La cigarette électronique est-elle recyclable ?

La cigarette électronique est-elle recyclable ?

La cigarette électronique et le recyclage

La cigarette électronique est de plus en plus populaire chez les fumeurs et fumeuses. Outil d’aide au sevrage tabagique, elle permet de remplacer la cigarette normale dans le but d’arrêter de fumer.

La vapeur qu’elle génère est nettement moins dangereuse que la fumée de cigarette composée de produits chimiques et cancérigènes (monoxyde de carbone, goudron...).

Il existe deux types de vapoteuses :

La première se jette dès qu’elle n’a plus de batterie ou d’eliquide. La seconde peut se réutiliser plusieurs fois grâce au chargeur USB fourni dans le kit complet.

L’intérêt de la puff est de vous faire découvrir le vapotage. La vapote rechargeable, quant à elle, vous aide vraiment à abandonner la cigarette classique et favorise l’arrêt du tabac.

Dans tous les cas, les cigarettes électroniques ont une durée de vie limitée. Il y a toujours un élément à changer, à jeter et à remplacer. La question que peuvent se poser les vapoteurs et vapoteuses est donc : « la cigarette électronique est-elle recyclable ? »

La réponse est oui, vous pouvez recycler une ecigarette, mais pas tous ses matériaux. L’avantage du vaporisateur est qu’il est dévissable. Chaque pièce peut se recycler de manière indépendante, mais vous devez les jeter dans les bons contenants.

Découvrez les bonnes pratiques pour recycler sa cigarette elctronique et faire un geste pour la planète !

Savoir recycler les différents composants de l’ecigarette

Pour bien comprendre comment recycler une cigarette électronique, il faut la décomposer. L’e-cigarette se compose de différents éléments qui sont :

  • la batterie (interne ou accus 18650) qui alimente l’appareil ;
  • le clearomiseur (ou cartouche, ou tank, ou dripper et atomiseurs reconstructibles) qui contient la résistance, le réservoir pyrex, l’airflow et le drip tip ;
  • l’eliquide qui est stocké à l’intérieur du clearomizer.

Les parties détachables de la vapote sont la résistance, le clearo et le mod box (liés par le pas de vis), le drip tip et le réservoir pyrex. Vous pouvez aussi détacher les joints d’étanchéité pour pouvoir les recycler et les jeter dans la bonne poubelle.

Recycler les batteries d’ecigarette

La batterie de cigarette électronique est soit une batterie interne, directement intégrée dans le modbox, soit un accumulateur (pile rechargeable). Dans le premier cas, vous devez jeter le box mod en entier lorsque la batterie est HS. Dans le second cas, il suffit de recycler la pile.

La majorité des batteries d’ecigarette sont en lithium-ion et sont donc recyclables. Elles ne doivent surtout pas être jetées avec les déchets ménagers (poubelle noire) !

De nombreux points de collecte spécifiques acceptent ces batteries afin de pouvoir les recycler correctement (supermarchés, magasins de bricolage, mairies…).

Il est très important de ne pas laisser les batteries avec les déchets ménagers. Ces derniers sont souvent brûlés ou enterrés. Le lithium se répand donc dans les sols, ce qui est très toxique pour l’environnement.

Recycler les mods

Le mod est la partie inférieure de la vapoteuse. Il se compose du bouton switch, mais aussi de la batterie et d’un écran OLED (parfois). Dans le cas où le mod est équipé d’une batterie interne, vous devez le jeter en entier.

Les mods peuvent être de trois types :

  • stick (ecigarette tubulaire comme la cigarette électronique ego AIO de Joyetech) ;
  • pod (petite e-cig pour une vape discrète) ;
  • box (format plus compact et imposant).

La seule manière de recycler un mod électronique ou mécanique est de le jeter dans la benne dédiée aux produits électroniques et électriques. Même sans les accumulateurs, le mod se compose d'éléments électroniques comme le chipset.

Il se compose également de matériaux comme le laiton, le cuivre ou l’acier inoxydable. Ce contenant dédié aux déchets électroniques et électriques se trouve à la déchetterie, dans certaines boutiques publiques ou des bornes fixes.

Recycler les clearomiseurs

Pour recycler le clearomiseur, vous devez d’abord le démonter. Plusieurs matériaux composent cet atomiseur et demandent un traitement spécifique quant au recyclage :

  • le pyrex se recycle avec les verres ;
  • la résistance se recycle dans le bac à métaux (que vous trouverez en déchetterie) ;
  • le drip tip se recycle dans la poubelle jaune ;
  • le reste du clearomiseur peut se jeter dans la poubelle de recyclage.

Il est très important de ne pas jeter l’atomizer avec les déchets ménagers. La résistance se compose d’un fil résistif en métal (le coil) et d’une mèche de coton. Le métal reste un polluant et, non recyclé, contamine les sols et les rivières.

Une résistance se remplace environ toutes les deux à trois semaines dans le clearomiseur. Nous vous conseillons de les stocker à un endroit et, quand vous avez l’occasion d’aller dans un centre de tri des déchets, de les apporter pour pouvoir les recycler.

Recycler ses liquides pour cigarette électronique

L’eliquide est l’élément indispensable pour vapoter. Il se compose d’une base pg/vg (propylène glycol et glycérine végétale), d’arômes et de nicotine. Vous pouvez recycler du liquide pour cigarette électronique, mais seulement lorsque le flacon est vide.

Voici ce qu’il faut savoir pour bien recycler ses eliquides français :

  • les fioles en plastique se jettent dans la poubelle jaune et sont recyclables ;
  • les fioles en verre se trient avec les bouteilles en verre ;
  • si la bouteille de jus est pleine, elle peut se vider dans l’évier si elle ne contient pas de nicotine ;
  • si l’eliquide se compose de nicotine, il ne peut pas être recyclé et se jette dans la poubelle ménagère (souvent noire).

La nicotine est une substance « très toxique pour les organismes aquatiques », d’après sa fiche de toxicité. C’est pourquoi il est déconseillé de vider un e-liquide contenant de la nicotine dans l’évier avant de jeter la fiole. De même, pensez à rincer la fiole ayant contenu de la nicotine avant de la recycler.

Recycler la puff jetable

La puff est une cigarette électronique jetable. Elle est dotée d’un nombre limité de bouffées de vapeur. Une fois ces bouffées atteintes, elle n’est plus utilisable. Contrairement à la vapote rechargeable, vous ne pouvez pas la démonter pour recycler ses différents composants.

Ne jetez pas ces cigarettes électroniques dans les poubelles ménagères. Ce serait une catastrophe environnementale si tous les vapoteurs faisaient cela. La majorité des puffs sont recyclables à 95 %.

Vous pouvez donc les jeter dans la poubelle recyclable ou les apporter au personnel de la déchetterie pour savoir où les jeter.

Le vapotage est plus écologique que le tabagisme

Le tabagisme est responsable de plus de 8 millions de décès dans le monde. Il détruit aussi près de 600 millions d’arbres chaque année, 200.000 hectares de terres, et cause la perte de 22 milliards de tonnes d’eau tout en produisant 84 millions de tonnes de C02.

Il y a de quoi avoir le tournis. Un mégot de cigarette combustible met 12 ans pour se dégrader dans l’environnement. Autrement dit, lutter contre le tabagisme est aussi vital pour votre santé que pour la planète. Le tabac fait partie des gros polluants, dont les conséquences s’étalent sur plusieurs décennies.

La cigarette électronique produit des déchets, certes. Elle n’est pas immortelle. Néanmoins, le vapotage est beaucoup moins polluant que le tabagisme. La clope électronique est recyclable, ce qui limite son impact sur l’écologie et favorise le développement durable.

Vapoter l’ecigarette est nettement plus écologique que fumer. Vous produisez moins de C02 et la quasi-totalité de l’appareil est recyclable. Lorsque vous commencez la vape, vous dépolluez vos poumons. N’oubliez pas non plus de dépolluer la planète !

3 avantages à recycler ses cigarettes électroniques

À l’heure du réchauffement climatique, il est de plus en plus urgent de faire attention à ses habitudes de tri des déchets. Si vous utilisez une ecigarette, pensez à bien recycler ses différents éléments.

Le premier avantage du recyclage est de limiter l’impact négatif de la consommation humaine sur l’environnement. Voici d’autres raisons de passer au recyclage de vos déchets liés à la vaporette :

  1. la réduction des déchets toxiques afin de traiter les composants polluants comme les batteries en lithium de manière sécurisée ;
  2. l’économie des ressources, car le recyclage récupère des matériaux afin de les réutiliser et limiter la production de déchets ;
  3. la protection et la préservation de la faune et de la flore, car la pollution engendrée par le vaporisateur personnel peut libérer des substances toxiques et néfastes pour les écosystèmes.

La vapoteuse peut s’avérer très polluante si elle est mal recyclée. Bien qu’elle soit moins nocive que le tabagisme, elle nécessite une attention particulière concernant son recyclage.

Les entreprises de recyclage de la cigarette électronique

Certaines entreprises proposent des services simples et rapides pour recycler vos clopes électroniques. C’est le cas de :

  • la Fivape (Fédération internationale de la vape) ;
  • d’Ecologic (une entreprise spécialisée dans le traitement des déchets d’équipements électriques et électroniques) ;
  • de Screlec (entreprise spécialisée dans le recyclage des piles et des petites batteries).

Vous pouvez les solliciter en cas de doutes ou de questions concernant le tri de la cigarette électronique et ses composants.

Enfin, vous pouvez trouver des points de collecte de tri grâce à des applications mobiles comme « Guide du tri », « Mon service déchet » ou « Wetri ». Ces apps sont disponibles sur le Google Play et l’Apple Store.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment changer le goût de la cigarette electronique ? de Neovapo

Cigarette electronique et problèmes intestinaux de Neovapo

Cigarette electronique et mauvais goût dans la bouche de Neovapo

Cigarette electronique première utilisation : mode d’emploi

Cigarette electronique : 5 conseils pour les débutants de Neovapo

Publié le 15/09/2023 et modifié le 22/06/2024 dans Comment utiliser cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème