Comment fumer cigarette électronique

Publié le : dans Comment utiliser cigarette électronique par

Les vapoteurs qui débutent dans le monde de la cigarette électronique peuvent assez vite se retrouver perdus. En même temps, avec toutes les infos que vous voyez passer, pas facile de s’y retrouver.

Mais ça y est, vous venez de trouver la vapote de vos rêves. Cependant, encore faut-il savoir comment l’utiliser ! Vous vous demandez donc tout naturellement comment fumer avec une cigarette électronique.

Faisons une pause un instant. Sachez que la grande et principale différence entre votre cigarette de tabac classique et votre cigarette electronique flambant neuve est que la première dégage de la fumée tandis que l’autre produit de la vapeur.

Fumer une e-cigarette est une tournure étrange. Dans le monde de la vape on parlerait plutôt de vaper avec une cigarette électronique. Vaper, vapeur, vous voyez où on veut en venir…

Avant de vous engouffrer dans un nuage de vapeur intense dont vous n’êtes pas sûr de ressortir, voici toutes les infos qu’il faut pour savoir comment fumer (ou vaper) avec une cigarette électronique.

Vapoter ou fumer une cigarette électronique ?

On parle plutôt de vapotage et de l’action de vapoter dans le monde de la vape.

Vous l’avez compris, ce verbe provient du fondement même de la cigarette électronique : la vapeur. Les vapoteurs ont utilisé ce mot, l'ont détourné et ont en ainsi crée d’autres, plus appropriés au monde de la vape.

Vape, vapoteur, vapotage, vapoter, vapote… Vous en avez de toutes les couleurs. Tous ces termes font référence à la vapeur produite par l’e-cigarette.

Il est donc plus juste de vapoter une cigarette électronique plutôt que de fumer une cigarette électronique.

Par ailleurs, fumer implique directement de devoir inhaler de la fumée, et plus précisément celle de la cigarette. Au contraire, vapoter suppose que vous aspirez de la vapeur, ce qui est totalement différent de la première.

Faut-il vaper comme on fume une cigarette ?

Vous ne vapez pas avec une cigarette électronique comme vous fumez une cigarette classique.

Bien que la gestuelle soit identique (vous tirez sur un filtre/embout buccal pour inhaler de la fumée/vapeur), la manière de vapoter reste différente de celle de fumer.

Lorsque vous utilisez une e cigarette pour la première fois, vous êtes tenté de conserver vos habitudes de fumeur : un tirage rapide avec des bouffées courtes. Vous vous rendrez vite compte que ces habitudes ne fonctionnent pas avec le vapotage.

Pour bien profiter de votre vape, préférez des bouffées (ou puffs) longues de 3 à 6 secondes. Vapez également moins vite, mais plus souvent.

Avec la cigarette, vous avez le réflexe de tirer rapidement dessus, soit pour obtenir le taux de nicotine dont vous avez besoin, soit parce que vous devez vite terminer votre pause clope.

Avec la cigarette électronique, vous vapez plus lentement, mais vous prenez des puffs plus intenses. Au début, cela peut donner au fumeur l’impression de fumer une e-cigarette légère par rapport à ses cigarettes traditionnelles.

Certains vapoteurs trouveront alors que l’alternative de l’ecigarette est insuffisante et ils s’en retourneront vers leur bon vieux tabac.

D’autres au contraire, auront reçu de bons conseils : la légèreté apparente de votre vape est due soit à un mauvais réglage de votre vapote, soit à une mauvaise manière de vaper.

On vous explique donc comment fumer avec une cigarette électronique pour retrouver des sensations similaires à celles ressenties avec la cigarette et, surtout, pour pouvoir vivre votre meilleure vape.

E-cigarette : son fonctionnement

Mais d’abord, expliquons comment fonctionne une e-cigarette. Vous avez besoin de trois éléments pour la faire marcher : une batterie, un clearomiseur et un flacon d’e-liquide pour la saveur.

La batterie alimente la résistance en électricité.

La résistance n’est autre qu’une petite pièce cylindrique composée d’un ou de plusieurs fils résistifs en métal (également appelés des coils).

Autour de ces coils s’enroule une mèche de coton organique, elle-même directement imprégnée dans l’e-liquide du réservoir pyrex de votre clearomiseur.

Lorsque le courant traverse les coils, celui-ci se transforme en énergie thermique. La réaction de chauffe va ensuite permettre au liquide pour ecigarette de se vaporiser.

La vaporisation n’est possible que grâce au propylène glycol et à la glycérine végétale présents dans la composition de votre eliquide.

C’est pourquoi vous ne pouvez utiliser que ce produit pour remplir le clearomiseur d'une cigarette électronique. À l’inverse de la cigarette, vous ne fumez pas du tabac brûlé, mais vous vapotez un liquide vaporisé. Les effets sur votre santé sont donc différents.

Il est prouvé que la vapeur d’une vapoteuse est beaucoup moins dangereuse que la fumée d’une cigarette. Alors, à vos vapotes !

Pour fumer l’ecigarette, tirez sur le drip tip, l’embout buccal, et inhalez la vapeur. Vous devez également actionner le bouton de mise à feu situé sur la box.

Comment fumer avec une vapoteuse ?

Fumer avec une vapoteuse se résume en 4 étapes :

  1. Appuyer sur le bouton switch ;
  2. Tirer avec ses lèvres sur le drip tip ;
  3. Inhalez la vapeur sans la garder trop longtemps en bouche ;
  4. Prendre de longs puffs espacés.

Si vous suivez ces quatre étapes, vous êtes sûr de bien savoir comment fumer avec une cigarette électronique. Et même mieux, vous vapotez de façon optimale pour pouvoir profiter au mieux de tous les plaisirs de la vape !

Comment actionner sa cigarette électronique ?

Pour actionner votre cigarette électronique, vous devez repérer le bouton de mise à feu. Il s’agit en général d’une touche assez large qui peut prendre diverses formes.

Par exemple, la cigarette électronique à grande consommation Mag et TFV12 Prince de Smok, a un bouton de mise à feu qui à la forme d’une gâchette. Ce petit détail original et ergonomique ajoute un certain style à votre vapote.

Dans le jargon des vapoteurs, on appelle le bouton de mise à feu bouton Fire ou encore bouton switch. Ne soyez donc pas surpris si vous voyez l’une ou l’autre de ces écritures !

Un conseil, n’actionnez pas le bouton de mise à feu de votre ecig si vous n’avez pas le drip tip dans la bouche.

Dès que vous appuyez dessus, vous envoyez un courant vers la résistance qui se met aussitôt à chauffer. Si vous ne tirez pas de vapeur, vous chauffez les coils inutilement.

Vous pourriez alors créer une surchauffe avec votre appareil. La résistance n’aurait pas le temps de refroidir correctement. L’aspiration de la vapeur permet aux coils de refroidir, ce qui évite les risques de surchauffe.

Enclenchez donc le bouton uniquement lorsque vous vous apprêtez à inhaler la savoureuse vapeur de votre e-cig.

Bien tirer sur le drip tip de son ecigarette

Pour bien tirer sur le drip tip de votre ecigarette, aspirez simplement avec la bouche comme vous le faites pour votre cigarette de tabac. Il s’agit du même principe.

La seule différence réside dans la longueur des puffs que vous prenez. Tirez sur votre ecig entre 3 et 6 secondes et faites couler une abondante vapeur sur vos papilles.

Comment inhaler la vapeur correctement ?

Ne gardez pas la vapeur trop longtemps en bouche pour ne pas vous retrouver avec un mini nuage à recracher. Même si vous tirez sur l’embout buccal plus lentement, vous devez à un moment inhaler la vapeur.

Le saviez-vous ? La durée de vie de la vapeur dans l’air est nettement inférieure à celle de la fumée d’une cigarette. La fumée laisse une brume opaque quand vous soufflez. La vapeur, elle, s’évapore plus rapidement.

Si vous pensez que cela n’a pas son importance lorsque vous vapez, détrompez-vous. L’aspect visuel de la vapeur de votre ecigarette joue un rôle dans la qualité globale de votre expérience vape.

Cela vous permet aussi de tromper le cerveau qui aura l’impression (quoique partielle) de fumer une cigarette alors qu’il vapote une cigarette électronique. Dans l'optique d'un sevrage progressif du tabac, c'est peut-être une bonne technique.

Ne conservez donc pas trop longtemps la vapeur dans votre bouche !

Espacer les puffs

Avec une cigarette de tabac, vous avez parfois l’habitude de fumer vite, voire très vite. En moins d’une minute, votre clope est totalement consumée.

Bien sûr, avec une e-cigarette, vous ne pouvez pas « fumer vite ». Espacez les puffs (bouffées) afin de ne pas faire surchauffer la résistance, encore une fois.

De même, la quantité de vapeur aspirée est parfois plus importante que celle fournie par la cigarette. Vous aurez donc un plus gros volume de vapeur dans la bouche, ce qui pourrait vous faire tousser.

Vapoter sans tousser consiste aussi à prendre son temps lors de sa vape, mais aussi aspirer bouffée par bouffée sans se presser.

Espacer les puffs ne signifie cependant pas que vous devez vaper comme une tortue. Vous pouvez tout à fait tirer sur votre ecig en continu et autant de temps et de fois que vous le voulez. Simplement, n’aspirez pas trop vite vos nuages.

Faut-il crapoter la cigarette electronique ?

Crapoter, dans le langage des fumeurs, signifie tirer sur une cigarette sans aspirer la fumée. D’ailleurs, le verbe vapoter employé par les vapoteurs (et qui est un néologisme, c’est-à-dire qu’il n’existe pas officiellement dans la langue française) est un mix entre « vapeur » et « crapoter ».

Alors faut-il crapoter la cigarette électronique ? Soit l’un, soit l’autre, soit les deux. Vapoter veut dire que vous inhalez la vapeur : elle passe par votre gorge et rejoint vos poumons. Crapoter renvoie au fait de souffler la vapeur avant de l’avoir aspirée.

Le vapotage, soit l’aspiration de la vapeur, provoque le hit en gorge, une sensation de picotement essentiellement causée par la nicotine de votre e-liquide.

C’est un effet que vous retrouvez également dans l’expérience de la cigarette et qui est une contraction de la gorge au passage de la fumée.

Crapoter la cigarette electronique est en soi plus doux et permet à tous les arômes de votre liquide de se dévoiler. Ils sont alors plus intenses.

Si vous êtes un ancien fumeur, il se peut qu’inhaler la vapeur soit un automatisme. En plus, vous absorbez la nicotine qui est un élément nécessaire à consommer lorsqu’on y est dépendant.

Mais vous pouvez toutefois vous amuser à crapoter afin de ressentir toutes les saveurs de votre e-liquide et encore plus profiter de ces goûts délicieux !

Faut-il avaler la vapeur de l’ecigarette ?

Oui, vous pouvez avaler la vapeur de la cigarette électronique. En revanche, si votre ecig commence à faire de la fumée, n’inhalez surtout rien et ne l’utilisez plus.

La vapeur que vous aspirez est chargée d’arômes et de nicotine. Donc en toute logique, quand vous inhalez, vous absorbez la nicotine.

Pour les vapoteurs dépendants à cette substance issue de la plante de tabac, il est important de pouvoir vapoter avec la nicotine afin de ne pas ressentir le manque.

C’est même encore plus essentiel lorsqu’on cherche à arrêter le tabac. Pour effectuer une transition douce de la cigarette vers l’ecigarette, choisissez des e-liquides avec de la nicotine.

Pour connaître votre taux idéal, basez-vous sur votre consommation de tabac habituelle. Plus vous fumez, plus votre dosage devra être élevé.

Comment fumer une cigarette electronique sans tousser ?

3 conseils peuvent vous permettre de fumer une cigarette electronique sans tousser :

  • Bien doser sa dose de nicotine
  • Vérifier le taux de propylène glycol
  • Prendre de longs puffs

Lorsqu’on est un vapoteur débutant, il se peut que vos premières minutes avec une e-cigarette vous fassent tousser.

Ce n’est rien, il faut simplement que vous vous habituiez à son fonctionnement. Prenez un puff plus lent. Une bouffée trop rapide peut vous faire tousser.

Si la toux persiste, regardez du côté de la nicotine. Si celle-ci est trop dosée dans votre liquide pour e-cig, votre hit en gorge risque d’être lui aussi trop fort. Le résultat ? Un vapoteur qui tousse.

Si votre taux de nicotine est adapté à votre consommation, la toux du vapotage est sans doute causée par le propylène glycol.

Ce dernier a tendance à assécher la gorge, ce qui peut provoquer un inconfort. La solution consiste à ajouter de la glycérine végétale dans votre e-liquide ou en acheter un avec un peu plus de VG. Celle-ci adoucit la vape.

Comment faire beaucoup de fumée avec une vapote ?

  • Vapotez en inhalation directe (vape DL)
  • Utilisez des résistances basses (inférieures à 1 ohm)
  • Privilégiez les liquides pour cigarette électronique High VG
  • Choisissez un clearomiseur avec un airflow réglable
  • Achetez une cigarette électronique grande puissance

Pour faire beaucoup de fumée (ou plutôt beaucoup de vapeur) avec une vapote, plusieurs options s’offrent à vous.

Tournez-vous vers un vapotage en inhalation directe, autrement appelée vape DL. Ouvrez l’airflow de votre clearomiseur au max pour laisser passer une plus grosse quantité de vapeur.

L’airflow est une arrivée d’air que vous pouvez ouvrir et refermer grâce à une bague rotative. Tous les clearomiseurs ne sont pas équipés d’un airflow réglable, mais la grande majorité l’est.

Cela vous permet de moduler votre débit d’air afin de passer d’un tirage aérien avec un max de vapeur à un tirage plus serré.

La vape DL produit un hit en gorge plus doux et à tendance à consommer plus de batterie et de liquide. Utilisez des résistances subohm avec ce type de vape.

Elles doivent avoir une valeur inférieure à 1 ohm. Plus elles sont basses, plus votre vapeur est chaude et abondante.

Vous pouvez aussi faire de gros nuages de vapeur grâce à la glycérine végétale. Celle-ci densifie la vapeur, de telle sorte à créer une « fumée » bien plus abondante et épaisse.

Plus vous avez de VG dans votre e-liquide et plus vous ferez de la vapeur.

Les liquides pour ecigarette High VG sont typiquement le genre d’élixir qu’il vous faut pour une vape riche en vapeur. Ils sont également privilégiés par les vapoteurs adeptes du cloud chasing (littéralement : « chasser le nuage »).

Regardez aussi du côté de la puissance des cigarettes électroniques. Prenez une box capable d’envoyer des watts élevés pour pouvoir chauffer la résistance suffisamment fort.

L’association d’une ecig grande capacité avec une résistance subohm vous permet de vapoter de gros nuages.

La puissance d’une vapote s’exprime en watts. Plus vous avez de watts, plus votre appareil peut envoyer de la puissance. Plus votre résistance a une impédance basse, plus votre appareil de vape est puissant.

Et pour résumer, plus de puissance c’est aussi plus de capacité pour faire beaucoup de fumée avec une cigarette électronique.

Fumer une e-cigarette sans liquide

Il n’est pas possible de vapoter avec une e cigarette sans liquide. Pour pouvoir inhaler de la vapeur, il vous faut absolument de l’e-liquide et ses composants essentiels pour une bonne vape : le propylène glycol, la glycérine végétale, les arômes alimentaires et la nicotine.

Sans le PG et la VG par exemple, vous n’obtiendrez aucune vapeur. Le liquide pour cigarette électronique est donc très important pour votre vapotage.

Vous ne pouvez donc pas fumer, ou vaper, d’e-cigarette sans liquide adapté.

Est-ce dangereux de fumer avec une e cigarette sans nicotine ?

Il n’est pas dangereux de fumer avec une e cigarette sans nicotine.

Il existe des e-liquides avec un taux de 0mg/ml de nicotine, ce qui correspond à une absence totale de cette substance dans leur composition. Cela signifie que vous profitez des arômes de votre vapeur uniquement lorsque vous vapotez.

Néanmoins, le hit en gorge est nettement diminué. Vous pouvez l’accentuer en choisissant un e-liquide tabac mentholé par exemple, dont la fraîcheur provoque une réaction similaire au hit lors de l’aspiration de la vapeur.

Certains vapoteurs ne mettent pas de nicotine dans leur cigarette électronique. Il faut cependant savoir que si vous êtes dépendant à cette substance et que vous l’arrêtez brutalement en stoppant le tabac tout en choisissant des e-liquides sans nicotine, vous risquez de ressentir les effets du manque.

La dopamine envoyée dans votre système nerveux chute brutalement et votre corps réagit aussitôt : vous avez envie de fumer.

Pour pallier cette envie et réduire progressivement votre addiction à la nicotine, préférez un sevrage progressif. Grâce aux e-liquides et à la cigarette électronique, vous pouvez diminuer la dose à votre rythme.

Mais l’ecigarette n’est pas un médicament. Elle ne vous résout pas votre problème de dépendance au tabac. Demandez toujours l’avis ou le conseil d’un professionnel de santé avant de vous lancer dans un sevrage tabagique.

La cigarette électronique peut néanmoins vous aider dans votre démarche. En plus d’un encadrement médical, il s’agit d’un moyen idéal pour une transition douce afin de passer de la toxicité de la fumée au délice de la vapeur.

Le « vapotage passif » : un danger pour l’entourage ?

Le vapoteur n’expose pas son entourage à un danger toxique en utilisant sa cigarette électronique.

D’une part, la vapeur s’évapore bien plus rapidement dans l’air que la fumée d’une cigarette. D’autre part, l’appareil de vape ne se consume pas et ne dégage pas dans l’air les mêmes substances que celles occasionnées par le tabac brûlé.

Vous l’entendez régulièrement, la fumée de la cigarette est dangereuse pour votre entourage.

En effet, les personnes présentes autour de vous lorsque vous fumez, inhalent les particules toxiques de votre fumée. Ce sont plus précisément des substances chimiques créées à cause de la combustion du tabac.

Le vapotage passif est donc bien moins dangereux que le tabagisme passif. En revanche, votre entourage peut inhaler, mais à des taux minimes, la nicotine présente dans la vapeur ou bien les substances de votre e-liquide vaporisé.

Le monde scientifique est encore très peu informé sur les effets de la cigarette électronique sur la santé.

Il est donc particulièrement difficile de savoir si le vapotage (et le vapotage passif) a un quelconque danger et, s’il y en a, quelles sont ses répercussions. Il est donc fortement déconseillé aux non-fumeurs de se mettre à vapoter.

Mais ce qui est certain, c’est que la vapeur de l’e-cigarette est bien moins nocive pour votre santé que la fumée d’une cigarette. On pourrait donc, en toute logique, conclure que le vapotage passif est moins grave du point de vue de la santé que le tabagisme passif.

Bilan : fumer avec une cigarette électronique, mode d’emploi

  • On utilise le terme « vapoter » ou « vaper » plutôt que « fumer » lorsqu’on parle de cigarette électronique. Elle se distingue ainsi de la cigarette de tabac classique.
  • Pour vaper avec une ecig, chargez la batterie au maximum, remplissez le réservoir du clearomiseur, appuyez sur le bouton switch, tirez sur le drip tip et inhalez la vapeur.
  • Prenez des puffs lents et espacés.
  • Pour vaper une grosse fumée, préférez des résistances à valeur basse, des e-liquides à forte teneur en glycérine végétale et des box puissantes.
  • Choisissez toujours un taux de nicotine adapté à votre consommation.
  • Pensez à entretenir régulièrement votre appareil de vape.

Comment fumer cigarette électronique

En relation
Comment fumer cigarette électronique
Publié le : 09/01/2021
Pourquoi cigarette electronique fuit
Publié le : 13/01/2021
Comment regler cigarette electronique
Publié le : 12/01/2021
Cigarette electronique gout de brulé
Publié le : 13/01/2021
Livraison express
LIVRAISON EXPRESS

Livré en 24h par chronopost

Livraison gratuite
LIVRAISON GRATUITE

A partir de 19€

Paiement sécurisé
PAIEMENT SÉCURISÉ

100% sécurisé par carte bancaire

Paiement 3x sans frais
FACILITÉ PAIEMENT

Paiement 3x sans frais