Comment vapoter la cigarette électronique correctement ?

Comment vapoter la cigarette électronique correctement ?

Choisir la bonne cigarette électronique pour vapoter correctement

Choisir une bonne cigarette électronique est essentiel pour réussir et apprécier son expérience vaping. Différents types d’appareils de vape existent sur le marché comme les mods pod, les modbox, les sticks, les cigarettes électroniques jetables (la puff), etc.

Chaque type d’e-cigarette possède ses propres caractéristiques et convient à des profils de vapoteurs différents. Si vous débutez, nous vous conseillons d’acheter une cigarette électronique simple d'utilisation avec une puissance et des résistances adaptées à vos besoins.

Pour bien choisir votre clope électronique, vous pouvez vous baser sur les critères suivants :

  1. le nombre de cigarettes classiques que vous fumez par jour ;
  2. l’autonomie de la batterie ou des accus 18650 (mAh) ;
  3. l’autonomie en e-liquide du réservoir pyrex (clearomiseur) ;
  4. les fonctionnalités proposées par le chipset (wattage variable, contrôle de la température, bypass…) ;
  5. l’ergonomie, le style de la vapote (format tubulaire avec le stick, format rectangulaire avec le box mod, ecigarette discrète avec le pod…).

Pour bien vapoter, vous devez avoir une vapoteuse qui vous plaît et qui vous correspond. Le kit de cigarette electronique AIO vous propose tout le matériel pour démarrer le vapotage. Il contient un clearomizer et ses résistances, ainsi qu’un mod électronique et son chargeur USB.

Si vous ne savez pas quelle ecigarette choisir, vous pouvez vous fier à votre consommation de tabac. Plus vous fumez et plus vous avez besoin d’un kit complet puissant et autonome pour convenir à vos besoins.

Une fois que vous avez votre cigarette électronique entre les mains, vous pouvez apprendre à bien l’utiliser et à bien aspirer la vapeur.

Choisir le bon dosage de nicotine pour bien vaper

Le choix du liquide pour cigarette électronique a également un impact significatif sur votre expérience de vapotage. Nos e-liquides français et artisanaux existent dans une variété de saveurs et de dosages de nicotine.

Si vous souhaitez arrêter de fumer, vous pouvez choisir un e-liquide avec un taux de nicotine progressivement décroissant. Assurez-vous également d'acheter des e-liquides de qualité, idéalement fabriqués en France, pour garantir la sécurité et la qualité des ingrédients (qui sont le propylène glycol, la glycérine végétale, les arômes et la nicotine).

Le plus important est de commencer la vape avec une quantité de nicotine adaptée à vos besoins. Là encore, tout dépend de votre consommation de cigarettes. Plus vous fumez et plus vous devez démarrer le vapotage avec une dose de nicotine élevée. Petit à petit, vous pourrez la diminuer, car l’ecig permet un sevrage nicotinique progressif comme tout substitut nicotinique.

Amorcer la résistance avant d’utiliser l’ecigarette

Pour vapoter correctement avec sa cigarette électronique, l’une des premières étapes est d’amorcer la résistance. L’atomizer est une pièce métallique et cylindrique qui s’insère dans le clearomiseur et qui permet la vaporisation du e liquide. Il se compose d’un fil résistif et d’une mèche de coton organique qui baigne dans le juice de vape du réservoir pyrex.

L’amorçage de la résistance consiste à imprégner les mèches d’eliquide pour éviter le dry hit (goût de brûlé). Quand vous actionnez la vapote, si la résistance n’est pas amorcée correctement, la chaleur brûle le coil et provoque un goût de cramé. Le dry hit vous oblige aussi à changer de résistance.

Il faut amorcer toute nouvelle résistance dans votre cigarette électronique avant de commencer à vapoter. Pour cela, remplissez le réservoir, attendez quelques minutes et effectuez quelques aspirations sans activer la batterie. Vous éviterez ainsi de brûler la résistance prématurément et vous prolongerez sa durée de vie.

Régler la puissance avant de vapoter

Si vous utilisez une cigarette électronique dotée d’un mod box électronique, vous pouvez souvent régler la puissance de l’inhalation (wattage variable, mode Power, voltage variable) en fonction de la résistance utilisée.

Le degré de résistivité du coil permet de définir une valeur exprimée en ohm. Cette impédance permet à son tour d’établir une plage de puissance exprimée en watts. Si votre résistance possède une plage de puissance comprise entre 20 et 30 watts, vous devez la respecter.

Cela veut dire que vous devez régler la puissance de l’ecigarette entre 20 et 30 watts, pas plus ni moins. Une puissance trop élevée peut entraîner un goût brûlé désagréable, tandis qu'une puissance trop faible produit peu de vapeur et peut causer des fuites.

Suivez toujours les recommandations du fabricant et du manuel d’utilisation pour réussir à vapoter correctement.

Apprendre à bien tirer sur sa cigarette électronique

La façon dont vous inhalez la vapeur influe également sur la qualité de votre expérience vaping. Il existe deux principales manières d’inhaler l’aérosol du vaporisateur personnel :

  • en inhalation directe (vape DL pour direct to lungs) ;
  • en inhalation indirecte (vape MTL pour mouth to lungs).

L’aspiration indirecte est similaire à une bouffée de cigarette traditionnelle, tandis que l'inhalation directe est un shot de vapeur intense qui se rend directement dans les poumons. La quantité de vapeur est similaire à la fumée que produit une chicha.

Vous pouvez essayer les deux méthodes pour voir laquelle vous convient le mieux en réglant l’airflow du clearomiseur. L’airflow est l’arrivée d’air. Elle permet de moduler le flux d’air inhalé pour augmenter la production de vapeur ou la restreindre.

Si vous êtes vapoteur ou vapoteuse débutant, nous vous conseillons de démarrer la vap avec l’inhalation indirecte qui est similaire à la fumée de cigarette. Elle peut faciliter le passage de la cigarette normale à l’e-cig.

Avec le temps et l’expérience, vous pourrez tester l’inhalation directe qui permet de faire beaucoup de vapeur avec sa cigarette électronique. Utilisez une résistance subohm pour inhaler un cloud très chaud et encore plus abondant.

Néanmoins, la vape DL implique parfois une baisse du dosage de nicotine, ce qui peut entraîner un manque de tabac et une envie de fumer si vous n’êtes pas prêt. Le risque est de rechuter dans le tabagisme à cause du manque de nicotine. Au début de votre sevrage tabagique, nous vous conseillons de vapoter en DL de manière occasionnelle.

Inhaler la vapeur d’ecigarette vs fumer une cigarette ordinaire

Pour vapoter correctement sa clope électronique, il faut se rappeler qu’aspirer la vapeur d’une ecigarette et fumer une cigarette combustible classique sont deux choses très différentes. Vous ne vapotez pas une ecig comme vous fumez une blonde traditionnelle.

Pour bien tirer sur la cigarette électronique, vous devez prendre une inhalation longue (au moins 3 secondes) et lente. Prenez le temps de poser vos lèvres sur le drip tip et de bien aspirer le nuage de vapeur. En inhalation indirecte, vous avez le temps de garder la vapeur dans la bouche pour apprécier le goût des arômes.

Laissez toujours quelques secondes de récupération entre chaque taffe de vapeur. Le fil résistif de la résistance a besoin de s’imbiber à nouveau de jus pour éviter le dry hit. Évitez le chain vaping qui consiste à enchaîner les puffs de vapeur, cela pourrait brûler et abîmer la résistance.

Éviter le chain vaping quand on est un vapoteur débutant

Les nouveaux vapoteurs ont tendance à vapoter leur ecigarette comme ils fument leurs cigarettes normales. Sauf qu’ils changent vite de méthode quand chaque bouffée de vapeur les fait tousser. L’habitude de fumeur de tirer rapidement sur le drip tip disparaît progressivement avec l’expérience.

Néanmoins, si vous continuez à faire du chain vaping ou si vous vous sentez en état de manque de nicotine après une pause vapeur, c’est sans doute parce que vous ne vapotez pas avec le bon taux nicotinique. N’oubliez pas que la dose de nicotine est essentielle pour cesser de fumer et éviter toute rechute dans le tabagisme.

Vous pouvez augmenter la quantité de nicotine pour lutter contre le tabagisme de manière efficace et éviter de consommer du tabac alors que vous avez démarré le vapotage. Si possible, évitez de « vapofumer », c’est-à-dire de fumer du tabac ET de vapoter.

L’arrêt de la cigarette et le passage à la vape permettent d’arrêter l’inhalation de substances toxiques et chimiques comme le monoxyde de carbone et le goudron. Ces produits nocifs sont les vrais dangers du tabagisme et sont responsables de maladies cardiaques, respiratoires et de cancers.

Utiliser sa vapoteuse correctement

Pour bien utiliser votre cigarette électronique, commencez par approcher l’embout buccal (drip tip) de vos lèvres. Appuyez sur le bouton fire du mod box. Certains modèles de vaporisateurs possèdent un système automatique où il suffit de tirer sur le drip tip pour enclencher et aspirer la vapeur.

La plupart des modèles possèdent néanmoins un bouton d’activation appelé bouton « fire ». Gardez le doigt appuyé dessus pour vaporiser le liquide pour ecigarette et former un cloud. N’oubliez pas de prendre des bouffées lentes pour bien inhaler la fumée de cigarette électronique et l’avaler sans tousser.

En général, il faut quelques jours pour s’habituer au vapotage. Plus vous utiliserez la vapote et plus vous vous habituerez à l’utiliser. Au début, si cela vous rassure, vous pouvez simplement diminuer votre consommation de tabac et abandonner la cigarette petit à petit.

Le but est d’arriver à remplacer totalement la clope normale par l’ecig. La toxicité de la fumée de cigarette reste très forte à chaque fois que vous avalez la fumée générée par la combustion. La vapeur de l’e-cig est 95 % moins nocive. Arrêter de fumer et passer à la vap préserve votre santé des méfaits du tabac.

Connaître ses préférences de vape

Le meilleur moyen de vapoter la cigarette électronique correctement est de faire des tests, d’expérimenter plusieurs manières de vaper et de régler l’appareil en fonction de vos préférences. En tant que novice, apprenez d’abord à bien utiliser la vapoteuse. Ensuite, amusez-vous !

L’avantage du vaping est qu’il s’adapte à vos préférences. Certains e-fumeurs préfèrent vapoter de gros nuages de vapeur et dans ce cas, l’inhalation directe est meilleure. D’autres vapoteurs voudront garder des sensations familières avec le tabac, notamment le hit en gorge, et auront une meilleure vape en MTL avec un eliquide fort en PG et en nicotine.

Vous pouvez aussi tester différents appareils comme les atomiseurs reconstructibles (RBA) qui vous permettent de créer le coil de la résistance. Les liquides pour cigarette électronique DIY sont aussi idéaux si vous voulez fabriquer votre juice de vape maison et personnaliser le goût de l’aérosol et le dosage de nicotine.

Pour celles et ceux qui préfèrent vapoter discrètement, vous pouvez toujours serrer l’airflow du clearomiseur et privilégier les résistances de plus de 1 ohm. Découvrez toutes les informations à savoir pour bien utiliser la cigarette électronique sur notre blog !

Comment savoir si on vapote bien ?

Vous vapotez bien quand vous inhalez une vapeur agréable avec un hit assimilable et qui ne vous fait pas tousser. Vous savez que vous utilisez votre cigarette électronique correctement quand vous ne rencontrez pas de problèmes pendant le vapotage comme une fuite d’eliquide ou un dry hit.

Restez attentif à vos ressentis. Si vous éprouvez de la nausée, des maux de tête ou une sensation de vertige, cela peut être le signe d’une surdose de nicotine. La bouche sèche, des palpitations, une perte de goût peuvent être des signes d’un excès de vape.

Le manque de saveur peut aussi être lié au choix du e-liquide. Prenez le temps de vous renseigner sur le rôle et l’importance du ratio pgvg par exemple. Le propylène accentue les flavours tandis que le glycérol augmente la quantité de vapeur inhalée.

Pour conclure, le meilleur conseil pour vapoter la cigarette électronique correctement est de persévérer. Expérimentez la vapote, testez plusieurs manières de tirer dessus et laissez-vous le temps de vous habituer.

Nous vous invitons également à vous renseigner un maximum sur le vapotage et les différentes manières d’utiliser son ecigarette.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment tirer sur une cigarette électronique ?

Pourquoi ma cigarette électronique crépite ?

Cigarette electronique : comment savoir si je vapote trop

Peut-on fumer la cigarette electronique enceinte

Comment gérer les symptômes du sevrage tabagique ? de Neovapo

Publié le 28/07/2023 et modifié le 13/07/2024 dans Comment utiliser cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème