Comment vapoter sans tousser ?

Comment vapoter sans tousser ?

Toux et vapotage : causes et explications

Souvenez-vous de votre première bouffée de cigarette électronique. Vous posez les lèvres sur le drip tip, appuyez sur le bouton fire du mod box, prenez une inhalation et… vous vous étouffez presque avec une quinte de toux douloureuse et sèche.

L’aspiration de la vapeur peut entraîner une toux au moment du puff. Tousser pendant la vape s’explique généralement par un mauvais tirage ou des réglages inadaptés par rapport à votre façon de vapoter. La solution pour ne plus tousser : apprendre à vapoter correctement.

La toux lors du vapotage peut se décliner de deux manières :

  • une toux instantanée au moment d’aspirer la taffe de vapeur ;
  • une toux régulière qui intervient en dehors des pauses vaping.

La première est causée par un mauvais réglage de la vapote ou une mauvaise utilisation. La seconde est liée à l’arrêt du tabac et au sevrage tabagique. Lorsque vous utilisez le kit AIO de cigarette electronique pour arrêter de fumer, vos cils vibratiles situés sur les bronches se régénèrent, provoquant un rejet des toxines sous forme d’expectoration.

Autrement dit, vous toussez et crachez quand vous venez de commencer la vape. Rassurez-vous, cette toux est transitoire et cesse quand votre corps a évacué les effets nocifs de la cigarette classique.

Découvrez dans cet article tous nos conseils pour vapoter sans tousser et profiter au maximum des bienfaits de la vap’.

Vapoter sans tousser : bien régler son matériel

Un bon réglage de l’ecigarette permet de vapoter sans tousser. Pour cela, suivez bien les instructions du manuel d’utilisation fourni dans votre kit complet. La technique d’inhalation doit également être adaptée au vapotage pour éviter d’avoir mal à la poitrine quand vous inhalez la vapeur.

Le vapotage de la clope électronique est différent du tabagisme actif. Vous ne vapotez pas comme vous fumez une cigarette ordinaire. La première nécessite une inhalation longue et lente, d’environ 3 secondes, pour laisser le temps à la vapeur d’imprégner votre palais.

Lorsque vous fumez des cigarettes classiques, vous avez tendance à enchaîner les taffes de tabac. Vous pouvez consommer une cigarette normale en quelques minutes. Ce type d’aspiration n’est pas adapté à la consommation des cigarettes électroniques.

Pour bien vapoter, appuyez sur le bouton fire du modbox puis aspirez lentement le cloud de vapeur qui sort de l’embout buccal. Ne tirez pas trop fort d’un coup, autrement vous tousserez à plein poumon.

Régler la puissance de la batterie

Un wattage trop puissant influence la production de vapeur et donc la quantité d’air inhalée. Plus le nuage de vapeur sera épais et plus le risque de tousser augmentera, car le hit en gorge (la contraction de la gorge) sera plus intense.

Le hit est la principale raison qui fait tousser les vapoteurs et vapoteuses. Il est provoqué par le liquide pour cigarette électronique, le taux de nicotine et la manière de tirer sur l’ecig (inhalation directe ou indirecte).

Pour bien régler la puissance de votre vaporisateur personnel, pensez à respecter la plage d’utilisation de vos résistances. Celles-ci disposent d’une valeur ohm qui limite la puissance de chauffe (en watts). Si vous toussez pendant la vape, réduisez la puissance de la batterie intégrée au box mod.

Régler l’airflow du clearomiseur

L’airflow est l’arrivée d’air situé sur le clearomizer (partie supérieure de la vaporette). Vous pouvez le régler grâce à une bague rotative. Plus vous ouvrez les trous d’air, plus le flux d’air inhalé augmente et vous aspirez une grande quantité de vapeur.

L’airflow vous permet d’ajuster la vape entre deux modes de tirage :

  1. l’inhalation directe ou vape DL (Direct to Lungs – directe aux poumons) qui produit une grosse vapeur équivalent à la fumée d’une chicha ;
  2. l’inhalation indirecte ou vape MTL (Mouth to Lungs – de la bouche aux poumons) qui produit un tirage serré équivalent à la fumée de cigarette.

Si vous êtes débutant, préférez la vape mtl qui est plus facile à assimiler et qui vous fera moins tousser. La vape dl a plus de risque de provoquer une toux douloureuse au moment de l’aspiration à cause de l’intensité du throat hit et du volume de vapeur.

Prenez le temps de vous habituer au vapotage avant d’essayer d’autres manières de tirer sur l’e-cigarette comme la vape DL ou RDL. Apprenez à bien aspirer la vapeur, puis explorez les différentes façons de vapoter.

Vous le verrez, avec un peu de pratique, il ne sera plus impossible de vapoter sans tousser.

Choisir le bon dosage de nicotine pour ne plus tousser

Une quantité de nicotine élevée peut vous faire tousser. Cette substance ajoutée dans les liquides pour cigarette électronique sert d’aide au sevrage tabagique. Elle empêche l’envie de fumer, réduit le risque de rechute dans le tabagisme et favorise l’arrêt de la cigarette.

Cependant, la nicotine, inhalée sous forme d’aérosol, produit naturellement un hit. Vous ressentez ce même « coup dans la gorge » quand vous fumez des cigarettes normales. Avec la vapote, le hit peut provoquer une toux qui irrite la gorge. Bien choisir le taux nicotinique de votre eliquide peut vous éviter de tousser.

Dose de nicotine et consommation de tabac

La concentration de nicotine idéale dépend de votre consommation de cigarettes ordinaires. Plus vous fumez de tabac, plus vous êtes dépendant. L’addiction à la nicotine entraîne des besoins plus importants et réguliers pour éviter les symptômes du manque comme le craving ou le stress.

Donc, pour bien choisir la teneur en nicotine de votre flacon d’eliquide français, fiez-vous à la quantité de cigarettes que vous fumez par jour. Si vous consommez un paquet de tabac par jour, vous aurez besoin d’environ 18 mg/ml de nicotine dans une fiole de 10 ml pour ne pas ressentir les signes du manque de nicotine.

Si la toux continue, passer aux sels de nicotine

Si vous continuez de tousser malgré la bonne quantité de nicotine dans votre bouteille de jus, peut-être celle-ci est-elle trop forte pour vous. Vous pouvez alors vous diriger vers les eliquides aux sels de nicotine.

Les sels de nicotine ont l’avantage de produire un hit en gorge doux et moins irritant, ce qui les rend agréables pour les novices qui toussent beaucoup. Vous pouvez également vapoter à faible puissance pour obtenir des sensations plus proches du tabagisme.

Avec l’eliquide contenant de la nicotine sous forme de sels, la toux du vapotage cesse et vous ne ressentez plus de gêne au moment de vaper. Mieux, vous pouvez cesser de fumer en toute tranquillité et apprécier l’efficacité de la vap’ dans votre lutte contre le tabagisme.

Vérifier le ratio PG/VG

Un e liquide se compose d’une base liquide dans laquelle se trouve une dose de propylène glycol (PG) et une dose de glycérine végétale (VG). Le PG peut avoir un effet irritant qui vous fait tousser. Si la cause de votre toux n’est ni le réglage de la vapoteuse ni le taux de nicotine, pensez au PG.

Vous pouvez diminuer cette quantité de propylène au profit du glycérol. Attention cependant, car une proportion supérieure en VG nécessite l’utilisation d’un matériel adapté, à savoir un kit de cigarette électronique pour grosse consommation équipé d’un atomiseur subohm et d’une résistance de moins de 1 ohm.

Vous pouvez aussi remplacer le PG par du Végétol qui est une alternative intéressante en cas d’allergie à cet ingrédient. Si vous avez la toux sèche quand vous vapotez, pensez aussi à boire de l’eau, car le PG peut s’avérer asséchant pour les muqueuses.

Faire preuve de patience

Les nouveaux vapoteurs sont souvent très impatients de constater les effets de la cigarette électronique sur leur santé. S’il est vrai qu’elle est un substitut nicotinique qui aide à arrêter la cigarette, la vapote demande néanmoins un temps d’adaptation et une bonne utilisation. L’erreur est de croire que vapoter équivaut à fumer. Ce sont deux choses très différentes.

La vaporette ne contient aucun produit du tabac. Elle ne produit pas de combustion et ne génère pas de substances toxiques, au contraire de la cigarette traditionnelle. La fumée de tabac contient des produits chimiques dangereux comme le monoxyde de carbone et le goudron qui favorisent certaines maladies respiratoires, cardiovasculaires ainsi que des cancers.

Laissez votre corps s’habituer au vaping. La vapeur diffère de la fumée. Elle est plus saine et permet à l’organisme de se détoxifier les effets néfastes du tabac. Évitez le chain vaping qui consiste à enchaîner les taffes de vapeur et qui peut vous faire tousser.

La différence entre la toux du vapoteur et la toux du fumeur

D’un côté, vous avez la toux du vapoteur : vous toussez au moment de vapoter à cause d’un mauvais réglage ou d’une mauvaise utilisation de la vaporette. C’est une toux souvent sèche qui peut faire mal au thorax et qui cesse dès que vous apprenez à bien vapoter.

De l’autre côté, vous avez la toux du fumeur. Ou plutôt de l’ancien fumeur. Celle-ci est souvent grasse et s’explique par l’arrêt du tabac. Comme expliqué plus haut, lorsque vous arrêtez de fumer des cigarettes, votre corps se régénère naturellement et expulse toutes les toxines et les mucosités accumulées dans vos poumons et vos bronches.

Tousser après avoir arrêté le tabac est normal. C’est un symptôme du sevrage tabagique qui s’améliore avec le temps. Ce signe est même une bonne nouvelle, car il signifie que votre corps est en train de guérir des méfaits du tabac.

En bref, vaper sans tousser

Ainsi, si vous voulez vaper sans tousser pensez à :

  • régler la puissance de la batterie interne ;
  • ajuster l’airflow pour contrôler la quantité d’air aspirée ;
  • adapter le taux de nicotine à vos besoins ;
  • vapoter un juice de vape aux sels de nicotine si besoin ;
  • diminuer le dosage de PG ;
  • différencier la toux du vapoteur de la toux du fumeur.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment vapoter en sub ohm avec une cigarette electronique ? de Neovapo

Est-ce que la cigarette electronique rend les yeux secs

Cigarette électronique qui explose : explication

Est-ce que la cigarette electronique abîme les poumons

Les différents modes de réglage de la cigarette electronique de Neovapo

Publié le 17/05/2024 et modifié le 13/07/2024 dans Comment utiliser cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème