Peut-on vapoter dans les transports en commun ?

Peut-on vapoter dans les transports en commun ?

Vapoter dans les transports en commun est interdit

Peut-on vapoter dans les transports en commun ? La réponse est non. Vapoter une cigarette électronique est interdit dans les transports en commun.

Les transports en commun concernent le train, le métro, le bus ou le tramway. Tout le réseau de transports publics interdit le vapotage et l’utilisation d’un vaporisateur personnel.

Les vapoteurs et vapoteuses sont donc concernés par la même interdiction que les fumeurs. Fumer une cigarette normale n’est également pas autorisé dans les transports publics.

Le site du service public (gouvernement) stipule la prohibition de la vape dans les « transports collectifs fermés ». Cette règle rejoint l’interdiction de vapoter dans les lieux clos et accueillant du public comme le lieu de travail, les cafés, restaurants, etc.

La loi Santé de 2016 interdit le vaping dans les transports en commun, car il s’agit d’un espace partagé. En général, les endroits où il est interdit de fumer prohibent aussi le vapotage de la cigarette electronique.

La liste des lieux concernés par l’interdiction de vapoter

Il est interdit de vapoter une ecigarette dans les lieux suivants d’après le site du gouvernement :

  • les établissements d’enseignement public ou privé comme les écoles, les lycées et les universités) ;
  • les centres de formation des apprentis (CFA) ;
  • les établissements destinés à l’accueil, la formation et l’hébergement de mineurs ;
  • les lieux collectifs de travail sans accueil du public (espaces de coworking, bureaux d’entreprise, open space…).

Certains lieux privés font l’objet d’une réglementation interne. Il est donc possible de vapoter, mais sous certaines conditions précisées dans le règlement intérieur de l’établissement.

Les lieux communs qui peuvent autoriser l’utilisation de l’ecigarette sont :

  • les établissements de santé (hors espaces collectifs fermés) ;
  • les endroits publics clos et couverts comme les centres commerciaux ;
  • les lieux collectifs de travail accueillant du public ;
  • les bureaux individuels (vous travaillez dans un bureau seul et fermé) ;
  • les aires de jeux pour enfants comme les parcs et les jardins publics.

En général, l’utilisation de la vapote dans les lieux publics relève du bon sens. L’e-cigarette est souvent associée à la cigarette combustible et au tabagisme, ce qui est une erreur puisque la vap et le tabac sont différents.

Mais souvent, le vapoteur comme le fumeur a tendance à fumer et vapoter dans les espaces ouverts, en extérieur ou dans une salle fumeurs pour ne pas déranger les non-fumeurs et les personnes avoisinantes.

La loi précise néanmoins les lieux où il est interdit de vapoter, comme les transports en commun, et les endroits qui peuvent autoriser l’usage de la clope électronique en fonction de la réglementation interne.

Les sanctions prévues en cas de vapotage dans les transports en commun

Les sanctions prévues pour réprimer le vapotage dans les transports en commun concernent tout acte de vaping dans les lieux où il est interdit de vaper.

Pour le vapoteur ou la vapoteuse, vous pouvez recevoir une amende pouvant aller jusqu’à 150 euros si vous êtes pris en train d’inhaler la vapeur de votre ecig dans un bus ou un lieu collectif.

Vous pouvez être verbalisé à la suite d’un contrôle ou d’une plainte. Il est en effet possible de porter plainte contre un e-fumeur qui ne respecterait pas la loi et les interdictions de fumer la cigarette électronique dans les transports publics.

Les lieux de travail peuvent autoriser le vaping. Le règlement intérieur doit stipuler son interdiction et les conditions d’usage de la cigarette électronique dans l’enceinte de l’établissement.

Vapoter dans le train n’est pas autorisé

Non, vapoter dans le train n’est pas légal. La loi n’autorise pas l’utilisation d’une e-clope dans les transports publics comme le train.

Vous pouvez néanmoins transporter une cigarette électronique et profiter d’un arrêt en gare pour vapoter. Vapoter sur le quai de la gare est autorisé à condition que ce soit en extérieur.

Transportez votre kit AIO de cigarette électronique en toute sécurité avec la pochette de rangement Neovapo. Sa coque solide protège votre appareil pendant le voyage. Elle vous permet aussi d’emporter vos flacons d’eliquide français, vos résistances et votre chargeur USB.

Vapoter dans le bus, le métro ou le tramway est interdit

Là encore, vapoter dans le bus, le métro ou le tram est interdit. Vous n’avez pas le droit de sortir votre vaporette pour prendre un puff de vapeur (même s’il est bien mérité).

Attendez le prochain arrêt pour aspirer la fumée de l’e-cig. Le risque est de vous faire réprimander par le conducteur du véhicule, mais aussi de déranger les personnes autour de vous.

Même avec un tirage serré en inhalation indirecte (MTL) et une vapeur discrète, les odeurs des arômes et l’aspiration de la vapeur peuvent déranger les gens autour de vous et provoquer des plaintes.

Vapoter en voiture est autorisé

La voiture est considérée comme un espace clos, mais privé. La loi autorise donc le vapotage dans les voitures, car elle dépend de l’accord du propriétaire et, idéalement, de tous les passagers.

Vous ne vous ferez pas sanctionner si vous vapotez en voiture, surtout si vous êtes assis du côté passager.

En revanche, vous pourriez avoir des ennuis si vous conduisez et vapotez. La législation oblige le conducteur à avoir ses deux mains disponibles ; or vapoter vous en enlève une.

La voiture n’étant pas un transport en commun, vous avez donc le droit de vapoter une cigarette électronique. Par politesse, le mieux est de demander à tous les passagers de la voiture s’ils sont d’accord pour que vous fumiez votre vapoteuse.

Cigarette vs e-cigarette : vaper reste moins dangereux que fumer

La cigarette électronique attire encore de nombreux clichés et inquiétudes. Pourtant, les études scientifiques le prouvent : la vape est meilleure pour la santé que le tabagisme.

Le vapotage passif, c’est-à-dire le fait d’inhaler la vapeur d’une ecigarette sans la vapoter, est également inoffensif. Le tabagisme passif, lui, peut déclencher des maladies et devenir létal.

La vapote est 95 % moins dangereuse que la cigarette classique parce qu’elle ne produit pas la combustion du tabac. Sa vapeur ne contient pas les substances toxiques de la fumée de cigarette traditionnelle, comme le goudron et le monoxyde de carbone.

Vous pouvez donc rassurer les personnes non-fumeuses et non-vapoteuses qui s’inquiètent d’inhaler votre vapeur. Par courtoisie, vous pouvez vous éloigner d’eux et souffler votre taffe plus loin.

Votre entourage peut se rassurer, ils n’inhaleront pas de nicotine ou de produits chimiques en vapotant passivement votre vapeur.

Les liquides pour cigarette électronique ne sont pas des produits du tabac et ne sont donc pas néfastes. Ce sont des substituts nicotiniques faits pour arrêter de fumer.

Fumer la cigarette électronique en public : les bonnes pratiques

Histoire de ne pas avoir d’ennuis avec la vaporette, il existe de bonnes pratiques à adopter quand vous vapotez en public.

Chez vous, c’est vous qui décidez comment vous voulez vapoter votre e-cigarette. Mais en public… C’est la loi qui décide et aussi… certaines convenances.

1. S’éloigner des autres pour vapoter

Prenez votre pause vapeur à l’écart de celles et ceux qui ne fument pas. Éviter de leur souffler la fumée au visage est une bonne méthode pour éviter les problèmes (même si votre flavour fruitée sent divinement bon).

Vous pouvez sortir pour vapoter en extérieur sans déranger personne. Vous pouvez aussi profiter des coins fumeurs de certains lieux publics qui sont souvent dehors.

Néanmoins, le coin fumeurs peut s’avérer difficile si vous êtes en plein arrêt du tabac. Vapoter et être entouré de fumeurs n’est pas forcément la meilleure idée pour réussir à arrêter de fumer.

À moins d’être bien avancé dans votre sevrage tabagique, évitez les endroits remplis de fumeurs où la tentation de rechuter dans le tabagisme peut poser problème.

2. Adopter un vapotage discret

Pour adopter un vapotage discret, vous pouvez régler votre clearomiseur pour inhaler la vapeur en mouth to lungs (MTL). L’inhalation indirecte (ou vape mtl) produit une vapeur discrète similaire à la fumée de la cigarette.

Le MTL est donc une manière de tirer sur l’ecigarette adaptée pour les sorties en public et vapoter quand il y a du monde autour de vous. Pour passer en tirage serré, il suffit de régler l’airflow de l’atomiseur.

L’airflow est l’arrivée d’air. Il se présente sur le clearomizer sous la forme d’une bague rotative et réglable. Fermez les trous d’air pour réduire la quantité de vapeur inhalée et adoptez un vapotage plus discret.

À l’inverse, l’inhalation directe ou vape DL produit un gros volume de vapeur, similaire à la fumée d’une chicha. C’est un mode de vape aérien qui peut vite embêter à cause de la grande quantité de vapeur produite.

3. Demander l’autorisation de vaper

La meilleure solution pour savoir si vous pouvez vapoter sans déranger est de demander l’autorisation. Certains établissements privés autorisent même le vapotage dans certaines conditions.

N’hésitez pas à vous renseigner sur le règlement intérieur de votre entreprise, la loi française, ou à demander aux responsables les conditions pour pouvoir vapoter votre cigarette électronique.

Avoir envie de fumer dans les transports en commun, comment réagir ?

Si vous avez une envie de fumer ou de vapoter dans les transports en commun, vous n’avez pas d’autre choix que de vous retenir. Tout dépend du type de transport que vous prenez et de la longueur du trajet.

Si vous êtes dans un bus, un métro ou un tramway, vous pouvez attendre le prochain arrêt pour vous arrêter et faire une pause vape. Les arrêts sont souvent courts ce qui vous donne l’occasion de sortir pour vapoter.

Si vous êtes dans un avion ou un train, la durée du trajet peut être plus longue. Plusieurs options s’offrent à vous :

  1. attendre la pause entre deux arrêts de train pour vapoter en gardant la tête à l’extérieur du train ;
  2. prendre un substitut nicotinique alternatif pour empêcher le manque de nicotine de se manifester.

Le problème de la patience quand on veut cesser de fumer vient du manque de tabac. Votre dépendance physique à la nicotine crée des symptômes indésirables quand vous passez trop de temps sans fumer ou vaper.

Irritation, stress, craving, angoisse, sueur… Ces signes peuvent vous alerter sur votre état de manque. La seule solution pour le soulager est d’absorber de la nicotine.

La vaporette remplace la cigarette normale. Elle se substitue au tabac. Mais quand vous ne pouvez pas vapoter dans les transports publics, vous n’avez pas d’autre choix que d’affronter votre addiction.

Il existe d’autres produits contenant de la nicotine. Vous pouvez vous rendre en pharmacie avant votre voyage en avion par exemple et acheter :

  • un patch à la nicotine ;
  • des gommes à mâcher (chewing-gum) ;
  • des comprimés nicotinés.

Ces produits peuvent remplacer les cigarettes électroniques le temps d’un long trajet en transport public. Ils ne sont pas nocifs et vous aident à limiter le manque de nicotine. Ils sont également compatibles avec la vapote.

Utiliser un substitut à la nicotine permet une réduction des risques liés à la rechute dans le tabagisme. Cela vous aide à garder un taux de nicotine stable pour vous sentir bien.

Les substituts nicotiniques luttent contre le tabagisme et aident à réduire sa consommation de tabac pour ne plus en être dépendant. Les e-liquides se composent de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes ET de nicotine. La vaporisation et l’absorption de ces ingrédients sont une aide au sevrage tabagique.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment vapoter discrètement ? de Neovapo

La cigarette electronique est-elle sensible à l’humidité ? de Neovapo

Peut-on vapoter avant de dormir ?

Que contient la cigarette electronique ? de Neovapo

Est-ce que la cigarette electronique déchausse les dents ? de Neovapo

Publié le 18/01/2023 et modifié le 20/04/2024 dans Vos questions sur la cigarette electronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème