Peut-on vapoter en Australie ?

Peut-on vapoter en Australie ?

Vapoter la cigarette électronique en Australie : les règles

Vous avez le droit de vapoter la cigarette électronique en Australie. Cependant, les règles concernant la vape se sont durcies en mai 2023. Le gouvernement australien veut renforcer la réglementation sur les produits du vapotage, surtout chez les jeunes vapoteurs.

Rappelons que les cigarettes électroniques sont un outil d’aide à l’arrêt de la cigarette normale. Elles s’adressent avant tout aux fumeurs et fumeuses qui souhaitent cesser de fumer. La vapote peut compléter l’action des substituts nicotiniques qui s’avèrent parfois inefficaces, surtout en ce qui concerne la dépendance psychologique au tabac.

L’Australie fait tout de même partie des pays du monde qui autorisent l’importation du kit AIO de cigarette electronique (sous conditions !) et, a fortiori, son utilisation. Il convient tout de même de connaître les règles et les lois en vigueur dans le pays pour ne pas vous retrouver dans une mauvaise situation.

Voici les nouvelles mesures actives depuis mai 2023 et annoncées par le ministre de la Santé australien, Mark Butler. Le but de cette réglementation stricte est de lutter contre le tabagisme et toutes les influences autour de la consommation de tabac. À noter que ces annonces ne sont pas toutes en place actuellement, mais devraient être appliquées au fil des mois. Aucune date n’a été communiquée.

Produits contenant de la nicotine : une prescription médicale est obligatoire

L’Australie mène une véritable lutte anti-tabac, mais surtout un combat contre la nicotine et l’addiction qu’elle provoque. Ainsi, l’importation des eliquides contenant de la nicotine est interdite. La douane pourrait confisquer vos liquides pour cigarette électronique nicotinés à l’aéroport.

Un moyen de ne pas vous faire enlever vos fioles de jus est de présenter une ordonnance médicale. Avant votre voyage, demandez à votre médecin traitant de vous faire un papier attestant que vous avez médicalement besoin de votre e-liquide à la nicotine.

En un sens, c’est vrai : vous en avez besoin. L’efficacité du vapotage dans l’arrêt du tabac repose sur la consommation de nicotine. Comme le patch ou les gommes à mâcher, l’inhalation de la vapeur contenant un certain dosage de nicotine prévient l’envie de fumer, le manque de tabac et évite la rechute dans le tabagisme actif.

Tout l’intérêt de la vap’ est ensuite de vous aider à lutter contre votre dépendance à la nicotine. Pour cela, le vapoteur ou la vapoteuse réduit progressivement sa dose de nicotine jusqu’à réussir à vapoter du liquide pour cigarette électronique sans nicotine.

À noter qu’après les annonces en mai 2023, les cigarettes électroniques avec ou sans nicotine seront interdites sur le territoire australien sans ordonnance médicale. Cela concerne aussi les arômes des eliquides.

Le vapotage dans les lieux publics est interdit

Cette règle est la même en France, ce qui ne vous dépaysera pas trop. Il est interdit de fumer la cigarette classique et de vapoter l’e-cigarette dans les lieux publics comme les bars, les restaurants ou les transports en commun.

Si vous souhaitez prendre une bouffée de vapeur, rendez-vous à l’extérieur ! Des coins fumeurs sont également présents pour vous permettre de vaper sans déranger les autres. Les lieux de travail en intérieur interdisent également la vaporette et la cigarette ordinaire.

Nous avons encore tendance à assimiler le vapotage au tabagisme. Or ce sont deux éléments distincts. La fumée de cigarette est létale. La combustion du tabac génère des produits chimiques et cancérigènes comme le monoxyde de carbone et le goudron. Ces substances toxiques entraînent des maladies respiratoires, cardiovasculaires ainsi que des cancers.

À l’inverse, la vapeur d’ecig est 95 % moins nocive. Elle est générée sans aucune combustion et ne contient aucun produit du tabac. L’électricité de la batterie interne et la résistance provoquent la vaporisation du eliquide et son aspiration sous forme d’un aérosol.

Le juice de vape contient du propylène glycol, de la glycérine végétale, des arômes et de la nicotine, des ingrédients beaucoup moins nombreux et dangereux que les produits du tabac.

Si vous vapotez dans les endroits publics, vous pouvez recevoir une amende de 463 euros.

La cigarette électronique puff bientôt interdite

La puff est dans le viseur de nombreux gouvernements. En France, un projet de loi vise à interdire les cigarettes électroniques jetables. L’Australie est dans le même état d’esprit et a annoncé l’interdiction des puffs sur son territoire.

L’ecigarette jetable contient un nombre de bouffées limité. Vous ne pouvez pas changer le fil résistif ou la tête d’atomiseur ni remplir le réservoir pyrex lorsqu’il est vide. Quand la puff est HS, il faut la jeter et en racheter une autre.

La puff est un bon moyen pour commencer la vape quand on est débutant. Elle vous donne une idée de la vape et vous permet de voir si elle peut être une méthode pour arrêter de fumer efficace. Néanmoins, à long terme, la vapoteuse jetable peut s’avérer coûteuse, surtout si vous avez une grosse consommation de cigarettes classiques.

Le kit complet est une solution pérenne, économique et écologique. Il se compose d’une batterie sous forme de mod box, stick ou pod, d’un clearomiseur, de résistances et d’accessoires de vape. Si vous êtes novice, vous pouvez démarrer le vaping avec un starter-pack comme le Pack Small ou le Pack Plus.

Une ordonnance médicale est obligatoire pour vaper

L’Australie considère le vaporisateur personnel comme une aide au sevrage tabagique. Une aide médicale, en somme. C’est pourquoi le gouvernement souhaite faciliter la prescription médicale d’ecigarette pour les fumeurs et fumeuses uniquement.

Le but, en conditionnant l’achat des clopes électroniques, est d’empêcher les jeunes et les non-fumeurs d’acheter un appareil dont ils n’ont pas besoin. Ainsi, l’importation des ecigarettes sans ordonnance sera interdite.

Pour pouvoir vapoter en Australie, vous aurez besoin de l’approbation de votre médecin et d’une ordonnance médicale pour le prouver. Les Australiens sont soumis à ce même régime. La vaporette s’inscrit ainsi dans un processus médical d’arrêt du tabac définitif.

Le taux de nicotine devrait également baisser dans la composition du e-liquide. Le ministre de la Santé australien déclare que la vapote a été vendue aux gouvernements comme un produit thérapeutique pour aider les fumeurs à abandonner la cigarette. Elle ne doit, par conséquent, pas devenir récréative.

Les jeunes vapoteurs dans le viseur du ministère de la Santé australien

En somme, ces mesures visent à restreindre l’accès à la vape et concernent avant tout les jeunes. Le but est de réserver l’usage de la cigarette électronique aux fumeurs qui veulent stopper la cigarette combustible et se sevrer de leur addiction à la nicotine.

La vaporette permet un sevrage en deux temps :

  1. le sevrage tabagique qui permet de réduire sa consommation de tabac puis de cesser complètement de fumer des cigarettes normales ;
  2. le sevrage nicotinique qui permet de lutter contre sa dépendance à la nicotine en diminuant la quantité de nicotine de son eliquide.

Pour maximiser vos chances de réussir à arrêter la cigarette, vous pouvez faire appel à un tabacologue.

L’ecig aide à arrêter le tabac, certes, mais elle aide aussi à se sevrer de sa dépendance physique ET psychologique au tabac. Elle lutte contre le tabagisme et les dangers de la cigarette de manière globale.

Face à ces interdictions, l’Australie cherche à bien faire. Sauf qu’augmenter le prix du paquet de tabac et restreindre l’accès à la vapote a permis au marché noir d’exploser. Le problème, avec ce type de marché clandestin, est qu’il peut proposer des produits de mauvaise qualité, dangereux pour les e-fumeurs.

Conseils pour voyager en Australie avec sa cigarette électronique

Le premier conseil à retenir quand vous comptez voyager en Australie avec votre clope électronique est de bien lire la réglementation en place. Consultez des sources fiables, notamment le site de l’ambassade française qui peut répondre à vos questions.

Notre deuxième conseil serait de vous procurer une ordonnance médicale. Ainsi, vous pourrez transporter votre kit de cigarette électronique et vos fioles d’eliquide dans l’avion sans que la douane les confisque. L’ordonnance doit être traduite en anglais et mentionner la teneur en nicotine de vos liquides ainsi que les saveurs autorisées.

Nous vous recommandons également d’emporter un matériel vaping robuste et simple d’utilisation. Prenez aussi tout ce dont vous avez besoin le temps de votre séjour sur les terres australiennes. Vous ne pourrez pas forcément vous procurer les eliquides ou les têtes d’atomizer dont vous avez besoin sur place.

Enfin, un dernier conseil serait de vérifier les conditions de transport de la compagnie aérienne que vous empruntez. Vous serez limité en termes de quantité et de produits selon que vous voyagez avec un bagage cabine ou une valise en soute.

Conseils pendant votre séjour

Pendant votre séjour, nous vous conseillons de rester discret avec la cigarette électronique. Gardez votre prescription médicale avec vous. L’aspiration indirecte, ou vape MTL, sera également plus appropriée pour vapoter dans les rues australiennes, surtout en ville.

Utilisez l’airflow du clearomizer pour modifier le flux d’air et rendre votre vape discrète quand c’est nécessaire. De même, vapez uniquement dans les zones autorisées.

Nous vous déconseillons d’acheter vos produits de vape sur le marché noir. Privilégiez toujours l’achat d’eliquides dans une boutique spécialisée dans la vente de cigarettes électroniques. Vous serez ainsi sûr d’inhaler une vapeur de bonne qualité.

Les alternatives au tabac en voyage

Avec une ordonnance médicale, vous pourrez emporter et vapoter en Australie sans rencontrer de problèmes. Mais si vous oubliez ou si vous n’avez pas pu vous procurer cette prescription, sachez que vous prenez le risque de ne pas pouvoir vaper en Australie.

Une solution serait d’emporter avec vous un substitut nicotinique vendu en pharmacie comme les patchs à la nicotine, les chewing-gums et les pastilles. Ces derniers peuvent calmer un craving intense et réduire le risque de rechuter dans le tabagisme.

Passez un bon voyage avec votre vapote (ou sans) en prévoyant vos besoins !

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Quelle est la meilleure cigarette electronique du marché ? de Neovapo

10 packs de cigarette electronique à acheter en 2024 de Neovapo

Comment choisir une bonne cigarette électronique ?

Quels accus 18650 choisir pour sa cigarette électronique ?

Quelle cigarette électronique choisir 2021 ?

Publié le 18/03/2024 et modifié le 22/06/2024 dans Comment choisir cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème