Cigarette électronique et randonnée

Cigarette électronique et randonnée

Partir en randonnée avec sa cigarette électronique

Les beaux jours reviennent, ce qui est l’occasion de sortir s’aérer et, pourquoi pas, de partir en randonnée. Que ce soit une promenade d’un après-midi en forêt ou un parcours de deux jours en montagne, voici tous nos conseils pour bien utiliser et transporter votre vapote.

La cigarette electronique est un substitut nicotinique qui remplace la cigarette normale. Elle vous aide à cesser de fumer et à lutter contre le tabagisme actif, passif et ses dangers pour la santé. Allier la vape et la randonnée fait sens : ces deux activités vous veulent du bien.

Mais comment transporter son e-cigarette en toute sécurité ? Quel matériel vaping emporter dans votre sac à dos sans vous encombrer et pour parer à toutes les éventualités ? Après cet article, vous serez sûr de ne pas tomber en manque de nicotine au beau milieu de nulle part.

Préparez votre sac de marche, et emportez avec vous tout ce dont vous avez besoin pour vapoter, poursuivre votre sevrage tabagique et passer un bon moment avec vos proches (ou en solo, après tout).

Emporter son ecigarette pour éviter le manque de nicotine

Le vapotage est une aide au sevrage tabagique. Il remplace la cigarette classique et vous permet d’inhaler une vapeur contenant de la nicotine. Celle-ci apaise les effets du manque de tabac liés à la dépendance.

Les cigarettes électroniques fonctionnent comme des substituts nicotiniques. La principale différence est qu’elles possèdent un système interne qui chauffe et vaporise du e-liquide. Ce dernier se compose de propylène glycol, glycérine végétale, arômes et nicotine. Sous forme d’aérosol, il remplace la fumée de cigarette ordinaire et vous aide à arrêter de fumer.

Si vous n’emportez pas votre kit AIO de cigarette électronique en randonnée, vous prenez le risque :

  1. de faire un craving (envie de fumer très forte) ;
  2. d’être en crise de manque (à cause de l’addiction à nicotine) ;
  3. d’être de mauvaise humeur (car les symptômes du manque pèsent sur les nerfs, provoquent du stress et augmentent l’irritabilité) ;
  4. de passer un mauvais moment (ce qui serait dommage) ;
  5. de vous sentir fatigué dès les premiers mètres (et c’est sans parler des pentes et des dénivelés).

Garder un moyen de substitution au tabac à portée de main est une solution pour éviter le manque de tabac. C’est pourquoi, quand vous partez en randonnée, emporter votre kit complet d’ecigarette est indispensable, surtout si vous êtes en plein sevrage du tabac.

Le matériel de vape à emporter en randonnée

Préparez votre sac de randonnée avec nous et ne manquez aucune pièce ni aucun matériel pour votre voyage. Lorsque vous marchez pendant de longues heures, vous avez besoin d’une vaporette solide, ultra résistante, ainsi qu’une bonne quantité de liquide pour cigarette électronique afin de pouvoir vapoter quand vous en avez envie ou besoin.

1. Des mods box pour les baroudeurs

Le mod box, stick ou pod est la partie inférieure de la clope électronique. Lorsque vous achetez un kit de cigarette électronique, le modbox et directement vendu avec son clearomiseur. Ces deux éléments s’emboîtent via un pas de vis qui permet de créer l’e-cigarette et de vaper.

Si vous êtes adepte des randonnées pédestres, privilégiez une cigarette électronique anti-choc comme :

  1. le kit AIO Aegis Legend 2 et Z subohm de Geek Vape ;
  2. le kit Amour Max de Vaporesso ;
  3. le kit Drag S2 de Voopoo.

Pour en savoir plus, lisez notre article : « Cigarette électronique antichoc : le top 10 ».

Ces ecigarettes se composent de matériaux solides et de protections contre les éclaboussures, les chocs et la poussière. On dit dans ce cas qu’elles sont waterproof, shockproof et dustproof.

Une cigarette électronique incassable présente de meilleures chances de survie lors d’une randonnée, notamment si vous la faites tomber dans la poussière ou sur des cailloux.

2. Un verre pyrex de rechange

En cas de chute, justement, prévoyez toujours un verre pyrex de rechange. Le réservoir du clearomizer est la partie la plus fragile du vaporisateur personnel. Le problème est que, sans le pyrex, vous ne pouvez pas aspirer la vapeur (sauf si vous avez un dripper, naturellement).

Pour ne pas vous retrouver avec un pyrex fissuré ou cassé, ce qui pourrait s’avérer dangereux, ayez toujours un verre de rechange dans vos affaires. Comme ça, si vous faites tomber votre vapoteuse, vous pourrez continuer à vapoter après avoir remplacé le verre.

Nous vous conseillons également de choisir un réservoir avec une contenance adaptée à vos besoins en termes de liquides pour cigarette électronique. En cas de randonnée, avoir une grande contenance peut aussi être avantageux, car vous n’aurez pas à remplir l’atomiseur toutes les cinq minutes.

De manière générale, lorsque vous achetez une cigarette électronique, nous vous conseillons de choisir votre starter-pack avec une autonomie en eliquide et en batterie (mAh) qui correspond à vos besoins (c’est-à-dire à votre consommation de tabac en tant que fumeur ou fumeuse).

3. Des résistances

La résistance est le cœur de la vap’. Sans elle, inutile d’espérer goûter au cloud. Elle se compose d’un fil résistif en métal, le coil, qui, chauffé par la batterie interne, permet la vaporisation du juice de vape. Sans résistance, pas de vapotage.

La tête d’atomizer se remplace toutes les deux à trois semaines environ. Donc, à moins de partir en randonnée pendant un mois, vous n’aurez pas forcément besoin de la changer (à condition de la remplacer avant d’aller marcher).

Néanmoins, la prévention est toujours utile ! Glissez une résistance de rechange dans votre sac de randonnée, au cas où vous sentiriez le dry hit arriver (goût de brûler) ou en cas de problèmes avec votre ecig. Par exemple, après une chute, la résistance peut se casser, ce qui vous oblige à la remplacer.

Choisissez une résistance compatible avec votre ecigarette. En randonnée, nous vous conseillons de :

  • privilégier une valeur ohm avec laquelle vous êtes confortable (1 ohm environ si vous venez de commencer la vape et si vous voulez stopper la cigarette traditionnelle ; moins de 1 ohm si vous préférez la vape subohm, plus chaude et puissante) ;
  • emporter des résistances avec différentes impédances (vous aurez le choix !).

4. Prévoir une quantité suffisante d’e-liquide

L’eliquide est le jus qui permet l’évaporation de la vapeur. Il se compose d’une base pg/vg d’arômes et d’un dosage de nicotine personnalisable. Lorsque vous partez en randonnée, nous vous conseillons de prévoir plusieurs flacons d’eliquide pour pouvoir remplir le réservoir quand vous en avez besoin.

Choisissez toujours une dose de nicotine adaptée à vos besoins. C’est le plus important. Plus vous êtes dépendant, plus vous devez vapoter une grande quantité de nicotine dans la journée afin de ne pas ressentir le manque.

Le choix du taux de nicotine dépend du sevrage nicotinique. Si vous venez de démarrer le vaping, choisissez un flacon d’eliquide avec une concentration en nicotine élevée, similaire à ce que vous consommiez avec le tabac. Petit à petit, vous pourrez diminuer votre consommation et réduire la toxicité de l’addiction.

En randonnée, nous vous recommandons également de privilégier des saveurs légères, faciles à aspirer. Les flavours fruitées ou rafraîchissantes peuvent même vous donner un bol d’air frais par temps chaud ou quand vous êtes essoufflé et fatigué. Les parfums lourds, comme les eliquides gourmands, pourraient être moins appropriés pendant un effort physique.

5. Les accessoires de vape à emporter en randonnée

Pour transporter votre ecigarette, mais aussi vos fioles d’eliquide, votre pyrex de rechange et vos résistances, vous devriez emporter une pochette de transport. Nous vous en proposons sur notre boutique en ligne et en magasin afin de ranger votre matériel en toute sécurité avant de vous déplacer.

Ces étuis de transport sont discrets, légers, et faciles à glisser dans votre sac à dos. Vous pouvez également ranger votre chargeur, un élément essentiel lorsque vous comptez emporter votre e-cigarette en randonnée.

Si vous avez une batterie intégrée au box mod, gardez toujours un chargeur avec vous. Avoir une batterie externe est une bonne idée afin de pouvoir recharger votre vaporette.

Si vous avez une batterie à accus, vous pouvez emporter un accu 18650 de rechange au cas où les piles lâcheraient. Attention tout de même au transport des accumulateurs. Ils ne doivent pas entrer en contact avec des objets métalliques (clés, résistances…) au risque de dégazer et d’exploser.

3 conseils pour vapoter en randonnée

Vous voilà fin prêt ou prête pour votre randonnée avec la cigarette électronique. Avant d’emprunter le premier sentier et démarrer votre périple, voici trois conseils qui pourraient vous être utiles.

1. Privilégier une puissance basse

Vapoter avec peu de watts préserve la durée de vie de la batterie. Vous n’aurez pas forcément accès à une prise électrique, donc plus vous économiserez votre batterie, plus vous pourrez vapoter longtemps. Diminuez le wattage tout en respectant la plage de puissance de la résistance.

Pour économiser de la batterie et du e-liquide, vous pouvez aussi privilégier l’inhalation indirecte (vape MTL) plutôt que l’aspiration directe. Réglez l’airflow pour réduire le flux d’air inhalé.

2. S’hydrater régulièrement

L’hydratation est essentielle lorsque vous fournissez un effort physique, et d’autant plus lorsque vous êtes vapoteur ou vapoteuse. Le propylène glycol peut avoir un effet asséchant qui augmente la sensation de soif. N’attendez pas d’avoir envie de boire pour vous hydrater.

3. Respecter l’environnement

Même si vous le savez déjà. La vape pollue moins que le tabagisme et les mégots de cigarettes classiques, mais ses composants peuvent s’avérer toxiques si vous les laissez en pleine nature. Lorsque la résistance est HS, gardez-la dans un coin pour pouvoir la recycler plus tard.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Vapotage et tabagisme : quelles différences pour la santé ? de Neovapo

Quelle cigarette électronique choisir en 2020 ?

Comment choisir le meilleur Vaporesso Mod ? de Neovapo

Cigarette électronique femme de Neovapo

Cigarette électronique : qu’est-ce que l’inhalation indirecte ?

Publié le 01/03/2024 et modifié le 22/06/2024 dans Comment choisir cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème