquez vos résistances.

Bypass : la fonctionnalité pour transformer son mod électronique en mod mécanique

Le mode Bypass est une fonctionnalité proposée par certains mods électroniques. Il permet de basculer sur un box mod mécanique sans réglages.

Autrement dit, vous pouvez très bien essayer le mécanique sans acheter une box. Il suffit d’actionner le Bypass. Vous pouvez aussi remplacer votre clearomizer avec un rba et tenter la vape sub ohm à haute puissance.

Avec le bypass, la batterie de la cigarette électronique envoie toute la puissance dont elle dispose. Vous ne pouvez plus choisir votre puissance en watts. Vous vapotez à plein régime !

Exemples de vaporettes équipées du mode Bypass :

  • le box mod Obelisk 65 FC de Geek Vape ;
  • l’ecig Squonk Feedlink + Revvo Boost d’Aspire ;
  • le kit AIO Nebula + Veco One Plus de Vaporesso.

Conseils d’utilisation du mod mécanique

Avant de vous jeter corps et âme dans le mod mécanique, voici quelques conseils. Ils vous aideront à bien utiliser votre vaporisateur, mais aussi à éviter certains troubles pendant l’inhalation de la vapeur.

Respectez toujours la plage de puissance de la résistance

Cette règle concerne aussi bien les clearomiseurs que les atomiseurs reconstructibles, les batteries électroniques que les mods mécaniques.

Une résistance possède une valeur, exprimée en ohm (Ω). Cette valeur indique une plage de puissance, exprimée en watts (W). Si votre atomiseur chauffe entre 10 et 15 watts, alors votre wattage ne doit pas dépasser 15 watts.

Trop de puissance peut brûler la résistance et causer un dry hit. Avec un mod mécanique, il existe aussi un risque de dégazage de l’accu 18650 et donc un danger.

Utilisez la loi d’Ohm pour créer vos résistances RBA

La loi d’Ohm est le meilleur calcul pour vous aider à créer vos résistances pour cigarettes électroniques. Plusieurs calculs sont possibles selon vos besoins.

Pour rappel, P représente la puissance, U la tension, I l’intensité et R la résistance.

  • Pour trouver la valeur de la résistance :R = I / U ;
  • Pour calculer l’intensité du courant : I = U / R ;
  • Pour connaître la puissance de vape : P = U x I ;
  • Pour connaître la tension : U = R x I.

Attention au montage de la résistance

Quand vous créez votre résistance, attention de bien la monter sur le plateau de montage. Un court-circuit est possible si les pôles négatifs et positifs entrent en contact sans passer par la résistance.

Attention, donc, au montage de votre ato sur le RBA. De plus, sur un mod méca, mais aussi sur des batteries équipées d’accus, la répétition des courts-circuits peut chauffer, gonfler et faire dégazer la pile.

Le dégazage peut entraîner une explosion et un risque d’incendie.

Utilisez toujours des accus de qualité

Nous vous déconseillons d’utiliser des accumulateurs défectueux aux wraps rayés pour vapoter avec un mod mécanique ou électronique. Achetez vos batteries dans des boutiques spécialisées dans la vente de cigarettes électroniques.

De même, rechargez vos mods avec un chargeur micro-USB ou USB-Cpour e-cigarette plutôt qu’avec un chargeur d’accus. Un chargeur se trouve automatiquement dans votre kit de cigarette électronique.

Privilégiez des accus en Lithium et Nickel pour réduire le risque d’explosion.

Éteignez la vapote quand vous ne vapez pas

Comme le mod méca ne possède pas de protections, la vapote peut s’activer à n’importe quel moment. Quand elle est dans la poche, une simple pression sur le switch peut vaporiser l’eliquide.

Le risque principal est le dégazage. Si l’accu est sollicité en continu, il surchauffe et dégaze.

Pensez donc à éteindre votre e-clope quand vous ne vapez pas. Protégez-la avec une pochette de rangement pour éviter tout risque de vaporisation involontaire.

Rechargez la batterie avant son déchargement complet

Le mod mécanique ne possède aucune protection contre le voltage faible. Par conséquent, si vous n’avez plus de batterie, vous risquez d’abîmer l’accu jusqu’à ne plus pouvoir l’utiliser.

De manière générale, il est conseillé de ne pas laisser les ecigarettes se décharger totalement. Dès que l’autonomie atteint 25 %, rechargez-la.

Sur un mod régulé, quand la batterie est faible, un message s’affiche sur l’écran oled. Ce n’est pas le cas du mod méca. C’est au e-fumeur d’évaluer le niveau de charge de l’accu en fonction de son ressenti.

Voici 2 signes qu’il faut recharger la batterie du mod mécanique :

  • la production de vapeur diminue lors de l’aspiration ;
  • les arômes sont ternes et de moins en moins savoureux.

3 raisons de choisir le mod méca pour vaper

Le mod mécanique comporte au moins 3 avantages qui vous décideront à l’essayer.

Sa robustesse à toute épreuve

Le mod méca dure dans le temps et vous évite de retourner en magasin de cigarettes électroniques pour quelques soucis d’électronique. Les mods méca sont plus résistants et solides dans la durée. Ils tombent rarement en panne et les petites casses sont réparables.

Ses performances

La production de vapeur est très abondante. Ouvrez l’airflow et vapotez en inhalation directe (DL) pour faire beaucoup de vapeur avec l’ecigarette. La restitution des saveurs est, elle aussi, excellente. De plus, comme aucun système électronique ne tire sur la batterie, vous profitez aussi d’une plus grande autonomie (mAh).

Sa vape lisse et stable

Enfin, une troisième raison de choisir le mod mécanique est la qualité de la vape ! Puisque le courant n’est pas contrôlé par le circuit électronique, vous gardez la même puissance tout au long de votre vape. Elle cesse quand vous relâchez le bouton switch. Ce vapotage mécanique propose une expérience vaping unique et originale.

Les critères pour bien choisir son mod mécanique

Comme pour les vaporettes classiques, il existe certains critères pour bien choisir votre mod méca. Il y a le design, bien sûr, mais aussi quelques caractéristiques techniques à ne pas oublier.

Les mods méca ne sont pas pensés pour les vapoteurs et vapoteuses débutants. Aussi nous les recommandons aux fumeurs qui savent comment bien vapoter avec une cigarette électronique.

Un connecteur de bonne qualité

Le connecteur d’un mod mécanique est classique ou hybride.

Le connecteur classique est doté d’un plot à ressort et connecte l’accu à l’atomiseur. Le connecteur hybride offre un pin de connexion qui met en contact l’atomiseur et l’accu.

Le pas de vis doit dépasser la bague négative sur les modèles 510 pour éviter le court-circuit.

La présence d’évents de dégazage

Les évents de dégazage laissent échapper l’air pour équilibrer la pression à l’intérieur du mod. Leur rôle est de stabiliser la pression pour éviter le dégazage.

Ils sont très importants, car sans eux, la pression monte et peut faire exploser la batterie. Vérifiez que le mod possède ces évents pour garantir votre sécurité.

Un mod doté de fusibles (kicks)

Les fusibles sécurisent le mod pour éviter les courts-circuits. Leur objectif est de limiter les accidents de type électrique.

Le kick est une sécurité électronique qui peut se placer dans un mod mécanique. Il se positionne dans la loge à accu. Ce kick peut transformer le mod mécanique en mod électronique.

Conclusion : vapoter avec un mod mécanique

Le mod mécanique est une cigarette électronique sans circuit électronique. Il ne se compose pas de réglages ni de protections contre les accidents et les pannes.

Le mécanique s’oppose au mod électronique qui est plus facile à utiliser. Le mod méca s’adresse aux vapoteurs et vapoteuses expérimentés qui veulent essayer une nouvelle expérience vaping.

Mais l’utilisation d’un mod méca doit être vigilante. Il faut bien respecter la plage de puissance de la résistance, mais aussi vérifier que le wattage maximal de l’accu est compatible avec cette résistance.

Le méca offre un vapotage lisse, puissant et durable. Les mods sont plus résistants. Mais il faut savoir dans quoi s’engager et se renseigner sur le reconstructible, la loi d’Ohm et le vapotage avant d’essayer le mécanique.

Certains mods électroniques proposent une fonctionnalité « Bypass ». Elle vous permet d’essayer le mécanique avec votre e-cigarette actuelle.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment choisir une batterie pour cigarette electronique

Quelle est la meilleure batterie pour cigarette electronique ?

E-cigarette : quelle batterie pour cubis pro choisir

Quelle cigarette electronique box choisir ? de Neovapo

Comment nettoyer une batterie pour cigarette electronique

Publié le 25/11/2022 et modifié le 13/07/2024 dans Quelle batterie pour cigarette électronique choisir par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème