Cigarette electronique contre le stress, est-ce efficace ?

Cigarette electronique contre le stress, est-ce efficace ?

La cigarette electronique n’a pas d’effet contre le stress

La cigarette electronique n’a aucun effet positif ou négatif sur le stress. Le but de la vape n’est pas de vous relaxer, mais de remplacer la cigarette normale. L’objectif est de vous aider à arrêter de fumer.

De fait, l'ecigarette n’a pas d’impact direct sur votre niveau de stress. Elle n’agit pas contre le stress. Ce n’est pas son but qui est le sevrage tabagique et non la chute de votre taux de cortisol.

Mais arrêter de fumer peut diminuer votre stress. Car fumer augmente le stress. Le tabagisme augmente le niveau d’anxiété des fumeurs.

Alors, en toute logique, quand vous abandonnez la cigarette combustible, vous réduisez votre agitation.

Pour mieux comprendre comment fonctionnent le vapotage, le stress et le tabac, lisez cet article.

Le tabagisme augmente le niveau de stress et d’anxiété

Fumer tue, fumer stresse. Allumer une cigarette et aspirer sa fumée est tout ce qu’il y a de plus nocif pour vous.

Sans parler du stress psychologique, il y a aussi un stress physique. Vous inhalez des substances chimiques toxiques comme le monoxyde de carbone et le goudron. Ces substances agressent et stressent votre corps.

D’ailleurs, fumer provoque du stress oxydatif. Il y a une pullulation des molécules toxiques que les cellules ne parviennent plus à gérer. Les radicaux libres sont trop nombreux, ce qui endommage les cellules et l’ADN. Cela cause un stress oxydatif.

Le tabac est un excitant, comme le café. Il augmente le niveau de stress et crée une dépendance (nicotine). L’addiction entraîne le besoin d’assouvir le manque. Et le manque provoque du stress.

C’est un cercle vicieux : vous fumez, vous ressentez du plaisir et de la détente, vous arrêtez de fumer, vous êtes en manque, vous stressez, vous fumez, vous comblez ce manque et donc vous êtes détendu.

Au bout du compte, fumer stresse et est stressant.

Le processus d’arrêt du tabac provoque plus de stress, c’est vrai.

Mais réussir à arrêter de fumer vous libère de l’angoisse de la dépendance, du manque et vous aide à moins stresser.

La cigarette électronique aide à moins stresser

En soi, la cigarette électronique n’a pas d’effet sur votre stress. Ce n’est pas le e-liquide français, le propylène glycol, la glycérine végétale et les arômes qui agissent sur votre anxiété.

Mais cesser de fumer peut vous aider à aller mieux. Le plus important, pour moins stresser, est de réduire votre dépendance à la cigarette.

Cela tombe bien, parce que c’est justement ce que l’ecigarette fait. Elle est un substitut nicotinique au même titre que les patchs et les gommes vendus en pharmacie.

Son but est de vous aider à arrêter la cigarette. Mais vous continuez à absorber la nicotine. Tant que vous êtes accro à la nicotine, vous poursuivez le cercle vicieux.

L’idée est donc de vous sevrer du tabac en deux étapes pour réduire votre stress :

  1. étape 1 : réussir à stopper la cigarette et ne plus fumer ;
  2. étape 2 : diminuer la nicotine de vos eliquides pour vous sevrer de votre dépendance.

Quand vous serez arrivé au bout de ces deux étapes, vous ne serez plus sous l’emprise du tabac. Vous ne subirez plus l’angoisse du manque. Votre niveau de stress chutera.

La vapote vous aide à lutter contre le tabagisme et ses dangers. Commencer la vape, c’est agir pour votre santé sur le court, moyen et long terme.

Arrêt du tabac : astuces pour gérer l’état de manque

L’état de manque est responsable du stress. Quand vous vous sentez en manque de nicotine, vous êtes irritable, vous vous énervez pour un rien, vos mains tremblent…

Tous ces symptômes sont les signes que votre corps a besoin de nicotine. Comme il y est dépendant, s’il n’en a plus, il réagit. Il vous en réclame.

Quand vous êtes en train d’arrêter de fumer, vous passez par cet état de manque. Arrêter la clope du jour au lendemain sans état de manque est quasi impossible.

Plus le manque est important et plus les effets secondaires le sont aussi.

Alors, comment gérer votre état de stress pendant le sevrage tabagique ? Voici nos astuces.

Commencer la cigarette électronique

La cigarette électronique vous permet de continuer à absorber la nicotine. Donc votre corps ne ressent pas le manque.

Vous pouvez ne ressentir aucun manque sans fumer, grâce à la clope électronique. C’est la première étape du sevrage expliquée plus haut.

Tant que vous inhalez de la vapeur nicotinée, vous n’éprouverez aucun symptôme du manque. Vous ne serez donc pas stressé par l’arrêt du tabac.

Faire un sevrage nicotinique avec l’ecigarette

Conservez votre kit aio de cigarette électronique quand vous souhaitez entamer un sevrage nicotinique. La vapote vous permet de diminuer le dosage de nicotine progressivement.

Vous pouvez passer de 10 mg/ml de nicotine à 9 mg/ml, puis 8 mg/ml… Jusqu’à pouvoir vapoter un e-liquide sans nicotine.

Le vaporisateur vous permet de contrôler votre sevrage et, surtout, d’y aller en douceur. À votre rythme.

Prenez rendez-vous avec un tabacologue pour maximiser vos chances de réussir à arrêter de fumer sans rechuter dans le tabagisme.

Pratiquer une activité physique

L’activité physique est un bon moyen pour réduire votre anxiété et votre stress. Vous évacuez les tensions et vous détendez vos muscles.

Quand vous vous dépensez, vous libérez des endorphines, de la dopamine et de la sérotonine. Ces hormones et neurotransmetteurs produisent une sensation de bien-être qui relâche les crispations de votre corps.

C’est pour cela que vous vous sentez relâché après une séance de sport.

De plus, la cigarette électronique et le sport ne sont pas incompatibles. Au contraire, la vap est meilleure que le tabac pour pratiquer une activité sportive.

Des exercices de relaxation et de méditation peuvent aussi vous aider à mieux supporter le stress de l’arrêt du tabac.

Se sevrer de la nicotine diminue l’irritabilité

Ça y est, vous n’avez plus envie de fumer et vous n’avez pas acheté de paquet de tabac depuis plusieurs mois. Vous vous êtes définitivement débarrassé de la cigarette classique.

Mais qu’en est-il de votre addiction au tabac ? Parce que si vous continuez à vapoter des e-liquides à la nicotine, c’est que vous y êtes toujours accro.

Qui dit addiction, dit stress. Dès que vous ne vapez pas pendant plusieurs heures, vous ressentez le manque. Et le manque augmente le niveau de stress.

Vous sevrer de votre dépendance à la nicotine est donc une étape essentielle pour baisser votre irritabilité et votre nervosité.

Diminuer le dosage de nicotine de son e-liquide

Pour vous sevrer de la nicotine avec la vaporette, il faut diminuer la quantité de nicotine de vos e-liquides.

L’objectif est de baisser la dose et de franchir les paliers jusqu’à ne plus avoir besoin de nicotine. Chaque changement de palier peut provoquer un manque.

Néanmoins, si le sevrage nicotinique est progressif, vous ne devriez pas éprouver d’effets secondaires trop indésirables.

Le but est de vous sevrer de la nicotine en douceur et à votre rythme. Allez-y progressivement pour ne pas créer de rechute dans le tabagisme. C’est tout ce que l’on veut éviter.

Vous pouvez donc acheter votre flacon de e liquide avec 18 mg/ml de nicotine. Puis, quelques mois après votre sevrage tabagique, vous achetez un flacon avec 11 mg/ml. Attendez quelques semaines. Voyez comment votre corps réagit.

Si le manque est trop violent, repassez à 18 mg/ml. Si les symptômes sont gérables, poursuivez jusqu’à ne plus ressentir de manque. Puis, passez à un dosage de 8 mg/ml.

Poursuivez ce sevrage jusqu’à 0 mg/ml de nicotine.

Le DIY pour faciliter le sevrage

Si le palier de 18 mg/ml et 11 mg/ml sont trop grands, par exemple, vous pouvez passer au DIY (Do It Yourself).

Avec le DIY, vous fabriquez votre eliquide vous-même. Vous avez la main mise sur tous les composants et sur le processus de fabrication. Vous pouvez donc choisir avec précision votre dose de nicotine.

Les boosters sont des concentrés nicotinés. Pour nicotiniser votre juice de vape, vous en ajoutez un dans votre base pg vg.

Vous pouvez donc commencer la vape avec un taux de 18 mg/ml, puis passer aux eliquides diy avec un taux de 17 mg/ml, puis 16 mg/ml…

Petit à petit, vous descendez les paliers.

Le DIY permet un sevrage encore plus progressif. C’est idéal si vous êtes un ancien gros fumeur, par exemple. Plus vous êtes dépendant au tabac et plus le sevrage sera éprouvant.

Le diy est donc une solution pratique qui facilite votre sevrage nicotinique. Vous diminuez en même temps votre niveau de stress.

La cigarette électronique au CBD, un anti-stress

Il existe des e-liquides au CBD qui diminuent le taux de stress.

Le CBD, ou cannabidiol est une substance extraite du cannabis. Elle est légale en France. De nombreux produits en contiennent désormais, comme des sucettes, des huiles essentielles et des liquides pour cigarette électronique.

Le CBD est connu pour ses propriétés apaisantes et anti-stress. Dans la vape, il est possible de vapoter du cbd. Vous profitez alors de ses bienfaits relaxants.

Donc, oui, la cigarette électronique peut lutter contre le stress… si elle contient du CBD.

Mais attention, les e-liquides au cannabidiol ne contiennent pas de nicotine. Il n’est donc pas conseillé de vaper uniquement du CBD. Vous pouvez l’utiliser en parallèle de votre eliquide Neovapo classique.

Néanmoins, le CBD peut agir sur vos angoisses, votre stress et votre anxiété. Mais attention de bien le choisir. L’acheter dans une boutique spécialisée dans la vente de cigarettes électroniques est essentiel pour vapoter de la bonne qualité.

Réduire la consommation de tabac combat le stress sous toutes ses formes

En conclusion, on peut dire que la cigarette combustible classique favorise le stress et la montée des angoisses. L’anxiété se développe davantage quand vous fumez.

La nicotine a un effet calmant qui est faux. En réalité, le tabac provoque une dépendance. Cette dépendance est la cause de votre stress. Car, dès que vous manquez de nicotine, vous entrez dans un état de manque.

L’état de manque, par définition, est une situation stressante. Le corps augmente sa production de cortisol. C’est pourquoi vous grignotez, vous vous rongez les ongles, vous êtes agacé et vous avez envie de tout envoyer balader.

Pour empêcher votre corps de stresser, il faut le sevrer de sa dépendance à la nicotine. Réduire votre consommation de cigarettes diminue le stress.

Pour arrêter de fumer, la cigarette électronique est la solution idéale.

Choisir l’ecigarette pour lutter contre le stress

Puisque la vapoteuse vous aide à cesser de fumer, elle vous aide aussi à lutter contre le stress du manque et de la dépendance.

Après un sevrage tabagique réussi, vous n’aurez plus envie de fumer une cigarette. Vous ne serez plus angoissé à l’idée de passer six heures d’avion sans toucher à votre paquet de cigarettes.

Mais avant d’en arriver à ce point, il faut, en plus du sevrage tabagique, vous sevrer de la nicotine. La vapote vous permet de réduire votre consommation à votre rythme.

C’est vous qui avez le contrôle sur votre consommation. Contrairement au patch, la vape vous permet de personnaliser votre sevrage. Le DIY est là pour vous accompagner tout au long du processus.

Une fois devenu un non-fumeur, vous redécouvrirez les joies de ne pas ressentir de panique à l’idée de prendre l’avion sans fumer. Vous verrez la différence entre avant, quand vous étiez fumeur, et maintenant, quand vous êtes vapoteur et non fumeur.

Pour ne plus stresser, pensez à vapoter !

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Allergie à la cigarette electronique : que faire ? de Neovapo

Cigarette electronique et diabète, ce qu’il faut savoir de Neovapo

Pourquoi je m’étouffe avec ma cigarette electronique ? de Neovapo

Est-ce que la cigarette electronique jaunit les murs ? de Neovapo

Peut-on vapoter à l’intérieur ? de Neovapo

Publié le 13/07/2022 et modifié le 18/05/2024 dans Vos questions sur la cigarette electronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème