Comment éviter les effets secondaires du sevrage tabagique ?

Comment éviter les effets secondaires du sevrage tabagique ?

Les symptômes du sevrage tabagique

Le sevrage tabagique est un processus pour réussir à arrêter de fumer. Plusieurs méthodes peuvent vous aider dans cet arrêt du tabac :

  • arrêter la cigarette normale du jour au lendemain ;
  • utiliser un substitut nicotinique (patch à la nicotine ou cigarette electronique) ;
  • alternatives (acupuncture, hypnose…).

Le tabagisme est une addiction. Comme toute dépendance, lorsque vous souhaitez entamer un sevrage, vous pouvez ressentir des effets indésirables. Ces effets secondaires sont néanmoins passagers et sont le signe que vous vous désintoxiquez de votre accoutumance au tabac.

Faire un sevrage est indispensable pour préserver votre santé des dangers du tabac. La fumée de cigarette ordinaire se compose de produits chimiques et toxiques dangereux.

L’inhalation de produits comme les goudrons ou le monoxyde de carbone augmente le risque de cancers comme le cancer du poumon et de maladies respiratoires et cardiovasculaires. Le tabagisme passif est lui aussi nocif pour votre santé et celle de votre entourage.

Voici les différents symptômes du sevrage tabagique qui traduisent un état de manque. Ce manque est causé par l’absence de nicotine dans votre organisme. Cette substance addictive, naturellement présente dans le tabac, est la source de votre état dépendant.

Anxiété et irritabilité

L’arrêt de la cigarette classique peut provoquer du stress et de l’angoisse. Vous pouvez vous sentir anxieux, irrité et énervé pour rien. Ces émotions intenses sont temporaires et s’expliquent par l’absence de consommation de tabac et d’absorption de nicotine.

Fatigue

La fatigue fait partie des symptômes du manque de tabac et du sevrage tabagique. Votre corps travaille pour éliminer les toxines. Il a besoin de récupérer et de se régénérer, ce qui demande de l’énergie. Pendant la période de sevrage, reposez-vous et prenez du temps pour vous.

Troubles du sommeil

Le sevrage tabagique peut causer des troubles du sommeil comme des difficultés d’endormissement. Éviter la caféine avant de dormir et essayer de se détendre peut favoriser le sommeil et vous aider à récupérer la nuit.

Toux et maux de gorge

Une toux grasse et glaireuse peut se former après l’arrêt du tabac et le début du sevrage tabagique. Les cils vibratiles des bronches se régénèrent et expulsent les toxines accumulées. Autrement dit, tousser est bon signe, car c’est la preuve que votre corps se régénère.

Prise de poids et augmentation de l’appétit

La cigarette traditionnelle est un coupe-faim. Elle réduit l’appétit et vous aide à brûler des calories, même au repos. Abandonner la cigarette vous permet donc de retrouver un métabolisme naturel. Votre appétit augmente, ce qui peut générer une prise de poids.

Attention, le gain de poids dépend énormément de vos habitudes alimentaires. Souvent, les fumeurs et fumeuses remplacent une addiction par une autre lorsqu’ils arrêtent de fumer. Ils peuvent compenser l’absence de tabac par le sucre, les grignotages, ce qui favorise la prise de poids.

5 conseils pour éviter les effets du sevrage tabagique

Les effets secondaires du sevrage tabagique sont inévitables et normaux. Votre corps récupère naturellement des années de tabagisme, ce qui est positif. Pour bénéficier des bienfaits de l’arrêt du tabac, vous devez forcément passer par quelques semaines de syndromes de sevrage tabagique.

Néanmoins, il existe des méthodes pour diminuer l’intensité des effets du sevrage tabagique. Les substituts nicotiniques sont une solution. L’absence de nicotine provoque les symptômes de manque et l’envie de fumer (craving). Pour pallier ces effets indésirables, il faut donc consommer de la nicotine.

La nicotine n’est pas nocive. Elle n’est pas cancérigène et ce n’est pas l’élément le plus néfaste des cigarettes classiques. Son seul risque est de provoquer une dépendance chez le consommateur. C’est pourquoi la vapeur de cigarette électronique contenant de la nicotine est moins dangereuse que la fumée de tabac.

Voici nos 5 conseils pour éviter et gérer les symptômes du sevrage tabagique.

1. Adopter la cigarette électronique

La cigarette électronique est une aide au sevrage tabagique. Elle remplace la cigarette combustible et vous aide à cesser de fumer. Pour cela, elle utilise du e-liquide qui contient une base PG/VG (propylène glycol et glycérine végétale), des arômes et une dose de nicotine.

L’aspiration de la nicotine via l’aérosol calme les effets du sevrage tabagique. Choisissez un dosage de nicotine adapté à votre consommation de tabac. Plus la quantité de cigarettes que vous fumez par jour est grande et plus le taux nicotinique doit être élevé.

L’efficacité du vapotage dans l’arrêt du tabac est prouvée. De nombreux tabacologues et pneumologues plébiscitent la vaporette pour aider à se sevrer de la cigarette classique. La vaporisation est une alternative plus saine, avec une faible toxicité par rapport à la combustion du tabac.

De plus, la vapote ne contient aucun produit du tabac. Sa vapeur est 95 % moins dangereuse que la fumée de la cigarette. En remplaçant votre paquet de tabac par un kit AIO de cigarette électronique, vous augmentez vos chances de réussir à arrêter de fumer et diminuez le risque de rechute dans le tabagisme.

2. Pratiquer une activité sportive

Le sport réduit le stress et améliore votre condition physique, ce qui permet de mieux récupérer lors d’un sevrage tabagique. Vous dépenser physiquement aide à se désintoxiquer du tabac.

La clope électronique est compatible avec la pratique d’un sport. Contrairement au tabac, la vapoteuse améliore le souffle et vous permet de courir sans vous essouffler ou sans ressentir de douleurs dans la poitrine.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article de blog « Cigarette électronique et sport, est-ce compatible ? »

3. Se faire accompagner par un tabacologue

Le tabacologue est un spécialiste de la dépendance à la nicotine. Il vous aide tout au long du sevrage tabagique. Vous effectuez un premier entretien pour comprendre votre addiction, vos motivations pour abandonner la cigarette et pour délimiter des objectifs.

Vous faire accompagner par un professionnel de santé augmente vos chances de réussir à stopper la cigarette. Le spécialiste prépare un programme de sevrage personnalisé et adapté à vos habitudes et vos besoins.

Vous pouvez tout à fait partager votre envie d’essayer l’ecigarette. Un kit complet pour débutant comme le Pack Start ou la cigarette électronique ego AIO de Joyetech est parfaitement adapté pour commencer la vape et entamer un sevrage du tabac.

4. Utiliser les substituts nicotiniques vendus en pharmacie

Le kit de cigarette électronique est considéré comme un substitut nicotinique, car il remplace le paquet de cigarettes. Vous pouvez tout à fait essayer d’arrêter la cigarette avec un substitut nicotinique vendu en pharmacie, qui est :

  • le patch à la nicotine ;
  • les chewing-gums ;
  • les comprimés.

L’avantage de ces substituts est que vous absorbez de la nicotine, ce qui diminue les effets du sevrage tabagique. L’inconvénient est qu’ils ne traitent que la dépendance physique à la nicotine. Ils négligent totalement l’aspect psychologique.

Les cigarettes électroniques ont cet avantage d’aider les vapoteurs et vapoteuses à traiter leur dépendance physique et psychologique au tabac. Puisque la vap imite le tabagisme, vous préservez vos habitudes de fumeur. Cela permet une transition douce ainsi qu’un arrêt de la cigarette progressif et plus efficace.

Bon à savoir : vous pouvez tout à fait vapoter l’e-cigarette et utiliser un patch à la nicotine. Attention à bien choisir votre taux de nicotine pour ne pas risquer la surdose.

5. Se faire aider à distance avec Tabac info service

Le site Santé publique France met en avant plusieurs conseils pour réussir son sevrage tabagique. L’utilisation de la cigarette électronique en fait partie, de même que son outil gratuit : Tabac info service.

Ce site répond à vos questions et met en avant un numéro gratuit (39 89) pour vous mettre en contact avec des tabacologues. Vous pouvez ainsi obtenir un entretien pour discuter de votre envie d’arrêter de fumer et trouver des solutions appropriées et adaptées à votre profil de fumeur.

Le site vous permet également de bénéficier d’un programme d’e-coaching personnalisé.

L’e-cigarette, une solution efficace contre les symptômes du sevrage tabagique

Si vous ressentez des symptômes de manque de nicotine liés au sevrage tabagique, la cigarette électronique peut vous aider à les éviter. Tant que vous absorbez de la nicotine, vous ne prenez pas le risque de ressentir de craving, ce qui diminue le risque de rechuter dans le tabagisme.

L’ecig est disponible dans plusieurs modèles, du mod box au stick en passant le pod. Vous pouvez demander conseil à des experts du vaping pour savoir quelle cigarette électronique acheter et quel modèle est fait pour vous.

Nous vous conseillons d’acheter une clope électronique dans une boutique spécialisée. Vous aurez plus de choix que chez un buraliste. N’oubliez pas non plus d’acheter un liquide pour cigarette électronique français, avec une quantité de nicotine adaptée à vos besoins.

Le sevrage nicotinique

Pour que le sevrage tabagique soit complet, vous pouvez entamer un sevrage nicotinique. Le sevrage tabagique consiste à arrêter sa consommation de cigarettes. Le sevrage nicotinique consiste à se sevrer de sa dépendance à la nicotine pour lutter contre le tabagisme de manière pérenne.

Le sevrage nicotinique avec l’e-cig est facile. Il suffit de baisser la quantité de nicotine de vos liquides pour cigarette électronique. Allez-y de manière progressive, à votre rythme, pour que les symptômes du sevrage tabagique ne soient pas trop intenses.

Se sevrer de la nicotine permet un arrêt du tabac définitif et durable.

Conclusion : éviter les effets du sevrage tabagique

Pour conclure, on peut dire que la cigarette électronique est une solution efficace pour éviter les effets du sevrage tabagique. En tant qu’alternative au tabac, elle remplace la cigarette sans ses effets toxiques pour la santé. Elle vous aide à vous sevrer de votre dépendance en deux temps :

  1. avec le sevrage tabagique pour arrêter la cigarette ;
  2. avec le sevrage nicotinique pour se sevrer de son addiction à la nicotine.

Ressentir un manque de nicotine est normal lorsque vous diminuez la dose. Néanmoins, les effets doivent rester gérables pour ne pas provoquer de rechute dans le tabagisme.

La vaporette peut vous aider à maximiser vos chances de réussir à arrêter de fumer sans ressentir d’effets secondaires du sevrage tabagique.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment vapoter en sub ohm avec une cigarette electronique ? de Neovapo

Grossesse et cigarette electronique : tout ce qu’il faut savoir

Combien de cigarettes dans une cigarette électronique ?

Cigarette electronique : qu’est-ce que le cloud chasing de Neovapo

Comment régler sa cigarette électronique ?

Publié le 06/09/2023 et modifié le 24/02/2024 dans Comment utiliser cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème