Pourquoi cigarette electronique crepite

Publié le : dans Comment utiliser cigarette électronique par

Cigarette électronique qui crépite : explications

Si vous avez une cigarette electronique, vous avez sûrement déjà pu l’expérimenter. Votre ecig crépite, ou du moins émet un bruit qui ressemble au crépitement d’un feu.

Si ce son peut surprendre le vapoteur débutant, il n’y a en revanche aucun danger à l’entendre. C’est même tout à fait normal ! Le crépitement de votre ecigarette est un phénomène courant et non alarmant quand on connaît le fonctionnement d’une vapote.

Si certains paniquent et se disent qu’ils ont un problème avec leur cigarette électronique, d’autres font quelques recherches et comprennent vite qu’il n’y a rien de grave. Rassurez-vous, vous pourrez encore profiter longtemps de votre ecig sans avoir à la jeter !

Pourquoi la cigarette électronique crépite-t-elle ? Voilà une question à laquelle on vous répond tout de suite !

Cigarette électronique qui crépite : est-ce normal ?

Le crépitement d’une cigarette électronique est tout à fait normal. Pas besoin de paniquer, de se lamenter ou de s’énerver sur son appareil de vape. On vous explique pourquoi votre vapote crépite.

Lorsque vous actionnez votre ecig en pressant le bouton switch, vous enclenchez la batterie. Celle-ci envoie un courant électrique vers la résistance, une pièce métallique située au centre du clearomiseur.

Grâce à l’énergie thermique qui circule dans votre atomiseur (résistance), celui-ci se met à chauffer.

C’est grâce à la chauffe que votre e-liquide peut se vaporiser. Le propylène glycol et la glycérine végétale, qui sont ses composants principaux, sont faits pour se transformer en vapeur lorsque leur température dépasse les 60°C.

La chaleur monte et votre vapeur se crée. Le crépitement que vous entendez lorsque vous tirez sur le drip tip de votre vapoteuse vient de là : de la chauffe.

Crépiter est donc normal pour une cigarette electronique. En revanche, si d’autres éléments perturbent votre vape, comme la fuite ou la projection de liquide, cela signifie que vous avez un problème dans votre vape.

Comprendre le fonctionnement d’une e cigarette

Pour savoir si on a un problème avec son e cigarette, il faut déjà comprendre comment elle fonctionne. Cela vous permet d’éliminer au plus vite de la liste les problèmes éventuels que vous pouvez rencontrer.

La cigarette électronique a besoin de trois éléments pour fonctionner : la batterie, le clearomiseur et l’e-liquide.

La batterie est directement intégrée dans votre box ou prend la forme d’accumulateurs. Vous la rechargez grâce au cordon micro-USB présent dans votre kit d’ecigarette. C’est elle qui alimente en énergie votre résistance.

Le clearomiseur est la partie supérieure de votre vaporisateur. Il s’agit d’une pièce longue au diamètre plus ou moins large selon les modèles.

Il se compose d’un réservoir pyrex (verre borosilicate conçu pour supporter les fortes chaleurs), d’une résistance et d’un drip tip (embout buccal).

L’e-liquide est le seul produit que vous pouvez utiliser pour remplir une cigarette électronique.

Chez Neovapo, il est fabriqué en France et ne se compose que des 4 ingrédients essentiels pour une bonne vape. Vous retrouvez du propylène glycol, de la glycérine végétale, des arômes alimentaires et de la nicotine. C’est tout !

Voici comment faire marcher une cigarette électronique :

  • Chargez la batterie au max pour vaper
  • Remplissez les trois quarts du réservoir pyrex d’e-liquide
  • Attendez 10 minutes avant de vapoter si vous utilisez une résistance neuve (optionnel)
  • Mettez le drip tip à vos lèvres et pressez le bouton switch
  • Vapez

En faisant cela, le courant part aussitôt vers la résistance. Celle-ci se compose d’un ou plusieurs coils selon les modèles. Les coils sont des fils résistifs métalliques qui vont isoler le courant délivré par la batterie.

En l’isolant, l’énergie devient thermique. C’est ce qu’on appelle l’effet Joule en physique. La chaleur est créée et la vaporisation opère.

En un temps record, tout le mécanisme de la cigarette électronique vous permet d’inhaler une délicieuse vapeur parfumée. Choisissez un eliquide avec votre saveur préférée pour améliorer la qualité de votre vapotage et son ressenti gustatif.

Lorsque vous utilisez une bouilloire, vous pouvez entendre le bruit de l’eau en train de bouillir.

Dites-vous que pour l’e-cigarette, le crépitement est le signe que votre eliquide chauffe et s’apprête à se vaporiser. C’est donc un signe que votre appareil est en bonne santé et va vous prodiguer une belle vape !

Pourquoi mon ecigarette ne crépite plus ?

Si le crépitement de votre ecigarette est un signe de bon fonctionnement, que se passe-t-il quand elle ne crépite plus ? Là encore, ne paniquez pas. Dans la grande majorité des cas, c’est votre résistance qui est encrassée.

La solution ? Changez-la ! Simple, rapide, efficace, il vous suffit de remplacer l’atomiseur de votre clearomiseur pour entendre à nouveau le doux son du crépitement.

Sachez qu’une résistance se change tous les 15-20 jours. Le PG et la VG de vos liquides, lorsqu’ils chauffent, brûlent et laissent des résidus sur votre atomiseur.

La mèche de coton organique, qui est liée aux coils et qui sert de conducteur pour chauffer le liquide, s’encrasse, brûle et devient inutilisable.

Les signes qu’il faut changer la résistance de sa cigarette électronique sont une vapeur nettement diminuée, des saveurs quasi inexistantes et un dry hit.

Le dry hit est le goût de brûlé que vous ressentez dans la bouche lorsque la mèche de coton est complètement sèche ou cramée.

Si le souci ne vient pas de votre résistance, cela se peut que votre e-cigarette ait un problème plus sérieux ou que votre matériel de vape soit défectueux. Dans ce cas, apportez-le en boutique spécialisée afin qu’un pro du vapotage puisse y jeter un coup d’œil.

Le crépitement de ma cigarette électronique est trop fort

Si vous trouvez que le crépitement de votre cigarette électronique est trop fort, trop intense ou dérangeant, regardez du côté de la batterie. Un mauvais réglage peut occasionner des troubles de ce genre.

Peut-être, vapez-vous avec trop de puissance par rapport à la résistance que vous avez.

Vérifiez toujours la valeur de votre atomiseur avant de l’acheter pour votre clearomiseur. Regardez sa plage de puissance et demandez-vous s’il est compatible avec l’e-liquide que vous avez, mais aussi avec les capacités de votre ecigarette.

Par exemple, des cigarettes électroniques grandes capacités qui disposent de clearomiseurs subohm ne sont pas faits pour des résistances dont la plage d’utilisation se situe entre 1 et 1,5 ohm. Et inversement !

Utilisez le mode Power de votre chipset afin de mieux régler votre cigarette électronique. Utilisez une puissance adaptée à votre vapotage et à la résistance que vous utilisez. Votre crépitement, s’il est trop intense, retrouvera un son normal et « moins effrayant ».

Pourquoi mon e-cigarette fait « glouglou » ?

Il ne faut pas confondre crépitement et « glouglou ». Ce sont deux sons différents qui vous alertent sur deux choses distinctes. Si le premier est un signe que votre vapote fonctionne bien, le second peut signifier que vous avez une fuite d’e-liquide.

Le glougloutement du clearomiseur doit vous inciter à arrêter de vaper. Vous avez probablement du liquide pour cigarette électronique dans la cheminée de votre tank et dans le drip tip. Vous pouvez même être sujet à des projections d’eliquide dans la bouche, très désagréables.

L’apparition du « glouglou » est souvent due à un mauvais réglage de votre vapoteuse. Encore une fois, la puissance est trop élevée par rapport à la résistance choisie ou le liquide que vous utilisez est trop fluide.

Dans le cas d’une batterie qui envoie trop de watts, diminuez la puissance ou changez d’atomiseur afin d’en avoir un avec une valeur adaptée.

Dans le cas d’un e-liquide trop fluide, rajoutez grâce au DIY de la glycérine végétale dans votre flacon.

Cette substance visqueuse épaissit votre mélange afin de le rendre plus consistant. Évitez également les liquides avec de l’eau ou de l’alcool dans leur composition.

Le problème peut également venir des joints d’étanchéité de votre clearomiseur. Remplacez-les au niveau du verre pyrex (en haut et en bas) pour renforcer l’imperméabilité de votre ecigarette.

Quelles solutions ?

  • Changez la résistance de votre clearomiseur ou diminuez la puissance de votre batterie
  • Rajoutez de la glycérine végétale dans votre eliquide pour le rendre moins fluide
  • Ne tirez pas trop fort sur votre drip tip
  • Utilisez un appareil de vape adapté à votre profil de vapoteur
  • Ne mettez jamais d’e-liquide dans la cheminée de votre clearomiseur (tube central)
  • Nettoyez votre clearomiseur s’il y a eu des projections de liquide ou une fuite

Vapotage et crépitement : repérer un problème dans sa vape

Inquiétez-vous dans votre vapotage si le crépitement de votre ecig s’accompagne de gargouillements ou de projections de liquide dans la bouche. La fuite d’e-liquide est également un signe qui doit vous alerter sur le mauvais fonctionnement de votre cigarette électronique.

Si vous rencontrez un problème avec votre vape, vérifiez :

  • Que la résistance ne soit pas encrassée
  • Que la puissance de la batterie soit adaptée à la valeur de votre résistance
  • Que la batterie soit complètement rechargée
  • Que vous vapotez de la bonne manière (un puff lent et doux, différent d’une bouffée qu’on prend avec une cigarette de tabac classique)
  • Que votre drip tip soit propre (condensation de la vapeur qui laisse des gouttelettes dans l’embout buccal)
  • Que vous utilisez un e-liquide adapté à la résistance (idéalement ni trop fluide ni trop compact)

Si malgré toutes ces vérifications votre cigarette électronique continue d’émettre des glouglous ou d’avoir des fuites, le problème pourrait être plus sérieux.

Il pourrait très bien s’agir d’un défaut de construction de l’appareil. Dans le doute, changez la résistance (même si elle n’est pas obstruée) afin de vérifier que le souci ne vient pas d’elle.

Comment réparer sa vapote ?

Dans le cas où vous auriez l’un des problèmes cités précédemment avec votre vapote, sachez qu’il est très simple d’y remédier. Vous pouvez la réparer vous-même en très peu de temps.

Le plus simple est d’identifier le problème et d’agir en fonction de sa nature. Vous pouvez aussi en profiter pour faire « vapeur neuve » avec votre ecigarette réaliser un véritable « décrassage ».

Commencez par nettoyer votre appareil de vape de fond en comble, de la box au clearomiseur dont les pièces sont détachables.

Remplacez la résistance, les joints d’étanchéité et lavez soigneusement le drip tip. Chargez votre batterie à fond avec un chargeur spécifique à votre vapote ou remplacez/chargez les accus.

Renseignez-vous également sur les bonnes manières de vaper afin d’avoir un tirage agréable de la vapeur, qui ne soit pas trop agressif ou non naturel.

Réglez ensuite votre vapote de façon à optimiser votre vapotage et à ne plus rencontrer de problème de fuite ou de glouglou.

Nettoyage de la cigarette electronique

Oui, une cigarette electronique, ça s’entretient. Et c’est même mieux si vous voulez la conserver le plus longtemps possible. Tout se nettoie, de la box au drip tip. Comment nettoyer sa cigarette électronique ? On vous dit tout.

Commencez par détacher toutes les pièces que vous pouvez retirer. Dévissez le clearomiseur de la batterie et séparez les éléments du tank.

Utilisez un chiffon en microfibre pour enlever les poussières de votre box. N’hésitez pas à passer un coup ou à souffler dans le port micro-USB afin de dégager les résidus éventuels qui auraient pu s’y glisser.

Si certaines vapotes sont complètement étanches, comme l’ecig du Super Pack, d’autres en revanche laissent passer des détritus qui, à terme, pourraient endommager votre appareil.

Une fois la box faite, passez au clearomiseur.

Comment nettoyer un clearomiseur ?

Le plus difficile avec le tank est de réussir à faire disparaître les traces de glycérine végétale et de propylène glycol. Le mélange étant assez visqueux, il colle au réservoir pyrex et à la résistance.

Heureusement, pour nettoyer votre résistance, vous n’avez qu’à la retirer du clearo et la garder dans une boîte avec les autres atomiseurs encrassés.

Il ne faut surtout pas jeter la résistance obstruée dans la poubelle ménagère de votre foyer. Étant essentiellement composée de métal, elle est très polluante et nécessite d’être jetée à la déchetterie dans le bac dédié aux métaux.

L’astuce est donc de conserver vos résistances usées dans une boîte jusqu’à ce qu’une occasion se présente d’aller à la déchetterie. C’est meilleur pour la planète et meilleur pour votre vape !

Avant de remettre un atomiseur neuf, plongez tous les éléments de votre clearomiseur dans de l’eau savonneuse.

Vous pouvez également utiliser un mélange décrassant efficace de vinaigre blanc, d’eau et de bicarbonate de soude.

Laissez tremper une bonne heure puis frottez avec du liquide vaisselle. Rincez abondamment à l’eau claire pour chasser l’odeur du vinaigre.

Essuyez le tout avec une feuille d’essuie-tout classique.

Si vous voulez aller plus loin, utilisez un verre pyrex de remplacement pour redonner tout l’éclat des premiers jours à votre cigarette electronique.

Changer le réservoir vous permet d’éliminer tous les goûts parasites éventuels. Votre vapeur est lisse et homogène.

Vous pouvez ainsi varier les plaisirs en changeant d’arômes comme de chemise sans subir les goûts nuisibles de vos vapes précédentes.

Laissez sécher à l’air libre les éléments de votre clearomiseur puis une fois secs, remontez le tout. Changez votre résistance, n’oubliez pas de l’amorcer et le tour est joué. Vapez de tout votre soûl !

Changer la résistance du clearomiseur

Changez la résistance de votre clearomiseur toutes les deux à trois semaines en moyenne. Il est très simple de remplacer votre atomiseur. Cela ne demande pas plus de deux minutes de votre temps.

Pour cela, choisissez une résistance adaptée à votre vapotage ainsi qu’à votre manière de vaper. Dévissez le clearomiseur de la batterie. Retirez le cylindre métallique déjà vissé (la résistance usée) et remplacez-le par votre atomiseur neuf.

Procédez ensuite à l’amorçage. Pour cela, imbibez préalablement la mèche de coton extérieure de votre résistance de liquide pour ecigarette. Ne vapotez jamais avec une mèche sèche, au risque de subir le dry hit.

Une fois celle-ci humide, remplissez aux trois quarts votre pyrex. Ne soyez pas trop gourmand, vous pourriez dépasser la dose recommandée et faire déborder votre réservoir.

Patientez entre 10 et 15 minutes. Plus vous avez une concentration élevée de glycérine végétale dans votre e-liquide et plus l’amorçage prendra du temps, car le liquide est plus visqueux. Vous devrez patienter une quinzaine de minutes avant de pouvoir vaper.

Mais si vous voulez accélérer le processus, voici une astuce : tirez sans actionner votre mod sur le drip tip de votre ecig, comme si vous vouliez inhaler de la vapeur. Faites semblant d’aspirer la vapeur une dizaine de fois, puis vapez normalement.

Votre résistance est amorcée et fonctionne correctement. Comment le savez-vous ? Parce que vous entendez le son familier du crépitement. Une ecigarette qui crépite est une ecigarette qui marche comme sur des roulettes.

Comment bien vaper pour ne pas abîmer sa vapoteuse ?

Vous l’avez déjà entendu plusieurs fois : la manière de vaper à des conséquences sur la vapoteuse elle-même. Si vous tirez comme un fou sur votre drip tip et que cela occasionne des écoulements de liquide, vous comprenez rapidement qu’il y a un problème.

Et peut-être cela vient-il de votre façon de vapoter. La puissance de votre e cigarette n’est sans doute pas bien réglée ou vous utilisez une résistance avec une valeur non adaptée à votre vapotage. Vérifiez d’abord cela, puis apprenez à bien vaper.

Il existe deux manières d’inhaler avec une cigarette électronique :

  • L’inhalation directe : la vape DL (Direct to Lung) se traduit par un tirage aérien de la vapeur. Vous prenez un one shot de vapeur directement dans les poumons.
  • L’inhalation indirecte : la vape MTL (Mouth to Lunh) se traduit par un tirage serré de la vapeur. Celle-ci libère ses arômes délicieux dans votre bouche avant de couler doucement vers les poumons. Elle produit des sensations similaires à celles de la cigarette classique.

La vape DL s’adresse davantage aux vapoteurs qui ont déjà expérimenté la vape MTL. Le volume de vapeur est nettement supérieur à celui de l’inhalation indirecte. Le hit en gorge est plus doux et vous pouvez utiliser des e-liquides plus fortement dosés en VG avec ce type de vapotage.

Qui dit eliquide avec beaucoup de glycérine végétale dit appareil robuste. L’inhalation directe nécessite des cigarettes électroniques à grande autonomie et puissantes. Elle consomme en général plus de batterie et de liquide, c’est pourquoi il vous faut des box solides.

Au contraire, l’inhalation indirecte est parfaite pour les vapoteurs débutants. Lorsque ces derniers viennent tout juste d’arrêter la cigarette de tabac pour aller vers l’e-cigarette, la vape MTL est essentielle. Le tirage de la vapeur produit une sensation similaire à celle que vous avez lorsque vous tirez sur une clope.

L’expérience vape n’est donc pas trop perturbante, ce qui est parfait pour un début dans le vapotage.

La vape MTL demande des résistances variées et des cigarettes électroniques moyennes ou petites, selon sa consommation personnelle.

Préférez des petites ecigarettes si vous fumiez moins de 8 cigarettes par jour et moyennes si vous fumiez moins de 15 cigarettes quotidiennes.

Celles-ci sont simples d’utilisation et ne nécessitent pas de connaissances techniques particulières. Elles sont idéales pour un début. Ensuite, si vous voulez tenter d’autres aventures vapeur avec votre ecig, basculez vers des appareils plus performants comme les box grande consommation.

Bien tirer sur son e-cigarette pour entendre le crépitement, mais pas de glouglou, consiste aussi à prendre son temps. Prenez un puff long et lent, compris entre 3 et 6 secondes environ. En plus de ne plus tousser, vous vous éviterez quelques désagréments avec votre vapote.

Projections d’e-liquide : que faire ?

Pour éviter les projections d’e-liquide de votre cigarette électronique, retirez votre résistance et videz le liquide en trop de votre clearomiseur.

La plupart du temps, la projection de liquide est due à un remplissage abusif du réservoir.

Vous ne nous avez pas écoutés et vous avez été gourmand… On vous comprend. Mais, résultat, vous paniquez parce que vous avez de l’e-liquide non vaporisé dans la bouche. C’est beaucoup moins délicieux que la vapeur parfumée !

Utilisez une feuille d’essuie-tout pour absorber un max de liquide ou videz directement le contenu du réservoir sans en mettre partout.

Si les projections persistent, changez votre résistance. Il se peut qu’elle soit en fin de vie ou qu’elle ait un dysfonctionnement. Dans tous les cas, la projection d'eliquide n’est pas normale est nécessite votre intervention. Arrêtez de vapotez et regardez ce qui ne va pas.

Eliquide dans la bouche : danger ?

L’e-liquide dans la bouche en petite quantité ne comporte pas de danger pour votre santé. S’il s’agit de quelques gouttelettes, vous ne ressentirez aucun effet.

En revanche, si vous ou un enfant absorbez une grande quantité de liquide, le danger est largement augmenté. Vous risquez de faire une importante intoxication qui nécessite l’intervention d’un médecin.

Les e-liquides ne sont pas faits pour être consommés dans leur état liquide !

Vérifiez toujours que votre flacon soit bien fermé après chaque utilisation et gardez-le hors de portée des enfants. Si la plupart des fioles possèdent une sécurité, on n’est jamais trop prudent.

Pensez aussi à toujours bien verrouiller votre cigarette électronique pour ne pas provoquer un faux contact qui pourrait la faire s’actionner toute seule.

Pour cela, appuyez 5 fois rapidement sur le bouton switch. Répétez le même geste pour la déverrouiller.

Ma cigarette électronique crépite : c’est grave docteur ?

  • Une cigarette électronique qui crépite est totalement normale
  • Une cigarette électronique qui émet des glouglous ou qui fuit n’est pas normale

En cas de problème avec une cigarette électronique, tentez de trouver la cause. Dans la grande majorité de cas, il s’agit d’un souci bénin que vous pouvez réparer vous-même. Regardez en premier du côté de la résistance et de la batterie.

Bonne vape à tous !

Pourquoi cigarette electronique crepite

En relation
Comment fumer cigarette électronique
Publié le : 09/01/2021
Pourquoi cigarette electronique fuit
Publié le : 13/01/2021
Comment regler cigarette electronique
Publié le : 12/01/2021
Cigarette electronique gout de brulé
Publié le : 13/01/2021
Livraison express
LIVRAISON EXPRESS

Livré en 24h par chronopost

Livraison gratuite
LIVRAISON GRATUITE

A partir de 19€

Paiement sécurisé
PAIEMENT SÉCURISÉ

100% sécurisé par carte bancaire

Paiement 3x sans frais
FACILITÉ PAIEMENT

Paiement 3x sans frais