Cigarette électronique : est-ce dangereux de trop vaper ?

Cigarette électronique : est-ce dangereux de trop vaper ?

Danger de la cigarette électronique : quels sont les risques de trop vapoter ?

Vapoter n’est pas dangereux pour la santé. Au contraire, si vous fumez, vous préservez votre santé en passant au vapotage. La cigarette électronique ne comporte aucun danger supplémentaire par rapport au tabac. Sa vapeur est même 95% meilleure que la fumée d’une cigarette classique.

Mais est-il dangereux de trop vapoter avec sa cigarette électronique ? En réalité, le risque d’un vapotage excessif est de faire une surdose de nicotine. Ce n’est pas dangereux, mais vous pouvez ressentir des effets secondaires désagréables.

Est-ce dangereux de trop vaper ? Quels sont les risques de la cigarette électronique ou les éventuels dangers du vapotage ? Découvrez toutes les réponses à vos questions dans cet article.

Ce qu’il faut savoir sur le vapotage

La cigarette électronique est une invention encore récente sur le marché. Elle voit le jour en 2005 en Chine et arrive en France quelques mois plus tard. Son but est de remplacer la cigarette normale afin de réussir à arrêter de fumer.

Pour cela, elle vaporise du e-liquide qui se compose de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes et de nicotine. La vapoteuse dispose d’un système qui chauffe le liquide (résistance) afin de le transformer en vapeur.

Le vapoteur inhale donc ce cloud composé uniquement des ingrédients cités ci-dessus. À l’inverse du tabagisme, le e-fumeur ne consomme pas de produits chimiques qui passent dans la fumée de la cigarette à cause de la combustion du tabac. Parmi ces produits nocifs, vous retrouvez le monoxyde de carbone, l’acétone ou le goudron (oui oui, comme pour faire les autoroutes).

Toutes ces substances toxiques se retrouvent dans votre sang et contaminent vos cellules. Les dangers du tabagisme sont nombreux. Il peut causer des maladies graves comme des cancers, des AVC, des troubles cardiaques. Au contraire, la cigarette électronique permet de vous sevrer du tabac et de réduire ces risques mortels.

En ce sens, la cigarette électronique est meilleure que le tabac. La vape vous aide à préserver votre santé des dangers du tabagisme.

Trop vapoter : les risques de la cigarette électronique

Trop vapoter avec sa cigarette électronique peut comporter des risques pour votre vape. Vous ne mettez pas votre santé en danger lorsque vous vapotez en excès. En revanche, vous pouvez rendre votre pause vapeur moins agréable et même en garder un souvenir épouvantable.

Parmi les risques d’un vapotage excessif avec sa vapoteuse, vous trouvez l’intoxication à la nicotine ou le dry hit. Découvrez quelles sont les conséquences de trop vapoter avec son e-cigarette et comment y remédier pour mieux vaper.

Risque 1 : l’intoxication à la nicotine

Le vapotage ne comporte pas de risque létal, il faut le savoir. Vous ne risquez pas de mourir parce que vous avez trop consommé de nicotine. En revanche, vous pouvez faire une petite intoxication à cause d’une surdose.

Dans ce cas, les signes d’un surdosage de nicotine sont :

  • des migraines ;
  • des maux de ventre ;
  • des palpitations ;
  • des étourdissements ;
  • des nausées.

Un sentiment de malaise général vous envahit lorsque vous faites une surdose de nicotine. Mais à partir de quand considère-t-on que vous êtes en surdosage de nicotine ? Lorsque vous consommez plus de nicotine que ce dont votre corps a besoin en une journée, vous faites une intoxication.

Vous êtes susceptible de faire une surdose de nicotine quand vous fumez et vapotez en même temps. Les « vapo-fumeurs » continuent de se griller une petite cigarette et de vapoter en parallèle. Si vous consommez des e-liquides avec nicotine, vous risquez de vous retrouver avec trop de nicotine dans le corps et de vous sentir mal.

Les vapoteurs qui vapotent avec un patch à la nicotine ou un substitut nicotinique qui possède le même taux de nicotine que son liquide de vap’ risque aussi l’intoxication. Si vous souhaitez utiliser un substitut nicotinisé autre que la vaporette, préférez le vapotage d’e-liquides sans nicotine.

Risque 2 : le dry hit

Le dry hit est un goût de brûlé que vous pouvez ressentir lorsque vous prenez une bouffée de vapeur. C’est une saveur désagréable qui remplit votre gorge et vos narines et qui reste longtemps.

Le dry hit s’explique par un assèchement du coil de la résistance. Expliquons-nous. Votre tête d’atomiseur, qui transforme le e-liquide en vapeur, se compose d’une mèche de coton et d’un fil résistif. La mèche baigne dans le liquide du réservoir pyrex et transmet le jus au fil résistif.

Ce fil (qu’on appelle aussi « coil ») doit toujours être imprégné d’eliquide afin de pouvoir le vaporiser. S’il est sec et qu’il chauffe « à vide », brûle et provoque le dry hit.

Le problème, quand vous vapotez trop avec votre cigarette électronique, est que vous asséchez plus rapidement le coil. Vous ne laissez pas le temps à la résistance de boire le e-liquide. Lorsque vous actionnez le bouton fire du mod box, la batterie envoie un courant électrique qui chauffe le coil… et le brûle.

C’est pour cela que vous ressentez un goût de brûlé. Parfois, c’est parce que la résistance est HS et qu’il faut la changer. D’autres fois, c’est parce que vous vapez en excès et que vous ne laissez pas le temps à l’atomizer de s’imprégner à nouveau de e-liquide.

Risque 3 : la déshydratation

Trop vapoter peut entraîner une déshydratation. Vous avez la bouche sèche, la langue pâteuse, vous avez tout le temps soif, même après avoir bu un demi-litre d’eau.

La déshydratation pendant la vape peut s’expliquer par la présence du propylène glycol dans le e-liquide. Le PG accentue les flavours des arômes et crée un nuage de vapeur léger. Mais il fait aussi partie de la famille des alcools qui capture et retient l’eau que vous absorbez.

C’est pour cela que vous avez très soif après une soirée bien arrosée. Le PG peut assécher les muqueuses et rendre votre bouche et vos lèvres sèches. Forcément, plus vous vapez et plus la déshydratation s’accentue.

Notre conseil pour limiter la sensation de soif de la vape et éviter la déshydratation est de boire de l’eau après chaque pause vaping.

Risque 4 : perdre le goût (agueusie)

L’agueusie est la perte ou la diminution du sens gustatif. Autrement dit, vous ne ressentez plus ou moins le goût des aliments et de la vape. L’agueusie du vapoteur est, rassurez-vous, passagère et bénigne. Elle ne dure pas, mais peut surprendre lorsque cela vous arrive pour la première fois.

La perte du goût est le signe que vous vapotez trop avec votre cigarette électronique. Ce n’est pas dangereux et ça ne comporte aucun risque pour votre santé. Néanmoins, cela peut être gênant et désagréable.

La solution quand vous avez une agueusie est d’arrêter la cigarette électronique quelques heures. Posez votre vaporisateur et faites une pause. Votre palais est arrivé à saturation et a besoin de se reposer pour retrouver le goût des saveurs.

En attendant de retrouver le goût, vous pouvez aussi changer d’arôme de eliquide français. Préférez des flavours fortes comme celles des e-liquides à la menthe ou fruités.

Comment ne pas trop vaper avec son e-cigarette ?

Pour ne pas vapoter en excès, il faut bien régler la vapoteuse et bien choisir son dosage de nicotine. Ces deux règles sont primordiales si vous ne voulez par goûter aux effets indésirables du vapotage excessif.

Les risques de la vape sont limités. Vous ressentez davantage des effets secondaires et vous n’avez pas de conséquences nocives sur votre état de santé. Au contraire.

Découvrez tous nos conseils pour ne plus trop vaper avec votre ecigarette.

Bien choisir son dosage de nicotine

Il est impératif pour tout vapoteur de bien choisir son dosage de nicotine. Lorsque vous débutez dans la vape, vous devez choisir un e-liquide dont le taux de nicotine correspond à vos besoins journaliers. Pour savoir quel dosage de nicotine choisir, référez-vous à votre consommation de tabac habituelle.

Si vous fumez plus de 30 cigarettes par jour, préférez des doses élevées de nicotine. Le 18 mg/ml de nicotine est idéal. Entre 20 et 30 cigarettes par jour, sélectionnez le dosage de 11 mg/ml. Entre 15 et 20 clopes par jour, passez au 8 mg/ml. Et pour environ 10 cigarettes quotidiennes, choisissez un dosage de 4 mg/ml de nicotine dans vos eliquides français Neovapo.

Au fur et à mesure de votre sevrage tabagique, vous pourrez diminuer la quantité de nicotine de vos e liquides. Cela vous permettra de vous sevrer de la nicotine et donc de votre addiction au tabac. Le fait de pouvoir baisser sa consommation de nicotine vous aide à arrêter la cigarette.

Bien régler sa cigarette électronique

Bien régler sa cigarette électronique commence par analyser les différents éléments qui la composent. Une vapoteuse fonctionne grâce à l’association de la batterie et la résistance. La résistance est un peu le chef d’orchestre du vapotage. Elle définit les réglages que vous devez effectuer.

La tête d’atomiseur dispose d’une valeur exprimée en ohm et d’une plage de puissance exprimée en watts. Plus la valeur est élevée et plus le tirage de l’ecigarette est serré. Plus l’impédance est basse et plus la vapeur est volumineuse et chaude (on parle alors de vape subohm).

La plage de puissance de la résistance est proportionnelle à sa valeur en ohm. Elle est indiquée sur la pièce elle-même. Si vous possédez un atomiseur reconstructible et que vous construisez vous-même vos têtes d’atomiseur, vous pouvez utiliser un ohmmètre comme la Tab Pro de Geek Vape pour connaître leur impédance.

Pour bien régler la puissance de votre accu pour ecigarette, allez dans les paramétrages du mod électronique. Réglez le wattage maximal à ne pas dépasser en fonction de la valeur de la résistance. Si celle-ci dispose d’une plage d’utilisation comprise entre 10 et 15 watts, ne dépassez pas les 15 watts de puissance.

Bien régler l’airflow de son clearomiseur

Une fois ces réglages effectués, passez au contrôle de l’airflow. Il s’agit de l’arrivée d’air qui est située sur le clearomiseur. Il se compose de trous d’air plus ou moins larges et d’une bague rotative qui vous permet d’ouvrir ces trous ou de les fermer.

Plus l’airflow est ouvert et plus le débit d’air inhalé est important. Quand vous fermez l’airflow, l’inhalation de la vapeur est serrée. Vous pouvez jouer avec la bague rotative pour influencer la quantité d’air que vous souhaitez aspirer.

Si vous avez l’impression de trop vapoter avec votre ecigarette, c’est peut-être parce que votre tirage n’est pas assez intense pour vous. Vous êtes sans doute sur une inhalation indirecte trop serrée qui vous empêche d’absorber la quantité de nicotine idéale pour satisfaire votre dépendance.

Dans ce cas, ouvrez l’airflow afin d’augmenter la quantité de vapeur que vous aspirez. Sans pour autant basculer sur une inhalation directe (vape DL), vous pouvez déjà prendre des puffs de vapeur plus longs, plus riches en nicotine et donc mieux adaptés à votre consommation.

Comment savoir si je vapote trop avec ma cigarette électronique ?

Pour savoir si vous vapotez en excès avec votre ecigarette, il faut commencer par analyser votre manière de vapoter. Si vous êtes constamment suspendu à votre drip tip et que vous ne pouvez pas passer plus de 10 minutes sans vaper, alors oui, vous vapotez trop.

Un vapotage excessif est souvent causé par une mauvaise utilisation de sa cigarette électronique. Le dosage de nicotine est souvent responsable. Un tirage trop serré et insuffisant peut aussi vous pousser à trop vaper.

Des effets indésirables comme des maux de ventre, des migraines ou encore des étourdissements peuvent vous informer que vous vapotez en excès. Ces signes sont aussi les symptômes d’un surdosage de nicotine.

2 raisons qui expliquent pourquoi je vapote en excès

Trop vapoter n’est pas dangereux, mais peut être inconfortable. Vous pouvez notamment ressentir des effets indésirables qui ne vous donneront plus envie de toucher à votre cigarette électronique. Et là, c’est risqué parce que vous pourriez rechuter dans le tabagisme. Ce serait dommage.

Voici deux raisons qui expliquent pourquoi vous vapotez trop avec votre ecigarette :

  1. Le dosage de nicotine de vos eliquides n’est pas adapté ;
  2. Votre vapoteuse est mal réglée.

Un dosage inadapté de nicotine dans vos liquides pour cigarette électronique peut vous pousser à trop vapoter. Dans ce cas, vous manquez de nicotine et vous ressentez un craving qui entraîne une surconsommation de vapeur.

Dans le deuxième cas, la vapoteuse est mal réglée. Le tirage de votre nuage de vapeur est insuffisant. Un mauvais paramétrage de l’airflow peut conduire à une impression de ne pas bien tirer sur le drip tip de son e-cigarette. Il faut alors ouvrir un peu plus l’arrivée d’air afin d’augmenter le flux et avoir une meilleure aspiration.

La cigarette électronique est-elle dangereuse pour la respiration ?

C’est sûr que, comparée à la cigarette combustible, la cigarette électronique apparaît inoffensive pour le vapoteur. Le problème du tabac, c’est que ses conséquences sur la santé et notamment sur le système respiratoire sont dévastatrices.

Le monoxyde de carbone et le goudron que vous inhalez dans la fumée du tabac se rendent directement dans le sang et les poumons. Ces produits cancérigènes sont susceptibles de provoquer des maladies respiratoires comme un cancer du poumon, de l’asthme ainsi que d’autres troubles pulmonaires graves.

Le vapotage ne vous fait pas consommer de monoxyde de carbone, de goudron ou d'autres substances nocives pour vos poumons. En ce sens, vous préservez déjà vos voies respiratoires de certaines maladies. Dans tous les cas, la cigarette électronique est mieux que le tabac, que ce soit pour la santé de vos poumons ou pour votre bien-être général.

Mais bien sûr, restons pragmatiques. Il est meilleur de ne rien inhaler du tout que de fumer la cigarette ou vapoter l’e-cigarette. L’idéal, si vous êtes non-fumeur, est de ne pas commencer la vape ni le tabac.

Vapoter est-il dangereux pour l’entourage ?

Le vapotage passif n’est pas dangereux. À l’inverse du tabagisme passif, votre entourage n’inhale que très peu de vapeur lorsque vous vapotez autour de vous. Le taux de nicotine présent dans la vapeur que vous recrachez est trop bas pour avoir un quelconque impact sur la santé des personnes qui vous entourent.

Les risques du vapotage passif sont donc nettement moindres par rapport au tabagisme passif. Cela s’explique par la quantité de substances que vous retrouvez dans la vapeur de l’ecigarette et qui sont moins nombreuses et moins toxiques que celles présentes dans la fumée de la cigarette.

Sans représenter de danger pour votre entourage, le vapotage peut néanmoins déranger vos proches. Tous ne veulent pas forcément sentir la délicieuse odeur du e-liquide Rocky Red au goût de fruits rouges. N’oubliez pas de respecter les personnes autour de vous qui ne vapotent pas ou ne fument pas et de vous éloigner si l’odeur de votre vapoteuse les dérange.

Quelle est la cigarette électronique la moins nocive ?

En réalité, il n’existe pas de cigarette électronique moins nocive. Toutes les vapoteuses sont identiques, mais ce qui compte, c’est le e-liquide. La composition du liquide de vap vous indique le degré de toxicité que peut avoir la vape.

Il existe toute une série de produits à éviter et que vous pouvez retrouver dans la composition de certains juices. Pour éviter de vapoter des substances toxiques, achetez toujours vos eliquides dans des magasins spécialisés et qui sont fabriqués en France.

Les directives européennes ainsi que les normes et contrôles de la fabrication des e-liquides français sont tels qu’ils ne comportent aucun risque pour votre santé.

Parmi les e-liquides à éviter, cherchez les flacons qui se composent des ingrédients suivants :

  • Diacétyle
  • Parabène
  • Ambrox
  • Diacétone
  • Acétoïne
  • Acétylpropionyle

Chez Neovapo, nous vous proposons uniquement des e-liquides français que nous fabriquons nous-mêmes. Toutes les compositions sont certifiées et validées par les institutions de santé. Vous retrouvez dans vos jus à vapoter seulement du PG, de la VG, des arômes et de la nicotine.

Avec une composition simple, des ingrédients de qualité et une méthode de fabrication professionnelle, vous êtes sûr de vapoter sans danger. Commandez votre flacon d’eliquide français dès maintenant sur le shop en ligne Neovapo ou rendez-vous en magasin.

Vous pouvez aussi acheter votre premier kit complet de cigarette électronique et réussir à arrêter de fumer dès aujourd’hui.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Voyager en train avec sa cigarette electronique : les règles

Cigarette electronique : peut-on vapoter au restaurant ?

Vapoter et fumer en même temps : une mauvaise idée ? de Neovapo

Comment remplir une cigarette électronique ego aio ?

Comment tirer sur une cigarette électronique ?

Publié le 18/12/2021 et modifié le 22/06/2024 dans Comment utiliser cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème