Interdiction des puffs : 3 points à savoir

Interdiction des puffs : 3 points à savoir

La puff, bientôt interdite en France

La puff est une cigarette électronique jetable. Contrairement aux vapoteuses rechargeables, elle a une durée de vie limitée. Lorsque vous avez atteint le nombre de bouffées de vapeur délimitées, ou lorsqu’elle n’a plus de batterie ou d’eliquide, la vapote s’éteint et cesse de fonctionner.

L’intérêt des puffs jetables réside dans leur usage unique. Les vapoteurs et vapoteuses peuvent la vapoter pour essayer la vape avant d’acheter un kit AIO de cigarette electronique. Sur le long terme, l’ecigarette jetable n’est pas rentable, surtout pour un gros fumeur qui souhaite arrêter de fumer.

En revanche, la puff est intéressante pour offrir une première approche du vapotage. Elle peut rapidement vous aider à savoir si vaper est fait pour vous et votre sevrage tabagique. Le temps de quelques taffes de vapeur, vous pouvez tester le vaping et vous en faire une idée concrète à moindre coût (car les puffs sont moins chères que les ecigarettes rechargeables).

Néanmoins, l’Assemblée nationale vient d’adopter à l’unanimité un texte de loi visant à interdire la vente de cigarettes électroniques jetables. Ce texte a été voté le lundi 4 décembre 2023 à l’unanimité parmi les 104 députés présents dans l’hémicycle.

Voici les 3 points à savoir sur l’interdiction des puffs en France.

1. La proposition de loi pour interdire les puffs a été adoptée

Ce lundi 4 décembre 2023, les députés se sont rassemblés pour voter un texte de loi visant à interdire la vente de puffs. Ce texte est porté par la députée écologiste Francesca Pasquini et le député macroniste Michel Lauzzana qui ont également reçu le soutien du gouvernement. Ce débat sur la puff traînait depuis longtemps et, depuis le 4 décembre, l’affaire est tranchée.

Cependant, avant d’entrer en vigueur, ce texte doit encore être voté au Sénat et obtenir l’aval de la Commission européenne. Le gouvernement espère l’aboutissement de cette loi d’ici l’été 2024.

Alors si, en tant que vapoteur ou vapoteuse, vous voulez continuer à vapoter des puffs jetables, c’est le moment ou jamais de vous rendre dans une boutique de vape !

2. Interdire la puff pour protéger les jeunes

Selon les députés, la puff jetable rencontre un fort succès auprès des jeunes et augmenterait le risque de chuter dans le tabagisme. La députée Francesca Pasquini rappelle que, si les vapotes jetables ne contiennent aucun produit du tabac, elles peuvent se composer de nicotine.

En un sens, la députée n’a pas tort. Le vaporisateur personnel est avant tout pensé et conçu pour les fumeurs et fumeuses. Le but du kit complet est d’œuvrer comme une aide au sevrage tabagique pour favoriser l’arrêt de la cigarette normale et le traitement contre la dépendance au tabac.

Rappelons également qu’il est interdit de vendre des cigarettes électroniques, même jetables, aux personnes mineures. Les moins de 18 ans ne sont donc pas censés pouvoir vapoter l’ecigarette. Celle-ci se présente avant tout comme un substitut nicotinique destiné à réduire sa consommation de tabac, non à l’augmenter.

Le problème concerne surtout la mauvaise utilisation de la vaporette. Quitte à vapoter, il faut faire attention à ne pas choisir de puff contenant de la nicotine. C’est cette substance addictive qui provoque l’accoutumance et qui peut causer le tabagisme chez les jeunes.

Enfin, insistons sur le fait que vapoter n’est pas anodin. Si vous êtes non-fumeur, il vaut mieux laisser vos poumons tranquilles. Le liquide pour cigarette électronique inhalé via l’aérosol est moins dangereux que la fumée de cigarette. Il ne contient pas les substances toxiques de la combustion du tabac comme le monoxyde de carbone et le goudron.

La vapeur d’ecig contient du propylène glycol, de la glycérine végétale, des arômes et éventuellement une dose de nicotine.

3. Interdire la puff pour protéger l’environnement

La puff jetable, comme son nom l’indique, se jette. Comme les emballages à usage unique, quand vous n’en avez plus besoin, vous la mettez à la poubelle. L’argument de vouloir protéger l’environnement en interdisant la puff peut avoir du sens.

Les kits de cigarette électronique sont plus écologiques, certes, puisqu’ils se réutilisent. Ils vous permettent ainsi de réduire votre production de déchets. Notez aussi que les pièces détachées de la vapote se recyclent.

Mais notons que la puff jetable, aussi, se recycle. Limiter son impact sur l’environnement est donc possible quand vous apprenez à bien recycler ses composants.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article de blog : « Où jeter les puffs ? Recycler son e-cigarette jetable ».

Les obligations légales de la puff

La cigarette électronique jetable est déjà encadrée par la législation française. Elle doit répondre à des normes stipulées par la Tobacco Products Directive (TPD). Pour pouvoir être mises en vente dans une boutique de cigarettes électroniques (ou dans un bureau de tabac), les puffs doivent :

  • être notifiées par les autorités compétentes (Anses) avant leur mise en vente sur le marché ;
  • disposer d’un taux de nicotine inférieur à 20 mg/ml ;
  • être étiquetées ;
  • ne pas faire l’objet de publicité ou de promotion directe.

Ces interdictions concernent les clopes électroniques de manière générale ainsi que les produits du vapotage comme les liquides pour cigarette électronique.

Le site du gouvernement rappelle également que tout produit de la vap’ est interdit à la vente aux mineurs. La nicotine pouvant entraîner une forte dépendance physique et psychologique, elle est conseillée aux fumeurs qui ont déjà une addiction au tabac et qui souhaitent cesser de fumer.

Essayer la cigarette électronique sans passer par la puff

Si vous êtes fumeur ou fumeuse et si vous souhaitez abandonner la cigarette ordinaire, la puff est une bonne alternative au tabac surtout pour commencer la vape. Avec l’e-cigarette jetable, il suffit de choisir son dosage de nicotine (équivalent à sa consommation de cigarettes classiques) et la saveur de l’arôme.

Cependant, avec l’interdiction de la puff qui se profile, tester la vape avec l’ecigarette à usage unique risque de devenir plus compliqué. Plusieurs options s’offrent à vous si vous voulez essayer le vapotage sans vous engager financièrement dans l’achat d’un kit complet :

  • essayer la vape avec la vapoteuse d’un ou une amie vapoteur ;
  • demander à essayer en magasin de cigarettes électroniques (pourquoi pas, certains vendeurs peuvent vous proposer de tester) ;
  • acheter un starter-kit pas cher pour démarrer la vape et se faire une idée.

Nous proposons des starter-pack pour débutants. Ce sont, certes, des kits complets, mais à des prix plus attractifs que certains kits de cigarette électronique, notamment ceux adaptés aux e-fumeurs expérimentés. Un kit pour petite consommation suffit pour tester la vape.

Pour moins de 20 euros, vous pouvez essayer le vaping comme avec une puff jetable, mais sans ses inconvénients comme sa durée de vie limitée et son impact écologique. Voici 3 kits de cigarette électronique pour vapoteur novice que vous pouvez essayer :

  1. Le kit Doric 20 SE Voopoo (un mod pod compact et discret qui est numéro 1 des ventes sur notre e-shop) ;
  2. le kit Airstick Pro 500 de Steam Crave (pod) qui ressemble à une puff ;
  3. le kit Sonder Q de Geek Vape qui est léger et simple d’utilisation.

Les mods pod sont souvent appréciés pour leur simplicité d’utilisation. Ils vous permettent aussi d’échanger la puff jetable contre une ecigarette rechargeable que vous pourrez conserver plus longtemps.

Leurs petites capacités (batterie interne avec peu d’autonomie mAh et une faible contenance d’eliquide) conviennent aux petits vapoteurs avec une petite consommation de tabac. Néanmoins, elles sont aussi adaptées aux nouveaux vapoteurs qui veulent essayer la vape.

Pour les adeptes de la puff, passer de l’e-cig jetable au pod mod rechargeable est une transition plus simple, durable, mais aussi économique.

Arômes et addiction : les saveurs de la puff pointées du doigt

Les arômes de la puff sont accusés d’encourager les jeunes à commencer la vape, ce qui les pousserait progressivement vers la cigarette combustible. D’après les députés qui portent le texte de loi sur l’interdiction des puffs, les saveurs de barbe à papa ou de fraise rappellent l’enfance et invitent à vapoter.

Le rôle de l’arôme dans l’arrêt du tabac est très important. La vapeur inhalée par le drip tip, sans arôme, n’a aucun goût. Le tabac, lui, a une odeur et un goût très fort auquel le fumeur est habitué. Vapoter avec des arômes permet de retrouver des sensations proches de celles du tabagisme. Elles facilitent la transition du tabac vers l’e-clope.

Il n’est pas rare que les vapoteurs commencent la vaporette avec une flavour de tabac ou de menthe. Le but est alors de remplacer la clope par l’e-cig et d’éviter l’envie de fumer en associant la consommation de nicotine et le goût du tabac. Vapoter imite l’action de fumer, ce qui augmente l’efficacité de l’e-cig dans l’arrêt de la cigarette.

Les vapoteurs découvrent les saveurs petit à petit, à leur rythme. Il en existe des centaines pour ravir les palais et, progressivement, oublier le goût du tabac. Une fois sevré, vous retrouvez les sens du goût et de l’odorat. Le parfum du tabac froid devient insupportable. Les arômes de la vapoteuse aident alors à poursuivre le sevrage tabagique sans rechuter dans le tabagisme.

Les pays qui ont déjà interdit la puff

La France n’est pas la première à vouloir interdire la puff jetable. L’Allemagne, la Belgique et l’Irlande sont les pays européens qui ont déjà interdit la vente des cigarettes électroniques jetables.

L’interdiction n’est toutefois pas totalement aboutie partout, puisque la Commission européenne a demandé à la Belgique de justifier l’aspect problématique de ces vapoteuses. En Irlande, cette interdiction concerne surtout les mineurs (jusque-là, l’Irlande était assez laxiste sur la réglementation de la vapote).

Quant à l’Allemagne, cette interdiction est amorcée. Des discussions ont lieu au niveau national et européen pour appuyer cette interdiction.

Vous le voyez, la France rejoint progressivement cette vague de durcissement de la vape jetable. Néanmoins, avant que la proposition de loi soit adoptée par toutes les institutions et entre en vigueur, vous avez encore le temps de tester la vape avec une puff jetable !

Découvrez tous nos modèles dans la boutique en ligne.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

5 raisons pour passer à une cigarette électronique de Neovapo

Qu’est-ce qu’un pod ? Guide de la cigarette electronique de Neovapo

Top 10 des meilleures cigarettes electroniques pour débutant de Neovapo

La cigarette electronique dans la culture pop de Neovapo

Comment reconnaître une cigarette electronique de qualité ? de Neovapo

Publié le 05/12/2023 et modifié le 18/05/2024 dans Comment choisir cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème