Qu'est-ce que le chipset d’une cigarette électronique ?

Qu'est-ce que le chipset d’une cigarette électronique ?

Le chipset d’une cigarette électronique est un programme

Le chipset d’une cigarette électronique est un programme qui donne accès à des fonctionnalités. Il équipe les mods box électroniques. C’est notamment grâce au chipset que vous pouvez régler les watts de la batterie ou que vous avez accès au mode contrôle de la température.

Sans le chipset, la vapote serait un mod mécanique. Elle n’aurait pas besoin de composants électroniques. Ce programme pour vaporette est similaire au processeur de votre smartphone. Il permet de modifier la vape selon ses préférences.

Le chipset comprend des fonctionnalités comme :

  • la puissance de la vapoteuse ;
  • la température de la résistance ;
  • l’heure ;
  • le nombre de bouffées de vapeur inhalée ;
  • l’affichage de la valeur en ohm de l’atomiseur ;
  • le mode bypass…

Il existe des centaines de fonctionnalités. Le chipset et sa technologie les définissent. Les modes varient d’un kit aio de cigarette electronique à un autre.

Le chipset se trouve à l’intérieur de la box, du pod ou du stick.

Pour faire le meilleur achat possible, vous devez savoir ce qu’est le chipset d’une cigarette électronique, à quoi il sert et comment le choisir pour avoir à toutes les options qui vous correspondent.

Le chipset est un circuit électronique

Le chipset est un circuit électronique situé à l’intérieur du vaporisateur personnel, sous sa coque et près de la batterie ou des accus. Il comprend certaines protections pour vous protéger des courts-circuits et des surchauffes.

Le chipset gère aussi tout ce qui est affichage sur l’écran de votre modbox. C’est sur cette interface parfois tactile que vous pouvez effectuer les réglages. Vous contrôlez ensuite la vapoteuse à l’aide des boutons + et – et de la touche Fire (qui actionne la vape).

Le chipset est alimenté par la batterie interne ou par les accumulateurs 18650 (cela varie selon le modèle de box mod). On peut le comparer à un programme ou un logiciel proposant des modes différents, comme pour n’importe quel appareil électronique.

On pourrait donc parler du chipset de la clope électronique comme d’un firmware pour ordinateur. Il est l’unité de contrôle de l’e-cigarette, son système d’exploitation.

Les mods électroniques utilisent le chipset

Seuls les mods électroniques utilisent le chipset de la cigarette électronique.

Il existe deux sortes de vapoteuses :

  • les mods électroniques, équipés d’un programme électronique ;
  • les mods mécaniques, sans chipset et qui offrent une vape brute.

99 % des cigarettes électroniques actuelles sont des mods électroniques. Elles peuvent être hybrides et vous proposer le mode bypass. Le bypass transforme votre mod électronique en mod méca.

Néanmoins, les mods mécaniques restent réservés aux vapoteurs expérimentés. Vous n’avez plus aucun réglage. Vous ne pouvez même plus contrôler la puissance de votre inhalation.

Autrement dit, le wattage de votre ecigarette est à pleine puissance, peu importe la résistance intégrée dans le clearomiseur. C’est pourquoi vous devez vous y connaître en loi d’Ohm et en vapotage pour tenter le mécanique.

Le chipset permet de moduler la vap et de mieux la contrôler. Il évite certains soucis rencontrés au tout début du vaping comme le dry hit. Brûler le coil de la résistance est fréquent quand la puissance est trop élevée par rapport à la résistivité (en ohm) du fil résistif.

Le firmware de la vaporette permet justement d’éviter les brûlures et les autres soucis pendant la pause vapeur. Il apporte plus de sécurité et de confort à votre vapotage.

Voilà ce qui distingue les mods méca des mods électroniques. Seuls les mods électroniques fonctionnent avec un chipset. Mais ils peuvent proposer un mode bypass pour essayer la vape brute, en mode mécanique.

Le firmware fait partie du chipset

Si on titille un peu notre vocabulaire, il faut faire une différence entre chipset et firmware.

Le chipset est un système électronique qui gère le flux de données entre les périphériques, la mémoire et le processeur. Il contrôle la communication entre tous les éléments de la vapoteuse. Son rôle est déterminant pour assurer les performances de la vape.

Le firmware est plutôt un composant du chipset. Il est situé dans le circuit électronique (le chipset, donc). C’est la partie physique de l’ecig et il agit comme un programme informatique, comme une carte dans le PC.

Sans firmware, le chipset ne fonctionne pas. Les deux ne sont donc pas synonymes, mais distincts et indissociables pour assurer le fonctionnement de l’e-cigarette.

Les différentes fonctionnalités du chipset

Le chipset, ou plutôt le logiciel intégré dans le chipset (le firmware – vous suivez ?) permet l’accès à certaines fonctionnalités. Les principales concernent la gestion :

  • de la puissance ;
  • de l’animation graphique (écran) ;
  • de la sécurité du e-fumeur.

Ce sont les trois caractéristiques principales du chipset. Il vous permet de personnaliser votre vape, mais aussi de la sécuriser au maximum pour vous protéger vous, mais aussi la box et ses composants.

Dans les réglages de la vapoteuse, vous pouvez moduler le wattage (voltage), la température de la vapeur, et créer des courbes d’évolution.

Voici les principales options accessibles grâce au chipset de la cigarette électronique.

Wattage variable

Le mode wattage variable (ou Power, ou voltage variable) permet de régler la puissance de l’aspiration. Vous décidez d’un certain nombre de watts à ne pas dépasser. La vapote se bloque une fois la puissance atteinte.

Le WW évite les dry hit. Vous ne brûlez pas le coil et la mèche de coton et vous n’avez pas besoin de changer de résistance souvent. Vous ne ressentez pas non plus de goût de brûlé en permanence.

Pour savoir sur combien de watts régler votre vapoteuse, vous devez regarder la plage de puissance de la tête d’atomizer. La résistance contient une valeur en ohm et une plage d’utilisation en watts.

Ainsi, si sa plage est comprise entre 10 et 20 watts, vous devez choisir un wattage qui ne soit pas inférieur ou supérieur à ces données.

Contrôle de la température

Le mode contrôle de la température (ou TC) n’est compatible qu’avec certaines résistances. Elles doivent avoir un fil résistif en acier inoxydable, titane ou nickel. Le kanthal n’est pas compatible.

Le mode TC contrôle la température de la résistance. Elle n’influence pas la chaleur de la vapeur, mais peut avoir un impact sur celle-ci.

Comme pour le wattage variable, vous renseignez un degré à ne pas dépasser. Quand la résistance atteint cette température, elle se bloque.

Le contrôle de température lutte contre les surchauffes. C’est une fonctionnalité très pratique, surtout pour les atomiseurs reconstructibles (RBA type dripper, rta ou rdta) qui font beaucoup de vapeur et qui utilisent souvent des résistances subohms (qui chauffent vite et fort).

Bypass

Nous l’avons évoqué plus haut. Le mode bypass permet de passer d’un mod électronique classique à un mod mécanique.

Si vous voulez essayer une vape brute, sans réglages ni contrôle de la puissance, activez le mode bypass. C’est une fonctionnalité qui fait plaisir aux puristes et aux vapoteurs adeptes de nouvelles expériences vaping.

Mais attention, ne vous lancez pas dans le bypass sans vous être renseigné au préalable. Il ne faut jamais foncer les yeux fermés dans la vape, au risque de vous brûler les lèvres (simple image).

Les vrais mods mécaniques sont devenus rares sur le marché, remplacés par des vaporisateurs équipés du bypass.

Connaître la loi d’Ohm est un minimum pour tenter l’expérience.

Curve

Le mode curve (ou Preheat) est plus récent sur les chipsets de cigarette électronique. La plupart des box le possèdent.

Le mode curve vous permet de mieux personnaliser votre vapotage. Vous pouvez créer des paliers de puissance et de température.

Par exemple, vous décidez que la première seconde d’inhalation se fera à 5 watts. Puis, la deuxième seconde sera à 10 watts. Vous augmentez petit à petit le wattage jusqu’à la limite imposée. Vous avez même le choix du temps. Par exemple, un vapotage à 10 watts pendant 6 secondes.

Cette fonctionnalité est intéressante pour les coils récalcitrants qui mettent du temps à chauffer.

Le Preheat est une option similaire au curve. Lorsque vous appuyez sur le bouton fire, le mod envoie une puissance supérieure à celle demandée pendant une nanoseconde. Le but est de chauffer aussitôt le fil résistif pour ne pas perdre de temps.

Les sécurités de la cigarette électronique

La vapoteuse n’est pas dangereuse. Ses composants, son e-liquide ainsi que son fonctionnement ne sont pas nocifs pour la santé.

Les sécurités qu’elle comprend sont là pour augmenter la durée de vie du matériel et limiter les dérangements, comme les surtensions et les courts-circuits. Ce sont des problèmes qui, répétés, abîment la cigarette électronique.

Les sécurités protègent la batterie, la résistance ainsi que le circuit électronique de la vapote.

Le chipset vous protège…

Des courts-circuits

Il suffit que l’alimentation de la vapote coupe pour que votre vapotage s’arrête en plein milieu. Un court-circuit intervient en cas de faux contact (des pas de vis par exemple) ou en cas de dysfonctionnement interne. Le chipset s’efforce de limiter ce type de panne.

Verrouillage de la box

Certains chipsets proposent un verrouillage automatique de la vapote quand vous ne l’utilisez pas. Ce système est pratique pour éviter les chauffes involontaires de la box. Ce qui arrive.

Imaginez conserver votre vaporisateur dans la poche et, lors d’un mouvement, appuyer involontairement sur le bouton fire. Cela enclenche la chauffe de la résistance.

Oublier de verrouiller son modbox peut causer des fuites de liquide et des surchauffes. Prenez le réflexe de bloquer votre vapote quand vous ne vapez pas. Vous pouvez aussi l’éteindre et économiser de l’autonomie (en mAh).

Le verrouillage automatique est également une excellente sécurité enfant. De manière générale, ne laissez pas votre cigarette electronique à portée des enfants. Rangez-la dans une pochette de rangement dédiée avec vos e-liquides français et vos produits de vape.

Mise à jour du chipset

Comme tout programme électronique, vous avez la possibilité de le mettre à jour. Cette mise à niveau vous donne accès à de nouvelles fonctionnalités et de meilleures performances. Celles-ci peuvent avoir un impact sur la qualité de votre vapotage.

C’est pourquoi, dès qu’une mise à jour du chipset est disponible, il ne faut pas hésiter à la télécharger et à l’installer.

Pour mettre à jour la cigarette électronique, vous devez vous rendre sur le site du constructeur. Regardez la marque de votre ecigarette et rendez-vous sur leur site officiel.

Grâce au cordon d’alimentation USB, vous pouvez relier votre vaporisateur à l’ordinateur et télécharger la mise à jour. Celle-ci s’installera ensuite dans votre chipset.

Les différents chipsets pour cigarette électronique

Vous vous doutez bien… Il n’existe pas qu’un seul chipset commun à toutes les cigarettes électroniques. Ce serait trop facile.

Chaque marque est libre de créer et d’intégrer son propre circuit électronique. Ils peuvent aussi proposer des firmwares différents.

Par conséquent, tous les chipsets ne se valent pas. Certains sont basiques et proposent des fonctions basiques. D’autres sont vraiment plus haut de gamme et vous proposent des options variées et performantes.

Par exemple, certaines e-cigarettes possèdent un écran en noir et blanc tandis que d’autres ont un affichage en couleur et tactile. La puissance du chipset influence le prix du kit complet (forcément).

Des chipsets comme les DNA et les Yihi font partie des plus performants.

En quoi le chipset vous aide à arrêter de fumer ?

La cigarette électronique est un substitut nicotinique, c’est-à-dire une aide au sevrage tabagique. Elle vous aide à cesser de fumer et vous libère de votre dépendance à la nicotine.

Mais attention, la vape n’est pas un médicament et le conseil d’un tabacologue ou d’un médecin traitant est TOUJOURS nécessaire.

Le chipset, parce qu’il permet la personnalisation de votre expérience vaping, améliore votre transition du tabac vers l’e-clope. Il facilite aussi votre arrêt du tabac.

Un bon réglage du mod associé à un liquide pour cigarette électronique contenant de la nicotine vous aide à abandonner votre paquet de cigarettes.

Une vape réussie est harmonieuse. Tous ses éléments sont bien huilés pour que la vaporisation soit juste, impactante et efficace, surtout dans votre lutte contre le tabagisme.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Quelle est la meilleure cigarette électronique ?

Cigarette electronique : quel pod choisir ? de Neovapo

Pod, stick ou box : quelle cigarette electronique choisir

Quelle cigarette électronique choisir pour bien vapoter ?

Quels accus 18650 choisir pour sa cigarette électronique ?

Publié le 03/08/2022 et modifié le 26/02/2024 dans Comment choisir cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème