Quels sont les effets du manque de nicotine ?

Quels sont les effets du manque de nicotine ?

10 effets indésirables du manque de nicotine

Le manque de nicotine peut provoquer les effets suivants :

  • irritabilité, agacement ;
  • troubles du sommeil, insomnie ;
  • stress, anxiété ;
  • envie de fumer (craving) ;
  • étourdissements, tremblements, malaise ;
  • grignotage, fringale et un appétit qui augmente ;
  • déprime ou abattement, perte de motivation ;
  • difficultés à se concentrer ;
  • toux ;
  • fatigue.

Ces effets secondaires surviennent quand vous êtes dépendant à la nicotine. Cette substance addictive naturellement présente dans le tabac vous entraîne dans une spirale d’addiction qui scelle votre dépendance physique et psychologique à la cigarette normale.

La nicotine fait partie des premiers dangers du tabagisme. L’arrêt du tabac vous entraîne forcément vers un sevrage tabagique et nicotinique si vous ne prenez pas de substitut nicotinique pour pallier le manque de tabac. Ces symptômes se font alors ressentir.

Voyez le côté positif : ces effets indésirables sont aussi le signe que votre organisme se sèvre de son accoutumance à la cigarette combustible. En revanche, un arrêt de la cigarette brutal peut aussi entraîner des effets secondaires violents qui précipitent une rechute dans le tabagisme.

Pour arrêter de fumer et limiter le risque de rechuter dans le tabagisme, les tabacologues peuvent vous conseiller l’utilisation de substituts nicotiniques comme la cigarette electronique ou les produits contenant de la nicotine qui sont vendus en pharmacie (cependant, ils ne vous sèvrent pas de votre dépendance psychologique à la nicotine).

Arrêt de la nicotine et envie de fumer

Tous les fumeurs et fumeuses qui ont déjà essayé d’arrêter de fumer du jour au lendemain savent à quel point l’envie de fumer est difficile à supporter. Résister à son paquet de tabac devient une épreuve terrible. Ce craving est un syndrome de manque de nicotine.

Pour éviter de retomber dans le tabagisme, il est conseillé de remplacer la cigarette traditionnelle par un produit de substitution contenant de la nicotine. C’est le cas du patch à la nicotine, du chewing-gum ou des comprimés vendus par les pharmaciens.

Les cigarettes électroniques sont également des substituts nicotiniques qui vous aident à arrêter la cigarette. Les e-liquides se composent de nicotine, ce qui calme les effets du manque de nicotine et favorise l’arrêt de la clope.

La vapote est une aide au sevrage tabagique qui agit sur deux fronts :

  • sur la dépendance physique avec le sevrage du tabac puis de la nicotine ;
  • et sur la dépendance psychologique en continuant à imiter la gestuelle du fumeur.

Déprime, nervosité, irritabilité : 3 symptômes du manque de nicotine

L’addiction au tabac concerne aussi la sphère mentale. Ressentir de la déprime, une démotivation, du stress et des angoisses après avoir abandonné la cigarette est normal. Ce sont des symptômes psychologiques dus au manque de nicotine.

L’interdiction de fumer perturbe à la fois vos habitudes et vos envies. De plus, le manque de nicotine crée une chute de dopamine qui peut diminuer votre enthousiasme. Rassurez-vous, ces symptômes sont passagers. Vous pouvez les soulager avec la vapoteuse par exemple.

L’inhalation d’une vapeur nicotinée calmera le stress et l’irritabilité. En continuant à absorber la nicotine tout en cessant d’aspirer les produits néfastes du tabac, vous réduisez les effets psychologiques du manque de nicotine.

Fatigue et insomnies

Ces deux effets secondaires peuvent paraître contradictoires et pourtant… La nicotine est un stimulant qui vous tient en éveil. L’absence de tabac peut donc entraîner une fatigue, mais aussi des troubles du sommeil.

Là encore, ces effets secondaires sont passagers. Ils durent de quelques jours à quelques semaines selon votre type de sevrage. Avec un kit AIO de cigarette électronique, vous continuez votre routine sans être impacté par ce type de symptômes.

Abandon de la cigarette et toux

Tousser après l’arrêt de la cigarette est normal et bon signe. Le tabac ne contient pas seulement de la nicotine, mais près de 4.000 substances chimiques, dont 40 cancérigènes. Le monoxyde de carbone et le goudron font partie des produits les plus nocifs que vous inhalez.

Ces derniers sont responsables de la destruction des cils vibratiles qui tapissent vos bronches. Quand vous arrêtez de fumer, ces cils se reconstruisent et chassent le mucus et les produits toxiques de votre corps. C’est pourquoi vous toussez après avoir cessé de fumer.

Cette toux dure quelques semaines tout au plus et est un très bon signe. Tousser veut dire que votre corps se remet des méfaits du tabac. Entamer un sevrage avec la clope électronique ne réduira pas vos efforts. Au contraire.

Manque de nicotine : le retour de la faim

La nicotine est un coupe-faim qui vous fait atteindre une sensation de satiété rapidement. Selon votre métabolisme, il n’est pas rare de perdre quelques kilos quand vous commencez à fumer (mais pour récolter plein de maladies à la place).

Ne plus fumer de cigarettes implique un retour à la normale de votre appétit. Vous pouvez ressentir une plus grande faim, d’autant plus quand l’arrêt du tabac vous fait retrouver le goût et l’odorat d’un non-fumeur.

Le grignotage, plus mauvais pour la santé, peut aussi être un moyen de compenser l’absence de cigarette. Là encore, un substitut nicotinique conserve l’effet coupe-faim de la nicotine et régule votre appétit.

Un sevrage tabagique progressif avec un vaporisateur vous aidera à mieux gérer les fringales après l’arrêt de la cigarette.

La dépendance à la nicotine explique les effets secondaires du manque

La nicotine est un produit chimique (alcaloïde) toxique qui agit comme un psychotrope (stimulant). L’absorption de nicotine vous pousse à toujours en consommer davantage. C’est le principe même de l’addiction et ce qui explique l’accoutumance au tabac. La nicotine est naturellement présente dans la plante.

Lorsque vous aspirez la fumée de cigarette, la nicotine se retrouve dans vos poumons. Elle intègre votre circulation sanguine et se rend jusqu’à votre cerveau (et dans d’autres organes du corps). La nicotine atteint le cerveau en 10 secondes.

Là, la nicotine entraîne plusieurs réactions biologiques :

  • elle augmente la fréquence cardiaque ;
  • elle resserre les vaisseaux sanguins ce qui fait baisser la température corporelle ;
  • elle modifie les ondes cérébrales et relâche les muscles ;
  • elle favorise la production de dopamine.

Or c’est la dopamine qui est le centre de toutes les addictions. La nicotine perturbe le système nerveux et emballe la diffusion de ce neurotransmetteur en charge de la sensation de plaisir. Vous ressentez donc du plaisir à fumer une cigarette classique.

Plus vous fumez et plus votre corps a besoin d’une dose de dopamine de plus en plus élevée. C’est ainsi que vous entrez dans une dépendance physique, puis mentale à la cigarette ordinaire et, plus précisément, à la nicotine.

Une fois dépendant, priver votre corps de sa drogue provoque forcément des effets secondaires désagréables. Il est toutefois possible de se sevrer de la nicotine sans avoir à subir ces conséquences négatives.

La cigarette électronique limite les effets du manque de nicotine

Les cigarettes électroniques sont une méthode pour arrêter de fumer efficace. Elles se différencient des autres substituts nicotiniques par leur double efficacité sur le plan physique et psychologique. Contrairement aux patchs, vous continuez de « fumer » avec une clope électronique ; plus précisément vous « vapotez ».

Le tabagisme peut s’associer avec d’autres moments agréables de la vie, ce qui renforce votre addiction comme :

  • fumer une cigarette avec du café ou de l’alcool ;
  • fumer une cigarette après un bon repas ;
  • fumer une cigarette avec des amis ;
  • etc.

En cessant de fumer, le manque de tabac peut aussi s’exprimer par un regret d’abandonner tous ces bons moments passés à fumer avec vos amis autour d’un bon repas et d’un verre. Même si c’est une illusion créée par votre dépendance à la nicotine, l’aspect psychique de l’accoutumance au tabac est souvent négligée.

L’e-cigarette vous permet de continuer vos habitudes de fumeurs tout en préservant votre santé. Au lieu de fumer, il vous suffit désormais de vaper avec vos amis autour d’un bon repas avec un verre. Le vapotage conserve vos rituels, ce qui favorise l’arrêt du tabac définitif.

Arrêter de fumer pour commencer la vape

La vape consiste à inhaler une vapeur. Contrairement à la clope classique, le vaping ne produit aucune combustion. Les liquides pour cigarette électronique ne contiennent pas de tabac.

L’ecigarette fonctionne avec de l’électricité. La batterie (interne ou sous forme d’accus 18650) se trouve dans le mod box (la partie inférieure de la vapote). En appuyant sur un bouton (le bouton fire), vous envoyez une décharge électrique vers le clearomiseur (la partie supérieure de l’ecig).

Le clearomiseur contient une résistance qui se compose d’un coil (fil résistif) et d’une mèche de coton. La résistance transforme l’électricité du modbox en chaleur. Cette chaleur permet la vaporisation du e-liquide qui se trouve dans le réservoir pyrex de l’atomiseur.

Le e liquide se compose de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes et de nicotine. Tous ces ingrédients s’évaporent et forment un aérosol au contact de la chaleur. Le nuage remonte dans le clearomizer et arrive jusqu’au drip tip (embout buccal) où il ne vous reste plus qu’à prendre votre aspiration.

Choisir des e-liquides à la nicotine pour cesser de fumer

Si vous souhaitez arrêter de fumer pour démarrer la vape, vous devez choisir des e liquides contenant de la nicotine. La nicotine est le moyen de réduire les effets du manque de tabac et de vous aider à stopper la cigarette pour de bon.

Vous pouvez choisir la saveur de votre juice de vape ainsi que son taux de nicotine. Plus vous fumez de cigarettes classiques et plus vous devez choisir une dose de nicotine élevée.

Le but du sevrage nicotinique est ensuite de diminuer le dosage de nicotine jusqu’à pouvoir vapoter des eliquides sans nicotine sans ressentir de manque.

Les bienfaits de l’e-cigarette par rapport au tabagisme

La cigarette électronique est une aide pour réduire sa consommation de tabac et l’arrêter. Elle permet aussi de lutter contre le tabagisme et sa dépendance au tabac. En remplaçant la cigarette, elle vous évite d’aspirer les nombreux produits chimiques de la fumée de tabac.

Les dangers de la cigarette ne sont plus à démontrer, de nombreuses études scientifiques brandissent les chiffres sur le nombre de cancers du poumon et de morts liés au tabagisme et au tabagisme passif.

La vap est l’une des nombreuses solutions pour préserver votre santé et celle de vos proches (le vapotage passif étant inoffensif). Vous pouvez toujours prendre conseil auprès d’un tabacologue, d’un addictologue ou de votre médecin traitant.

Chez Neovapo, nous vous proposons des kits de cigarette électronique complets pour vous aider à arrêter le tabac. 95 % moins dangereux que la cigarette, le vapotage préserve les vapoteurs et les vapoteuses de tous les dangers du tabac.

Un kit complet vous permet d’abandonner la cigarette pour de bon et de vous refaire une santé !

7 effets positifs du sevrage de la cigarette

Parce qu’il n’y a pas que du négatif, le manque de nicotine peut aussi être très positif, surtout si vous cherchez à ne plus jamais fumer de cigarettes.

Voici 7 signes positifs liés au sevrage de la cigarette :

  1. vous retrouvez le goût et l’odorat (pour apprécier encore plus la nourriture par exemple) ;
  2. vous retrouvez des poumons et des bronches en bonne santé (idéal pour faire du sport ou prendre des inspirations profondes sans douleur au thorax) ;
  3. vous retrouvez de l’énergie (après la fatigue, place à l’énergie qui revient en meilleure forme) ;
  4. vous limitez le risque de développer des maladies respiratoires, cardiovasculaires, etc. ;
  5. vous faites des économies sur les paquets de cigarettes ;
  6. vous préservez la santé de votre entourage ;
  7. vous retrouvez une santé de non-fumeur.

Il n’existe que des avantages à arrêter la cigarette. Et si la cigarette électronique peut vous aider, alors ne l’écartez pas des solutions à envisager.

Les effets du manque de nicotine durent quelques jours à quelques mois en fonction de votre degré d’addiction au tabac et de la méthode choisie pour vous sevrer.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Pourquoi je ne sens pas le goût de mon e-liquide ?

Comment éviter une projection de e-liquide sur les lèvres ?

E-liquide sur la langue, est-ce dangereux ?

E-liquide dans les yeux : quels sont les dangers ?

E-liquide qui fait tousser : pourquoi et que faire ?

Publié le 11/02/2023 et modifié le 18/05/2024 dans Quels sont les effets du e-liquide par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème