Cigarette electronique ou e-cigarette

Publié le : dans Qu'est ce que la cigarette électronique par

Les noms de la vapote : dit-on cigarette électronique ou e-cigarette ?

Clope électronique, vaporette, vapoteuse, ecig… Les noms de la cigarette electronique sont nombreux. Il en existe pour tous les goûts, pour tous les accents et pour toutes les régions.

Appelez votre machine à vapeur comme vous le souhaitez, son but ne change pas : elle vous fournit toujours de beaux nuages de vapeur à inhaler.

Donnez-lui même un petit nom affectueux et personnalisé si ça vous chante !

Mais, au fond, existe-t-il une différence quelconque entre la cigarette électronique et toutes ses appellations ?

Souvent, vous avez pu lire « e-cigarette » et peut-être vous êtes vous demandé… Mais est-ce bien la même chose ?

Cigarette électronique ou e-cigarette ? Telle est la question.

On vous explique l’incroyable différence (s’il y en a une) entre ces deux noms de la vapote !

Y a-t-il une différence entre la cigarette électronique et l’e-cigarette ?

Roulement de tambours… Eh bien non ! Il n’y a aucune différence entre la cigarette électronique et l’e-cigarette.

Vous pouvez tout à fait utiliser l’un ou l’autre de ces noms qui désignent tous les deux un appareil capable de produire de la vapeur à inhaler, grâce à son système électronique.

Si vous êtes un vapoteur attentif aux détails, le seul et léger contraste qu’il y a entre les deux se trouve dans l’écriture du nom lui-même. Le « e » d’électronique dans « cigarette électronique » bascule devant cigarette pour devenir « e-cigarette ».

Le « e- » devant un nom désigne un produit ou une activité en lien avec l’informatique et surtout avec l’électronique.

On parle ainsi de e-commerce pour une boutique qui vend des produits sur Internet, ou encore d’e-réputation pour une réputation numérique. L’e-learning, par exemple, renvoie aux formations en ligne.

Vous l’aurez compris : e-cigarette est l’abréviation de la cigarette électronique.

Il n’existe donc aucune différence entre ces deux noms de la vape. Vous pouvez tout aussi bien dire cigarette électronique ou e-cigarette, cela signifie la même chose.Elles font référence à votre appareil électronique qui vous permet de vapoter.

Les noms de la cigarette electronique

  • Cigarette électronique (ou clope électronique)
  • E-cigarette (ou e cigarette, ecigarette, ecig, e-cig)
  • Pipe électronique ou cigare électronique (ou encore e-pipe)
  • Vapote
  • Vaporette
  • Vapoteuse
  • Vaporisateur personnel

Les différents noms de la cigarette électronique

Chaque nom de la cigarette électronique a son histoire.

Même si certaines appellations semblent évidentes, en lien avec la cigarette de tabac traditionnelle, voici quelques explications sur le pourquoi du comment une vapote s’appelle une vapote et pas autrement.

Cigarette électronique

C’est le nom initial, le plus basique de la vapote. Le terme de cigarette renvoie, comme vous vous en doutez, à la cigarette de tabac classique.

À l’origine, la cigarette électronique cherche à imiter la cigarette. Vous retrouvez la même gestuelle (le fait d’apporter quelque chose à ses lèvres pour inhaler), des sensations similaires (le hit en gorge, la nicotine) ainsi qu’une forme ou un format très proche de celui de la cigarette (comme les sticks).

La cigarette électronique est une sorte de cigarette de tabac augmentée, 2.0, et dont la seule, mais énorme, différence avec celle-ci est son mode de fonctionnement. Elle produit et dégage de la vapeur là où la cigarette crée de la fumée.

Le système interne est entièrement électronique et marche grâce à l’électricité que contient la batterie. Une clope classique n’a besoin que d’être allumée afin de fabriquer la fumée que vous aspirez.

Ce type d’appareil de vape (vape est le diminutif de vapeur) imite la gestuelle et les sensations d’une cigarette afin de pouvoir, progressivement, se sevrer de cette dernière.

En revanche, il est important de rappeler que la cigarette electronique ne constitue pas un médicament en soi.

Si vous voulez vous sevrer du tabac, veillez à consulter l’avis d’un professionnel de santé. Le monde de la vape est savoureux et la vapeur, certes, 95% moins nocive que la fumée de la cigarette, mais il ne s’agit pas d’une thérapie antitabac.

La cigarette électronique est donc le nom classique donné à votre machine à vapeur, qui, à l’origine, cherchait à ressembler à la cigarette de tabac afin de la remplacer progressivement.

La différence de la cigarette électronique avec la cigarette classique est qu’elle se compose d’un circuit électrique et électronique qui permet la production de la vapeur.

Clope électronique

Ce nom renvoie à la « clope » qui désigne de manière familière la cigarette. Ce mot a exactement la même signification que la cigarette électronique.

La clope est le nom abrégé de l’argot clopo qui voit le jour au XXe siècle. À l’origine, il veut simplement dire « mégot ».

Pour la petite histoire, ce mot pourrait venir de l’argot allemand Klop qui renvoyait à la chloropicrine, un gaz suffocant utilisé pendant la Première Guerre mondiale.

Il est possible que le nom « clope » soit apparu en comparaison avec la fumée de ce gaz.

E-cigarette

Comme nous l’avons vu plus haut, le préfixe « e- » de e-cigarette renvoie au mot « électronique ».

Les vapoteurs commencent à utiliser cette appellation en 2005. De plus en plus d’activités se font en ligne et l’informatique s’étend de manière exponentielle. On parle désormais plus souvent d'e-commerces (commerces en ligne) d’e-learning, etc.

Le e- désigne tous les produits ou activités qui ont un lien avec l’informatique, et plus précisément avec l’électronique.

Ecig ou e-cig

Il s’agit d’un diminutif de « e-cigarette », qu’on peut également écrire e cigarette ou ecigarette.

Pipe ou cigare électronique

Cette appellation renvoie tout simplement à la forme de votre cigarette électronique. Il se peut qu’elle ait un format qui rappelle celui d’une pipe ou d’un cigare.

Et comme ce dernier produit de la vapeur grâce à son système électronique, on transforme la pipe ou le cigare pour qu’il devienne une pipe électronique (ou cigare électronique, appelé aussi e-pipe).

Vapote

On l’a vu, la vape signifie vapeur. Le mot vapote est tiré de la même étymologie. Il désigne un appareil électronique capable de produire de la vapeur à inhaler.

Celui qui utilise une vapote est un vapoteur. Il vapote (du verbe inventé vapoter ou vaper). Cela consiste à aspirer et à souffler des nuages de vapeur aromatisés grâce à des e-liquides.

Ceux-ci sont composés de propylène glycol (pour rehausser les arômes), de glycérine végétale (pour la production massive de vapeur), d’arômes alimentaires (pour créer des saveurs personnalisées et pour tous les goûts) et, quelquefois, de nicotine (dont la dose est exprimée en mg/ml).

Vaporette

La vaporette est issue de la même origine que le mot « vapote » ou « vape ». Elle renvoie à la vapeur et au fait de pouvoir l’inhaler grâce à un embout buccal et un système électronique et électrique.

Vapoteuse

La vapoteuse peut désigner deux choses : l’appareil de vape et une femme « vapoteur ». Dans tous les cas, son nom provient de la même racine que celle de la « vapeur ».

Vaporette, vapoteuse ou vapote, ces trois appellations ont la même origine et la même définition. Leur déclinaison varie d’un vapoteur à un autre et selon les préférences de chacun.

Depuis 2015, les termes « cigarette électronique », « vapoter » et « vapoteur/vapoteuse » sont inscrits dans les dictionnaires du Petit Larousse et du Petit Robert.

Vaporisateur personnel

Un vaporisateur est un appareil destiné à produire de la vapeur. Sur le même principe que tous ces noms de la vape précédemment cités, le vaporisateur personnel est une cigarette électronique qui appartient à un seul individu, le vapoteur.

Il s’agit d’un « pulvérisateur » personnel, adapté à chacun. Le mot « personnel » fait notamment référence à la praticité du vaporisateur. Son ergonomie et sa petite taille permettent de le transporter facilement et de l’utiliser à n'importe quel moment.

Chaque vapoteur, ou fumeur en passe de le devenir peut s’équiper d’un vaporisateur personnel.

Il suffit de bien choisir sa cigarette électronique afin d’en trouver une adaptée à ses besoins et à ses préférences de vape.

Une e-cigarette adaptée est synonyme de vapotage délicieux !

Origines de l’ecigarette

Remontons le temps jusqu’en 1903.

Henri Ferré, un pharmacien parisien, crée un inhalateur tubulaire révolutionnaire pour l’époque. Il s’agit d’un long tube qui fabrique de la vapeur blanche grâce à un mélange de substances chimiques.

Autant vous dire qu’à inhaler, ce n’est pas terrible…

Henri Ferré ne voit cependant pas son inhalateur tubulaire comme un engin dont on pourrait aspirer la vapeur. Il s’agit plutôt d’un objet pour amuser la galerie et qui n’est, à terme, pas commercialisé.

60 ans plus tard, en 1963, Herbert A. Gilbert, un vendeur de ferraille, invente un appareil qui ressemble à ce que nous connaissons aujourd’hui de la cigarette électronique. Il s’agit d’un long tube métallique qui dispose d’un embout buccal fin.

Pour la première fois dans l’Histoire de l’humanité, l’invention d’Herbert A. Gilbert se présente comme une alternative au tabac brûlé. Le brevet est validé en 1965. La machinerie de l’e-cigarette est en marche !

Le fonctionnement de l’e-cig d’Herbert A. Gilbert… et son échec

L’objectif de Gilbert est de proposer un objet sûr et inoffensif, capable de remplacer la cigarette. Celui-ci fonctionne grâce à une batterie et un liquide qui est chauffé de telle sorte à créer de la vapeur.

Cela permet de troquer la fumée nocive du tabac brûlé pour de l’air chaud aromatisé. La vapeur est humide, tout ce qu’il faut pour constituer une alternative possible à la cigarette.

Mais c’est un véritable flop pour Gilbert.

Son invention ne séduit pas les fumeurs qui restent fidèles à leur papier roulé. Rien n’y fait : ce tout premier modèle de cigarette électronique ne plait pas.

Pour Gilbert, c’est la faute de l’industrie du tabac qui lui aurait mis des bâtons dans les roues, par crainte de voir son marché s’écrouler.

Théorie incertaine ou possible, ce qui est sûr, c’est qu’Herbert A. Gilbert était trop en avance sur son temps !

La cigarette électronique de nos jours

On doit la première cigarette électronique à un ancien pharmacien et ingénieur chinois nommé Hon Lik. En 2005, il dépose une demande de brevet pour une « cigarette sans fumée à pulvérisation électronique ».

C’est la naissance de l’e-cigarette que l’on connaît aujourd’hui.

Le but de Hon Lik était de reproduire le pic de nicotine afin d’arrêter de fumer. Lui-même addict au tabac, il crée en 2003 le premier circuit électronique permettant de remplacer la cigarette.

Si en 2005 la société fondée par Hon Lik est quelque peu bancale, sujette aux attaques de l’industrie du tabac ainsi qu’aux tentatives d’autres entreprises de copier son produit, l’entrée de la cigarette électronique aux États-Unis sonne le début du succès.

En 2013, Hon Lik revend son brevet à une entreprise spécialisée dans le tabac et explique que celle-ci est plus compétente pour diffuser et communiquer sur l’ecigarette.

Petit à petit et depuis 2005, la vapote fait son chemin et connaît un franc succès dans le monde entier. Elle débarque en France en 2013 !

Les sociétés spécialisées tendent à se développer chaque année en proposant des modèles variés, plus ou moins puissants, mais surtout suffisamment nombreux afin de satisfaire tous les vapoteurs.

Il en existe désormais de toutes les tailles et de toutes les capacités, des cigarettes electroniques à grande autonomie, ou plus petites et faciles à utiliser. Elles se choisissent principalement en fonction de sa consommation de tabac habituelle et quotidienne.

Comment marche une ecig ?

Une ecig fonctionne grâce à plusieurs éléments :

  • la batterie
  • le clearomiseur (constitué d’un drip tip, d’une résistance et d’un réservoir pyrex)
  • l’e-liquide

La batterie

La batterie est l’élément central de votre appareil de vape. C’est elle qui alimente votre vapote en énergie.

Lorsque vous actionnez votre mod en pressant le bouton Switch (appelé aussi bouton Fire ou de mise à feu), vous envoyez un courant électrique vers la résistance située dans le clearomiseur.

Grâce au métal qui compose les coils (ou fils résistifs) de la résistance (ou atomiseur), les électrons du courant ralentissent et se transforment en énergie cinétique. Cette même énergie, ainsi isolée, deviendra thermique. C’est ce qu’on appelle l’effet Joule.

La chaleur circule alors dans la résistance qui se compose d’une mèche de coton enroulée autour de ses spires (les coils ont la forme d’un ressort). La mèche baigne dans l’e-liquide de votre réservoir pyrex.

Ainsi chauffé, le liquide, qui se compose principalement de propylène glycol et de glycérine végétale, se vaporise.

La vapeur créée remonte par la cheminée (le trou que vous voyez au centre de votre clearomiseur) jusqu’au drip tip (l’embout buccal) par lequel vous l’inhalez.

Autrement dit, la batterie permet d’enclencher le processus de vaporisation de votre e-liquide. Il est l’élément indispensable à toute cigarette électronique.

Le clearomiseur

Le clearomiseur se compose de pièces détachables, facilement lavables et remplaçables. Vous trouvez :

  • Un drip tip

L’embout buccal est situé au niveau du top cap, la partie haute de votre ecig. Il a le plus souvent la forme d’un tube fin et allongé.

Son diamètre est plus ou moins large afin de laisser passer un volume variable de vapeur.

Pour les vapoteurs adeptes de l’inhalation directe (vape DL) par exemple, les drip tip wide bore ou de type 810, avec une ouverture plus grande sont idéaux. Ils laissent passer une quantité plus abondante de vapeur, pour un tirage plus aérien.

Le drip tip standard est celui de type 510.

  • Une résistance(ou atomiseur)

Une résistance, ou atomiseur, est une pièce métallique située au centre du clearomiseur. Elle se visse et se dévisse. C’est le cœur de votre vape, celle qui vous assure un vapotage réussi et homogène.

Chaque résistance dispose d’un ou plusieurs coils et d’une mèche de coton. Elle a une valeur qui s’exprime en ohm et qui permet d’ajuster la puissance de son e-cig en fonction de celle-ci.

Plus la valeur est supérieure à 1 ohm, plus votre vapeur sera froide et le tirage serré.

Plus la valeur de votre résistance est inférieure à 1 ohm, et plus elle sera subohm, c’est-à-dire faite pour créer une vapeur très chaude et plus abondante.

Une résistance se choisit en fonction du type de clearomiseur que vous avez et de vos préférences de vape. Elle se change toutes les deux à trois semaines environ.

  • Un réservoir pyrex

Le réservoir permet de contenir votre e-liquide. Il est fait le plus souvent en pyrex, un verre borosilicate très résistant aux fortes chaleurs.

Selon le modèle de cigarette électronique que vous avez, vous pouvez recharger votre réservoir directement par le top cap ou en dévissant le clearo de la batterie.

L’e-liquide

Il se décline sous toutes les saveurs et tous les parfums que vous préférez. D’un e-liquide à la menthe glaciale ou très fruité, en passant par des gourmandises intenses telles que celles du chocolat ou des pâtisseries… Il existe une multitude de liquides pour cigarette électronique.

Tous se composent au moins de propylène glycol et de glycérine végétale, qui permettent leur bonne vaporisation.

Les arômes alimentaires donnent du goût à votre vapeur et la nicotine ajoutée et dosée selon vos habitudes de consommation reconstitue des sensations proches de celles de la cigarette de tabac.

Choisissez un e-liquide français pour une qualité excellente et fiable.

Chez Neovapo, nous vous promettons des compositions exceptionnelles, uniquement basées sur les ingrédients essentiels à une bonne vape. Vous ne trouverez pas d’additifs, ni d’eau, ni d’alcool. Seulement de bons composants pour un vapotage plus que réussi.

Comment bien choisir son e cigarette ? Regardez : L’autonomie de la batterie : exprimée en mAh. Plus le nombre est élevé plus l’autonomie est grande. Plus vous fumiez de cigarettes de tabac par jour, plus vous aurez besoin d’une cigarette électronique avec une grande autonomie. La capacité de la cigarette électronique : la contenance max du réservoir, ses modes et son chipset, etc. ; La puissance : exprimée en watts. Vérifiez si celle-ci est en adéquation avec le type de vapotage que vous recherchez. Une petite cigarette électronique avec une puissance relativement basse est idéale pour les vapoteurs qui ne fumaient pas beaucoup de cigarettes par jour. Bilan : cigarette électronique ou e-cigarette ?

Cigarette électronique ou e-cigarette… Même combat ! Il s’agit d’appellations qui désignent un appareil électronique capable de produire de la vapeur afin qu’elle soit inhalée par le vapoteur. La cigarette électronique est une e-cigarette et vis versa. Toutes deux se composent d’une batterie, d’un clearomiseur et ont besoin d’être remplies en e-liquide pour pouvoir fonctionner. Alors entre la cigarette électronique ou l’e-cigarette, il n’y a pas à choisir, toutes deux vous mènent vers les plaisirs incontestables de la vape !

Cigarette electronique ou e-cigarette

En relation
Cigarette electronique ou vapoteuse
Publié le : 06/01/2021
Cigarette electronique incassable
Publié le : 28/12/2020
Cigarette electronique kit
Publié le : 31/12/2020
Cigarette electronique jetable
Publié le : 30/12/2020
Cigarette electronique ou pod
Publié le : 06/01/2021
Cigarette electronique tactile
Publié le : 31/12/2020
Cigarette electronique vs cigarette
Publié le : 07/01/2021
Cigarette electronique ou e-cigarette
Publié le : 05/01/2021
Cigarette electronique usb / usb c
Publié le : 16/12/2020
C'est quoi une cigarette electronique
Publié le : 09/02/2021
Livraison express
LIVRAISON EXPRESS

Livré en 24h par chronopost

Livraison gratuite
LIVRAISON GRATUITE

A partir de 19€

Paiement sécurisé
PAIEMENT SÉCURISÉ

100% sécurisé par carte bancaire

Paiement 3x sans frais
FACILITÉ PAIEMENT

Paiement 3x sans frais