Quel avenir pour la cigarette électronique ?

Quel avenir pour la cigarette électronique ?

Title : Quel avenir pour la cigarette électronique ? Méta-description : Quel avenir pour la cigarette électronique espérer ? Voici des pistes de réflexion pour penser le futur de la vape et anticiper les changements.

La cigarette électronique, une aide au sevrage tabagique

On peut imaginer un bel avenir pour la cigarette électronique, mais soumis à certaines conditions. De plus en plus d’études scientifiques démontrent l’efficacité de la vape pour l’arrêt du tabac et la diminution de la consommation de cigarettes classiques.

C’est indéniable : l’ecigarette aide à arrêter de fumer. Au même titre que les substituts nicotiniques, elle diminue les dangers du tabac et peut même s’avérer plus efficace sur le long terme. La raison ? La vapote s’inspire du tabagisme et imite l’action de fumer, mais sans vous faire aspirer les produits chimiques générés par la combustion du tabac.

La vapeur d’e-cigarette est beaucoup moins nocive que la fumée de cigarette. L’eliquide transformé en aérosol se compose de propylène glycol, glycérine végétale, arômes et nicotines. Ils sont moins dangereux inhalés que le monoxyde de carbone et le goudron produits par la cigarette normale.

Ainsi, on peut sans peine imaginer un avenir positif pour le vapotage en tant que substitut nicotinique. Le kit AIO de cigarette electronique peut aider les fumeurs et fumeuses à cesser de fumer et donc à préserver leur santé et celle de leur entourage.

Enfin, de nombreux tabacologues, cardiologues et pneumologues approuvent l’utilisation de la vaporette pour abandonner la cigarette classique. Pour en savoir plus, lisez notre article de blog : « l’avis des tabacologues sur la cigarette électronique ».

Vers un encadrement plus strict de la vape

Si la clope électronique a des chances de se développer et de se populariser dans un futur proche, elle sera aussi soumise à plus de restrictions et d’encadrement. Forcément, plus un phénomène grandit, plus il faut le contrôler pour limiter les dangers et les excès.

À l’heure actuelle, ce sont les cigarettes électroniques jetables, les puffs, qui sont au coeur du débat. En France, un projet de loi visant à les interdire a été approuvé par l’Assemblée nationale.

Le temps et la recherche scientifique laissent mieux entrevoir les impacts de la vapote sur la santé et la société. Si elle est de plus en plus reconnue comme étant une meilleure alternative au tabac, elle peut parfois être mal utilisée, ce qui peut s’avérer nocif pour le consommateur.

Ainsi, le vaporisateur personnel est conseillé aux fumeurs qui veulent arrêter la cigarette traditionnelle. Les non-fumeurs et les jeunes qui s’exposent au vaping sans faire attention à ce qu’ils inhalent s’exposent à des risques d’addiction.

En effet, inhaler un eliquide contenant de la nicotine peut créer une dépendance physique et psychologique qui peut elle-même conduire au tabagisme. La vapote s’inscrit dans une démarche de lutte contre le tabagisme. En ce sens, elle s’adresse uniquement aux personnes fumeuses.

L’avenir de la puff

L’avenir de la puff… On peut dire qu’il est limité, voire menacé. La France, comme quelques-uns de ses pays voisins comme la Belgique et l’Allemagne, cherche à interdire la cigarette électronique jetable.

Aux États-Unis la puff fait déjà scandale, notamment avec la marque de cigarette électronique Juul accusée de séduire les jeunes via une stratégie marketing qui irait à l’encontre de la lutte contre le tabagisme et l’addiction à la nicotine.

Bien connaître le fonctionnement de l’ecig est indispensable si vous voulez vapoter. Il faut se renseigner sur ses effets sur la santé, le corps, et la comparer avec le tabac pour vous en faire un avis global. Acheter une vapoteuse et la vaper sans être un minimum informé augmente les risques de développer une dépendance à la nicotine.

Plus de cigarettes électroniques rechargeables pour l’environnement

L’un des grands sujets d’avenir (et actuel) du XXIe siècle est l’écologie. La protection de l’environnement est au coeur des enjeux actuels, et la cigarette électronique trouve sa place dans cet avenir-là.

À l’heure actuelle, vous avez le choix entre les puffs jetables et les kits de cigarette électronique rechargeable. Cette deuxième option vous permet de réutiliser votre appareil, contrairement à la puff jetable qui doit se remplacer une fois le nombre de bouffées atteint.

Le kit complet rechargeable a un meilleur avenir que la puff, notamment parce qu’il est plus écologique. Notons aussi que l’e-cig est recyclable. Vous pouvez recycler ses différents matériaux comme :

  • la batterie interne et les accus 18650 ;
  • les flacons d’eliquide ;
  • le clearomiseur ;
  • la résistance ;
  • le verre pyrex.

De plus, en réutilisant votre appareil, vous pouvez le conserver plus longtemps. C’est là tout l’intérêt écologique de la vaporette. En la conservant le plus longtemps possible, vous réduisez votre production de déchets.

L'ecigarette, plus écologique que le tabac

La cigarette électronique peut s’imposer comme solution d’avenir pour remplacer la cigarette ordinaire, et limiter les déchets liés au tabac. Un mégot de cigarette est très nocif pour la planète. Le tabac fait partie des premiers polluants des océans et des mers.

À l’inverse, la vape peut s’avérer plus écologique que l’industrie du tabac. D’abord, parce que vous ne jetez pas votre ecigarette dans la nature une fois votre pause vape finie. Ensuite, parce que vous pouvez la faire réparer et la réutiliser. Enfin, parce que ses composants se recyclent.

Si l’on compare cigarette électronique et tabagisme, le vapotage est bien meilleur pour l’environnement.

Acheter un kit complet rechargeable pour faire des économies

Le kit de cigarette électronique rechargeable, en plus d’être écologique, est aussi économique. En tant que fumeur ou fumeuse qui souhaite stopper la cigarette, l’achat d’une ecig rechargeable est plus économique sur le long terme qu’une puff jetable.

Certes, le starter-pack demande un petit investissement de départ. Néanmoins, vous trouvez des kits d’ecigarette à tous les prix et pour tous les budgets. Une fois en main, vous avez seulement une tête d’atomiseur ainsi qu’un flacon de liquide pour cigarette électronique à acheter, environ une fois par mois.

En tant que vapoteur ou vapoteuse, vous réalisez de grandes économies en arrêtant le tabac pour commencer la vape. Puis, en choisissant le rechargeable plutôt que le jetable, vous faites encore plus d’économies, car votre vapote vous suit tout au long de votre sevrage nicotinique et tabagique.

La protection des mineurs contre le vapotage

C’est un sujet dont on entend beaucoup parler en ce moment et qui impactera l’avenir de la cigarette électronique. Rappelons que la vente de produits du vapotage est interdite aux personnes mineures. Voir des adolescents vapoter à la sortie du collège ou du lycée n’est donc, théoriquement, pas normal (à moins d’avoir 18 ans).

Cependant, ce combat rejoint aussi la lutte anti-tabac. Des mineurs qui fument des cigarettes devant le lycée, il y en a aussi beaucoup. On peut donc imaginer une stratégie politique d’avenir pour protéger les mineurs des méfaits du tabac et de l’addiction à la nicotine.

La vapote étant composée de nicotine, elle peut déclencher une accoutumance chez le jeune vapoteur. Il convient donc de faire de la prévention et d’alerter ces jeunes sur les risques du vapotage, en particulier celui des liquides pour cigarette électronique nicotinés.

On le voit déjà avec le projet de loi sur la puff : les partis politiques veulent renforcer la protection des mineurs contre la dépendance à la nicotine et au tabac. On peut donc sans peine imaginer que dans le futur, les réglementations sur l’ecigarette et la cigarette seront renforcées.

La cigarette électronique sera-t-elle menacée ?

La Haute Autorité de Santé a publié une note de cadrage en 2023 pour mettre à jour ses informations et ses recommandations sur la cigarette électronique et le tabagisme. Elle fait référence à son premier rapport datant de 2014.

La HAS n’a jamais eu une opinion toute rose de l’ecigarette, néanmoins elle semble plus mesurée à mesure que les années avancent. Les conseils véhiculés dans cette note de cadrage restent cohérents avec leurs premières préconisations, à savoir :

  • privilégier les substituts nicotiniques médicaux (vendus en pharmacie) pour arrêter de fumer ;
  • éviter le vapo-fumage (c’est-à-dire vapoter et fumer en même temps) ;
  • éviter la nicotine dans les eliquides (sauf qu’il s’agit-là de l’élément le plus important pour se sevrer de sa dépendance au tabac…) ;
  • éviter les produits du vapotage pendant la grossesse.

En somme, les recommandations de la Haute Autorité de Santé restent logiques (pour toutes les lire, n’hésitez pas à vous rendre sur leur site). Là où elle se montre plus souple, c’est qu’elle ne condamne pas l’utilisation de la vape pour les gros fumeurs et les personnes qui n’ont pas réussi à cesser de fumer avec les produits de substitution nicotinique classique.

L’ecig n’est pas un traitement médical. Il faut garder cela en tête quand vous voulez acheter votre première cigarette électronique. Elle ne soigne pas. En revanche, elle peut vous aider à baisser votre consommation de tabac, voire à l’arrêter définitivement grâce à la nicotine et à un sevrage progressif.

Vous faire accompagner par un tabacologue est le meilleur moyen de mettre toutes les chances de votre côté pour arrêter la cigarette.

L’avenir de la cigarette électronique en bref

Après avoir fait un tour d’horizon de la cigarette électronique aujourd’hui (2023), on peut imaginer l’avenir de la vape sous plusieurs angles :

  • un moyen efficace et reconnu pour arrêter de fumer et lutter contre le tabagisme ;
  • davantage de restrictions sur certains aspects de la vape (arômes, dose de nicotine, puff jetable…) ;
  • un meilleur encadrement du vapotage auprès des mineurs ;
  • plus d’études scientifiques sur la vape, sa toxicité et son impact.

On peut également imaginer l’avenir des clopes électroniques en termes d’innovation. Les ecigarettes d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec les appareils des années 2000. Les vapotes sont de plus en plus technologiques, innovantes et adaptées aux besoins actuels.

Nul doute que la cigarette électronique a de quoi rebondir pour s’adapter aux différents besoins du marché et des vapoteurs.

Affaire à suivre, donc…

Encore plus d'articles sur ce sujet :

5 documentaires sur la cigarette electronique de Neovapo

La cigarette electronique est-elle dangereuse pour la santé

Résistance de cigarette electronique : tout savoir

Cigarette electronique ou vapote : quel nom exact ?

Est-ce que la cigarette electronique rend dépendant

Publié le 14/12/2023 et modifié le 13/07/2024 dans Qu'est ce que la cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème