Comment changer une meche de cigarette electronique

Comment changer une meche de cigarette electronique

La mèche d'une cigarette électronique est l'un des éléments les plus importants. Cette pièce est également appelée résistance. C'est avec ce système que la machine à vape s'est développée. C'est un mécanisme qui est très ingénieux et qui permet à l'ensemble des vapoteurs de passer un moment vaping excellent.

La liste des avantages de la mèche est très longue. Cependant, c'est une pièce qui nécessitera un certain entretien. En utilisant cet élément de la bonne manière, alors vous avez un moment détente assuré.

Dans cet article nos experts vous expliquent l'importance de la mèche et son utilité. Vous aurez également toutes les explications pour que le remplacement de mèche soit parfait.

À quoi sert la mèche dans le fonctionnement de l'ecigarette ?

Avant de se lancer dans le remplacement de votre mèche, il est important de savoir ce que c'est. La mèche est également appelée résistance. Elle est située au cœur de votre clearomiseur. C'est la pièce qui vous permet d'avoir de la vapeur.

Mais alors, comment ça marche ? La cigarette electronique est un condensé de technologie. De nombreux chercheurs étudient chaque jour le fonctionnement de la cigarette électronique. À ce jour, le meilleur système connu est grâce à la mèche. C'est un fonctionnement simple qui permet de produire une vape de qualité.

Chaque partie de l'ecigarette est très importante dans l'utilisation de votre matériel. La batterie est présente pour alimenter la résistance. Vous pourrez parfois modifier la puissance en watts que vous envoyez à la mèche. Vous aurez alors une vapeur qui est personnalisée en fonction de vos besoins.

La mèche est composée de fil résistif et de coton. Le fil résistif est un matériau qui ne laisse pas passer le courant électrique. Lorsque la batterie envoie ce courant, alors le fil chauffe. Le coton, lui se trouve tout autour du fil. Il faudra bien entendu que le coton soit humide afin de faire chauffer la résistance.

Le saviez-vous ? Une résistance est un élément qui se trouve dans de nombreux objets du quotidien. Le chauffe-eau, le grille-pain ou encore le four sont des objets où vous retrouverez une résistance.

Le fil résistif reçoit l'énergie qu'offre la batterie afin de pouvoir chauffer. Lorsque le coton qui se trouve autour est imbibé de liquide, la création de vapeur se forme. Afin d'alimenter automatiquement le coton, un réservoir est placé autour de la résistance. Il va donc falloir garder un réservoir toujours plein.

La mèche se trouve au centre du réservoir. Dès que la vapeur est créée, elle est dirigée vers le drip tip. Au moment où vous actionnez le bouton fire, c'est tout ce système qui se met en route. Vous n'aurez plus qu'à déposer vos lèvres sur le drip tip afin de vapoter.

Vous retrouvez un grand nombre de marque créer leur propre mèche. Parmi ces marques se trouvent Eleaf, Vaporesso, Aspire, Smok ou encore Kangertech. Vous retrouvez différentes résistances sur le marché.

Cette pièce joue le premier rôle dans la création de vape. Changer de résistance revient donc à changer les caractéristiques de la vapeur. Entre saveur et vapeur, il est important de trouver l'équilibre qui vous correspond le plus.

Vous retrouvez divers modèles que vous pourrez essayer : BDC, BDV ou OCC. Le "Bottom Dual Coil" (bdc) est une mèche équipée de 2 fils résistifs. Elle se trouve sur la partie inférieure de votre clearomiseur afin d'avoir une diffusion parfaite de la vapeur. Le "Bottom Vertical Coil" (bvc) est le terme générique des résistances étant placée sur la partie basse du tank. Enfin, le modèle "Organic Cotton Coil" (occ) est un ato respectueux de l'environnement et de votre santé. C'est une résistance constituée d'un coton d'origine biologique.

Comment choisir la mèche pour votre vapotage ?

Connaître les différentes mèches qui existent est très important. Cela vous permet de vous diriger vers un produit qui vous correspond. En effet, la résistance est un produit qui est au cœur de la création de vapeur.

Lorsque ses caractéristiques changent, la vapeur aussi. Mais alors comment choisir la résistance adaptée à vos besoins ? Quels sont les critères sur lesquels se focaliser ? Neovapo vous donne toutes les astuces pour ne plus jamais vous tromper de résistance.

Vous devrez alors prendre en compte la résistivité, la demande en puissance ou encore le type d'eliquide que vous utilisez au quotidien.

Choisir la mèche en fonction de son clearomiseur

Dans un premier temps, si vous avez déjà votre clearomiseur à la maison, il est important de choisir une résistance compatible. En effet, votre clearomiseur n'est pas conçu pour recevoir toutes les mèches du marché.

Tout d'abord, il faut savoir que votre clearomiseur est adapté aux différentes résistances proposées. Vous retrouvez un airflow adapté au type de vapeur sortante. Vous avez également un drip tip aux mesures idéales. Bien que cette pièce peut généralement être changée, il est important de choisir le bon atomiseur.

Pour aller vers une résistance qui est compatible, la première règle est de prendre un matériel de la même marque. En effet, seul le fabricant peut créer une mèche parfaite pour son produit. Chaque propriété est étudiée pour que vous ayez un confort de vape maximal.

Généralement, les résistances ont le même nom que leur clearomiseur. Par exemple, si vous avez le clearomiseur Nautilus de chez Aspire, alors vous devrez placer une résistance Nautilus à l'intérieur. Innokin présente le même système avec ses résistances Zénith qui ne fonctionne qu'avec la série des clearomiseurs Zénith.

Vous devrez également vous assurer que la batterie box/mod que vous utilisez est capable de créer assez d'énergie pour votre résistance. Lorsque la batterie n'atteint pas une certaine puissance en watt, il est possible que la résistance ne chauffe pas assez. En conséquence, vous avez des fuites très désagréables. Il est donc primordial de vérifier que votre kit complet soit adapté à la résistance.

Certains vapoteurs choisissent leur clearomiseur en fonction des caractéristiques de la résistance. C'est un moyen d'acheter un matériel qui vous conviendra à 100%. Il faut simplement regarder l'ensemble des résistances compatibles.

Il faut également prendre en compte la méthode de placement. Si vous choisissez une résistance qui n'est pas de la même marque, il est probable que vous ne puissiez pas l'installer. Il existe différents pas de vis ou emplacement qui sont fabriqués en fonction de la mèche adéquate.

Choisir la mèche en fonction de son mode d'inhalation

Lorsque vous choisissez votre résistance, vous devez faire attention à sa résistivité. En effet, sa résistivité va influer sur la création de la vapeur. Vous pourrez alors avoir une vapeur chaude ou très chaude. Mais alors comment savoir quelle est la meilleure vapeur pour vous ?

Il faut savoir que dans le monde des vapoteurs, vous pouvez avoir une méthode d'inhalation différente. En effet, lorsque vous inhalez la vapeur, il est possible que vous ayez certains reflexes. Il faut alors respecter votre corps et proposer un matériel adapté à votre manière d'inhaler. Encore une fois, c'est votre confort qui prime avant tout. Vous pouvez vapoter en direct ou en indirect. Voici la différence entre ces deux méthodes d'inspiration :

  • L'inhalation indirecte : cette méthode est certainement la plus utilisée. Et pour cause, c'est la méthode qui ressemble le plus à l'inspiration qui est pratiquée sur une cigarette tabac. Si vous souhaitez conserver cette méthode, vous devrez alors choisir une vapeur chaude. Celle-ci se placera dans votre bouche avant d'être envoyée dans les poumons. Ces conditions de vape permettent à l'utilisateur de garder ses habitudes. Il faudra alors choisir un matériel adapté.
  • L'inhalation directe : cette inspiration est la même que lors de l'utilisation d'un narguilé (chicha). En d'autres termes, c'est en envoyant directement la vapeur aux poumons que vous avez cette méthode. Elle est aussi appelée DL "Direct Lugs" (lungs = poumons).

Une fois que vous savez quelle est la méthode d'inhalation qui vous convient, vous pouvez choisir la résistance. Pour cela, il faut s'intéresser à sa résistivité. Cette impédance est déterminée grâce à l'unité de mesure ohm.

Pour faire simple, si votre résistivité est entre 0 et 1 ohm, vous avez une vapeur très chaude. Vous pourrez alors vapoter en toute tranquillité si vous utilisez le DL. Il faut savoir que la résistance subohm (inférieur à 1ohm) créé des sensations supplémentaires.

La sensation que vous avez en gorge (hit) est bien plus intense. Il faudra alors certainement baisser votre taux de nicotine présent dans l'eliquide. Vous pouvez d'ailleurs retrouver un article de blog pour vous guider vers le choix de votre e-liquide.

Pour les amateurs de MTL (inhalation indirecte), alors nous vous conseillons des résistances de +1ohm. Cette résistivité va vous permettre d'avoir une vapeur douce. Vous pourrez alors conserver la vape en bouche avant de l'envoyer aux poumons. Pour les anciens grands fumeurs de cigarettes, vous profitez d'un moment similaire et pourtant bien plus agréable.

Conseil supplémentaire : l'utilisation d'une résistance pour MTL est parfaite lorsque vous adoptez un tirage serré. L'e-cig vous offre alors une vapeur qui restera en bouche afin de déployer toutes les saveurs du liquide.

Pour atteindre les différentes résistivités, les fabricants de résistance ont conçu différents modèles. Le fil résistif peut être brut. Il est alors manipulé afin de créer une spirale. En fonction du matériau, vous aurez des capacités différentes. Il faut par ailleurs savoir que certains matériaux peuvent s'utiliser sous la fonction "contrôle de température". Ce mode élimine les dry-hit ce qui va considérablement améliorer votre expérience.

Parmi les différentes matières vous retrouvez : kanthal, nickel, nichrome, stainless stel (acier inoxydable), titane. Certaines résistances se composent d'un fil résistif appelé "clapton". Dans ce cas, le fil est plus gros et chauffe plus fort.

Enfin, vous retrouvez deux autres modèles qui sont très efficaces : le strip et le mesh. Ce sont des modèles qui sont très larges. Vous retrouvez alors un contact très large avec le coton. Un vrai atout pour complètement découvrir les saveurs de votre e-liquide.

Quand faut-il remplacer la mèche de son clearomiseur ?

Une fois que vous avez trouvé votre mèche, il est important de savoir quand changer cette pièce. En effet, les composants de votre atomiseur n'ont pas une durée de vie illimitée. Il est important de la changer dès que vous ressentiez des sensations anormales.

Il faut savoir que la durée moyenne de vie d'une résistance est de trois semaines. En effet, le coton et le fil résistif ont une durée de vie qui est limitée. Pour vivre un moment de vape idéal, il faut que votre résistance soit parfaitement propre.

Il est facile de reconnaitre une résistance fatiguée. Celle-ci ne produit plus autant de vapeur. Cela peut être un signe d'une résistance à changer dans les prochains jours. Si vous ressentez beaucoup moins de saveur qu'au départ, alors la résistance est certainement à changer.

Enfin, le dernier point qui montre une résistance HS, c'est un goût de "bruler". C'est en effet le coton qui est chargé en liquide, encrassé et qui n'arrive plus a vaporiser les saveurs de votre e-liquide.

Il est possible de cramer la résistance si votre coton n'est pas humidifié. C'est pour cette raison que l'on conseille à nos clients de garder un clearomizer toujours rempli d'eliquide. C'est une manière simple et fiable d'avoir une résistance prête à fonctionner.

Chez Neovapo, nous savons que cette pièce est primordiale pour créer votre vapeur. Et comme c'est une pièce que vous devez acheter régulièrement, on vous propose une promo que vous allez adorer.

Quel que soit votre modèle de résistance, si vous en achetez 4, le cinquième ato est offert. Ce consommable étant à changer jusqu'à deux fois par mois, vous aurez un stock pour 2 mois à un tarif réduit.

Nous vous conseillons de faire un petit stock de résistance chez vous. Celle-ci pouvant se fatiguer à n'importe quel moment, il est toujours préférable d'en avoir sur soi. Vous pouvez également emporter une résistance supplémentaire lors de vos voyages. Pour cela, munissez vous d'une pochette de rangement spéciale e-cig et partez en vacances l'esprit tranquille.

Nous conseillons également à nos clients de changer de résistance lorsque vous souhaitez changer de saveur. Ce remplacement est notamment nécessaire lorsque vous souhaitez passer d'un arôme très puissant comme l'eliquide La Rochelle à un parfum léger.

L'arôme de gâteau au chocolat restera lors de la vaporisation. Nous vous préconisons également de nettoyer votre pyrex pour un changement de saveur. Si vous utilisez l'evod de Kanger, vous pouvez simplement passer un coton-tige humide pour éliminer le précédent. Le nettoyage complet promet un moment de vape savoureux. Vous verrez alors apparaitre un nuage parfumé. Vous devrez ensuite sécher le clearo avant d'ajouter la nouvelle résistance et le nouveau liquide.

Quelles sont les étapes pour remplacer sa mèche ?

Le remplacement de l'atomiseur se fait rapidement. C'est un geste qui est très souvent répété. Pour cette raison les fabricants de résistances ont créé une méthode de remplacement très simple et rapide. Vous aurez besoin de moins de 5 minutes pour remplacer l'ato.

Il existe deux méthodes de remplacement. Selon les modèles, il faut installer la résistance par le haut ou bien par le bas du tank. Il faut toujours penser à vider le réservoir avant de passer au remplacement. Seuls certains modèles sont dotés d'un système anti fuite pour le remplacement d'ato.

Le remplacement par le bas :

Tout d'abord, il faut dévisser le clearomiseur en entier. Il est généralement vissé avec une connexion pin 510 ou ego. Une fois dévissé, vous verrez qu'il est possible d'enlever la base du réservoir. Il suffit de dévisser. Vous aurez donc un accès parfait à l'intérieur du tank.

La résistance se trouve soit à l'intérieur du réservoir, soit directement sur la base. Il suffit alors dévisser l'ancienne. Ensuite, vous prenez votre nouvelle résistance et venez l'installer de la même manière. Vous retrouvez une grande sélection de mèches sur la boutique en ligne française Neovapo.

Enfin, il ne vous reste plus qu'à replacer tous les éléments. N'oubliez pas de remplir votre réservoir.

Le remplacement par le haut :

Pour le remplacement par le haut, vous devez cette fois-ci laisser le clearomiseur sur la batterie. Vous devrez donc dévisser le top cap du réservoir. Vous allez voir apparaître la résistance. Encore une fois, il suffit de la dévisser et de replacer la nouvelle.

Et alors, comment ce remplacement se fait sur les pods comme l'istick P100 de chez Eleaf ? Entretenir ce type de matériel est aussi simple. Généralement, la résistance est clipser sous la cartouche. Vous devez donc tirer légèrement sur l'ancienne pour l'enlever. Ensuite, placez votre nouvel ato dans l'emplacement. Veillez à bien enfoncer la pièce afin que la connexion soit parfaite.

Pour les débutants qui se poseraient la question, sachez qu'il n'est pas possible de rincer ou nettoyer la résistance. Celle-ci a besoin d'être changée complètement afin de vous promettre une vapeur succulente.

Avant de vapoter, vous allez devoir accomplir une dernière mission : l'amorçage. Cette étape est très importante. Pour comprendre cette étape, il faut savoir que la résistance doit être imbibée d'eliquide pour fonctionner. Lors d'un remplacement, votre résistance à besoin de temps pour s'hydrater.

Cette étape consiste alors à attendre une dizaine de minutes que la résistance se gorge de liquide pour e-cig. Plus vous allez pratiquer dans le monde de la vape, plus cette réalisation deviendra un automatisme. Ce remplacement est régulier et pourtant nécessaire.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à consulter notre blog ou de nous contacter. Nos spécialistes apporteront les réponses adaptées à votre situations.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment reparer une cigarette électronique

Ma cigarette electronique ne charge plus : pourquoi ?

Quelle cigarette electronique ne fuit pas

Résistance : combien d’ohm pour une cigarette électronique ?

E-cigarette : comment savoir si la résistance est morte ?

Publié le 06/02/2021 et modifié le 20/04/2024 dans Comment entretenir ou réparer cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème