Cigarette électronique : à quoi sert un ohmmètre ?

Cigarette électronique : à quoi sert un ohmmètre ?

L’ohmmètre de la cigarette électronique sert à mesurer la valeur de la résistance

L’ohmmètre est un outil utilisé avec la cigarette électronique qui sert à mesurer la valeur de la résistance. Il indique l’impédance du fil résistif. C’est un accessoire utile et presque essentiel si vous faites votre montage de coil avec un atomiseur reconstructible.

La résistance possède une valeur exprimée en ohm (Ω). Cette valeur définit la plage de puissance (exprimée en watts W) qui est une donnée indispensable pour effectuer les réglages du mod box. Elle influence aussi la manière d’aspirer la vapeur de l’ecigarette (vape dl / mtl, nuages abondants, tièdes, chauds, etc.).

Par exemple, vous intégrez une résistance de 0,23 ohm dans votre clearomiseur. Sa plage de puissance est comprise entre 20 et 45 watts. Cela signifie que vous ne devez pas vapoter avec un wattage supérieur à 45 W et inférieur à 20 W. Le risque serait de brûler le coton (dry hit) et le coil ou bien provoquer une fuite d’eliquide.

L’ohmmètre s’appelle ainsi parce que la valeur des résistances se mesure avec des ohms. Le nom vient de l’inventeur de la loi d’Ohm : Georg Ohm. Cette loi est utilisée par les vapoteurs et vapoteuses pour fabriquer et monter des résistances, régler les watts du box mod et utiliser correctement des mods mécaniques.

L’ohmmètre peut s’utiliser avec la cigarette electronique ainsi qu’avec tous les appareils nécessitant de mesurer la résistance d’un circuit ou d’un composant.

L’ohmmètre, l’outil de vape indispensable pour les atomiseurs reconstructibles

Un atomiseur reconstructible est un clearomizer ouvrable et démontable. Il se compose d’un plateau de montage sur lequel vous pouvez monter le fil résistif d’une résistance et insérer ses mèches de coton organique.

Le Rebuildable Atomizer (RBA) est souvent utilisé par un vapoteur ou une vapoteuse expérimentés.

Ce type d’atomizer permet de vapoter de la grosse vapeur, de faire du cloud chasing et de tester le power vaping. Il se présente sous la forme de trois modèles :

  • le Rebuildable Dripping Atomizer (RDA ou dripper) ;
  • Le Rebuildable Tank Atomizer (RTA qui est équipé d’un réservoir pyrex) ;
  • Le Rebuildable Dripping Tank Atomizer (RDTA).

Fabriquer une résistance d’ecigarette demande un minimum d’expertise, comme connaître la loi d’Ohm. Vous devez créer des ato compatibles avec la puissance du modbox, sa batterie et son clearo. L’ohmmètre vous aide à mesurer la valeur des résistances et ainsi réussir votre montage rba.

L’ohmmètre évite tout danger lié au vapotage avec des résistances maison et des mods puissants. Il évite le risque d’accidents, comme le dégazage de l’accu, ou de dysfonctionnements.

Une résistance trop basse peut entraîner une surchauffe de la batterie et des accus 18650, voire une explosion. Une résistance trop élevée produit peu de vapeur et rend l’inhalation moins agréable.

Conclusion : qu’est-ce qu’un ohmmètre ?

L’ohmmètre est donc un accessoire de vape essentiel pour celles et ceux qui veulent vapoter avec un atomiseur reconstructible. C’est un outil qui mesure la résistance de la bobine de fil résistif avant de l’installer sur l’atomizer. Il permet de vérifier la compatibilité de la résistance avec le mod utilisé.

Zoom sur le fonctionnement d’un ohmmètre

Un ohmmètre fonctionne en utilisant le principe de la loi d’Ohm. Cette loi physique énonce la tension située aux bornes d’un circuit électrique comme proportionnelle au courant qui la traverse.

La loi d’Ohm permet de mesurer l’intensité d’un courant électrique, la tension et la résistance. Pour obtenir la valeur d’une résistance, il faut diviser la tension par l’intensité de l’accumulateur.

Les ohmmètres contrôlent la valeur des résistances, mais peuvent aussi renseigner la tension de sortie des mods électroniques. C’est le cas, par exemple, de l’ohmmètre digital et voltmètre de la marque de cigarette électronique Eleaf. Ce dernier calcul l’impédance et le voltage.

Pour faire fonctionner un ohmmètre et connaître la valeur ohmique de la résistance, placez la pièce sur l’appareil puis activez le bouton « on ». L’impédance s’affiche automatiquement sur l’écran. Vous pouvez visser l’atomiseur sur l’ohmmètre via un connecteur. Un adaptateur peut être nécessaire si vous avez une cigarette électronique ego, par exemple.

Présentation d’un ohmmètre

L’ohmmètre se présente sous la forme d’un boîtier qui contient un petit circuit électrique.

Il peut être alimenté par une batterie intégrée ou des piles. Certains ohmmètres contiennent un écran LCD qui affiche la valeur de la résistance ainsi que d’autres paramètres, comme la tension de la vapote.

Ces appareils mesurent uniquement l’impédance de la résistance reconstructible ainsi que la tension du mod. Ils ne fournissent pas d’autres informations sur les performances de l’atomiseur, sa puissance de sortie ou la qualité de la vape produite.

Utilisation de l’ohmmètre

Pour utiliser l’ohmmètre et mesurer la valeur ohmique, vous devez connecter les bornes de l’ohmmètre aux bornes de la résistance.

Quand vous l’actionnez, l’appareil envoie un courant électrique à travers la bobine de fil. Il calcule ainsi la tension au niveau des plots de connexion. À partir de cette donnée, l’ohmmètre mesure la résistance en utilisant la loi d’Ohm.

Pourquoi mesurer son coil avec un ohmmètre ?

Mesurer son coil avec un ohmmètre permet de vérifier avec précision la valeur de la résistance et donc sa compatibilité avec les capacités de l’ecigarette, notamment sa batterie interne.

Connaître la résistivité de la résistance vous permettra de refaire le montage et de le personnaliser pour améliorer votre expérience vaping. La résistance influence le rendu de la vapeur, des saveurs, la production de clouds… Par exemple, un ato subohm, c’est-à-dire avec une valeur inférieure à 1 ohm, produit un aérosol plus abondant et chaud.

La mesure de la résistance est donc essentielle avant de vaper avec un coil que vous avez créé. Il permet de mieux anticiper la vaporisation du e-liquide et la production de vapeur.

Voici, en bref, pourquoi mesurer son coil avec un ohmmètre :

  • pour connaître la valeur ohm de la résistance ;
  • pour gagner du temps sur le montage des résistances ;
  • pour améliorer la sécurité de votre vapotage ;
  • pour éviter de gâcher le montage du coil.

Pour que vos inhalations soient réussies et délicieuses, vous devez connaître vos besoins. La résistance permet plusieurs styles de vapotage, comme l’aspiration directe (DL) ou l’inhalation indirecte (MTL). La valeur résistive détermine votre manière d’inhaler la fumée du vaporisateur personnel.

Un ohmmètre est fortement recommandé pour vapoter avec un atomiseur reconstructible ou un mod méca. Simple d’utilisation, il sécurise les cigarettes électroniques.

Changer la valeur de la résistance

La valeur de la résistance peut se modifier. Avec un atomizer reconstructible, vous pouvez modifier le degré de résistivité de la pièce autant de fois que vous le souhaitez. La valeur ohmique de la résistance dépend des facteurs suivant :

  • le nombre de spires (tours) effectué lors du montage ;
  • le diamètre du fil résistif.

Pour changer la valeur de la résistance, il faut modifier les caractéristiques du coil. Vous pouvez effectuer plus de spires ou bien changer de bobine de fil résistif pour privilégier un matériau plus fin.

Voici ce qu’il faut retenir pour manipuler la valeur d’une résistance :

  1. plus il y a de spires et plus la la valeur en ohm augmente ;
  2. les spires doivent avoir le même diamètre ;
  3. le choix du matériau influence la construction du coil (certains fils résistifs sont plus malléables que d’autres, comme le nickel ou le kanthal) ;
  4. une basse résistance (sub ohm) produit de la vapeur très chaude, idéale avec un tirage aérien ;
  5. une résistance haute (plus d’un ohm) produit une vapeur discrète, idéale en tirage serré.

Pour tout savoir sur la fabrication d’une résistance pour e-cigarette, lisez l’article de blog : « Comment faire sa résistance pour cigarette électronique ? ». Vous trouverez toutes les astuces pour réussir son coil et obtenir une résistance adaptée à vos besoins.

N’oubliez pas de mesurer la valeur de la nouvelle résistance avant de l’utiliser. Si la mesure ohmique ne vous convient pas, vous pouvez construire de nouvelles résistances ou modifier le coil existant. Dans tous les cas, vous aurez besoin d’outils RBA spécifiques.

Découvrez tous les kits complets pour le reconstructible. Ils contiennent des pinces et du matériel de haute qualité pour faciliter le montage des coils.

L’ohmmètre est plus fiable que la box

La box de votre cigarette électronique peut indiquer la valeur de la résistance insérée. Certains modèles identifient la nouvelle résistance et affichent son impédance sur l’écran oled. Mais avec le chipset qui varie d’une vapoteuse à une autre, le résultat n’est pas toujours précis.

Un ohmmètre a l’avantage d’être précis, rapide et fiable. Vous n’avez pas besoin de remonter votre vaporette pour connaître la valeur en ohm. Vous pouvez directement la tester en utilisant l’ohmmètre.

Bien choisir son ohmmètre pour cigarette électronique

Le premier critère pour bien choisir un ohmmètre est de l’acheter dans une boutique spécialisée dans la vente de cigarettes électroniques. Vous trouvez différentes marques et variétés, avec des fonctionnalités variables à tous les prix.

Chez Neovapo, vous trouvez l’ohmmètre digital d’Eleaf qui fait aussi office de voltmètre. Il est un guide et un atout précieux pour chaque diyer adepte du reconstructible afin de connaître la taille en ohm des coils fabriqués.

Voici plusieurs facteurs à prendre en compte pour acheter un ohmmètre de bonne qualité, fiable et précis.

1. Sa précision

L’ohmmètre doit être assez précis pour vous donner la valeur en ohm la plus exacte possible. Pour cela, vous pouvez acheter un appareil fabriqué par une marque de cigarette électronique fiable, comme Eleaf. Les fabricants d’e-cig savent ce dont les vapoteurs ont besoin.

2. Sa plage de mesure

Avant de commander un ohmmètre, vérifiez qu’il prenne en charge toutes les plages de mesure des résistances. Celles-ci s’étendent de 0,01 ohm à 9,99 ohms.

3. Sa compatibilité avec vos appareils

Un ohmmètre contient des pins de connexion qui permettent de connecter vos appareils. Mais les pas de vis doivent correspondre. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez toujours utiliser un adaptateur. Les connectiques fréquentes sont le 510 et l’ego.

4. Son affichage

Choisissez des ohmmètres équipés d’un écran LCD ou oled, clair et facile à lire. Avec un écran d’affichage, vous n’avez qu’un coup d’oeil à jeter pour connaître la valeur de la résistance.

Regardez toutes les fonctionnalités de l’ohmmètre avant de l’acheter. Certains, comme celui d’Eleaf, peuvent lire la tension du mod box. D’autres proposent parfois une fonction « dry burn » pratique pour l’entretien des coils.

5. Sa facilité d’utilisation

Un bon ohmmètre pour cigarette électronique doit être facile à utiliser. Les boutons doivent être clairs, l’ergonomie intuitive et le design simple. La plupart des ohmmètres sont faciles d’utilisation et sont livrés avec un mode d’emploi.

6. Sa portabilité

L’ohmmètre propose une taille compacte, facile à transporter. Vous pouvez ainsi l’emporter partout avec vous, en vacances et en déplacement. Cela vous permet de continuer à vapoter même quand vous n’êtes pas chez vous. C’est pratique si vous avez besoin de refaire un montage ou de resserrer les spires.

Choisissez toujours des appareils pour cigarette électronique de bonne qualité, fabriqués par des marques réputées. Chez Neovapo, nous sélectionnons des accessoires fiables, testés et durables, qui vous accompagnent pendant toute la durée de fabrication des résistances.

En bref, ce qu’il faut retenir de l’ohmmètre pour la cigarette électronique

Retenons que l’ohmmètre est un accessoire pratique, voire indispensable, de la cigarette électronique. Il est l’ami des vapoteurs qui vapotent avec des atomiseurs reconstructibles et des mods mécaniques.

L’ohmmètre calcule la valeur de la résistance. Connaître les ohms du coil sécurise la vape et permet de bien régler la puissance de la batterie. Vous informer sur la loi d’Ohm et le fonctionnement de l’e-clope est recommandé pour éviter les mauvaises expériences.

Plus vous acquérez de l’expérience avec l’ecigarette, plus vous optez pour le reconstructible et le DIY et plus l’utilisation d’un ohmmètre devient incontournable. Vous pouvez en acheter un dans notre boutique en ligne.

En bref, l’ohmmètre facilite grandement le montage de vos résistances pour cigarette électronique reconstructible.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Quel est le pire entre la cigarette normale et la vape ? de Neovapo

Cigarette électronique contre le stress, est-ce efficace

La cigarette electronique cause-t-elle des ulcères à l'estomac

Comment savoir si on vapote trop ? de Neovapo

Cigarette electronique : dans quels pays est-elle interdite

Publié le 23/02/2023 et modifié le 20/04/2024 dans Vos questions sur la cigarette electronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème