Comment régler le voltage de sa cigarette électronique ?

Comment régler le voltage de sa cigarette électronique ?

3 étapes pour régler les volts de la cigarette électronique

Le voltage de la cigarette electronique correspond à la puissance envoyée par la batterie pour vaporiser l’eliquide. L’électricité permet au coil de la résistance de chauffer (effet Joule), ce qui entraîne la vaporisation du liquide pour cigarette électronique.

Cela permet d’inhaler la vapeur, notamment pour arrêter de fumer avec la clope électronique.

Les volts se définissent par une puissance fixe. Ils sont déterminés par l’accu 18650 en place ou par la batterie interne située dans le mod box.

Vous pouvez régler le voltage de l’ecigarette et son wattage.

La différence entre les volts et les watts de la vapote est la suivante :

  • les volts (V) mesurent la tension électrique, c’est-à-dire la force électrique poussée à travers le circuit électrique ;
  • les watts (W) mesurent la puissance électrique, c’est-à-dire la quantité d’énergie électrique utilisée.

Les volts mesurent donc la force du courant électrique tandis que les watts mesurent la quantité d’énergie utilisée.

Pour bien régler le voltage de sa cigarette électronique, découvrez les trois étapes à suivre.

Étape 1 : allumer son e-cigarette

Pour allumer sa cigarette électronique, il suffit d’appuyer 5 fois rapidement sur le bouton fire. C’est la même touche utilisée pour enclencher la vape et créer l’aérosol contenant de la nicotine. Vous pouvez également déverrouiller la vapoteuse avec ce bouton.

Le voltage a souvent une valeur fixe qui change peu, contrairement au wattage. Son intérêt est qu’il rend le paramétrage de vaporette simple.

Étape 2 : aller dans les réglages

La plupart des mods électroniques sont équipés d’un chipset. Ce dernier vous donne accès à des fonctionnalités comme le contrôle de température. Vous avez aussi accès à des réglages comme le wattage variable (WW) et le voltage variable (VV).

Le voltage variable est un mode déterminé par la tension de la batterie intégrée ou des accus. Accédez à ce mode pour changer les réglages des volts.

Étape 3 : régler le voltage

Le voltage initial est déterminé par la tension de base du modbox. La tension de sortie initiale d’une cigarette électronique tourne autour de 3 à 4 volts. Il s’agit de la puissance qu’un accu peut généralement délivrer en termes de tension.

Vous pouvez ensuite varier cette valeur grâce au mode voltage variable. Utilisez les boutons du box mod pour augmenter ou diminuer la tension du vaporisateur personnel.

L’impossibilité de régler les volts d’un mod mécanique

Faisons le point sur le mod méca, qui ne comprend pas de réglages. C’est la différence entre le mod électronique et le mod mécanique. Le premier est équipé de sécurités contre la surtension et les courts-circuits par exemple. Le second fonctionne à pleine puissance.

Il n’est donc pas possible de régler et de modifier le voltage d’un mod mécanique. De manière générale, nous vous conseillons de vapoter ce type d’e-cig uniquement si vous êtes un vapoteur ou une vapoteuse expérimenté. Le méca est déconseillé aux vapoteurs débutants.

Fonctionnement du mod mécanique

Le mod mécanique fonctionne à plein régime. Puisque vous ne disposez pas de réglages pour modifier, diminuer ou ajuster la tension, vous devez composer avec les capacités initiales de l’accumulateur. Autrement dit, si votre accu délivre 4,2 V, vous devrez vaper avec cette puissance.

Pour fonctionner, les mods mécaniques utilisent toute la puissance des accumulateurs en place. Cela leur permet d’alimenter l’atomiseur et de vaporiser l’eliquide du réservoir pyrex.

Connaître la tension des accus avant d’utiliser un mod méca

Pour utiliser la cigarette électronique en toute sécurité, apprenez à bien utiliser le mod mécanique. Pour connaître la tension de sortie de l’appareil vaping, commencez par regarder celle des accus ou de la batterie en place. Ces informations sont disponibles dans la notice d’utilisation ou sur les piles.

Les mods mécaniques étant assez complexes, ils sont conseillés aux e-fumeurs ayant un minimum d’expérience de vap. Ils accompagnent généralement un vapotage reconstructible avec un atomizer RBA (type dripper, RTA ou RDTA) avec des résistances au fil résistif DIY.

Le rôle des volts dans la vape

Les volts servent à déterminer la puissance fixe de l’accu. Cette puissance ne change pas ou peu. C’est la tension de sortie maximale que l’accumulateur peut délivrer. Grâce au chipset de votre vaporette, vous pouvez modifier cette tension. Mais celle-ci reste souvent stable.

Néanmoins, vous pouvez modifier les watts de la vapote, c’est-à-dire la quantité de puissance délivrée pendant un laps de temps défini. Le mode wattage variable permet notamment de faire varier les puissances de vaporisation en fonction de la valeur en ohm de la résistance.

Il faut toujours respecter la plage de puissance de l’atomizer quand vous réglez les watts de la clope électronique. Elle est déterminée par la valeur en ohm, elle-même définie par le nombre de spires du coil et le diamètre de la bobine utilisée.

Une résistance de moins de 1 ohm est appelée « résistance subohm ». Elle produit une vapeur chaude et abondante. Une vapeur dont l’impédance est supérieure à 1 ohm produit un aérosol discret, souvent tiède, et adapté pour l’arrêt du tabac par exemple et pour commencer la vape.

L’avantage d’utiliser le voltage variable

L’intérêt de choisir le voltage variable plutôt que le wattage variable est que vous n’aurez pas à vous soucier de la valeur de la résistance. Ce n’est pas le cas des watts qui doivent absolument respecter les capacités de la résistance pour ne pas provoquer de dry hit (goût de brûlé) ou de fuite d’eliquide.

Les volts ayant une valeur fixe, il vous suffit de sélectionner la valeur de référence et de varier la puissance en respectant la plage d’utilisation. Faites des tests jusqu’à trouver l’inhalation qui vous convient en fonction de la base PG/VG (propylène glycol et glycérine végétale) de votre liquid.

L’utilisation du voltage variable est donc avantageuse pour les vapoteurs et vapoteuses novices. Si vous ne voulez pas vous tromper dans les réglages de l’ecig, utilisez les volts.

Pourquoi changer la puissance du vapotage ?

La variation de puissance peut apporter plus de confort pendant le vapotage. Le choix du réglage des watts ou des volts dépend de vos goûts personnels. L’ajustement de la puissance influence directement la vaporisation des liquides pour cigarette électronique.

Modifier le voltage ou le wattage peut donc améliorer votre expérience vaping. La qualité du vapotage impacte directement le sevrage tabagique. Autrement dit, bien régler les volts de l’ecig, ou les watts, peut vous aider à arrêter de fumer ou du moins à augmenter vos chances de cesser de fumer.

Vous pouvez vous faire aider par un tabacologue. La vap’ est une méthode pour arrêter de fumer efficace et agit comme un substitut nicotinique. Ces eliquides contiennent une dose de nicotine qui diminue l’envie de fumer ainsi que les symptômes du manque de tabac.

Ainsi, changer la puissance du vapotage peut vous offrir une meilleure expérience vaping et ainsi augmenter vos chances de réussir à arrêter la cigarette normale.

Le réglage des watts est plus courant que le réglage du voltage

À choisir entre le réglage des watts ou des volts, nous vous conseillons de modifier le wattage de votre ecigarette. Le fait est que le réglage du voltage a relativement peu d’impact sur les ressentis lors de l’aspiration de la vapeur. La puissance, en termes de watts, peut influencer les sensations.

Le mode Volt était courant et très utilisé avant la mise en place et l’utilisation du mode Power qui comprend surtout le réglage des watts des cigarettes électroniques. Simple d’utilisation, ce mode est l’un des premiers à avoir fait son apparition au début des clopes électroniques.

Le voltage représente la tension du courant que la batterie de la box envoie vers la résistance. Plus la tension est haute et plus le coil chauffe. Vous pouvez régler les volts entre 3 et 4 volts, car la majorité des résistances fonctionnent avec une tension comprise entre ces chiffres.

Vous ne prendrez donc pas de risque à faire varier le voltage de la cigarette électronique.

Régler le voltage de l’ecigarette pour mieux gérer la batterie

Le réglage des volts de la cigarette électronique n’a pas grand intérêt, si ce n’est pour modifier légèrement la tension de sortie de la batterie. Pour ressentir une différence lorsque vous inhalez la vapeur, il est plus astucieux de régler les watts de la cigarette électronique grâce au mode wattage variable.

Néanmoins, l’ajustement du voltage peut vous permettre de mieux contrôler l’autonomie de la batterie (mAh). Plus la tension est basse et moins vous consommez de batterie. Le réglage des volts est donc pratique s’il vous reste peu d’autonomie et que vous souhaitez économiser de l’énergie.

Pensez également à diminuer la puissance en watts de la vapote. Plus vous utilisez de puissance et plus vous consommez de batterie. Choisir un kit AIO de cigarette électronique compatible avec vos besoins et manière de tirer sur l’ecigarette vous aidera également à conserver une bonne autonomie.

Préférer le réglage des watts à celui des volts avec le mode Power

Préférez le réglage du wattage plutôt que celui du voltage. Utilisez le mode Power de votre modbox pour ajuster la puissance de vape en fonction de la résistance installée. Une résistance sub-ohm nécessite plus de puissance qu’une résistance de plus de 1 ohm.

Le mode Power est disponible avec la plupart des cigarettes électroniques actuelles. Commandez votre kit complet et choisissez une ecigarette pour débutant si vous voulez stopper la cigarette classique et privilégier le vaping.

Simple à utiliser, cette fonctionnalité de réglage des watts vous permet de consulter la puissance utilisée avec la résistance et de la modifier.

Le but est de trouver votre Sweet Spot, c’est-à-dire la puissance idéale qui retranscrit parfaitement les arômes de votre juice de vape. Le Sweet Spot a aussi une bonne consistance et dense comme vous l’aimez.

Pour en savoir plus sur le Sweet Spot, nous vous invitons à consulter nos articles de blog.

Fonctionnement de la cigarette électronique et ses réglages

La cigarette électronique fonctionne grâce à l’action de la batterie et de la résistance. L’accumulateur envoie un courant électrique vers l’ato qui se met à chauffer. La chaleur vaporise le propylène glycol et le glycérol ainsi que les arômes et la nicotine.

La vapeur se forme, remonte dans le top cap du clearomiseur et jusqu’au drip tip où vous pouvez l’inhaler.

Vous pouvez personnaliser le vapotage en utilisant les différents réglages à votre disposition. Voici quelques-unes des fonctionnalités à connaître pour bien régler votre ecigarette.

Notez que le réglage du voltage et du wattage peut dépendre aussi de votre mode d’inhalation. Une inhalation directe (DL) peut impliquer une puissance plus élevée. À l’inverse, un wattage bas suffit pour vapoter en inhalation indirecte (MTL) avec un tirage serré.

1. Le mode Power

Comme vu plus haut, le mode Power ou wattage variable (voire voltage variable) permet de modifier la puissance et/ou la tension du courant électrique.

Régler les watts de la cigarette électronique doit toujours se faire en fonction de la valeur Ohm de la résistance.

2. Le mode Curve

Le mode Curve permet de régler des courbes de puissance et de températures. Vous pouvez, par exemple, régler les watts pour vaporiser l’e liquide avec 10 watts au premier puff de vapeur, puis 12 watts une seconde plus tard, etc.

Cette fonction permet de varier l’intensité de la vape dans la durée.

3. Le mode Bypass

Le Bypass transforme votre mod électronique en mod mécanique. C’est une fonctionnalité conseillée aux vapoteurs expérimentés. Rappelez-vous, avec le mod méca, vous ne pouvez pas modifier les volts ou les watts.

Votre vapotage fonctionne à pleine puissance.

4. Le contrôle de la température

Le mode TC fonctionne uniquement avec les coils en :

  • acier inoxydable ;
  • nickel ;
  • titane.

Il aide à éviter les dry hit et donc le goût de cramé en bouche lorsque vous prenez une taffe de cigarette électronique. Il protège notamment la résistance des chauffes excessives.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Cigarette electronique : 5 conseils pour les débutants de Neovapo

Cigarette electronique jetable, comment ça marche ?

E-cigarette : comment vapoter en inhalation directe ? de Neovapo

Vape : comment recharger une puff ? de Neovapo

Le vapotage peut-il conduire au tabagisme ? de Neovapo

Publié le 25/04/2023 et modifié le 20/04/2024 dans Comment utiliser cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème