Comment voyager avec une cigarette électronique ?

Comment voyager avec une cigarette électronique ?

5 astuces pour voyager avec une cigarette électronique

Les vacances arrivent et avec elles la détente, la plage, la montagne… Bref, que des moments à vous prélasser au soleil. Mais comment voyager avec une cigarette électronique ? À force de voyager, de vous déplacer, le risque est de la casser ou de l’abîmer.

Si vous voyagez à l’étranger, il faut aussi bien connaître les différentes réglementations sur les cigarettes électroniques et les eliquides. Tous les pays du monde n’acceptent pas la vape. C’est par exemple le cas de la Thaïlande qui peut condamner jusqu’à 10 ans de prison un vapoteur pris en flagrant délit de vapotage.

Découvrez toutes nos astuces pour voyager avec votre kit AIO de cigarette electronique. Transportez tous vos accessoires avec vous, où que vous alliez, et ne manquez pas une seule pause vapeur. Vous pourrez ainsi poursuivre votre sevrage tabagique en toute sérénité !

1. Vérifier la réglementation sur la cigarette électronique

Si vous voyagez en France, les lois sur la cigarette électronique interdisent le vaping dans les lieux publics clos et aux abords des établissements scolaires. A priori, vous avez le droit de vapoter à la plage, mais vous devez demander l’autorisation au responsable du restaurant pour vapoter sur sa terrasse.

Si vous voyagez à l’étranger, nous vous conseillons vivement de regarder la législation en vigueur sur le vapotage. La clope électronique n’est pas la bienvenue partout.

De même, si vous comptez acheter des produits de vape sur place, renseignez-vous. Certains États interdisent la vente d’eliquides aux arômes par exemple.

Vous pouvez aussi vérifier la réglementation des différents types de transport que vous emprunterez. Regardez si vous avez le droit de vapoter dans le train, le bus, l’avion ou la voiture. En règle générale, les compagnies aériennes et ferroviaires interdisent la vap, mais pas leur transport.

2. Préparer son matériel de vapotage

Pour bien voyager avec sa cigarette électronique, préparez-la. Anticipez la quantité de nicotine dont vous aurez besoin et le nombre de flacons d’e-liquides. Essayez de calculer vos besoins en termes de liquide pour cigarette électronique en fonction de votre consommation habituelle.

Vous pouvez emporter plusieurs fioles de juice de vape dans vos bagages pour être sûr de ne pas en manquer. L’eliquide diy vous permet de transporter une plus grosse quantité de liquide.

Pensez aussi aux résistances. L’atomiseur est ce qui permet la vaporisation des liquides pour cigarette électronique. Il se remplace toutes les deux à trois semaines. Pensez donc à avoir quelques résistances de rechange pour pouvoir vaper tout au long de votre voyage.

Pensez également à la batterie. N’oubliez pas votre chargeur USB ni des accus 18650 de rechange si vous avez un mod box à accumulateurs.

La liste du matériel pour cigarette électronique à prévoir pour son voyage :

  • une batterie interne rechange en cas de gros voyage de plusieurs mois ;
  • des accus 18650 de rechange ;
  • un chargeur USB ;
  • plusieurs flacons d’eliquide français ;
  • plusieurs résistances ;
  • un verre pyrex de rechange en cas de casse ;
  • une pochette de transport pour voyager avec votre ecigarette.

3. Protéger son e-cigarette avec une pochette de transport

Le meilleur moyen de voyager avec une cigarette électronique est de la transporter dans une sacoche. La pochette de transport sécurise votre appareil et vous permet de voyager avec tout votre matériel vaping.

Nous vous proposons plusieurs modèles de sacs de transport sur notre boutique en ligne et en magasin. Vous pouvez en acheter une dont la taille correspond à votre format d’e-cigarette (box mod, pod ou stick).

La sacoche de rangement est une solution sûre et sécurisée pour voyager avec votre e-clope partout dans le monde. Elle réunit tous vos accessoires et vous permet d’emporter votre kit complet en toute sérénité et de manière sécurisée.

4. Voyage en avion : respecter les conditions de transport de l’ecigarette

L’avion possède une réglementation spécifique concernant le transport des cigarettes électroniques. Chaque compagnie a ses propres règles, c’est pourquoi nous vous conseillons de regarder sur leur site internet.

La plupart du temps, vous pouvez voyager avec votre vaporette en cabine. Voici les règles générales à suivre si vous comptez prendre l’avion avec votre vaporisateur personnel :

  • le vapotage dans l’avion est interdit ;
  • deux batteries et accus sont autorisés dans le bagage cabine ;
  • la vapote doit rester éteinte pendant le vol ;
  • vous ne pouvez pas charger la vapoteuse pendant le voyage ;
  • vous avez le droit à 1 litre de liquide pour cigarette électronique avec vous (au total, donc il faut prendre aussi en compte les autres liquides comme le dentifrice) ;
  • vous pouvez laisser de plus grosses quantités d’eliquide dans un bagage en soute ;
  • les batteries et accumulateurs sont interdits en soute.

Seules les batteries en lithium-ion sont autorisées.

5. Respecter les autres voyageurs

Vous êtes rarement seul à voyager, sauf si vous partez vers une destination isolée à l’autre bout du monde. Comme à chaque fois que vous vapotez dans l’espace public, nous vous recommandons de rester respectueux et à l’écoute des autres voyageurs.

Pour vapoter discrètement à la plage, par exemple, vous pouvez serrer le flux d’air. Utilisez l’airflow de votre clearomiseur pour vaper en inhalation indirecte (vape MTL) et produire peu de vapeur avec l’ecigarette. La vape DL (inhalation directe) produit un aérosol abondant qui peut déranger les autres.

Certes, le vapotage passif n’est pas dangereux contrairement au tabagisme passif. Mais tout le monde n’a pas envie d’inhaler votre nuage de vapeur, aussi savoureux soit-il. En voyage comme dans la vie quotidienne, il vaut mieux faire attention aux autres quand vous voulez vaper.

Où mettre sa cigarette électronique en avion ?

La question du transport de la cigarette électronique concerne surtout le voyage en avion. Pas de panique, vous avez le droit d’emporter votre ecigarette dans la majorité des pays du monde. Pour savoir où la mettre, regardez le règlement intérieur des compagnies aériennes.

Souvent, vous pouvez mettre la cigarette électronique dans une pochette de transport et ranger la pochette dans votre sac de voyage. Comme il est interdit de vapoter pendant toute la durée du vol, vous pouvez laisser la sacoche dans votre bagage cabine jusqu’à l’arrivée.

Si vous avez peur d’être en manque de nicotine pendant le vol, vous pouvez anticiper votre voyage. Achetez un substitut nicotinique en pharmacie comme le patch de nicotine ou la gomme à mâcher. Les substituts nicotiniques réduisent l’envie de fumer et le manque de tabac.

Voyager avec ses liquides pour cigarette électronique

Voyager avec du eliquide n’est pas toujours simple. Vous pouvez facilement renverser le flacon et tacher vos vêtements de juice de vape. Pensez à bien fermer votre fiole de liquide. L’opercule garantit l’hermétisme de la bouteille et fait également office de sécurité enfant.

Vous pouvez doublement protéger vos eliquides et les ranger dans une pochette en plastique. Comme ça, s’ils se renversent, vos affaires seront préservées des taches.

Lorsque vous voyagez en avion, pensez à vider le réservoir pyrex du clearomizer. Le changement de pression atmosphérique peut provoquer des fuites de liquide. Vous pouvez aussi fermer l’arrivée d’air.

Nous vous proposons dans la boutique une protection drip tip pour refermer l’embout buccal et réduire le risque d’écoulement du eliquide. Voyager avec un étui de rangement pour ecigarette permet aussi d’éviter les fuites et les accidents.

Les eliquides se composent de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes et de nicotine. Ils ne représentent pas de danger pour le voyage. Certains pays interdisent la vente de quelques types d’eliquides, notamment ceux qui ont des flavours.

Vape et vacances : les bonnes pratiques avec une e-cigarette

Les voyages riment souvent avec vacances, découvertes et explorations. C’est l’occasion de vous en mettre plein les yeux tout en continuant votre sevrage du tabac. Car c’est bien à cela que sert la cigarette électronique. En tant que substitut nicotinique, elle remplace la cigarette normale et vous aide à arrêter de fumer.

Même en vacances, vous pouvez continuer votre sevrage tabagique avec la clope électronique. Il faut toutefois veiller à prendre soin de votre appareil. Le risque serait qu’il casse pendant votre séjour et que vous vous retrouviez sans substitut nicotinique pour gérer la dépendance à la nicotine.

1. Éviter de laisser son e-cigarette au soleil

Lorsque vous partez en vacances à la plage, en été, il faut à tout prix protéger votre vapoteuse du soleil et de la chaleur. Les fortes températures endommagent la batterie et peuvent faire dysfonctionner la vapote. Les accus peuvent même gonfler et exploser en cas de chaleur excessive.

Ne laissez donc pas votre ecigarette chauffer au soleil. Ne l’oubliez pas non plus dans la boîte à gants de la voiture quand vous partez vous balader. La température peut très vite monter dans l’habitacle et votre vaporisateur risque de ne pas le supporter.

2. Tenir la vapote hors de portée des enfants

En voyage, en vacances, on se relaxe et on relâche parfois son attention. Avec des enfants qui courent partout, un accident est vite arrivé. N’oubliez pas de garder la cigarette électronique hors de portée des enfants, mais aussi des animaux de compagnie.

L’ingestion du eliquide contenant de la nicotine peut être dangereuse. La plupart des kits de cigarette électronique contiennent une protection enfant. Vous pouvez les verrouiller pour éviter à des mains curieuses de jouer avec.

Vous pouvez aussi protéger votre vapoteuse avec des protections en silicone. Comme ça, si elle tombe, vous n’aurez pas à remplacer un pyrex cassé.

3. Respecter les interdictions de vapoter

Les restrictions sur la cigarette électronique dans les lieux publics sont presque aussi courantes que pour le tabagisme. Fumeurs et vapoteurs partagent souvent les mêmes interdictions.

Nous vous conseillons de bien regarder autour de vous s’il y a une signalétique qui interdit le vapotage. La loi française oblige les propriétaires d’établissement à signaler l’interdiction d’utiliser la cigarette électronique.

Si vous ne voyez pas de panneau, c’est que vous avez le droit de vapoter. En cas de non-respect des règles, vous pouvez recevoir une amende, ce qui gâcherait un peu le voyage.

Pour résumer : comment bien voyager avec une ecigarette

Pour faire de son voyage avec la cigarette électronique un succès, voici les choses que vous pouvez faire :

  1. acheter une pochette de transport pour voyager avec votre ecigarette, vos eliquides et vos résistances en toute sécurité ;
  2. vérifier les réglementations des pays que vous comptez visiter pour ne pas avoir de mauvaises surprises (vous pouvez aussi lire notre article de blog La cigarette électronique dans le monde qui détaille la réglementation sur l’ecig dans chaque pays) ;
  3. respecter les interdictions de vapoter, parce que vous ne voudriez pas terminer votre voyage avec une belle contravention ;
  4. préparer son matériel vaping en avance pour ne manquer de rien pendant le voyage (et prévoir le stock d’atomiseurs, d’eliquide...) ;
  5. si vous voyagez en avion, vérifier la réglementation sur le transport d’ecigarettes, de liquides et de batteries de la compagnie aérienne que vous empruntez.

Toutes ces astuces vous permettront de bien voyager avec votre e-cigarette. Vous pouvez aussi prévoir des substituts nicotiniques si vous comptez prendre des transports pour une longue période. L’addiction au tabac est toujours d’actualité et le manque de nicotine peut provoquer une rechute dans le tabagisme.

La cigarette électronique est une méthode pour arrêter de fumer. La vapeur inhalée est moins toxique que la fumée de cigarette ordinaire. Elle ne contient pas de produits chimiques comme le goudron et le monoxyde de carbone.

Résultat, la vapote reste un moyen efficace pour arrêter la cigarette combustible, préserver sa santé et faire des économies. D’ailleurs, cesser de fumer et lutter contre le tabagisme avec l’ecigarette peut vous aider à économiser pour vos futurs voyages !

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment réduire les risques liés au vapotage ? de Neovapo

Faire un sevrage tabagique et nicotinique avec l’ecigarette de Neovapo

Comment vapoter sans faire de fumée ? de Neovapo

Ecigarette : les techniques pour faire beaucoup de vape de Neovapo

Cigarette electronique : qu’est-ce que le wattage variable de Neovapo

Publié le 28/06/2023 et modifié le 18/05/2024 dans Comment utiliser cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème