Combien de temps vapoter par jour ?

Combien de temps vapoter par jour ?

Vapoter autant de temps que vous en avez envie par jour

Il n’y a pas de règle en matière de vapotage. Vous avez le droit de vapoter autant de temps que vous voulez par jour. Ce temps de vape dépend de vos besoins.

La cigarette electronique imite la cigarette normale. Elle reproduit le hit en gorge et vaporise la nicotine. Elle vous aide à arrêter de fumer grâce à un sevrage tabagique progressif.

Plus vous fumez de cigarettes classiques et plus votre consommation de vapeur augmente. C’est normal. Vos besoins sont plus importants qu’un ancien fumeur occasionnel qui tire peu de fois sur son drip tip.

Donc à la question « combien de temps vapoter par jour ? », la réponse est la suivante : cela dépend de vos besoins en termes de nicotine et d’habitudes.

En moyenne, on estime qu’une cigarette normale équivaut à 15 bouffées d’ecigarette. Si vous prenez 200 puffs dans la journée, ce sont près de 13 cigarettes que vous ne fumez pas.

Quant au rapport au temps… Il est différent selon chacun. Certains vapoteurs vapotent plus le soir, d’autres le matin, tandis que d’autres vapent de manière continu tout au long de la journée.

Les vapoteurs vapotent tous les jours

Une enquête publiée en 2020, demandée par l’Anses (l’agence nationale de sécurité sanitaire et alimentaire) et réalisée par BVA, se penche sur les habitudes des e-fumeurs au quotidien.

3 vapoteurs sur 4 vapotent la cigarette électronique tous les jours. Cela veut dire que vous êtes majoritaires à utiliser votre vapoteuse au moins une fois dans la journée.

En 2020, 64 % des vapoteurs étaient également des fumeurs. On parle de vapo-fumeurs quand vous continuez de fumer des cigarettes en même temps que vous vapotez.

La vapote vous aide à réduire votre consommation de tabac. Elle vous aide à diminuer la quantité de clopes que vous fumez par jour en faveur de la vape.

Le vapotage est meilleur pour la santé que le tabagisme. La fumée de la cigarette contient des substances toxiques et cancérigènes comme le goudron et le monoxyde de carbone. L’ecigarette fonctionne sans combustion et sans produits chimiques. La vapeur inhalée est donc plus saine.

D’ailleurs, vous seriez 70 % à penser que la clope électronique est moins nocive que le tabac. Une étude anglaise certifie cette croyance. Elle révèle que la vapeur est 95 % moins toxique que la fumée de cigarette.

58 % des e-fumeurs consomment entre 3 et 10 ml d’eliquide par jour

Une nouvelle étude, sortie cette fois en 2022, révèle l’engagement des politiques envers la vape. Mais l’information qui nous intéresse concerne la quantité de liquide qu’absorbe un vapoteur dans la journée.

Il est ainsi que révélé que :

  • 20 % des fumeurs interrogés consomment 10 ml d’eliquide par jour ;
  • 58 % des fumeurs vapotent entre 3 et 10 ml d’eliquide par jour ;
  • 22 % des fumeurs vapent moins de 3 ml d’eliquide par jour.

Cela veut dire que la plupart des vapoteurs possèdent une moyenne ou une grande consommation de vapeur au quotidien. Les anciens gros et moyens fumeurs sont plus nombreux à essayer la vaporette pour arrêter de fumer.

Fumer 10 ml de liquide pour cigarette électronique par jour ne se fait pas en une seule fois. Les 10 ml se consomment sur la journée qui, rappelons-le,dure 24 heures ou tout du moins 16 heures si vous dormez 8 heures.

On pourrait donc dire qu’un vapoteur qui fume 10 ml d’eliquide quotidiennement vapote environ 0,6 ml d’e-liquide par heure sur une journée de 16 heures.

Remplacer la cigarette par l’e-cigarette et conserver ses habitudes de fumeur

La cigarette électronique est le seul substitut nicotinique qui imite les effets et la gestuelle de la cigarette traditionnelle.

Parce qu’elle imite la clope, la vapote facilite la transition du tabac vers le vapotage. Elle permet aussi de mieux assimiler la vape pour arranger le sevrage tabagique et nicotinique.

Quand vous commencez l’e-clope, vous remplacez toutes vos pauses clope par des pauses vapote. Ce remplacement ne change pas vos habitudes.

Si vous aviez l’habitude de fumer une cigarette le matin au réveil, vous n’avez pas à déranger toute votre routine matinale. Il suffit de remplacer la cigarette par l’e-cigarette.

Le vapotage aide au sevrage psychologique

Les patchs à la nicotine, les comprimés et les gommes à mâcher ne permettent pas le sevrage psychologique de la cigarette.

Le patch se colle à la peau et, du jour au lendemain, vous arrêtez de fumer. Vous devez oublier toutes vos habitudes.

Si ça fait un an que vous fumez, changer votre routine est faisable. Mais si vous avez 20 ans de tabagisme dans les pattes… Il faudra un effort supplémentaire pour arrêter de fumer du jour au lendemain.

On néglige souvent l’addiction psychologique et sociale de la cigarette. Les substituts nicotiniques traitent la dépendance physique. Elle est liée à l’absorption de nicotine.

Mais l’accoutumance psychologique est la plus dangereuse. Elle augmente le risque de rechute dans le tabagisme. C’est elle qui vous donne envie de fumer parce que vous vous ennuyez, parce que vous n’avez rien dans les mains ou parce que vous amis sortent leur paquet de tabac pour accompagner leur boisson.

La vapoteuse vous aide dans ce sevrage mental de la cigarette combustible. Par son mimétisme, elle vous aide à remplacer une habitude par une autre.

C’est d’ailleurs ce que vous faites souvent sans vous en rendre compte. Quand vous arrêtez la cigarette, il n’est pas rare de la remplacer (combler le vide, son absence) par une autre addiction (nourriture, sport… mais aussi alcool, chicha, qui contient du tabac d’ailleurs…).

Depuis la réglementation sur la vaporette, il est interdit de vapoter dans les lieux publics clos. Cela permet de réduire la consommation de vapeur et de nicotine dans la journée. Comme pour les fumeurs, vous devez sortir pour prendre inhaler la fumée de l’e-cigarette.

Combien d’e-liquide vapoter par jour ?

Après cet aparté, demandons-nous combien d’e-liquide un vapoteur peut consommer tous les jours.

On estime qu’en moyenne, un e-fumeur avec une petite consommation de vapeur vapote moins de 1 ml d’eliquide par jour. En tant que fumeur, il fumait moins de 10 cigarettes journalières.

Un vapoteur moyen fumait auparavant entre 10 et 20 cigarettes quotidiennes. Désormais, il inhale jusqu’à 3 ml d’eliquide par jour.

L’ancien gros fumeur reste un vapoteur avec une consommation forte. On estime qu’il vapote entre 4 et 5 ml d’eliquide par jour.

Mais vous voyez que cela peut monter jusqu’à 10 ml quotidiens, c’est-à-dire un flacon d’e-liquide français entier dans la journée. Mais attention, dans ce cas, à ce que votre taux de nicotine soit bien adapté à vos besoins.

Certains tabacologues recommandent de vapoter 5 ml d’eliquide par jour (max)

Certains médecins, comme le tabacologue Jacques le Houezec, recommandent de ne pas excéder 5 ml d’eliquide par jour. Il situe une « consommation raisonnable » entre 3 et 5 ml de liquide dans la journée.

Si vous avez l’impression de trop vapoter, c’est peut-être le cas. Si vous consommez plus de 5 millilitres de e liquide par jour, c’est peut-être trop.

Le mauvais dosage de nicotine explique cette surconsommation du e-liquide. Si votre dose de nicotine est insuffisante, vous aurez tendance à plus vapoter dans la journée. Ce vapotage excessif est plus onéreux.

Bien régler le dosage de nicotine pour moins vapoter

Comment savoir si vous vapotez trop par jour ?

  • Votre consommation d’e-liquide dépasse 5 ml par jour ;
  • Votre flacon de jus se vide trop vite ;
  • votre réservoir pyrex se vide trop vite ;
  • vous avez les lèvres suspendues au drip toute la journée.

Trop vapoter peut entraîner le dessèchement de la bouche et des lèvres. L’excès de propylène glycol donne soif. Des zones de sécheresse peuvent apparaître, notamment au niveau des muqueuses buccales (bouche sèche, langue pâteuse, soif insatiable…).

Le taux de nicotine explique l’excès de vaping. Si votre dose ne répond pas à vos besoins journaliers, vous serez en manque de nicotine. Et le manque pousse à plus vapoter ou à plus fumer.

Il est très important de bien choisir le dosage de nicotine de vos e-liquides. Pour connaître la dose parfaite, fiez-vous à votre ancienne consommation de tabac :

  • moins de 10 clopes / j = 4 mg/ml de nicotine
  • entre 10 et 15 clopes / j = 8 mg/ml
  • entre 15 et 20 clopes / j = 11 mg/ml
  • plus d’un paquet de cigarettes par jour = 1_ mg/ml

La quantité maximale de nicotine autorisée en France dans 10 ml d’eliquide est de 20 mg/ml.

Si vous fumiez un paquet de tabac la journée et que vous achetez un liquide pour ecigarette avec 4 mg/ml de nicotine… Vous aurez un problème.

Votre envie de fumer sera trop forte. Résultat, vous tirez plus souvent sur votre vaporisateur personnel. Vous vapoterez toute la journée et en continu. Inhaler 10 ml d’eliquide par jour serait donc faisable si la dose de nicotine n’est pas adaptée.

La solution : augmenter la dose de nicotine de vos eliquides. Passez de 4 mg/ml à 18 mg/ml. Vous verrez la différence. Votre fréquence de vapotage diminuera et vous passez moins de temps par jour sur votre e-cigarette.

Le ratio PG/VG influence la fréquence de vapotage

Vous avez votre propre rythme de vape. C’est un fait. Mais certains composants de l’ecigarette peuvent l’influencer.

C’est le cas du ratio de propylène glycol et de glycérine végétale.

Un e liquide avec plus de PG que de VG permet un dosage plus élevé de nicotine. L’inhalation indirecte est souvent recommandée. La vape MTL imite une taffe de cigarette classique. La vapeur est discrète. La nicotine s’assimile plus lentement.

Le mouth to lungs est une aspiration en deux temps. Elle est recommandée pour le vapotage quotidien et débutant. Néanmoins, elle peut augmenter le nombre de bouffées de vapeur pour satisfaire votre besoin de nicotine.

Le direct to lungs est une aspiration directe. La vapeur se rend directement dans les poumons. Il est recommandé de baisser la dose de nicotine pour atténuer le hit en gorge.

Les e-liquides avec une grande proportion de VG sont visqueux. Ils sont parfaits pour l’inhalation directe (vape DL : direct to lungs). Les clouds de vapeur sont abondants. Ils sont aussi plus concentrés en nicotine.

Parfois, un puff de vapeur en inhalation directe est plus chargé en nicotine qu’une bouffée de vapeur en inhalation indirecte. La quantité de vapeur inhalée est, elle aussi, différente.

Résultat, vous tirez moins sur votre cigarette électronique.

Le choix de la cigarette électronique influence le temps de vapotage par jour

Si le ratio pgvg joue un rôle sur votre temps de vape par jour, le matériel vaping aussi a de l’influence. C’est le cas si vous possédez un clearomiseur subohm, recommandé pour la vape DL.

Certains kits complets sont davantage destinés aux inhalations directes qu’aux inhalations indirectes. Et vice versa.

On peut les classer en trois catégories :

  • les kits d’ecigarette pour vape DL (comme le Super Pack) ;
  • les kits d’ecigarette pour vape MTL (comme le kit Endura T22 d’Innokin) ;
  • les kits d’ecigarette pour vape polyvalente (comme le Pack Start, le Pack Essentiel ou le Pack Gold).

La vape polyvalente fonctionne avec un mod box et un clearomiseur compatibles ainsi qu'avec différentes techniques de vap. Les résistances de l’atomiseur possèdent une large plage de puissance (en watts) ainsi que des valeurs (en ohm) variées.

Le choix du matériel peut influencer le rythme du vapotage. Le DL vous poussera à moins vapoter dans la journée, car chaque aspiration est intense et fait l’effet de deux taffes en une seule.

Le MTL vous pousse à vapoter plus souvent. Votre fréquence de vape est similaire à celle de la cigarette.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Peut-on vapoter à côté d’un bébé ? de Neovapo

Comment savoir si on vapote trop ? de Neovapo

Cigarette electronique avant une opération, doit-on éviter ? de Neovapo

Cigarette electronique : dans quels pays est-elle interdite

Le vapotage est-il dangereux pour l’entourage ? de Neovapo

Publié le 02/08/2022 et modifié le 26/02/2024 dans Vos questions sur la cigarette electronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème