Je vapote toute la journée, est-ce normal ?

Je vapote toute la journée, est-ce normal ?

Je vapote toute la journée : un problème de nicotine

Vapoter toute la journée n’est pas normal si vous ressentez le manque de tabac et l’envie de fumer de manière continue. Si vous avez les lèvres suspendues au drip tip à chaque heure de la journée, c’est qu’il y a un problème. La teneur en nicotine de votre e-liquide peut en être la raison.

Vaper tout au long de la journée est normal. La cigarette electronique remplace le tabac et vous permet d'échanger les pauses de cigarettes classiques contre des pauses vape. Vous continuez donc non pas de fumer, mais de vapoter tout au long de la journée.

En revanche, si vous trouvez que vapotez trop, regardez d’abord du côté du taux de nicotine. La nicotine est un ingrédient clé du liquide pour cigarette électronique. Indispensable pour les vapoteurs débutants qui souhaitent arrêter de fumer, elle réduit le manque et apaise les symptômes de la dépendance physique et psychologique.

Tout l’intérêt de la vap’ réside dans la consommation de nicotine. Elle favorise l’arrêt du tabac en privilégiant le vaping, moins dangereux pour la santé. La vapeur est moins nocive que la fumée de cigarette normale. Celle-ci vous fait inhaler des produits chimiques néfastes comme le monoxyde de carbone et le goudron qui sont aussi cancérigènes.

Manque de nicotine et excès de vape

Un manque de nicotine peut provoquer un excès de vape. Dans ce cas, vous avez l’impression de vapoter toute la journée et d’avoir constamment besoin de votre vaporisateur personnel. Chaque inhalation de vapeur ne suffit pas à combler votre besoin de nicotine.

Résultat, vous déclenchez des signes de manque de nicotine :

  • envie de fumer (et donc vapotage excessif) ;
  • irritabilité, stress ;
  • maux de tête.

Avoir l’impression de trop vapoter peut donc résulter d’un besoin de nicotine. Pour arrêter de vaper toute la journée, vous devez recevoir le taux nicotinique de votre flacon d’eliquide.

Bien choisir sa dose de nicotine

Les liquides pour cigarette électronique se composent de propylène glycol, glycérine végétale, arômes et nicotine. Celle-ci est disponible en plusieurs dosages qui vont de 20 mg/ml à 0 mg/ml. La concentration de nicotine d’une fiole d’e-liquide dépend de votre consommation de tabac.

Plus le nombre de cigarettes que vous fumez est élevé, plus vous devez choisir une quantité de nicotine élevée. Par exemple, un gros fumeur qui consomme un paquet de tabac par jour devra acheter un juice de vape avec 18 mg/ml pour ne pas ressentir de manque.

Si vous préférez l’eliquide diy, vous pouvez rajouter un booster de nicotine dans votre préparation. Attention tout de même à bien respecter les dosages pour ne pas créer une surdose de nicotine.

Je vapote plus que je fumais : les causes possibles

Si vous avez l’impression de vapoter davantage avec l’ecigarette que vous fumiez avec la cigarette ordinaire, c’est normal. Le vapotage, même s’il ressemble au tabagisme, fonctionne différemment. Ainsi, chaque aspiration de vapeur est plus longue et lente, ce qui peut donner l’impression d’inhaler une plus grosse quantité de vapeur dans la journée.

Ensuite, il y a la nouveauté de la vaporette. Vous êtes vapoteur ou vapoteuse novice et vous venez de découvrir la vapote. L’attrait de cette nouveauté vous pousse à vaper davantage et à rester suspendu à votre atomizer plus souvent qu’avec la cigarette traditionnelle.

Enfin, l’utilisation de la cigarette électronique est plus facile au quotidien que le tabagisme. Par exemple, vous pouvez plus facilement vapoter à l’intérieur que fumer. Certains endroits se montrent plus tolérants avec le vapotage, ce qui pousse les e-fumeurs à plus vapoter que fumer.

Donc, si vous vous dites que vous vapotez plus que vous fumiez la cigarette combustible, voici 4 causes possibles :

  1. vous êtes en manque de nicotine ;
  2. vous découvrez la clope électronique ;
  3. c’est une impression, car le vapotage fonctionne différemment du tabagisme ;
  4. le vapotage est moins contraignant (lieux publics, lieux de travail, vapotage passif…).

La peur du manque de nicotine peut aussi vous pousser à vapoter toute la journée, de manière régulière. En soi, trop vapoter n’est pas un problème à partir du moment où vos besoins de nicotine sont comblés. Vous ne devez pas non plus faire une surdose de nicotine et vous intoxiquer. Tout est une question d’équilibre et de dosage, ce qui est propre à chaque vapoteur.

Les signes que je vapote trop

Pour éviter l’intoxication à la nicotine, voici les signes qui vous aideront à savoir si vous vapotez trop :

  • maux de tête, vertiges ;
  • maux de ventre, nausées ;
  • perte de goût (agueusie) ;
  • bouche sèche ;
  • fatigue, stress ;
  • votre bouteille d’eliquide diminue rapidement ;
  • vous changez de résistance trop souvent.

Un excès de vape peut provoquer une intoxication à la nicotine. Vous ressentez alors des troubles intestinaux avec des sueurs froides et des vertiges. Ce surdosage peut également arriver quand vous pratiquez le « vapo-fumage » : vous continuez à fumer du tabac tout en vapotant.

Une perte partielle du goût peut également arriver en cas d’excès de vapotage. Votre palais sature, inondé par les saveurs. Vous les ressentez moins, voire plus du tout. C’est ce qu’on appelle l’agueusie du vapoteur.

Pour la surdose comme l’agueusie, la solution consiste à arrêter de vaper. Laissez le temps à votre corps de se remettre de ses excès. Puis, pour éviter de recommencer, vérifiez bien les réglages de votre e-cigarette, notamment la dose de nicotine.

La consommation « normale » des vapoteurs

Si vous voulez vous situer sur l’échelle de la normalité, voici une moyenne de la consommation des vapoteurs concernant l’eliquide :

  • un petit fumeur ou fumeuse (moins de 10 clopes par jour) consomme environ 1 ml d’eliquide par jour ;
  • un fumeur modéré (environ 10 à 15 cigarettes par jour) consomme environ 2 ml d’eliquide par jour ;
  • un gros fumeur (plus d’un paquet de cigarettes par jour) consomme environ 4 à 5 ml d’eliquide par jour.

En fonction de votre consommation de cigarettes, vous pouvez vous situer dans la moyenne et voir si vous vapotez trop. Notez que cette consommation de vapeur dépend aussi de la manière dont votre ecigarette est réglée.

Inhalation directe et inhalation indirecte

L’inhalation directe (vape DL) consomme plus de vapeur que l’inhalation indirecte (vape MTL). Elle permet également de produire plus de clouds et d’aspirer une grosse quantité de vapeur. Si vous voulez faire des économies d’eliquide, préférez un tirage serré en mtl.

Vous pouvez changer la manière de tirer sur l’ecig en utilisant l’airflow. Cette arrivée d’air, située sur le clearomiseur, modifie le flux d’air inhalé. L’aspiration indirecte est recommandée aux nouveaux vapoteurs qui utilisent la vap’ pour arrêter de fumer.

La vape MTL génère une vapeur facile à aspirer, similaire à la fumée de tabac. La vape DL produit une vapeur abondante, avec un hit en gorge fort. Elle n’est pas forcément recommandée pour cesser de fumer ou pendant le sevrage tabagique, car il faut baisser la quantité de nicotine pour réussir à vapoter sans tousser.

La consommation de vapeur est propre à chacun

Chaque vapoteur est différent et possède ses propres besoins. Pour que votre expérience vaping se déroule au mieux, vous devez bien choisir votre kit AIO de cigarette électronique ainsi que le dosage de nicotine.

Nos conseillers Neovapo peuvent vous aider à bien choisir votre premier kit complet. Un starter-pack sera parfait pour commencer la vape et lutter contre le tabagisme.

Vous avez peut-être l’impression qu’il est anormal de vapoter toute la journée. Mais tout dépend de vos besoins. Restez à l’écoute de votre corps pour savoir si vous manquez de nicotine ou si, au contraire, vous êtes en surconsommation.

Vapoter toute la journée, attention au chain vaping

Le chain vaping consiste à enchaîner les taffes de cigarette électronique sans laisser le temps à la résistance de s’imbiber d’eliquide. Résultat, vous ressentez un goût de brûlé. C’est le dry hit.

Le clearomizer se compose d’une résistance qui se compose d’un coil et d’une mèche de coton. La mèche trempe dans le réservoir pyrex et alimente le fil résistif. Lorsque vous actionnez la batterie interne, celle-ci envoie des électrons vers la résistance qui en retour chauffe.

C’est cette augmentation de la température qui permet la vaporisation du e-liquide. Il n’y a donc aucune combustion dans la vape, contrairement à la cigarette classique.

Il faut laisser une pause de quelques secondes entre chaque inhalation de vapeur. La résistance doit toujours être humide et imprégnée de liquid. Autrement, la bobine métallique chauffe dans le vide et crée un goût de cramé très désagréable.

Le chain vaping peut aussi traduire une surconsommation d’eliquide qui vous donne l’impression d’être accro à la cigarette électronique. Cela crée un comportement compulsif, d’addiction, qui vous pousse à vapoter toute la journée de manière intensive.

Est-ce dangereux de trop vapoter ?

Trop vapoter peut présenter des risques comme :

  • une surconsommation de nicotine ;
  • des maux de têtes et nausées ;
  • des troubles buccaux (sécheresse, aphtes, agueusie…) ;
  • des troubles intestinaux.

Tout est une question de dosage. Le plus important est de bien choisir l’eliquide contenant de la nicotine pour éviter toute intoxication. Ensuite, prenez le temps d’apprendre à vapoter correctement. Réglez bien le wattage du mod box par rapport à la valeur ohm de la résistance, gardez votre tête d’atomiseur imbibée d’eliquide et prenez de longs puffs de vapeur.

Rappelons que la vape est beaucoup moins dangereuse que le tabagisme. Abandonner la cigarette pour passer à un kit de cigarette électronique préserve votre santé des dangers du tabac.

Si vous rencontrez des difficultés pour vapoter ou utiliser votre cigarette électronique, nous vous invitons à contacter nos équipes. Nos experts du vapotage sont présents pour vous aider à bien vivre votre expérience vapeur et réussir à stopper la cigarette classique !

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Faut-il avaler la fumée d’une cigarette electronique ?

Cigarette electronique : qu’est-ce que la langue de vape ? de Neovapo

Ma cigarette electronique est tombée par terre, que faire ? de Neovapo

Puis-je vapoter des huiles essentielles avec l’ecigarette ? de Neovapo

Est-ce que la cigarette electronique abîme les dents ? de Neovapo

Publié le 06/01/2024 et modifié le 18/05/2024 dans Vos questions sur la cigarette electronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème