Comment regler cigarette electronique

Publié le : dans Comment utiliser cigarette électronique par

Bien régler sa cigarette électronique : comment faire ?

Vous venez de trouver le kit de cigarette electronique que vous cherchiez ! Elle est belle, elle est neuve, elle est performante : votre ecig a déjà séduit vos yeux. Il ne manque plus qu’à séduire vos papilles !

Et pour cela, il n’y a rien de mieux que de savoir comment régler sa cigarette électronique. Bien vaper, ça commence aussi par le réglage de sa vapote. Elle possède toute une flopée de modes et de fonctionnalités différents et qui sont faits pour transformer la qualité de votre vape !

Vous avez sûrement déjà pu entendre des mots étranges comme « mode de contrôle de température », « wattage variable » ou encore « mode bypass ». Quel est ce langage barbare ? Il s’agit de la face immergée de la cigarette électronique : les fonctionnalités de son chipset.

Pas de panique, on vous explique tout dans l’article qui suit.

Bien régler sa cigarette électronique vous assure un voyage exquis vers le plaisir des sens. Lorsque vous ajustez correctement votre appareil de vape, vous optimisez votre vapotage et donc vous améliorez votre expérience vape.

Pour savoir comment régler votre e-cigarette, c’est juste en dessous ! Et bonne vape à tous !

La vape, comment ça marche ?

Si vous débutez dans le monde de la vape, il se peut que vous ne sachiez pas comment fonctionne une cigarette électronique. Et ce n’est pas grave ! À regarder ce petit boîtier en acier, on se demande bien où et comment est produite la vapeur qu’on inhale.

Et c’est très simple.

Votre vapote se compose de deux éléments indispensables :

  • La batterie : qui alimente en électricité votre appareil
  • Le clearomiseur : qui se compose d’un réservoir en pyrex, d’une résistance et d’un drip tip

L’association de la batterie et du clearomiseur permet de créer la vapeur. Ah, et on oublie un troisième élément et pas des moindres : l’e-liquide. Sans lui, n’espérez pas pouvoir aspirer de délicieux nuages de vapeur.

Le liquide pour cigarette électronique se compose de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes alimentaires et de nicotine.

Vous pouvez en trouver d’autres avec une composition plus riche, mais chez Neovapo, nous préférons assurer la bonne qualité de votre vape. Celle-ci passe forcément par une composition de vos e-liquides irréprochable !

Comment utiliser une vapoteuse ?

Pour utiliser votre vapoteuse, versez l’e-liquide dans le réservoir pyrex de votre clearomiseur. Attention à ne pas le faire déborder au risque de vous retrouver avec des projections de liquide dans la cheminée et donc dans la bouche.

Assurez-vous que votre batterie soit bien chargée avant de l’utiliser. Vous ne voudriez pas vivre la fâcheuse expérience d’une panne en plein milieu de votre vapotage… C’est terriblement frustrant !

Une fois votre clearo rempli, il vous suffit d’actionner le bouton de mise à feu de votre mod et d’inhaler la vapeur qui se présente dans votre drip tip. Sentez-vous ce délice ? Non ? Vous espériez mieux, dites-vous ?

C’est parce que vous n’avez pas encore effectué les réglages de votre cigarette électronique. Naviguez dans les fonctionnalités de votre ecig et découvrez comment améliorer votre vapotage grâce aux différents modes de votre appareil.

Les différents modes d’une cigarette electronique

Les principaux modes d’une cigarette electronique sont :

  • Le mode power : pour choisir la puissance en watts de votre vape ;
  • Le contrôle de température : pour les résistances en titane, acier inoxydable et nickel ;
  • Le bypass : pour passer d’un mod électronique à un mod mécanique (sans réglages) ;
  • Le curve : une courbe personnalisée pour les variations de la puissance, de la tension et de la température.

Une cigarette électronique, en tant que mod électronique, possède un chipset. Il s’agit d’un programme intégré dans le circuit électronique de votre appareil. Un peu comme pour un ordinateur, le chipset vous donne accès à différents réglages de votre ecigarette.

Il vous permet par exemple de varier la température de votre vapeur, de moduler la puissance en watts de votre ecig ou encore d’enregistrer vos préférences de vape. Ces modes sont conçus pour vous simplifier le vapotage, mais aussi pour l’améliorer.

Plus votre vape est confortable et adaptée à votre tirage et plus votre expérience vapeur est agréable.

Vous le verrez, ce n’est pas si difficile de comprendre et de manipuler les réglages d’une cigarette electronique. On vous explique comment faire.

Le mode Power ou wattage variable

Le mode Power est le maître de tous les modes. C’est un peu le bras droit du vapoteur. Il vous permet de choisir et de moduler la puissance en watts de votre cigarette électronique. Tous les mods électroniques en sont équipés !

Ce réglage pratique et précis vous permet d’envoyer des puissances adaptées à la valeur de votre résistance.

Pour rappel, chaque atomiseur a une plage d’utilisation, c’est-à-dire une valeur qui s’exprime en ohm. Plus votre valeur est basse et plus votre cigarette électronique est puissante.

La puissance résulte de la force du courant électrique que la batterie envoie dans la résistance de votre clearomiseur. Le mode Power permet de l’ajuster afin de l’adapter à l’atomiseur qui ne risque ainsi aucune surchauffe ou surtension.

Utilisez-le sans hésiter et faites-en bon usage. Pour bien régler le mode Power de votre cigarette électronique, choisissez seulement la puissance que vous désirez et la plus adaptée à votre résistance. Ensuite, laissez faire votre vapote !

Le mode contrôle de température

Si vous n’avez pas encore entendu parler du mode contrôle de température (ou TC), ce n’est qu’une question de temps. Cette fonctionnalité est un grand incontournable de la vape moderne.

Le contrôle de température vous permet de vérifier la température de votre vapeur. Il ne permet pas de définir l’intensité de chauffe de votre résistance, mais bien de contrôler la chaleur qu’elle diffuse.

Ce mode ne fonctionne en revanche qu’avec certains types de résistances.

Vous le savez, celles-ci se composent de coils, des fils résistifs métalliques qui permettent le ralentissement des électrons du courant. Celui-ci se transforme alors en énergie thermique, qui chauffe et vaporise l’e-liquide.

Ces coils sont faits avec différents matériaux. L’acier inoxydable, le titane et le nickel sont les métaux compatibles avec le mode contrôle de température d’une cigarette électronique.

Grâce à ces coils spécifiques, vous pouvez définir un degré limite à ne pas dépasser. Votre ecig, en chauffant, ne dépassera donc pas ce seuil de température que vous lui imposez.

Dans le cas où la résistance chaufferait trop, la cigarette électronique (tellement moderne) se coupe. La batterie cesse d’alimenter l’atomiseur et vous évite la surchauffe de votre appareil.

De la sorte, vous conservez plus longtemps votre résistance qui ne se carbonise pas comme une viande qu’on aurait oubliée sur le grill.

Et, forcément, votre vape s’en trouve meilleure !

Le mode bypass

Pour transformer votre cigarette électronique, il n’y a pas plus efficace que le mode bypass. Le mod électronique est une e-cigarette modifiée, c’est-à-dire qu'on y ajoute des réglages ou des composants électroniques en vue de l’optimiser.

Le mod mécanique, au contraire, est une ecig brute, sans réglages. Elle ne comporte aucune fonctionnalité, pas une seule.

C’est un type de vapote qui s’adresse normalement aux experts de la vape ou aux vapoteurs qui s’y connaissent déjà un peu en termes de vapotage.

Le mode bypass vous permet de basculer d’un mod à un autre.

L’avantage, c’est que vous bénéficiez toujours des sécurités et des protections de base de votre vapote. L’inconvénient, c’est que ce n’est pas un mode à utiliser n’importe comment.

Le bypass permet à votre cigarette électronique de basculer dans la toute-puissance. Elle envoie une force impressionnante de watts, toujours au max de ses capacités.

Il faut savoir calmer la bête que seule la résistance parvient à ralentir afin de produire la chaleur, puis la vapeur.

La puissance de votre vape est uniquement influencée par la tension de votre batterie et la valeur de votre résistance. Plus la batterie est chargée et plus votre vapote envoie de la puissance.

Plus la résistance a une valeur basse, plus votre ecig envoie de la puissance. Au contraire, plus l’atomiseur a une impédance haute, moins votre ecigarette envoie de puissance.

Pour utiliser le mode bypass d’une cigarette électronique, il vous faut avoir quelques notions techniques comme celles sur la loi d’ohm. Vous pourrez ainsi anticiper la puissance de votre ecig et ne pas vaper dangereusement.

Le mode curve

Curve veut littéralement dire « courbe » en anglais. Le mode curve, ou mode Preheat, vous permet de personnaliser au maximum votre vape. C’est un réglage intéressant lorsque vous voulez préciser davantage votre vapotage pour le rendre toujours plus confortable.

Le mode curve d’une cigarette électronique permet de créer une courbe en temps réel des variations de la puissance, de la tension ou de la température dans le but de les faire varier.

Dans le cas où vous auriez un clearomiseur qui nécessite une grosse puissance en watts, comme c’est parfois le cas sur des cigarettes électroniques à grande capacité, avec des puffs trop aériens, ce mode est parfait.

Utilisez-le pour faire varier la puissance de votre vape de telle sorte à ce qu’elle augmente doucement jusqu’à atteindre son maximum. Le vapotage est personnalisé et surtout progressif, ce qui vous évite, dès le matin, de vous prendre une grosse bouffée de vapeur dans les dents.

Le mode curve est idéal pour les vapoteurs débutants, puisqu’il leur permet de personnaliser leur vape pour la rendre plus confortable.

Pour bien le paramétrer dans les réglages d’une cigarette électronique, indiquez quelle puissance vous désirez la première seconde de votre vapotage, puis la deuxième et ainsi de suite.

Mode d’emploi de la cigarette électronique

Maintenant que vous êtes un pro des réglages de la cigarette électronique, découvrez comment l’utiliser et surtout comment faire pour bien vaper.

  1. Assemblez votre cigarette électronique

Lorsque vous achetez un kit de cigarette électronique, cette dernière n’est pas montée. Mais c’est très simple ! Pour assembler votre ecig, vissez simplement le clearomiseur sur la batterie. La connectique 510 de chacun est forcément compatible, de telle sorte à ce que vous puissiez les associer.

Dès que votre vapote a une forme normale, vous devez charger la batterie. Pour cela, deux options s’offrent à vous : ou la batterie est déjà intégrée dans votre e-cigarette, ou vous devez insérer des accumulateurs.

Les accus sont des piles amovibles, qu'il suffira de remplacer quand ils auront trop servis. Les accus peuvent se recharger en restant dans votre ecig et en utilisant le port USB. Vous pouvez aussi utiliser un chargeur d'accus externe, faites juste attention de ne pas les abîmer en les manipulant durant cette étape.

Pour pouvoir insérer des accus dans un mod, il suffit souvent de faire glisser une coque située au dos ou sur le bas de votre appareil de vape.

Si votre cigarette électronique a une batterie interne, utilisez simplement le câble USB fourni avec votre kit pour la charger directement et comme vous le feriez pour votre smartphone.

  1. Remplissez le clearomiseur et amorcez la résistance

A la livraison de votre e-cig, vous devrez visser un drip tip sur le top cap de votre clearomiseur, puis insérer une résistance. Chaque nouvelle résistance doit impérativement être amorcée avant utilisation de la cigarette électronique.

Pour cela, versez quelques gouttes d’e-liquide sur la mèche de coton qui dépasse de l’atomiseur. Il ne faut jamais vaper avec un coton sec, au risque de goûter au fameux et très désagréable dry hit.

Si vous ne le connaissez pas, tant mieux : il s’agit d’un fort goût de brûler que vous avez dans la bouche lors de l’inhalation. Il a de quoi vous ruiner la vape !

Remplissez ensuite le réservoir de votre clearomiseur d’e-liquide et patientez une dizaine de minutes le temps que la mèche s’imprègne bien.

Il faut compter au moins quinze minutes pour les liquides High VG qui ont un plus fort taux de glycérine végétale.

Chaque clearomiseur est différent. Certains ont un système de remplissage par le haut, via le top cap, et d’autres par le bas, en dévissant la base.

Pour remplir le clearomiseur d’une cigarette électronique, vous devez insérer l’embout de votre flacon d’e-liquide dans le réservoir pyrex et verser le contenu.

C’est aussi simple que ça !

Mais gare aux fuites ou aux réservoirs trop remplis qui peuvent conduire à des projections de liquide. Veillez également à toujours avoir un pyrex plein, afin de ne pas brûler votre mèche et donc endommager votre résistance.

Le réservoir est d’ailleurs souvent transparent, ce qui vous permet de surveiller votre consommation de liquide et de le remplir au bon moment. Malin, non ?

  1. Actionnez votre mod

Pour allumer votre cigarette électronique et actionner votre mod, appuyez 5 fois très rapidement sur le bouton de mise à feu. Votre ecig s'allume et est prête à être vapotée !

Pour utiliser une cigarette électronique, pressez le bouton switch (appelé aussi bouton Fire ou de mise à feu).

Par ce simple geste, vous déclenchez une réaction de la batterie qui envoie un courant électrique vers la résistance, et vous connaissez la suite.

Pour éteindre une cigarette électronique, appuyez de nouveau 5 fois très vite sur ce même bouton. N’oubliez pas de le faire pour vous assurer qu’elle ne s’actionne pas toute seule. On ne sait jamais, un contact, un frottement, et c’est la mise à feu assurée.

  1. Réglez votre cigarette électronique

Une fois votre ecig assemblée, remplie, chargée et que vous l’avez actionnée pour voir si tout allait bien, passez aux réglages. Comme on l’a vu plus haut, selon le chipset intégré dans votre vapote, vous avez accès à diverses fonctionnalités.

En fonction de la résistance que vous avez ou des capacités de votre appareil, réglez-le de telle sorte à optimiser au mieux votre session vapotage.

Vous disposez la plupart du temps de boutons + et – qui vous permettent de naviguer dans vos réglages. Ils sont situés de part et d’autre de l’écran de votre mod. Mais il se peut aussi que ce dernier ait un écran tactile.

C’est par exemple le cas de l’e-cigarette Morph 219 et TF Tank de chez Smok.

Dans ce cas et comme avec un téléphone ou une tablette, accédez aux réglages de votre cigarette électronique directement depuis l’interface graphique.

  1. Vapez

Une fois vos réglages effectués, il vous suffit de profiter de votre expérience vape personnalisée et adaptée à vos préférences.

Pour améliorer encore davantage votre vapotage, réglez votre vapote en fonction de votre style de vape. Choisissez des résistances adaptées, selon si vous préférez la vape DL ou MTL, ainsi que des e-liquides aux compositions compatibles avec celles-ci.

Si vous êtes un vapoteur du genre gros cloud chasing, réglez votre vapoteuse pour n’utiliser que des atomiseurs à impédance basse et des liquides avec un plus fort taux de glycérine végétale que de propylène glycol.

Prenez un puff lent et savourez le nuage de vapeur qui fond sous votre palais. Le hit causé par la nicotine est parfait, la température au top et il ne vous reste plus qu’à vous détendre. Profitez de votre pause vape bien méritée !

Régler sa vapoteuse selon les différents types de vapotage

Il existe deux manières différentes de vaper avec une cigarette électronique. On appelle la première la vape MTL (Mouth to Lung, de la bouche vers les poumons) et la seconde la vape DL (Direct to Lung, directement vers les poumons).

Régler son ecig pour une vape MTL

La vape MTL est l’inhalation d’une quantité de vapeur mince et serrée, similaire à celle que vous aspirez avec une cigarette de tabac classique. On parle par ailleurs d’inhalation indirecte, car la vapeur reste un moment dans la bouche avant de couler vers vos poumons, à l’inverse de la vape DL.

Pour bien régler une cigarette électronique afin de vaper en inhalation indirecte, il suffit de réduire l’airflow de votre clearomiseur.

Si celui-ci dispose d’une bague rotative ajustable, serrez les arrivées d’air de telle sorte à obtenir un tirage plus mince avec un volume de vapeur réduit.

La vape MTL est idéale pour les vapoteurs qui débutent et pour celles et ceux qui veulent une expérience avec leur e-cig qui ne soit pas si éloignée de celle de la cigarette traditionnelle.

Le rendu des saveurs est plus important : c’est une véritable bombe d’arômes qui explose sous votre palais.

Dans le cas où vous ne disposeriez pas d’airflow réglable sur votre e-cigarette, préférez des résistances à valeur élevée, supérieure à 1 ohm. Plus votre impédance est haute, plus votre vapeur refroidit, mais surtout plus elle est destinée à être inhalée indirectement.

Pour vous donner une idée de la vape MTL, aspirez l’air à travers une paille et vous obtiendrez à peu près le même tirage que pour une inhalation indirecte.

La vape DL pour de gros nuages de vapeur

De l’autre côté, il y a la vape DL également appelée inhalation directe. Cette fois, le volume de vapeur aspiré est radicalement différent. Le nuage fonce droit vers les poumons du vapoteur dès le moment où il inhale la vapeur.

La vape DL se destine à celles et ceux qui ont déjà expérimenté l’inhalation indirecte. L’expérience de ce type de vapotage peut être perturbante si on commence tout juste à vaper. La quantité de vapeur est bien plus impressionnante.

Essayez d’aspirer l’air d’un ballon et vous aurez une expérience similaire de celle de l’inhalation directe.

L’e-liquide doit chauffer à des températures plus élevées afin d’obtenir un nuage de vapeur savoureux et épais.

Pour bien régler une cigarette électronique pour l’inhalation directe, il vous faut ouvrir au maximum l’airflow de votre clearomiseur. Votre tirage est aussitôt plus aérien et donc plus abondant.

Préférez également des résistances à impédance basse. Plus votre atomiseur a une valeur inférieure à 1 ohm et plus vous êtes sûr de bien configurer votre vape pour un vapotage aérien et dense en termes de vapeur.

Attention, la vape DL nécessite des appareils de vape capables d’envoyer une certaine puissance.

Ainsi, un kit de cigarette electronique grande autonomie est recommandé, car l’inhalation directe consomme bien plus de batterie et d’e-liquide que la vape MTL.

Comment régler les watts de sa cigarette électronique ?

Les watts de votre cigarette électronique déterminent la puissance du courant envoyé vers votre résistance. Plus vous voulez la chauffer pour obtenir de la vapeur abondante et plus votre ecig doit délivrer de la puissance.

Parallèlement, plus votre résistance a une valeur basse et plus votre appareil de vape devra être capable d’envoyer de fortes puissances.

Pour savoir comment régler sa cigarette électronique afin d’obtenir un wattage idéal, vous devez absolument vous référer à la valeur de votre atomiseur. En fonction de celle-ci, vous saurez comment régler les watts de votre vapoteuse.

Tableau des ohm et des watts correspondants

Voici une liste indicative de la puissance en watts que vous devriez délivrer en fonction de la valeur en ohm de votre résistance.

Bien sûr, cela dépend entièrement du type d’atomiseur que vous avez. Pour avoir le wattage exact que vous devez obtenir, regardez la plage de puissance de votre résistance.

  • Plus de 1,5 ohm = moins de 10 watts
  • Entre 1 et 1,5 ohm = 9 à 20 watts
  • Entre 0,2 et 0,5 ohm = 20 à 70 watts
  • Entre 0,15 et 0,2 ohm = 20 à 100 watts

Pour indication, l’atomiseur GT4 meshed de Vaporesso 0.15 ohm s’utilise sur une plage de puissance comprise entre 30 et 70 watts.

Au contraire, la résistance Nautilus X 1.5 ohm d’Aspire a une plage d’utilisation comprise entre 14 et 20 watts.

Pour régler la puissance en watts d’une cigarette électronique, naviguez dans les configurations de votre ecigarette jusqu’au mode wattage variable.

En réglant une puissance au-dessus des capacités de votre résistance, vous risquez d’endommager votre clearomiseur et de cramer votre atomiseur, ce qui rendrait votre vapotage impossible.

Comment régler la température d’une e-cigarette ?

Pour régler la température d’une e-cigarette vous devez absolument utiliser le mode contrôle de température.

On le rappelle, cette fonctionnalité n’est possible que lorsque vous avez des résistances dont les coils sont faits en titane, acier inoxydable ou nickel. Autrement, le mode TC est inefficace.

La température d’une cigarette électronique est comprise entre 100 et 315°C. Attention, vous pouvez voir que la valeur de la température sur le mode TC est exprimée en degré Celsius (°C) ou Fahrenheit (°F). Ne les confondez pas !

Pour bien régler la température d’une cigarette électronique, commencez par vous rendre dans le mode contrôle de température de votre chipset. Bloquez (avec l’icône « Lock ») une valeur de base à froid pour votre résistance.

Puis, choisissez une température située entre 100 et 315 degrés.

Ainsi, lorsque la résistance atteint cette température, la box réduit la puissance afin de ne pas la dépasser.

Si cette coupure arrive trop rapidement et affaiblit la qualité de votre vapotage, augmentez simplement la température max jusqu’à trouver celle qui correspond le mieux à votre vape.

Le contrôle de température évite les dry hit et les risques de surchauffe de votre résistance. C’est un vrai plus lorsque vous voulez vapoter sereinement.

Comment régler son e cig pour ne pas tousser ?

Si votre e cig vous fait tousser, c’est sans doute parce qu’il y a un mauvais réglage de celle-ci. Pensez également à toujours prendre des puffs plus longs avec une cigarette électronique, entre 3 et 6 secondes. Si malgré une aspiration plus lente de la vapeur vous continuez de tousser, alors regardez du côté des réglages.

Baissez la quantité de nicotine présente dans votre e-liquide. Un taux trop fort provoquera la toux du vapoteur ainsi qu’un hit en gorge sec.

Si vous avez déjà un dosage équilibré de nicotine, jetez un coup d’œil à votre dose de propylène glycol. Cette substance peut s’avérer asséchant. Dans ce cas, augmentez légèrement le volume de glycérine végétale afin d’adoucir votre liquide.

Réglez correctement votre cigarette électronique en ajustant la puissance de celle-ci. Par exemple, si vous vapotez avec une puissance de 30 watts en utilisant un eliquide avec 15mg/ml de nicotine, vous êtes sûr de tousser. Le hit en gorge sera bien trop fort et le vapotage difficile.

Augmentez la puissance ou diminuez le dosage de nicotine. L’harmonie de votre vape se joue également dans l’équilibre que vous trouvez entre puissance et nicotine.

5 conseils pour un vapotage réussi

  1. Utilisez les modes disponibles avec votre chipset et personnalisez votre vape
  2. Adaptez toujours votre vapotage selon vos besoins (nicotine, type de vape, etc.)
  3. Utilisez un kit de cigarette électronique compatible avec vos attentes et votre consommation
  4. Respectez toujours la plage d’utilisation de votre résistance
  5. Entretenez régulièrement votre appareil de vape

Comment regler cigarette electronique

En relation
Comment fumer cigarette électronique
Publié le : 09/01/2021
Pourquoi cigarette electronique fuit
Publié le : 13/01/2021
Comment regler cigarette electronique
Publié le : 12/01/2021
Cigarette electronique gout de brulé
Publié le : 13/01/2021
Livraison express
LIVRAISON EXPRESS

Livré en 24h par chronopost

Livraison gratuite
LIVRAISON GRATUITE

A partir de 19€

Paiement sécurisé
PAIEMENT SÉCURISÉ

100% sécurisé par carte bancaire

Paiement 3x sans frais
FACILITÉ PAIEMENT

Paiement 3x sans frais