Comment faire des tricks avec la cigarette electronique ?

Comment faire des tricks avec la cigarette electronique ?

Astuces pour faire des tricks avec la cigarette électronique

Faire des tricks est une tendance chez les vapoteurs. Cela consiste à créer des formes avec la vapeur que vous expirez. Vous créez des ronds plus ou moins gros en fonction de la quantité de clouds inhalée.

Pour faire des tricks avec la cigarette electronique, il y a toute une technique à avoir. C’est un peu comme quand vous faites des ronds avec une cigarette normale.

Il faut inhaler un gros volume de vapeur et la souffler en pliant votre bouche de façon à créer des formes. La vape trick se pratique.

Avec un peu d’entraînement, vous deviendrez imparable sur les tricks. Vos ronds seront parfaits et vous pourrez même participer à des concours.

Faire des tricks n’a pas d’autre utilité dans la vape que d’impressionner vos amis et les autres vapoteurs et vapoteuses autour de vous. Néanmoins, cela reste une fierté personnelle à ne pas négliger.

Pour faire des tricks avec la cigarette électronique et les réussir à tous les coups, il faut :

  • une bonne technique qui s’apprend avec la pratique ;
  • pas mal de vapeur à aspirer (parfait si vous vapotez en inhalation directe, si vous avez un clearomiseur subohm avec une résistance de moins de 1 ohm, et un eliquide avec plus de vg que de pg).

Les 5 tricks à pratiquer avec son e-cigarette

On recense cinq gros tricks que vous pouvez faire avec votre kit aio de cigarette electronique :

  • Le O Ring : un cercle de fumée ;
  • La tornade : des ondulations ;
  • Le Waterfall : une cascade de vapeur ;
  • La French inhale : réinhaler le nuage par le nez.

Vous trouvez d’autres inspirations de trick sur internet. YouTube et Facebook proposent un florilège des vidéos de e-fumeurs qui vous expliquent comment réussir vos tricks.

Mais avant de vous lancer dans cette nouvelle expérimentation vaping, vous devez vous équiper avec du bon matériel. Assurez-vous que votre kit complet soit compatible avec la vape trick.

Si ce n’est pas le cas, vous risquez d’avoir une mauvaise surprise. Certaines formes nécessitent un gros wattage. Si votre atomiseur, par exemple, ne peut pas recevoir une telle puissance, vous brûlerez le coil de la résistance. Vous ne pourrez plus vapoter et vous sentirez un goût de brûlé dans la bouche (dry hit).

Alors, pour ne pas abîmer votre vaporette, pensez à bien vous équiper. Tous les accessoires et matériels compatibles avec la vape trick sont disponibles dans notre boutique en ligne.

Le matériel à avoir pour commencer la vape trick

Pour réussir vos tricks, il vous faut :

  • un box mod avec beaucoup de puissance (watts) et une bonne autonomie (mAh) (l’idéal est de choisir une box à accus et, pourquoi pas, d’utiliser le mode bypass du chipset pour un vapotage comme avec un mod mécanique, c’est-à-dire à pleine puissance) ;
  • un clearomiseur subohm (ou un atomiseur reconstructible, RBA type dripper, rdta, ou rta) ;
  • une résistance à faible impédance (c’est-à-dire avec une valeur inférieure à 1 ohm) ;
  • un e-liquide français High VG ou Full VG (comme les e-liquides Reverse Neovapo).

Attention à bien vous informer sur ce type de matériel avant de l’acheter. Les liquides pour cigarette électronique avec un fort taux de glycérine végétale ne sont pas conseillés pour les débutants.

Si votre but, avec la vapote, est de réussir à arrêter de fumer, concentrez-vous d’abord sur ça. Continuez à vapoter des eliquides à la nicotine avec un ratio pg vg supérieur en propylène glycol.

L’inhalation indirecte est également meilleure pour cesser de fumer. Pour faire des tricks, il est nécessaire d’ouvrir l’airflow (arrivée d’air) et de basculer sur une aspiration directe DL.

En conclusion, la vape trick est intéressante pour tenter de nouvelles expériences. Mais elle n’est pas adaptée au vapotage quotidien. Elle ne convient pas dans un processus de sevrage tabagique et d’arrêt du tabac.

Vous pouvez, par contre, acheter un kit de cigarette électronique polyvalent. Ces kits sont à la fois pensés pour le DL et le MTL. Les résistances de l’atomiseur sont variées, ce qui vous permet de faire des tricks un jour et de repasser sur une vap’ « classique » le lendemain.

Dernier conseil avant de commencer les tricks : diminuez la nicotine de vos e-liquides

Un dernier conseil pour préserver votre gorge : diminuez le dosage de nicotine de vos eliquides.

Pour faire des tricks, vous ferez ce qu’on appelle du cloud chasing. Cela consiste à inhaler et à souffler beaucoup de nuages. Mais beaucoup, beaucoup de nuages.

Comme vous êtes en aspiration directe (direct to lungs = la vapeur se rend directement dans les poumons), le hit en gorge est intense. La première fois que vous tentez le dl, il n’est pas rare de tousser à cause de l’intensité de l’inhalation.

Pour ne pas tousser à chaque puff de vapeur, l’idéal est de baisser la dose de nicotine. Le mieux est même de vapoter des e-liquides sans nicotine.

C’est pour cela, aussi, que la vape trick n’est pas conseillée sur le long terme ou pour arrêter de fumer. Quand vous ne consommez pas de nicotine, vous ressentez le manque et vous avez envie de fumer. Cela augmente le risque de rechuter dans le tabagisme.

La nicotine du vaporisateur aide les fumeurs à lutter contre le tabagisme. Elle vous aide à ne pas craquer, à ne pas acheter un paquet de tabac et à ne pas allumer une cigarette… Ce qui ruinerait tous vos efforts pour stopper le tabac.

En mode power vaping, restez donc avec un taux de nicotine très bas ou nul. Autrement, vous risquez de vous souvenir longtemps de votre premier trick. Et pas en bien (ce qui serait dommage).

Premier trick à essayer : le O Ring

En tant qu’ancien fumeur, vous avez sûrement essayé de faire des ronds avec votre clope combustible. Avec la cigarette électronique, c’est pareil.

C’est le trick le plus « facile » dans la vape. C’est aussi la forme idéale pour débuter et vous entraîner. La technique est simple : elle est identique à celle de la cigarette normale.

Prenez une bouffée de vapeur (en DL) et recrachez-la petit à petit. Ouvrez grand la bouche et formez un rond avec vos lèvres. Bougez-les au fur et à mesure que vous soufflez la vapeur.

Avec de l’entraînement, vous finirez par créer de jolis ronds réguliers.

Impressionnez vos amis avec la tornade

La tornade est un trick assez simple à réaliser et qui produit son effet. C’est souvent une forme qui impressionne par sa ressemblance avec une vraie tornade.

Pour la réussir, vous devez aspirer une grosse taffe de vapeur. Puis, vous soufflez doucement sur une surface plate. Cette figure se réalise sur une table ou un meuble.

Quand le cloud flotte au-dessus de la surface, passez votre main dessus et remontez-la rapidement vers le ciel. La vitesse créera une tornade de fumée.

Cloud chasing : faire une waterfall avec sa vapoteuse

Waterfall en anglais veut dire cascade. C’est exactement que ce vous allez faire : une cascade de vapeur. Si vous fumez la chicha, vous avez peut-être déjà eu l’occasion de la pratiquer.

Pour faire une waterfall avec la vapeur de l’ecigarette, il vous faut une bouteille en plastique. Videz-la, puis soufflez votre fumée à l’intérieur.

Retournez la bouteille et versez la vapeur sur une surface plate, comme une table. Vous verrez alors la fumée s’échapper et former une cascade impressionnante. La fumée se dissipe ensuite sur les côtés.

Le trick à la française : la French inhale

La French inhale est un trick made in France qui reste assez technique à réaliser. Mais, une fois maîtrisé, il n’y a pas mieux pour surprendre vos amis et collègues fumeurs et vapoteurs.

Pour la réussir, il faut expirer le nuage de vapeur par la bouche et l’inspirer par le nez. C’est un trick que vous avez pu voir chez d’autres e-fumeurs ou même chez certains fumeurs de cigarettes normales.

L’idée est de ne pas laisser la vapeur s’évaporer dans les airs. Dès que vous la soufflez, vous l’aspirez aussitôt par le nez. Le nuage ne fait donc qu’un tour et reste dans votre cavité buccale et nasale.

Il est possible de tousser pendant ce trick. L’astuce est d’y aller doucement. Plus vous serez dans la maîtrise de votre geste et plus il sera facile de le réaliser.

Histoire de la vape tricks, de son origine à son expansion

La vape trick nous vient des États-Unis. L’histoire de la cigarette électronique est assez récente, puisqu’elle est créée au début des années 2000. Elle n’arrive sur le marché occidental qu’en 2010.

La vape tricks s’inspire déjà d’une habitude qu’ont les fumeurs et les consommateurs de chicha. Faire des ronds avec sa cigarette ne date pas d’hier. Les vapoteurs ont juste transposé cette pratique à la vapoteuse.

L’origine de la vape tricks se trouverait sur la côte ouest des États-Unis. Elle serait arrivée en 2012. Depuis, cette pratique suscite de plus en plus d’engouement auprès des vapoteurs et vapoteuses.

Il existe même, aujourd’hui, des compétions de vape tricks. Cette tendance est encore en pleine expansion. Les réseaux sociaux aident beaucoup à cet emballement.

Des experts de la vapote sont même devenus des références dans le domaine du trick. En 2015, les concours se sont répandus, notamment au Canada et en Indonésie.

Concours de cloud chasing

Les clouds chasers sont des « chasseurs de nuage ». Leur but est de faire les tricks les plus impressionnants possibles. La compétition récompense les meilleurs.

Toutes les figures passent au crible des examinateurs.

Parmi les événements célèbres autour de la vape trick, il y a l’International Cloud Championships en Californie ou encore le World Series of Vape qui a lieu à Las Vegas. Les Américains restent pionniers dans ce genre de compétition qui gagne néanmoins de plus en plus d’ampleur ces dernières années.

Aux États-Unis, il est même possible de gagner de l’argent avec ces tournois. Le cloud chasing se transformerait-il en sport de haut niveau ?

Les marques de cigarette électronique en profitent pour sponsoriser certains compétiteurs et affronter les enseignes concurrentes.

Ce qu’il faut retenir de la vape tricks

La vape tricks est une distraction. Ce n’est pas une manière à part entière de vapoter ou de tirer sur votre cigarette electronique. Pas comme le mtl ou le dl, en tout cas.

C’est une façon de passer le temps, de vous amuser et de tester de nouvelles expériences avec votre vaporette.

La vape tricks ne doit pas remplacer la vraie fonction de la vap, c’est-à-dire remplacer la cigarette classique, lutter contre le tabagisme et vous aider à arrêter de fumer.

La clope électronique est avant tout un substitut nicotinique. Elle accompagne votre sevrage tabagique et vous préserve des dangers du tabac, notamment à cause de ses produits toxiques et cancérigènes comme le monoxyde de carbone et le goudron.

Mais l’idée est de ne pas vous ennuyer avec la vapote. C’est pour cela qu’il existe des milliers de façons de vous amuser avec votre e-cigarette. La vape tricks fait partie de ces amusements.

Alors, ne vous privez pas ! Cherchez l’équilibre. Poursuivez votre sevrage de la cigarette, mais amusez-vous avec votre vapeur.

Le plus important est de le faire en connaissance de cause et avec le matériel adapté. Le modbox, le clearomiseur, le eliquide… Vous pouvez acheter un autre kit de cigarette électronique et abandonner votre starter-pack pour passer à une vape polyvalente.

Vous pourrez, ainsi, tester le cloud chasing et la vape trick !

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Où peut on fumer une cigarette électronique ?

Douane cigarette electronique : quelles conditions ? de Neovapo

Que contient la cigarette electronique ? de Neovapo

Ma cigarette electronique est tombée par terre, que faire ? de Neovapo

Quelles sont les régions françaises avec le plus de vapoteurs ? de Neovapo

Publié le 08/07/2022 et modifié le 22/06/2024 dans Vos questions sur la cigarette electronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème