Vapotage et hypertension, ce qu’il faut savoir

Vapotage et hypertension, ce qu’il faut savoir

Le vapotage est une solution contre l’hypertension des fumeurs

Le tabagisme augmente la mortalité ainsi que les troubles cardiovasculaires. Il tue près de 6 millions de personnes chaque année d’après l’OMS.

Face à cela, on comprend les prises en charge et la lutte anti tabac qui s’installe dans toutes les politiques gouvernementales. Les substituts nicotiniques sont présents pour vous aider à arrêter de fumer.

L’arrêt du tabac préserve la santé des maladies cardiaques et cardiovasculaires. Cela réduit le risque de faire un arrêt cardiaque.

La cigarette electronique est un substitut nicotinique. Si elle n’est pas vendue en pharmacie comme les patchs, elle reste efficace pour arrêter de fumer.

Le vapotage, parce qu’il est une aide au sevrage tabagique, est une solution contre l’hypertension et les risques cardiovasculaires du fumeur.

L’hypertension se définit par un niveau de pression trop forte à l’intérieur d’un vaisseau ou d’une cavité. Le rythme cardiaque est au-dessus des normales.

L’hypertension artérielle est l’un des premiers dangers cardiovasculaires. Elle augmente le risque de développer des complications cardiovasculaires comme les AVC, les infarctus du myocarde, les insuffisances rénales, etc.

Si vous souffrez d’hypertension et que vous fumez… Il faut trouver un moyen de vous débarrasser de la clope. Les dangers du tabagisme augmentent avec le temps et peuvent aggraver la santé de vos artères et de votre cœur.

Arrêter de fumer grâce à la cigarette électronique, pourquoi ?

Il existe des centaines de méthodes pour arrêter de fumer. Vous pouvez tenter un substitut nicotinique comme le patch à la nicotine ou les chewing-gums. Vous pouvez aussi essayer l’acupuncture et l’hypnose.

La cigarette électronique est une possibilité. Une étude scientifique relatée par le Figaro révèle que la clope électronique est 95 % plus efficace pour cesser de fumer.

Pourquoi la vape aide à arrêter la cigarette normale ?

  1. Parce qu’elle imite le tabac dans sa gestuelle et ses effets (goût, odeur, visuel de la vapeur…) ;
  2. Parce que vous pouvez personnaliser et baisser le dosage de nicotine ;
  3. Parce que vous disposez d’un large choix d’arômes et de goûts.

L’extrême personnalisation de la vapote permet aux fumeurs de se sevrer à leur rythme et sans déranger leurs habitudes.

Ce point est important. Ce n’est pas parce que vous traitez la dépendance physique (à la nicotine) que vous êtes définitivement débarrassé du tabac.

L’addiction psychologique rend l’arrêt de la cigarette difficile.

Quand vous passez à l’ecigarette, vous remplacez simplement la clope par l’e-clope. Vous n’avez pas à refaire vos routines et à changer d’habitudes du jour au lendemain, ce qui est très difficile quand vous fumez depuis 10 ans…

La cigarette électronique vous aide à abandonner la cigarette pour de bon. Elle vous accompagne dans votre sevrage sur tous les fronts : le sevrage tabagique pour arrêter la clope et le sevrage nicotinique pour ne plus être dépendant du tabac.

Zoom sur la tension artérielle

La tension artérielle est la pression qui existe à l’intérieur des artères. Cette agitation se caractérise par un mouvement de 2 bruits qu’on appelle le cycle cardiaque.

Le cœur agit comme une pompe. Il se contracte 50 à 80 fois par minute et davantage quand vous réalisez un effort (sport) ou quand vous éprouvez une émotion forte (peur).

Une bonne tension artérielle signifie que le sang parvient à bien circuler pour parvenir, par les artères et les vaisseaux sanguins, aux endroits les plus éloignés du corps. Autrement dit, une bonne pression est synonyme de bonne irrigation sanguine.

Plus la tension est élevée (plus de 140/190) et plus le risque cardiovasculaire augmente. L’hypertension artérielle est un surplus de pression dans les artères.

Si elle persiste dans le temps, elle peut entraîner :

  • une insuffisance cardiaque, car le cœur s’épuise au travail ;
  • un infarctus (crise cardiaque) ou un accident vasculaire cérébral (AVC) ;
  • des maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer.

Maintenir une bonne pression artérielle est indispensable pour rester en bonne santé. Malheureusement, le tabac augmente la tension et la maintient élevée tout au long de vos années de tabagisme.

Les symptômes de l’hypertension

Les symptômes d’une hypertension artérielle (HTA) peuvent être muets ou très discrets, si bien qu’il n’est pas toujours possible de les repérer. Pour certifier que vous souffrez l’hypertension, il faut effectuer un examen médical auprès de votre médecin traitant.

La tension artérielle ne se ressent pas. Néanmoins, certains symptômes peuvent être récurrents :

  • maux de tête à l’arrière du crâne ;
  • nervosité, insomnie, fatigue ;
  • sueurs ;
  • taches mouchetées devant les yeux ;
  • saignement du nez.

Ces signes, s’ils sont répétitifs, doivent faire l’objet d’un examen par un professionnel de santé.

Traitement de l’hypertension

La première chose à faire pour baisser votre hypertension est d’arrêter de fumer. Quand on sait que le tabagisme est l’une des premières causes de maladies cardio-vasculaires… On a vite fait de rejoindre la lutte contre le tabagisme.

Des médicaments existent pour soigner l’hypertension. Néanmoins, adopter un mode de vie sain et une alimentation équilibrée feront partie des priorités.

Le sport, notamment, permet de réduire la pression artérielle. Ce qui tombe bien, parce que la cigarette électronique et le sport sont compatibles (contrairement à la clope qui réduit vos performances et détériore vos poumons).

Les effets du tabac sur la tension

La fédération française de cardiologie rappelle que chaque cigarette fumée augmente la pression artérielle pendant 20 à 40 minutes. Le rythme cardiaque augmente lui aussi de 40 %.

Cette hypertension use le cœur prématurément et fragilise les parois des artères. Ce n’est pas sur le moment que le tabac sera dangereux, mais sur la durée.

Plus vous fumez longtemps et plus le risque d’hypertension augmente, de même que les maladies cardio-vasculaires qui y sont liées.

Fumer un paquet de cigarettes par jour maintient la pression élevée tout au long de la journée.

Cela cause un rétrécissement artériel qui augmente la pression et peut provoquer des spasmes. Les artères se ferment brutalement et des caillots sanguins se forment. Le sang ne circule plus bien ce qui entraîne des accidents cardiovasculaires.

Le tabagisme compromet également les traitements et médicaments donnés contre l’hypertension.

Les effets de la vape sur la tension

Les études scientifiques diffèrent sur la nocivité de la vape sur les artères et l’hypertension.

Ce qui est sûr, c’est que vapoter est mieux que fumer. La revue médicale suisse publie un rapport stipulant que le vapotage n’augmente pas le risque d’événements cardio-vasculaires.

Autrement dit : vapoter n’a pas d’impact plus négatif sur l’hypertension que la cigarette normale. Le tabagisme est bien plus nocif pour la santé artérielle que le vapotage.

Le rapport continue en supposant la présence « potentielle » de substances cardiotoxiques dans la cigarette électronique, mais « à des concentrations inférieures à celles des cigarettes ».

La conclusion est que vapoter ne présente pas de risque zéro. Néanmoins, ce risque est bien inférieur à celui de la cigarette. Le tabagisme est tellement toxique pour la santé qu’il vaut mieux vapoter pour arrêter de fumer et continuer dans cette voie.

Le vaping réduit les dangers de développer de l’hypertension.

Nicotine et tension artérielle

La nicotine est une substance naturellement présente dans la plante de tabac. Elle est agrémentée de produits toxiques et chimiques dans la cigarette classique pour la rendre assimilable.

La nicotine est un excitant. Elle pourrait logiquement augmenter la pression artérielle. Le problème est que son action reste aléatoire et qu’il n’est pas possible de la condamner à elle seule.

Ce sont toutes les substances nocives de la cigarette qui sont responsables des troubles cardio-vasculaires et de l’hypertension artérielle.

La nicotine n’est pas dangereuse pour la santé. Son seul grand risque est le développement d’une addiction au tabac. C’est là le plus risqué, parce qu’une fois accro à la cigarette, cela devient compliqué de s’en défaire.

L’absorption quotidienne de nicotine est sans danger, ainsi que le rappelle le Figaro Santé. Les substituts nicotiniques sont sans risque pour la santé cardio-vasculaire.

Au contraire, l’arrêt de la nicotine augmente le risque de rechute dans le tabagisme. C’est pourquoi, avant d’arrêter la cigarette électronique, il est conseillé d’entamer un sevrage nicotinique progressif. Cela consiste à baisser le taux de nicotine jusqu’à vapoter des e-liquides sans nicotine.

L’e-cigarette ne contient pas de monoxyde de carbone et de goudron, dangereux pour le cœur

Le monoxyde de carbone et le goudron sont deux substances cancérigènes présentes dans la fumée de cigarette. Les fumeurs en inhalent une grande quantité à chaque taffe.

La cigarette électronique ne contient aucune trace de monoxyde de carbone et de goudron. Elle ne fonctionne pas avec la combustion, responsable de la libération de ces produits.

Mais aussi, et surtout, la vaporette fonctionne avec des e-liquides dont la composition est saine. Les liquides pour cigarette électronique sont contrôlés. Leur toxicité est testée avant leur mise en vente.

Les eliquides français contiennent :

  • du propylène glycol
  • de la glycérine végétale
  • des arômes alimentaires
  • de la nicotine.

Maintenant que vous savez que la nicotine n’est pas nocive pour la tension, vous savez que les e liquides ne sont pas aussi toxiques que la cigarette.

Le propylène glycol n’a pas d’impact sur la santé artérielle. Vous en consommez régulièrement, dans les fumées des boîtes de nuit, ou dans les sauces et produits alimentaires où le PG est utilisé comme émulsifiant.

La glycérine végétale est d’origine naturelle. Elle est utilisée en cosmétique, mais aussi dans le secteur pharmaceutique. Vous la consommez dans certains médicaments et comprimés.

Quant aux arômes, ils sont similaires à ceux que vous utilisez pour vos gâteaux et pâtisseries. Ils sont de qualité alimentaire. Ils sont approuvés par les institutions sanitaires : vous pouvez les consommer sans danger.

Vape et hypertension : les résultats scientifiques

Une étude publiée dans le magasine Internal et Emergency Medicine atteste de l’efficacité de la vape dans la baisse de l’hypertension.

La tension artérielle élevée des sujets diminue considérablement après le passage à la vapoteuse. Ces recherches ont duré 1 an. Les résultats sont observés chez les doubles consommateurs et chez les fumeurs ayant arrêté de fumer pour vapoter.

Les doubles consommateurs sont les vapo-fumeurs : les personnes qui continuent de fumer des cigarettes et qui vapotent en parallèle.

Le vapotage leur a permis de réduire leur consommation de tabac. C’est ce qui explique la baisse de la tension artérielle.

Les chercheurs concluent que l’arrêt du tabac, ou sa diminution ont un impact sur l’hypertension. Celle-ci diminue quand vous fumez moins.

Et la cigarette électronique vous aide à moins fumer. Par conséquent, le vapotage aide à diminuer la pression artérielle et à lutter contre l’hypertension.

Dans l’étude, l’hypertension diminue encore plus quand les e-liquides sont fortement dosés en nicotine. Cela montre que les eliquides contenant de la nicotine ne sont pas dangereux pour la santé cardiovasculaire, puisque la pression continue de baisser.

Étude du professeur Ricardo Polosa publiée en 2016.

Le vapotage permet de lutter contre le tabagisme et l’hypertension

En conclusion, on peut affirmer que la cigarette électronique a un rôle pour soulager l’hypertension liée au vapotage. Comme elle vous aide à arrêter de fumer, elle vous préserve aussi de dangers du tabagisme.

Quand vous ne fumez plus, vous vous libérez de tous les poisons qui détériorent votre santé. Le tabagisme ne tue pas en une journée. Ses effets néfastes s’étendent sur plusieurs années.

Plus tôt vous arrêtez de fumer et plus vite vous récupérerez. Vous pouvez vous faire aider par un tabacologue pour mettre toutes les chances de votre côté. La vapote n’est pas un médicament miracle.

Commandez dès maintenant votre premier kit aio de cigarette électronique et découvrez la vape. Le vapotage réduit l’hypertension par le simple fait que vous ne fumez plus.

Testez la vape et libérez-vous du tabac !

Encore plus d'articles sur ce sujet :

La différence entre une puff et une cigarette electronique de Neovapo

Quel est le goût d’une cigarette electronique sans nicotine

Puff cigarette electronique : qu’est-ce que c’est ? de Neovapo

La différence entre une cigarette électronique USB et USB C

3 moyens efficaces pour arrêter de fumer de Neovapo

Publié le 03/08/2022 et modifié le 25/06/2024 dans Qu'est ce que la cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème