Arrêt du vapotage : quels sont les symptômes du sevrage ?

Arrêt du vapotage : quels sont les symptômes du sevrage ?

Avant d’arrêter la cigarette électronique

Arrêter la cigarette electronique est la dernière étape du sevrage du tabac. Comme vous le savez, la vapote est un substitut nicotinique qui remplace la cigarette normale et aide au sevrage tabagique. Son rôle est de vous aider à cesser de fumer, puis à lutter contre le tabagisme et l’addiction au tabac.

Pour arrêter de fumer avec la vape, le plus efficace est de respecter toutes les étapes de sevrage, c’est-à-dire :

  1. le sevrage tabagique où vous réduisez votre consommation du tabac et parvenez à stopper la cigarette ordinaire ;
  2. le sevrage nicotinique où vous diminuez la concentration de nicotine pour lutter contre votre dépendance au tabac ;
  3. l’arrêt du vapotage si vous le désirez, mais seulement si vous n’êtes plus dépendant au tabac et à la nicotine.

Vous pouvez vous faire accompagner par un tabacologue pour maximiser vos chances de réussir à abandonner la cigarette. Cet expert de l’addiction au tabac vous aidera à trouver et à mettre en place un programme pour faciliter l’arrêt de la cigarette et éviter toute rechute dans le tabagisme.

Mais avant d’arrêter la vap’, vous devez être sûr d’avoir fini votre sevrage nicotinique. Stopper le vapotage quand vous êtes toujours accro à la nicotine peut vous faire rechuter dans le tabagisme et réduire à néant tous vos efforts pour arrêter la cigarette.

Arrêt du vapotage : les symptômes physiques

Il est tout de même possible d’éprouver des symptômes de manque de tabac après l’arrêt de la vape. Le manque est lié à votre consommation de nicotine. Tant que vous continuez à l’absorber, via la vapeur avec les liquides pour cigarette électronique ou via les substituts nicotiniques comme le patch, vous alimentez votre dépendance.

Ainsi, si vous vapotez un e-liquide contenant de la nicotine, et que vous arrêtez de vapoter, vous pourrez ressentir des signes de manque de nicotine. Ces symptômes physiques de l’arrêt du vapotage sont :

  • des maux de tête ;
  • de la nausée et des maux de ventre ;
  • des douleurs musculaires comme des crampes ;
  • une envie de grignotage ;
  • des tremblements ;
  • de la sueur.

L’absence de nicotine peut aussi entraîner des troubles du sommeil comme des insomnies.

Plus vous aurez effectué un sevrage nicotinique progressif, plus vous aurez pris votre temps pour réduire le dosage de nicotine, et moins les effets du manque seront perturbants. Le but est de vous permettre d’arrêter de fumer définitivement sans subir de dépendance physique à l’arrêt de l’ecigarette.

Arrêt du vapotage : les symptômes psychologiques

On sous-estime souvent l’impact de l’arrêt du tabac sur le mental. Or l’addiction est aussi physique que psychologique. Lorsque vous êtes en état de manque, vous pouvez ressentir des symptômes psychologiques qui peuvent avoir des conséquences sur votre comportement.

En cas d’arrêt du vaping, vous pourriez éprouver des symptômes psychologiques comme :

  • du stress et de l’anxiété ;
  • de l’irritabilité ;
  • une envie de fumer très forte (craving) et obsédante ;
  • une diminution de la concentration.

Pour éviter ces effets secondaires liés à l’arrêt de la nicotine, pensez à bien suivre votre programme de sevrage jusqu’au bout. Prenez le temps qu’il faut pour vous désaccoutumer de la vape et du tabagisme.

La cigarette électronique a l’avantage de pouvoir se vaper sans nicotine. Continuer le vapotage avec du liquide pour cigarette électronique seulement composé de propylène glycol, de glycérine végétale et d’arômes peut vous aider à apaiser le manque de vape au niveau psychologique et comportemental.

Vapoter du e-liquide sans nicotine

Nous avons vu plus haut qu’il existe deux grandes étapes pour réussir à arrêter de fumer avec l’ecigarette : le sevrage tabagique et le sevrage nicotinique. Que se passe-t-il ensuite ? Là encore, il convient de procéder par étape.

Au lieu d’arrêter de vapoter du jour au lendemain, nous vous conseillons de réduire progressivement votre consommation de vapeur. Si vous voulez stopper la vape, prenez le temps de bien vous sevrer de votre dépendance à la nicotine.

Puis, continuez à vaper, mais des eliquides sans nicotine. Le flacon se compose d’une base PG/VG et d’un arôme. Il est sans danger, ne contient pas de produits du tabac et ne génère aucune combustion. Dans tous les cas, l’inhalation de l’aérosol généré par la vapoteuse est beaucoup moins toxique que la fumée de cigarette classique.

Vapoter du e liquide sans nicotine vous aidera, d’abord, à savoir si vous êtes bien sevré de votre addiction, puis à poursuivre vos habitudes de consommation. Comme la dépendance psychologique, on sous-estime le pouvoir des habitudes dans les mécanismes d’addiction.

La vaporette préserve ces habitudes acquises pendant vos années de tabagisme actif et vous permet de vous déshabituer progressivement pour mieux vous libérer de votre dépendance à la cigarette.

Se sevrer progressivement de la cigarette électronique

Imaginez : tous les jours sans exception depuis 30 ans, vous fumez une cigarette avec votre café du matin. Cette routine est automatique. Vous ne vous en rendez même plus compte.

Maintenant, imaginez supprimer cette cigarette. Continueriez-vous de boire votre café comme avant ? Arriverez-vous à bien démarrer la journée ? N’auriez-vous pas l’impression qu’il manque quelque chose d’important ?

Toutes les habitudes autour du tabac rendent l’arrêt de la cigarette difficile. C’est pourquoi la clope électronique se veut un outil de sevrage complet. Elle permet de remplacer la cigarette combustible tout en vous préservant des dangers du tabac.

La vapeur ne contient pas de monoxyde de carbone, de goudron, ou tout autre produit chimique et cancérigène présent dans la fumée de tabac. Le vaporisateur personnel vous permet de préserver vos habitudes tout en diminuant les risques du tabagisme.

Diminuer sa consommation de vapeur

Pour cesser complètement de vaper, vous devrez travailler sur vos habitudes. L’e-cigarette vous aide à combler le besoin de fumer. La dose de nicotine inhalée chaque jour réduit l’envie de cigarette et vous permet progressivement d’arrêter de fumer. Et après ?

La durée du sevrage avec la cigarette électronique dépend de chaque vapoteur et vapoteuse. Les habitudes de consommation, elles, restent, quel que soit votre degré d’accoutumance. Si vous avez pu remplacer votre clope du matin par l’e-clope du matin, que se passera-t-il quand vous arrêterez de vapoter ?

Pour éviter l’envie de cigarette électronique quand vous souhaitez arrêter de vaper, vous pouvez réduire progressivement votre consommation de vapeur. Passez à la vape d’e-liquide sans nicotine, puis enlevez les habitudes une à une.

Petit à petit, vous parviendrez à stopper la vape.

Remplacer une habitude par une autre

Il existe un phénomène courant chez les personnes dépendantes lorsqu’elles se sèvrent : elles remplacent l’objet de leur addiction par une autre addiction. C’est ce qu’on appelle les dépendances de substitution. Ce n’est pas systématique, mais cela peut arriver, alors autant être prévenu pour l’anticiper.

Ainsi, si vous ne souhaitez pas vivre une prise de poids fulgurante après l’arrêt de la nicotine, gare aux grignotages ! Les fumeurs remplacent souvent la cigarette par quelque chose qu’ils peuvent mâcher, goûter ou tenir dans la main. La faute aux habitudes.

Pour évacuer le manque physique ET psychologique, que ce soit pour l’ecig ou la cigarette traditionnelle, vous pouvez mettre en place une nouvelle routine et, par exemple, pratiquer une activité physique, méditer, grignoter des en-cas sains (posez ces gâteaux tout de suite)…

Bref, réorganisez votre quotidien pour combler l’absence de la vapote sans détériorer votre santé. Le but de la vap’ n’est pas de sauver votre état de santé pour la dégrader avec une autre mauvaise habitude.

3 astuces pour gérer les symptômes du manque

Le manque est une partie inhérente de l’addiction. Pour gérer cet état qui pourrait vous ramener chez un buraliste et anéantir vos efforts pour arrêter le tabac, voici les astuces que vous pourriez mettre en place :

  1. si une grosse envie de fumer vous prend, sortez votre ecigarette pour vapoter un e-liquide sans nicotine ou avec un taux de nicotine très bas ;
  2. faites du sport, l’exercice permet de se détendre et d’évacuer les toxines accumulées par le tabagisme ;
  3. faites-vous accompagner par un professionnel de santé comme votre médecin traitant ou un tabacologue, mais aussi par un psychologue si vous en ressentez le besoin.

Dans les moments difficiles, vous rappeler de tout ce que vous gagnez à arrêter la cigarette peut vous aider à ne pas craquer. L’arrêt du tabac réduit le risque de mortalité précoce, préserve vos proches du tabagisme passif qui est mortel et diminue le risque de développer des maladies respiratoires, cardiovasculaires ou des cancers comme le cancer du poumon.

Les cigarettes électroniques sont moins nocives que les cigarettes classiques. Elles peuvent s’utiliser à n’importe quel moment, même après avoir arrêté de fumer ou de vapoter. Gardez-les dans un coin et utilisez-les sans réserve lorsque vous en ressentez le besoin.

Vous ne ferez pas de pas en arrière. Justement, s’autoriser une bouffée de vapeur quand on a envie de fumer évite de retomber dans le tabagisme. La vaporette est une béquille sur laquelle vous pouvez vous reposer pour lutter contre les méfaits du tabac.

En bref, le plan d’action pour un arrêt du vapotage sans effets secondaires

Pour éviter tout effet indésirable lié à l’arrêt du tabac, voici un plan d’action que vous pouvez suivre :

  1. terminer votre sevrage nicotinique en réussissant à vapoter du juice de vape avec 0 mg/ml de nicotine SANS ressentir de manque physique et psychologique ;
  2. continuer à vapoter des e-liquides sans nicotine ;
  3. réduire votre consommation de vapeur de manière PROGRESSIVE (on supprime une habitude par semaine ou mois) ;
  4. garder votre vaporette dans un coin pour les moments difficiles.

Le kit AIO de cigarette électronique est un kit complet rechargeable. Vous pouvez l’oublier dans un tiroir et l’utiliser sans problème un an après. Tout ce qu’il vous faut pour vaper, c’est une fiole d’eliquide et une résistance.

Découvrez tous nos kits de cigarette électronique sur notre boutique en ligne et en magasin et arrêtez de fumer définitivement !

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Quelle est la cigarette electronique la plus économique ? de Neovapo

Cigarette electronique : pourquoi et comment commencer ?

Quels sont les avantages de la cigarette electronique ?

E-cig et perte de goût : qu’est-ce que l’agueusie ? de Neovapo

Cigarette electronique : pourquoi vapoter ? de Neovapo

Publié le 16/02/2024 et modifié le 22/05/2024 dans Qu'est ce que la cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème