10 symptômes d’un surdosage de nicotine

10 symptômes d’un surdosage de nicotine

Le surdosage de nicotine arrive quand vous consommez plus de nicotine que vous en avez l’habitude. Rappelez-vous de votre première cigarette normale : vous avez pu ressentir une bouffée de chaleur, des maux de tête ou de la nausée. Ce sont les signes d’une surdose de nicotine.

Voici les 10 principaux symptômes qui indiquent un surdosage de nicotine :

  1. maux de tête ;
  2. vertiges et étourdissement ;
  3. maux de ventre ;
  4. nausées, vomissements, diarrhée ;
  5. bouffées de chaleur, sueur froide ou transpiration ;
  6. sensation de malaise ;
  7. tremblements ;
  8. augmentation de la pression artérielle (le coeur bat plus vite) ;
  9. fatigue ;
  10. sensation d’angoisse.

Dépasser ses besoins en nicotine peut conduire à ces symptômes. En cas d’intoxication, les signes s’aggravent avec des palpitations ou des difficultés respiratoires.

Trop vapoter avec sa cigarette electronique peut conduire à un surdosage de nicotine. Les signes du surdosage s’estompent dès que le pic de nicotine baisse.

Ces symptômes du surdosage sont donc passagers. Ils cessent rapidement, au bout de quelques minutes à quelques heures selon la dose de nicotine inhalée.

La nicotine de la cigarette électronique n’est pas mortelle

Rassurez-vous, inhaler une grosse quantité de nicotine n’est pas dangereux outre mesure, surtout si vous utilisez la cigarette électronique. La dose mortelle chez une personne adulte se situe entre 0,5 gramme et 1 gramme, c’est-à-dire 7 à 14 mg/kg d’après le Comité National contre le Tabagisme.

Autrement dit, on est bien loin du dosage de nicotine que vous avez dans une bouffée de cigarette électronique. La réglementation sur le vapotage limite le taux de nicotine d’un flacon de 10 ml à 20 mg/ml (millilitres et non au kilo), en sachant que le réservoir pyrex du clearomiseur en contient moins.

La nicotine est la substance qui provoque une addiction chez le fumeur ou la fumeuse. C’est aussi une raison qui peut vous pousser à commencer la vape. Le kit AIO de cigarette électronique remplace la cigarette ordinaire et vous aide à arrêter de fumer.

Continuer l’absorption de la nicotine réduit les symptômes du manque de tabac, comme l’envie de fumer et l’irritabilité. C’est une aide au sevrage tabagique qui imite le principe des substituts nicotiniques vendus en pharmacie, comme le patch à la nicotine et les chewing-gums.

Bon à savoir : contrairement aux idées reçues, la nicotine de la vapoteuse n’est pas cancérigène. Elle fait partie des substances les moins toxiques de la cigarette classique. Les produits chimiques générés par la combustion du tabac, comme le monoxyde et le goudron, sont les plus dangereux pour la santé.

Le rôle de la nicotine dans le sevrage tabagique

La nicotine est très importante dans la vape. Elle permet de lutter contre le tabagisme et d’abandonner la cigarette sans subir les effets du manque de nicotine. En continuant d’aspirer une vapeur contenant de la nicotine, vous réduisez le risque de rechute dans le tabagisme.

C’est la présence de la nicotine qui permet au substitut nicotinique d’être efficace dans l’arrêt du tabac. Comme elle continue d’alimenter votre dépendance physique, vous ne ressentez pas spécialement de craving. Le passage de la cigarette traditionnelle à l’ecigarette est plus facile.

La vap’ permet ensuite de faire un sevrage nicotinique. Le but est de baisser la dose de nicotine jusqu’à réussir à vapoter des liquides pour cigarette électronique sans nicotine et sans ressentir le manque. Ce sevrage est progressif et peut s’accompagner d’un suivi par un tabacologue.

Vous pouvez choisir le taux nicotinique de vos eliquides français. Vous pouvez même personnaliser ce taux grâce à l’e-liquide DIY. Il vous permet d’ajouter la quantité de nicotine que vous souhaitez en fonction de vos besoins et de vos objectifs.

Les solutions en cas de surdosage de nicotine

Lorsque vous ressentez les premiers signes d’un surdosage de nicotine, la première chose à faire est d’arrêter de fumer la cigarette électronique et/ou la cigarette combustible. Il faut que votre taux de nicotine sanguin redescende, ce qui estompera les effets indésirables du surdosage.

Plus les symptômes sont forts et plus vous devez réagir rapidement. Les signes classiques sont les nausées, les maux de tête, les vomissements, la transpiration excessive... Mais en cas de réaction importante, vous pouvez ressentir des palpitations cardiaques et des difficultés respiratoires.

Un surdosage de nicotine peut être dangereux si vous avez une maladie chronique par exemple ou une pathologie qui pourrait s’aggraver en cas d’intoxication. Si vous ne vous sentez pas bien, la meilleure solution est d’appeler les secours pour savoir quoi faire.

Arrêter de fumer

La première solution pour traiter un surdosage de nicotine est d’arrêter d’inhaler la nicotine. Laissez tomber votre kit complet et laissez votre modbox et votre clearomiseur tranquille. Prenez une pause le temps que votre sensation de malaise s’estompe.

Cet arrêt concerne aussi bien la cigarette électronique que les substituts nicotiniques comme les patchs, les sprays et les gommes à mâcher. Bien sûr, cela concerne aussi le paquet de tabac. Évitez d’absorber tout ce qui contient de la nicotine.

Appeler les urgences en cas de symptômes graves

Si vous avez des difficultés à respirer ou des convulsions, appelez les urgences pour être rapidement pris en charge. Vous pouvez aussi directement vous rendre à l’hôpital le plus proche.

Évitez absolument de vous faire vomir pour ne pas vous déshydrater ni irriter votre œsophage et votre estomac. En cas d’inhalation de la nicotine, celle-ci pénètre rapidement dans le sang. Vous n’arriverez pas à l’évacuer en vomissant.

S’hydrater

Le but est de faire baisser au maximum le taux nicotinique de votre corps. Vous pouvez tenter de la « diluer » en buvant beaucoup d’eau. De plus, en cas de vomissements ou de diarrhées, vous vous exposez à un risque plus important de déshydratation. Boire de l’eau est donc essentiel.

Se reposer

Prenez une pause, laissez les effets secondaires passer. Allongez-vous dans un coin tranquille le temps que les signes s’estompent. Ne forcez pas, au risque de vous sentir encore plus mal qu’auparavant. Il faut laisser votre corps récupérer de cette légère intoxication.

Que faire si un enfant boit le liquide pour cigarette électronique ?

Si un enfant boit du e-liquide contenant de la nicotine, il peut faire une intoxication. Les solutions précédentes s’appliquent : de l’hydratation et du repos. Néanmoins, chez les enfants, nous vous conseillons d’appeler un médecin ou les urgences.

Vous pouvez aussi appeler le centre antipoison le plus proche de chez vous pour connaître la marche à suivre.

Pour éviter ce risque, les flacons d’eliquide sont généralement dotés d’une sécurité enfant. Nous vous recommandons tout de même de les ranger dans un endroit difficile d’accès pour éviter que des mains curieuses s’en emparent.

Prévenir les risques d’une surdose nicotinique avec l’ecigarette

Mieux vaut prévenir que guérir. Pour éviter de faire un surdosage de nicotine, prenez les bonnes habitudes. Voici ce que vous pouvez faire pour prévenir les surdoses de nicotine :

  • espacer les pauses vapeur et augmenter la dose de nicotine si vous êtes en état de manque important ;
  • évitez de vapoter ET de fumer en même temps, concentrez-vous uniquement sur le vapotage ;
  • en cas d’eliquide DIY trop nicotiné, diluez-le avec une base PG/VG (propylène glycol et glycérine végétale) :
  • faites-vous accompagner dans votre arrêt du tabac par un tabacologue ou un professionnel de santé ;
  • soyez à l’écoute de votre corps pour vous reposer dès les premiers signes de surdosage ;
  • évitez l’utilisation de plusieurs substituts nicotiniques en simultané, ou bien faites bien attention au dosage de nicotine de chaque substitut ;
  • calculez votre besoin de nicotine réel pour éviter les surdosages.

Calculer son besoin de nicotine réel

En tant que fumeur, vous commencez dans le monde de la vape avec un certain degré d’addiction au tabac. Ce niveau de dépendance peut se traduire en besoin de nicotine. Par exemple, lorsque vous achetez une fiole de liquide pour ecigarette, vous devez choisir une dose de nicotine précise.

Cette dose reflète vos besoins. Et vos besoins dépendent en grande partie de votre consommation de tabac. Plus le nombre de cigarettes fumées est élevé et plus vous êtes dépendant à la nicotine. Donc, vous avez besoin d’aspirer une grande quantité de nicotine pour ne pas ressentir l’envie de fumer.

Vos besoins de nicotine estimés selon votre consommation de cigarettes classiques :

  • vous fumez moins de 10 cigarettes par jour = votre besoin de nicotine est d’environ 4 mg/ml (pour 1 flacon de 10 ml dont la durée de vie dépendra de votre fréquence de vap’) ;
  • vous fumez 15 cigarettes par jour = 8 mg/ml ;
  • 20 cigarettes par jour = 11 mg/ml ;
  • plus d’un paquet de cigarettes par jour = 18 mg/ml.

Le plus haut taux de nicotine autorisé par la loi est de 20 mg/ml pour une contenance de 10 ml.

Bien respecter les dosages de nicotine en cas d’eliquide DIY

Si vous aimez faire vos propres liquides pour cigarette électronique, prenez garde au dosage de nicotine. Vous pouvez le personnaliser pour atteindre 12 mg/ml par exemple ou 17 mg/ml. Le juice de vape maison est très pratique lors du sevrage nicotinique.

Mais attention. Puisque vous êtes maître de la préparation, vous devez respecter les doses à la lettre pour ne pas créer d’eliquide déséquilibré. Chez Neovapo, nous vous proposons une formule toute prête où il ne vous reste plus qu’à mélanger les différents ingrédients.

Vous avez une base pgvg accessible, des boosters de nicotine (1 booster = 1 dose de nicotine) et des arômes prêts à l’emploi. Mélangez le tout dans un flacon vide et vous obtenez votre jus à vapoter.

Respectez toujours les instructions du manuel d’utilisation pour éviter le surdosage de nicotine.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Cigarette electronique et diabète, ce qu’il faut savoir de Neovapo

Comment faire des ronds avec une cigarette électronique ?

Est-ce que vapoter l’ecigarette donne des boutons ? de Neovapo

Ecigarette : combien de temps la nicotine reste dans le sang de Neovapo

Est-ce que la cigarette electronique change la voix ? de Neovapo

Publié le 12/09/2023 et modifié le 13/07/2024 dans Vos questions sur la cigarette electronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème