Les effets de la nicotine : mythes et réalités

Les effets de la nicotine : mythes et réalités

La nicotine rend dépendant : réalité

Premier effet de la nicotine qui est réel : elle peut rendre dépendant celui ou celle qui la consomme.

La nicotine est une substance essentielle du sevrage tabagique. Vous la trouverez dans tous les substituts nicotiniques, dont ceux vendus en pharmacie comme les patchs. Naturellement présente dans le tabac, l’un de ses effets les plus connus est la création d’une dépendance.

L’addiction à la nicotine touche les fumeurs et les fumeuses, mais aussi les vapoteurs et vapoteuses qui veulent arrêter de fumer. Lors d’un arrêt brutal du tabac, votre corps entre en état de manque. Les effets du manque de nicotine se manifestent par des symptômes comme :

  • des maux de tête ;
  • de l’irritabilité ;
  • une envie de fumer très forte (craving) ;
  • du stress.

La nicotine perturbe le fonctionnement du circuit de la récompense et la production de dopamine. C’est ce qui cause la dépendance au tabac. Pour réussir à arrêter de fumer, les tabacologues proposent souvent un sevrage tabagique progressif.

Tout substitut nicotinique vous propose de remplacer la cigarette normale en continuant d’absorber la nicotine. Cela a pour effet de calmer les signes du manque. Vous pouvez donc naturellement réduire votre consommation de tabac, puis cesser de fumer.

Le but du sevrage tabagique est ensuite de passer au sevrage nicotinique. Le kit AIO de cigarette electronique facilite votre arrêt du tabac. Il vous permet de remplacer la cigarette ordinaire grâce à un e-liquide contenant du propylène glycol, de la glycérine végétale, des arômes et un taux de nicotine.

Ce liquide pour cigarette électronique est bien moins dangereux que la fumée de cigarette. En plus de vous aider à lutter contre le tabagisme, il préserve votre santé des méfaits du tabac.

La nicotine est cancérigène : mythe

La nicotine n’est pas cancérigène. C’est un mythe qui a la vie dure et voici pourquoi !

Par méconnaissance, et souvent parce qu’on sait que le tabac est mauvais pour la santé, nous avons tendance à croire que la nicotine est le mal incarné. En réalité, elle n’est pas le facteur responsable des maladies respiratoires, cardiovasculaires et des cancers, comme le cancer des poumons, provoqué par la consommation de cigarettes.

La nicotine n’a aucun effet nocif aux doses utilisées dans le tabac et la vaporette. Les substances toxiques générées par la combustion du tabac sont responsables de ces maladies. Ces produits chimiques sont inhalés par la fumée. Elle contient des goudrons, du monoxyde de carbone…

Le CHU de Lyon confirme que la toxicité de la cigarette combustible est essentiellement liée à la présence de produits toxiques, plutôt qu’à la nicotine. Certes, elle peut rendre accro au tabac et en ce sens elle est dangereuse, mais elle n’est pas cancérigène.

La nicotine est toxique : vrai et faux

La nicotine n’est pas toxique quand elle est consommée à petite dose. Autrement dit, le taux nicotinique des cigarettes classiques et des cigarettes électroniques n’est pas nocif. Vous n’avez aucun risque de faire une intoxication ou de tomber malade.

En revanche, la nicotine peut s’avérer toxique quand une grosse dose est consommée. Le dosage de nicotine mortel est 0,5 à 1 gramme, même si, d’après l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire et de l’alimentation), des personnes ayant absorbé 2 grammes de nicotine ont survécu.

Vous pouvez ressentir des effets secondaires quand vous consommez trop de nicotine. Cela arrive chez les e-fumeurs qui vapotent l’ecigarette, mais continuent de fumer des cigarettes. La quantité de nicotine dans votre sang devient trop élevée et vous pouvez comme effets indésirables :

  • des vertiges ;
  • des maux de tête ;
  • des maux de ventre et de la nausée ;
  • des sueurs froides ;
  • une sensation de mal être.

En cas de surdose de nicotine, arrêtez de fumer ou de vapoter. Laisser la nicotine s’évaporer de votre organisme. Pensez ensuite à bien choisir la dose de nicotine de vos liquides pour cigarette électronique. Évitez aussi de « vapo-fumer » quand vous commencez la vap’.

La nicotine est un coupe-faim : réel

La nicotine diminue l’appétit et a un effet « coupe-faim » réel. Elle augmente les dépenses énergétiques afin de brûler des calories en continu, même au repos. C’est pourquoi, quand vous fumez ou vapotez des eliquides contenant de la nicotine, vous ne prenez pas de poids après l’arrêt de la cigarette.

Une fois que vous avez réussi à cesser de fumer, votre appétit peut revenir. Pas de panique, on ne parle pas de prendre 15 kg et de manger tout ce qui vous passe sous la main. En réalité, après un sevrage nicotinique, le métabolisme retrouve son équilibre naturel. Vous pouvez donc avoir plus envie de manger.

La prise de poids peut être un des effets de l’arrêt du tabac. Néanmoins, elle est souvent expliquée par les grignotages, qui peuvent compenser l’abandon de la cigarette traditionnelle, et la mauvaise alimentation.

Consommer des aliments sains et variés, plus pratiques une activité sportive limitera la prise de poids post-nicotine.

Arrêter la nicotine est une question de volonté : mythe

Il est faux de penser que seule la motivation compte pour stopper la cigarette et, a fortiori, la nicotine.

L’accoutumance est un phénomène physique et psychologique. Les effets du manque de nicotine sont parfois brutaux et difficiles à vivre. Rechuter dans le tabagisme ne fait pas de vous quelqu’un de démotivé ou de mauvaise volonté. Au contraire.

Avoir envie de stopper la cigarette est déjà un premier pas. Pour vous aider, vous pouvez faire appel à un tabacologue, spécialiste de l’addiction au tabac. Un rendez-vous avec votre médecin traitant peut aussi vous aider dans votre arrêt de la clope.

L’e-cigarette est une méthode pour arrêter de fumer qui a fait ses preuves. Grâce à son format et à la vaporisation d’un eliquide concentré en nicotine, vous pouvez arrêter la cigarette sans ressentir de manque. La vapeur du vaporisateur est également plus saine que la fumée de cigarette.

L’arrêt de la nicotine entraîne des effets secondaires : vrai

Le tabagisme est une drogue. Quand vous êtes accro à la cigarette classique, vous devez entamer un sevrage pour vous désintoxiquer de votre dépendance physique et psychologique. Comme tout sevrage, vous pouvez ressentir des symptômes de manque.

Le sevrage nicotinique progressif proposé par la vapote aide à réduire l’impact du manque. Il permet de réduire la concentration de nicotine du flacon d’eliquide à votre rythme. Le but est de pouvoir inhaler une vapeur sans nicotine, sans éprouver de manque.

Si vous choisissez, par exemple, d’arrêter de fumer du jour au lendemain, vous pouvez vous retrouver avec des symptômes de manque de nicotine très puissants, comme :

  • des difficultés de concentration ;
  • de l’irritabilité ;
  • de l’anxiété ;
  • une augmentation de l’appétit ;
  • des difficultés d’endormissement ;
  • un craving difficile à vivre.

Pour rendre votre quotidien plus agréable lors du sevrage, vous pouvez utiliser des substituts nicotiniques. Le patch à la nicotine, les sprays, les chewing-gums sont ceux que votre pharmacien vous vend. Le kit complet de cigarette électronique est une autre solution, durable et efficace.

La nicotine est meilleure dans la cigarette électronique : mythe

La nicotine reste de la nicotine, qu’elle soit dans la clope classique ou dans la vapoteuse.

La nicotine contenue dans les produits du tabac est ingérée de la même manière que la nicotine contenue dans la vapote. Lors de l’inhalation, elle est absorbée par les poumons et le sang.

Lorsqu’elle est dissoute dans un e-liquide, la nicotine est plus facile à assimiler. Vaporisée, elle est également plus disponible pour les poumons. Cela a pour effet de retarder le pic de nicotine et de le rendre moins fort qu’avec la clope traditionnelle.

La dépendance est donc moins forte avec la clope électronique. Il est donc plus aisé de réduire sa consommation de nicotine au fil du temps. Attention, la nicotine reste une substance addictive, même au vaping.

La nicotine est mauvaise pour la santé cardiovasculaire : vrai et faux

Dans le tabagisme, la nicotine n’est pas la substance la plus nocive pour le système cardiovasculaire.

Le seul effet cardiovasculaire de la nicotine est l’accélération passagère de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle, d’après la FFC (Fédération française de cardiologie). Lorsque vous inhalez la fumée d’une blonde, votre rythme cardiaque s’accélère.

La nicotine n’est pas dangereuse pour la santé cardiovasculaire. En revanche, si vous avez plus de 50 ans ou si vous avez des problèmes cardiaques et vasculaires, alors arrêter de fumer doit devenir une priorité.

La cigarette électronique n’a pas d’effet cardiovasculaire

La Fédération française de cardiologie précise que les substituts nicotiniques n’entraînent aucun effet sur la santé cardiovasculaire. La raison : une consommation régulière plus faible en nicotine.

Consommer des eliquides français avec un dosage de nicotine bas n’aura donc aucun impact sur votre santé cardiaque et vasculaire. Le vapotage ou la prise d’un produit de substitution au tabac est donc fortement recommandé chez les patients cardiaques ou sujets à un infarctus du myocarde.

Passer à la vape pour préserver sa santé

De manière générale, la cigarette électronique a un effet bénéfique pour votre santé. En stoppant l’aspiration de produits chimiques comme le goudron, vous aidez votre corps à retrouver une bonne santé.

La nicotine de la cigarette électronique a les mêmes effets que la nicotine de la cigarette classique. Néanmoins, son arrêt est facilité par le vapotage. Vous pouvez aspirer de la vapeur à la place de la fumée, préserver votre santé et celle de vos proches, et lutter contre votre addiction.

Prenez soin de votre santé ! Découvrez nos kits de cigarette électronique pour arrêter de fumer.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Choisir une cigarette electronique ou un pod ?

Les effets de la cigarette electronique sur l’odorat de Neovapo

Quels sont les avantages de la cigarette electronique ?

Cigarette electronique : qu’est-ce qu’une cigalike ? de Neovapo

La différence entre une cigarette électronique USB et USB C

Publié le 07/11/2023 et modifié le 24/02/2024 dans Qu'est ce que la cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème