La cigarette électronique fait-elle ronfler ?

La cigarette électronique fait-elle ronfler ?

La cigarette électronique et le ronflement : le manque d’études scientifiques

Il est prouvé que le tabac favorise les ronflements. Mais qu’en est-il de la cigarette electronique ? Le manque de données scientifiques empêche de dire si le vapotage peut faire ronfler.

Ronfler est un phénomène tout à fait normal. Cela peut arriver quand vous avez le nez bouché, lors d’un rhume, ou pendant la saison des allergies. Néanmoins en fonction des personnes, cela peut devenir une véritable source de gêne (surtout pour la personne qui dort à côté de vous).

Les ronflements peuvent atteindre jusqu’à 100 décibels en cas d’apnée obstructive du sommeil. C’est l’équivalent d’un moteur de camion. Autant dire qu’à ce stade, il peut être intéressant de traiter les causes des ronflements.

Il faut savoir que le tabac est souvent responsable de ces troubles respiratoires pendant le sommeil.

La cigarette electronique peut soulager l’intensité des ronflements des fumeurs et fumeuses. Grâce au sevrage tabagique et à l’arrêt du tabac, vous retrouvez un souffle et une respiration fluides qui peuvent diminuer le bruit des ronflements.

Les causes des ronflements

Les ronflements sont généralement causés par des vibrations des tissus mous de la gorge et du palais pendant le sommeil. Ces vibrations peuvent être causées par plusieurs facteurs comme :

  • une obstruction des voies respiratoires (l’air a du mal à passer, ce qui provoque des vibrations) ;
  • une mauvaise position de sommeil (dormir sur le dos favorise les ronflements) ;
  • l’âge (on ronfle davantage avec l’âge en raison du relâchement des tissus cutanés de la gorge) ;
  • le poids (une surcharge pondérale peut faire ronfler) ;
  • la consommation d’alcool et de sédatifs (qui relâchent excessivement les muscles de la gorge) ;
  • les allergies et la congestion nasale ;
  • le tabac.

Ce sont les principales causes des ronflements. Mais que se passe-t-il chez les fumeurs ? Les études démontrent que fumer des cigarettes classiques peut faire ronfler et peut même augmenter l’intensité des ronflements.

Notez tout de même que les ronflements peuvent être causés par des troubles du sommeil plus graves, tels que l'apnée du sommeil.

Si les ronflements sont accompagnés de somnolence pendant la journée, de troubles de la concentration ou d'autres symptômes préoccupants, il est recommandé de consulter votre médecin traitant.

Fumer augmente le risque de ronfler

Le tabac est responsable de nombreuses maladies et affections, dont les troubles respiratoires, les maladies cardiaques et cardiovasculaires ainsi que les cancers comme le cancer du poumon.

Chez un fumeur ou une fumeuse, le tabagisme augmente le risque de développer un BPCO (bronchopneumopathie chronique obstructive). Autrement dit, fumer encombre les bronches ce qui peut entraîner des difficultés à respirer.

Cela peut donc se répercuter la nuit pendant votre sommeil. Un fumeur qui dort est plus susceptible de ronfler qu’un non-fumeur. Le vapoteur ou la vapoteuse a lui aussi plus de risque, car il est impacté par les méfaits du tabac.

Pour réduire les ronflements, il faudrait donc arrêter de fumer et se sevrer du tabac.

La fumée de cigarette irrite les voies respiratoires

L’une des raisons qui expliquent pourquoi vous ronflez avec la cigarette classique est qu’elle irrite vos bronches, vos poumons et votre larynx. La fumée de tabac se compose de produits chimiques toxiques comme le monoxyde de carbone et le goudron.

Ces substances nocives agressent les tissus et les cellules et causent des infections, mais aussi des inflammations. C’est pourquoi vous avez souvent mal à la gorge quand vous êtes fumeur.

Des voies respiratoires irritées rétrécissent, ce qui rend la circulation de l’air plus difficile. Ce phénomène a pour conséquence l’augmentation des ronflements. Des chercheurs scientifiques ont démontré que les fumeurs ronflent deux fois plus que les personnes non-fumeuses et les anciens fumeurs.

Cesser de fumer pour réduire les ronflements

Une solution pour réduire voire arrêter les ronflements serait de cesser de fumer. Le sevrage tabagique préserve votre santé des dangers du tabagisme. Cela comprend donc l’irritation des voies respiratoires. Abandonner la cigarette normale améliore le souffle, la respiration et peut diminuer les ronflements.

Plusieurs méthodes pour arrêter de fumer existent. Vous pouvez contacter un tabacologue qui est spécialisé dans l’addiction au tabac. Il vous aidera à trouver la méthode la plus efficace pour vous.

Le principe du sevrage tabagique est d’utiliser un substitut nicotinique pour continuer à absorber la nicotine. Cette substance addictive vous rend accro à la clope. Mais dans un substitut nicotinique, elle vous empêche de rechuter dans le tabagisme en supprimant l’envie de fumer. Elle permet ainsi d’arrêter la consommation de tabac.

Utiliser la cigarette électronique pour arrêter de ronfler

La cigarette électronique fait partie des substituts nicotiniques utilisés pour stopper la cigarette ordinaire. Elle vaporise un aérosol qui remplace la fumée de cigarette, mais sans aucun produit du tabac ni de combustion.

La vap est meilleure pour la santé que le tabagisme. La vapeur de l’ecigarette est 95 % moins dangereuse que la fumée du tabac. Elle se compose d’ingrédients inoffensifs qui ne sont pas cancérigènes et qui ne provoquent pas de BPCO ou de maladies pulmonaires.

Au contraire. Le vaping est une aide au sevrage tabagique. Son but est de remplacer la cigarette combustible pour favoriser l’arrêt du tabac et préserver votre santé. L’inhalation de la vapeur imite l’aspiration de la fumée de cigarette, mais sans les produits nocifs.

La vapeur de la vaporette contient uniquement :

  • du propylène glycol (PG) ;
  • de la glycérine végétale (VG) ;
  • des arômes ;
  • de la nicotine.

Si vous voulez arrêter de ronfler ou diminuer le bruit des ronflements, une solution est de réussir à arrêter de fumer. Pour y arriver, vous pouvez utiliser un kit de cigarette électronique. La vapote est efficace à 95 % pour lutter contre le tabagisme, d’après une étude publiée par le Figaro Santé.

Choisir son e-cigarette pour arrêter de fumer

Pour arrêter de fumer avec la cigarette électronique, il vous faut un kit complet. Vous pouvez choisir un starter-pack si vous êtes vapoteur ou vapoteuse novice. Ces kits d’ecigarette pour débutant sont simples d’utilisation. Ils contiennent tout le matériel nécessaire pour commencer la vape.

Un kit d’e-cig contient un clearomiseur avec des résistances adaptées, mais aussi un mod box avec une batterie interne ou des accus 18650. Vous recevez également des accessoires comme le chargeur USB et un réservoir pyrex de rechange ou un drip tip supplémentaire.

Pour bien choisir son ecigarette, il faut prendre en compte la quantité de cigarettes que vous fumez par jour. Plus vous consommez de tabac et plus il vous faut un appareil avec une grande contenance et une grande autonomie (mAh).

Voici les critères à prendre en compte avant d’acheter votre première cigarette électronique :

  • votre consommation de cigarettes ;
  • l’autonomie de la batterie (mAh) ;
  • l’autonomie en eliquide ;
  • les fonctionnalités du chipset (wattage variable, contrôle de la température…) ;
  • la simplicité d’utilisation ;
  • le format (box mod, stick, pod, puff).

Nos conseillers sont à votre disposition pour vous aider à trouver la meilleure clope électronique pour vous. Ce choix est subjectif et personnel. Il faut trouver le vaporisateur personnel qui correspond à vos besoins et vos envies.

Se sevrer du tabac grâce à la vape

Une fois votre e-cigarette en main, vous pouvez commencer le sevrage tabagique. Cela consiste à diminuer la consommation de tabac, puis à arrêter de fumer. Il faut remplacer la cigarette traditionnelle par l’ecig. L’avantage de la vape est qu’elle imite le tabagisme, ce qui facilite la transition.

Se sevrer du tabac avec le vapotage s’effectue en deux temps. D’abord, il faut réussir à ne plus fumer et à privilégier l’e-cig plutôt que le paquet de tabac. Ensuite, vous pouvez vous sevrer de votre dépendance à la nicotine.

La nicotine est ce qui vous rend dépendant au tabac. Le sevrage nicotinique permet de se libérer de l’addiction et réduit le risque de rechute dans le tabagisme. La cigarette électronique pour vous aider à vous sevrer de la nicotine.

Le sevrage nicotinique pour arrêter le tabac définitivement

Le sevrage nicotinique avec la cigarette électronique consiste à réduire la dose de nicotine des e-liquides de manière progressive jusqu’à ne plus ressentir le manque de tabac. Vous pouvez créer des paliers de sevrage.

Par exemple, vous commencez à vapoter avec un dosage de nicotine équivalent à 11 mg/ml. Lors du sevrage nicotinique, vous pouvez passer à un taux de nicotine de 8 mg/ml. Restez à ce niveau le temps de vous y habituer et de ne plus ressentir de symptômes de manque.

Petit à petit, vous réussirez à vous sevrer complètement de votre addiction à la nicotine.

Il existe des liquides pour cigarette électronique sans nicotine pour continuer à vaper et se sevrer de sa dépendance psychologique à la clope, qui peut aussi provoquer des rechutes dans le tabagisme, même après le sevrage de la nicotine.

Arrêt de la cigarette : combien de temps attendre pour ne plus ronfler ?

Arrêter de fumer diminue les ronflements au bout de quelques semaines, d’après le site du gouvernement, tabac-info-service.

De manière générale, pour profiter des bienfaits de l’arrêt du tabac, il faut compter de quelques jours à plusieurs mois. Ce temps d’attente dépend de chaque e-fumeur. Néanmoins, vous devriez sentir une amélioration progressive et continuelle de votre condition physique.

Notez qu’il est normal, au début du vapotage, de ressentir des effets indésirables. Ceux-ci sont liés à l’arrêt de la cigarette qui peut déclencher des symptômes comme la toux, le mal de gorge, troubles digestifs…

Cesser de fumer peut avoir des effets secondaires qui s’estompent rapidement au bout de quelques jours.

Les bienfaits de la cigarette électronique sur les ronflements

La cigarette électronique ne fait pas ronfler, ou tout du moins elle n’aggrave pas les ronflements chez les fumeurs. Au contraire, elle peut les diminuer, voire résoudre un problème de ronflement (hors maladie et dans ce cas, la seule solution est de consulter un médecin).

Ce n’est pas tant la clope électronique qui est bénéfique pour les ronflements, mais l’arrêt du tabac. Arrêter de fumer a de nombreux bienfaits sur la santé et notamment sur le souffle. Votre respiration s’améliore quand vous cessez de consommer des cigarettes ordinaires.

L’e-cigarette est un outil qui vous aide à arrêter de fumer. En remplaçant la cigarette blonde traditionnelle, elle vous aide à ne plus inhaler les centaines de substances néfastes pour la santé qui sont présentes dans la combustion du tabac.

Découvrez quels sont les bienfaits de la cigarette électronique sur vos ronflements nocturnes.

La cigarette électronique améliore le souffle

Le tabagisme réduit la capacité pulmonaire et provoque un essoufflement. C’est pourquoi les fumeurs se sentent essoufflés et épuisés après un effort physique parfois moindre. Cette dyspnée impacte aussi le sommeil et peut provoquer des ronflements.

En arrêtant de fumer, vous retrouvez une capacité respiratoire normale et performante. Si vous souffrez d’asthme, l’arrêt de la cigarette est nécessaire pour libérer les poumons et mieux respirer.

Vaper réduit les troubles respiratoires

On a vu que le tabagisme augmentait le risque de BPCO. La cigarette électronique peut aider à diminuer le risque de symptômes et de maladies respiratoires. Ne plus aspirer la fumée de cigarette aide à réparer les bronches et donc à diminuer les difficultés respiratoires.

Cela se ressent sur les ronflements. Vous pouvez arrêter de ronfler en entamant un sevrage tabagique et en arrêtant de fumer.

Notez que l’arrêt de la nicotine améliore encore plus la respiration, car cette substance est irritante pour les bronches. L’e-clope peut donc diminuer les ronflements, mais pas toujours les arrêter si vous vapotez du liquide pour cigarette électronique contenant de la nicotine.

L’ecigarette diminue les ronflements

Un troisième bienfait est donc la réduction des ronflements grâce à l’arrêt du tabac et au vapotage. Puisque l’ecigarette vous aide à ne plus fumer, elle vous aide aussi à réduire les ronflements.

Passer à la cigarette électronique favorise donc une bonne respiration, un meilleur souffle et une baisse des ronflements. Votre partenaire (et vous aussi) vous remerciera d’être passé à la vape !

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Peut-on vaper la cigarette electronique pendant le ramadan ? de Neovapo

Comment changer le verre d'une cigarette electronique ? de Neovapo

Dit-on vapoter ou vaper la cigarette electronique ? de Neovapo

Est-ce que la cigarette electronique jaunit les murs ? de Neovapo

Peut-on vapoter au ski ? de Neovapo

Publié le 26/06/2023 et modifié le 18/05/2024 dans Vos questions sur la cigarette electronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème