Comment entretenir ou réparer cigarette électronique

Réparer et entretenir une cigarette électronique : le guide

Les secrets d’une cigarette electronique durable, fiable et performante se résument en un seul mot : entretien. Nettoyer régulièrement son appareil de vape a un effet magique sur votre vapotage : il dure plus longtemps et a meilleur goût.

Sachez aussi que tous les petits problèmes que vous pouvez rencontrer avec votre vapote sont très simples à résoudre. Réparer une cigarette electronique ne demande aucune expertise particulière, mais seulement votre sens de l’observation.

Neovapo vous explique comment réparer ou entretenir une cigarette électronique !

Nettoyer sa cigarette électronique : mode d’emploi

Une cigarette électronique se divise en deux parties :

  • La box
  • Le clearomiseur

La première contient la batterie qui peut être directement intégrée dans la box ou prendre la forme d’accumulateurs amovibles. La seconde se compose du drip tip, de la résistance et du réservoir pyrex. L’énorme avantage du clearomiseur est qu’il est entièrement démontable. Le nettoyage et l’entretien sont donc plus simples.

Lorsqu’on veut prendre soin de sa vapoteuse, il faut le faire à 200 %. Nettoyez aussi bien la box que la clearomiseur. Détachez toutes les pièces que vous pouvez séparer et lancez-vous dans une grande opération de décrassage.

Pour la box, munissez-vous d’une feuille d’essuie-tout ou, mieux, d’un chiffon en microfibre. Ne plongez jamais votre ecig dans l’eau. Sa partie inférieure étant entièrement composée d’électronique, vous l’endommageriez considérablement. Contentez-vous d’utiliser un chiffon pour chasser les poussières qui auraient pu s’installer.

Passez la feuille d’essuie-tout ou le torchon dans le port USB afin de déloger les résidus. Insistez sur l’écran pour lui redonner toute sa luminosité et n’oubliez pas de passer un coup sur les pas de vis. Utilisez un coton-tige préalablement humidifié avec du vinaigre blanc et passez-le dans les endroits inaccessibles avec un chiffon.

Le nettoyage de la box ne vous prend pas plus de cinq minutes.

Allez même plus loin dans l’entretien en vous montrant prévoyant. Utilisez un étui ou une protection en silicone pour renforcer votre mod. Le moindre choc peut fissurer l’écran, causer des rayures ou encore salir votre box toute propre. La revêtir d’une couche protectrice supplémentaire ne pourra que l’embellir et le solidifier.

Quels produits utiliser pour l’entretien de son ecigarette ?

Sortez votre liste de course. Pour bien entretenir votre ecigarette, vous allez avoir besoin de quelques produits. Ne vous inquiétez pas, ils sont très communs et vous les avez peut-être déjà dans votre cuisine.

Pour nettoyer votre batterie et votre clearomiseur, vous aurez besoin :

  • D’un chiffon en microfibre ou de feuilles d’essuie-tout
  • D’un coton-tige
  • D’un bol ou d’un saladier rempli d’eau chaude
  • De liquide vaisselle
  • De bicarbonate de soude (optionnel)
  • De vinaigre blanc (optionnel)

Et c’est tout. Avec ces quelques produits, vous avez de quoi réussir le grand nettoyage de printemps de votre cigarette électronique.

Nettoyage du clearomiseur : comment faire ?

Le clearomiseur est la partie la plus importante à entretenir sur une cigarette électronique. Régulièrement, dès que vous changez d’arômes d’e-liquide ou dès que vous remplacez la résistance, réalisez un nettoyage complet. Pour cela, rien de plus simple : toutes les pièces du clearomiseur sont détachables.

Dévissez d’abord votre tank de la batterie, puis dévissez tout ce que vous pouvez démonter. Le drip tip, le verre pyrex, la résistance, les joints d’étanchéité, etc. Le moment idéal pour nettoyer son clearomiseur est lorsque vous changez l’atomiseur.

Une fois vos pièces séparées, procédez à leur dépoussiérage. Une technique très efficace consiste à remplir un bol ou un saladier d’eau très chaude mélangée avec du savon. Pour un décrassage vraiment puissant, mélangez de l’eau chaude et du vinaigre blanc (moitié, moitié) et ajoutez deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude.

Attention, le mélange des deux composants crée une mousse épaisse. Prenez votre temps. Une fois la mixture anti-crasse préparée, plongez à l’intérieur toutes les pièces de votre clearomiseur. Jetez la résistance, vous en visserez une neuve plus tard, au moment de remonter votre tank.

Laissez baigner une heure environ. Si vous n’avez que du liquide vaisselle, cette recette marche tout aussi bien. Pensez seulement à bien frotter avec une éponge le verre pyrex (sans y aller trop fort) et le drip tip.

En effet, ce qu’il y a de plus difficile à enlever sur un clearomiseur, ce sont les résidus laissés par l’e-liquide. En particulier si vous vapez un liquide fort en glycérine végétale.Celle-ci est si grasse qu’elle « colle » sur les parois du réservoir. En brûlant, elle encrasse la résistance et laisse des morceaux carbonisés entre les coils.

Sa viscosité la rend donc plus longue à nettoyer, mais pas impossible. L’arme la plus redoutable, inévitable pour les cloud chasers qui vapotent du liquide High VG, est celle du bicarbonate de soude et du vinaigre blanc.

Une heure passe et vous pouvez enfin sortir les pièces de votre atomiseur. Passez-les aussitôt sous l’eau claire pour retirer le goût et le parfum du vinaigre. Ne zappez pas cette étape ou vous pourriez vous retrouver avec une vapeur nettement moins délicieuse qu’à l’ordinaire.

Un ou deux rinçages suffisent pour enlever toutes les traces de vinaigre. Essuyez vos pièces et laissez-les complètement sécher à l’air libre.

Pour un entretien complet de votre clearomiseur, changez les joints d’étanchéité. Ces derniers se fixent d’un bout à l’autre du réservoir pyrex. Ils diminuent drastiquement les risques de fuite d’e-liquide.

Insérez également une nouvelle résistance que vous n’oublierez pas d’amorcer. Pour cela, imbibez sa mèche de coton de liquide, remplissez le réservoir et patientez une dizaine de minutes. L’amorçage s’effectue à chaque changement d’atomiseur. Actionner son mod avec une résistance sèche entraîne un dry hit (goût de brûlé) dès le premier puff.

Changez même le verre de votre clearomiseur pour effacer tous les goûts parasites éventuels liés à votre ancien e-liquide. Variez ainsi les plaisirs en savourant d’autres arômes très différents, sans ressentir de traces de votre ancien parfum.

Une fois votre clearomiseur entièrement propre, remontez les pièces et vissez-le de nouveau à la box. Profitez ensuite de votre ecigarette flambant neuve !

Entretien du clearomiseur : changer la résistance

La résistance est le cœur de votre vape. C’est elle qui chauffe l’e-liquide dans le réservoir. Sans elle, votre vapotage tombe dans l’oubli. Alors pour vivre une expérience vapeur de haute qualité, pensez à bien entretenir votre atomiseur.

Cela commence par savoir quand et comment le changer. Une résistance se remplace toutes les deux à trois semaines. En effet, le propylène glycol et la glycérine végétale brûlent et obstruent les coils et le coton de l’atomiseur. Ce dernier n’est plus efficace et devient inutilisable.

Des signes avant-coureurs vous préviennent de l’état d’encrassement de votre résistance :

  • Une vapeur moins dense qu’à l’accoutumée
  • Des saveurs faibles
  • Un dry hit

Si vous ressentez l’un de ces trois éléments, pensez à la résistance.

Remplacez-la en dévissant le clearomiseur de la box et en retirant sa base. Ôtez l’atomiseur obstrué et insérez-en un nouveau. Procédez à l’amorçage avant de vapoter. Patientez dix minutes au moins, voire plus si vous vapez avec un liquide High VG. Vous pouvez accélérer ce processus en tirant successivement sur votre drip tip, sans actionner le mod.

Gardez votre résistance usagée dans une boîte jusqu’à pouvoir la jeter. En effet, la résistance se compose de fils métalliques et s’avère particulièrement polluante si elle est jetée dans une poubelle ménagère. Recyclez-la en la jetant dans le bac dédié aux métaux, à la déchetterie.

Changer votre résistance tous les 15-20 jours permet de prolonger le plaisir de votre vape sans abîmer votre matériel. Cela fait partie de l’entretien global de votre cigarette électronique. Ça vous évite également de devoir réparer des fuites ou d’autres problèmes éventuels liés à l’encrassement de votre résistance.

Atomiseurs reconstructibles : nettoyer les coils

Les atomiseurs reconstructibles sont des clearomiseurs qui disposent d’un plateau de montage. Le vapoteur l’utilise pour monter lui-même les coils de sa résistance. Il personnalise sa vape et bénéficie de tous les avantages d’une cigarette électronique « reconstruite ».

Il existe plusieurs types d’atomiseurs reconstructibles. Les drippers comme le Tsunami 24 de Geek Vape n’ont pas de réservoir, mais sont compatibles avec le bottom feeder. Ceux de type RTA comme le Kylin de Vandy Vape ont un réservoir. Enfin, ceux de type RDTA comme le Combo Squonk d’iJoy sont des sortes de drippers avec réservoir.

L’avantage du reconstructible est que vous avez accès à l’intérieur de votre résistance. Vous pouvez donc tout à fait nettoyer vos coils (dans la mesure du possible). Bien sûr, si vous apercevez de la rouille ou si vous constatez que les fils résistifs sont trop encrassés et irrécupérables, saisissez vos outils de montage et fabriquez de nouveaux coils.

Voici comment nettoyer des coils en 10 étapes :

  1. Démontez votre atomiseur
  2. Retirez à l’aide d’une pince les morceaux de cotons
  3. Faites chauffer à vide (dry burn) pour brûler les derniers résidus de coton et de pg vg
  4. Brossez les coils à l’aide d’une pince céramique ou une brosse métallique
  5. Rincez-les à l’eau claire et séchez-les impeccablement
  6. Réalisez de nouveau un dry burn pour resserrer les spires
  7. Recentrez si besoin
  8. Mettez du coton entre les spires et formez une mèche
  9. Coupez les extrémités et insérez-les dans la cuve
  10. C’est prêt !

Une fois le nettoyage de vos coils effectué, remontez votre atomiseur et utilisez-le comment vous en avez l’habitude.

Attention, le reconstructible s’adresse avant tout aux vapoteurs qui ont déjà une certaine expérience de la cigarette électronique. Cela demande des connaissances techniques précises, comme la maîtrise de la loi des ohm. Il est conseillé aux vapoteurs débutants de commencer la vape avec un clearomiseur qui utilise des coils prémontés.

Les problèmes fréquents rencontrés pendant la vape

Les problèmes fréquents que rencontrent les vapoteurs lors de leur vapotage sont : des fuites et des projections de liquide, une vapeur trop chaude ou une surchauffe de l’appareil, un dry hit ou encore une mauvaise aspiration de la vapeur.

Ces soucis les plus courants ont toute une solution très facile. Sachez que, dans la plupart des cas, la résistance, un mauvais réglage de l’e-cigarette ou une mauvaise utilisation de celle-ci sont les causes de dysfonctionnements lors de la vape.

Dans 99 % des cas, vous pouvez résoudre ces petits défauts vous-même.

Pour cela, commencez par identifier la source du problème. Des fuites d’e-liquide sont souvent dues à un mauvais tirage de la vapeur ou à l’utilisation d’une résistance inadaptée à sa manière de vaper.

Il peut aussi s’agir d’un réservoir pyrex trop rempli ou d’airflows mal fermés lors du remplissage. L’e-liquide peut également en être la cause et plus particulièrement lorsque le propylène est présent en plus grande quantité dans la composition.

Une vapeur trop chaude s’explique généralement par un mauvais réglage de la cigarette électronique. Mais peut-être, vapez-vous avec un atomiseur dont la valeur est incompatible avec votre façon d’inhaler (inhalation directe DL et inhalation indirecte MTL).

La surchauffe est souvent liée à une utilisation incorrecte de la résistance. Si vous vapez avec les arrivées d’air du clearomiseur totalement ouvertes, en vape DL, avec un atomiseur dont la valeur est supérieure à 1 ohm, vous risquez de le surcharger et de provoquer une surchauffe.

Utilisez le mode contrôle de température pour réguler et ajuster la température de votre vapeur. Si celle-ci est encore brûlante, pensez à changer de drip tip. Préférez-en un long et fin.

Le dry hit quant à lui, est souvent causé par une résistance pas ou plus assez imprégnée de liquide. Vérifiez votre stock d’e-liquide dans le pyrex et faites le plein de saveurs s’il vous en manque. Si, au contraire, votre réservoir est plein, cela veut dire que votre résistance est encrassée et a besoin d’être changée.

Enfin, une mauvaise aspiration de la vapeur renvoie à une mauvaise utilisation de votre cigarette électronique. Regardez l’airflow. Sans doute avez-vous oublié d’ouvrir suffisamment les arrivées d’air pour pouvoir inhaler de la vapeur. Il se peut aussi que vous vapotiez avec une résistance inadaptée.

Rappelez-vous également qu’on ne tire pas sur une e-cigarette comme on tire sur le filtre d’une cigarette de tabac classique. Une bouffée de vapeur prend environ 3 à 6 secondes. De même, espacez les puffs pour ne pas provoquer de surchauffe de la résistance ou de dry hit.

Clearomiseur fissuré : que faire ?

Vous vapotez tranquillement dans la rue quand soudain on vous bouscule. Votre ecigarette fébrilement coincée entre vos doigts fait un saut de l’ange remarquable et atterrit sur le bitume. C’est le drame. Passé la surprise, voici la sidération. Vous vous précipitez sur elle pour inspecter son état…

Le constat est alarmant : votre verre pyrex est complètement cassé. L’e-liquide s’est répandu sur le pavé et vous vous rendez à l’évidence : vous ne pouvez plus utiliser votre cigarette électronique.

Un choc et une fissure sont vite arrivés. N’oubliez pas que votre pyrex est avant tout fait en verre. Certes, le verre borosilicate supporte les fortes chaleurs, mais ne résiste pas plus qu’un autre à un mauvais coup.

Un pyrex cassé mène à une e-cigarette inutilisable. Mais, heureusement, il existe une solution rapide et simple pour réparer son clearomiseur. Des verres pyrex de rechange sont disponibles et vous permettent de remettre à neuf très vite votre tank. Ayez toujours deux ou trois verres de remplacement de côté au cas où ce genre de situation vous arriverait.

Pour changer le pyrex de votre clearomiseur, vous devez d’abord vous débarrasser de tous les morceaux de verre. Placez une feuille d’essuie-tout sous votre tank que vous aurez au préalable dévissé de la batterie.

À l’aide d’une pince pour ne pas vous couper, retirez les détritus. Vérifier qu’il n’y a pas de verre dans le drip tip est très important. Imaginez que vous inhaliez la vapeur et, surprise, que vous aspiriez un débris de verre bien tranchant par la même occasion. Pour une vape en toute sécurité, nettoyez votre embout buccal.

Une fois le verre retiré, vissez le nouveau réservoir sur le clearomiseur, au même endroit que le précédent. Remontez le tout et c’est terminé ! Pensez à bien amorcer votre résistance et refaire le plein de liquide. Vous aurez peut-être perdu quelques minutes de vapotage, mais vous retrouvez un clearomiseur éclatant !

Bien sûr, vous n’êtes pas obligé d’attendre que votre pyrex se casse pour pouvoir le changer. Remettez votre vapote à neuf en remplaçant le réservoir. En plus, vous éliminez tous les goûts parasites éventuels et vous retrouvez une vape homogène et lisse, comme aux premiers jours.

Entretien de l’ecig : les protections en silicone

Il existe de nombreux accessoires de protection pour les cigarettes electroniques. La plupart sont en silicone, un matériau idéal pour supporter la chaleur. Son épaisseur amortit les chocs et prend les coups à la place de votre vapoteuse.

Les protections en silicone sont des outils indispensables pour profiter d’une vape sereine. Elles prennent la forme d’étuis en silicone pour les box, de capuchon en silicone pour les drip tip ou encore d’anneaux de protection en silicone à insérer autour du clearomiseur.

En vous équipant de la panoplie complète, vous transformez votre e-cig en un véritable tank indestructible. Une cigarette électronique robuste et incassable est la clef d’un vapotage tranquille. Vous aurez beau être bousculé et faire tomber votre vapote sur le pavé, elle n’en portera aucune trace !

Bague airflow cassée : comment la réparer ?

Les airflows sont les arrivées d’air de votre clearomiseur. Ils ont la forme de petits trous au diamètre plus ou moins large. Ils s’accompagnent généralement et sur la majorité des clearomiseurs modernes, d’une petite bague rotative qui vous permet de resserrer ou d’élargir ces ouvertures.

Plus vous fermez les arrivées d’air et plus le tirage de la vapeur est serré. Plus vous les ouvrez et plus votre vape est aérienne. C’est un outil essentiel pour pouvoir moduler son flux d’air et donc ajuster son vapotage selon les situations (exemple : un tirage serré au travail) ou les envies.

Mais voilà, votre bague airflow ne fonctionne plus. Vous êtes de nouveau désemparé. Comment faire pour la réparer ?

Dévissez le clearomiseur de la batterie. Tirez ensuite sur la bague de votre airflow ou aidez-vous d’une pince ou d’un tournevis fin pour pouvoir la dégager. Faites attention à ne pas la déformer, autrement vous ne pourrez plus la remettre à sa place et elle ne fonctionnera définitivement plus.

Repositionnez la bague de telle sorte à la remettre dans le bon sens ou à la bonne place. Elle doit cacher les trous lorsque la tournez. Réajuster sa position permet de retrouver un airflow fonctionnel.

Ne pas réussir à inhaler correctement la vapeur

Si vous rencontrez une difficulté lors du tirage de votre vapeur, commencez par voir si l’airflow de votre clearomiseur est suffisamment ouvert. Il se peut que vous l’ayez oublié. Il vous est donc impossible d’inhaler la vapeur correctement.

Si le problème persiste, regardez le drip tip. Un nettoyage en profondeur de ce dernier est efficace en cas de souci de tirage de la vapeur. Il se peut que des résidus de PG et de VG bouchent la cheminée ou votre embout. Procédez à un décrassage complet comme nous l’avons expliqué plus haut.

Vous verrez, vous réussirez de nouveau à tirer sur votre drip tip comme avant. Le problème est résolu !

Problème d’électronique : qui aller voir ?

Votre e-cigarette est à 80 % composée d’électronique. Comme pour tout appareil de ce type, il se peut qu’un dysfonctionnement vienne de l’intérieur. Ce peut être un défaut de construction, un chipset défectueux ou un court-circuit dans le système.

Mais voilà, avec un problème d’électronique, vous ne pouvez pas réparer votre e-cigarette tout seul. Vous allez avoir besoin de mains expertes ! Afin d’éliminer certaines hypothèses, rechargez la batterie ou changez les accus pour voir si le dysfonctionnement persiste.

Si c’est le cas, rendez-vous d’abord en boutique spécialisée. Les professionnels du vapotage ont l’œil entraîné pour repérer ce qui ne va pas avec votre vaporisateur personnel. S’ils peuvent réparer votre appareil, ils le feront. Autrement, vous pouvez vous rendre auprès de réparateurs spécialisés dans l’électronique.

Certains ont peut-être déjà vu passer des vapotes derrière leur comptoir et sauront comment vous aider. Vous pouvez aussi contacter le fabricant pour qu’il vous explique la marche à suivre en cas de dysfonctionnement. Si vous avez une garantie, faites-la fonctionner, cela vous évitera de devoir racheter une box.

Heureusement, ce genre de problème est très rare. En particulier si vous avez choisi une cigarette électronique de haute qualité et achetée dans une boutique experte en vapotage. Allez toujours vers des marques reconnues dans le monde de la vape afin de vous assurer une certaine qualité de fabrication. Ainsi, vous ne vous retrouverez pas avec une ecig défaillante dès la première utilisation.

Souvenez-vous que nettoyer sa vapote régulièrement empêche les défaillances de s’installer. Dans la majorité des cas, vous pouvez vous-même réparer votre cigarette électronique sans avoir besoin de l’aide d’un professionnel. Quelques recherches sur comment entretenir ou réparer une e-cigarette suffisent pour savoir quoi faire.

À vous de jouer !

Publié le : 18/02/2021

Je n’arrive pas à dévisser ma cigarette électronique : que faire ? Un clearomiseur coincé, une résistance dévissée ou une box et un atomiseur bloqués sont autant de problèmes que vous pouvez renco ...

Publié le : 13/02/2021

Cigarette électronique bloquée : comment faire ? Vous voudriez bien commencer une pause vape, mais votre cigarette électronique est bloquée. C’est la panique, vous avez beau tout essayer pour la r ...

Publié le : 12/02/2021

Nettoyage du réservoir pyrex : comment réussir l’entretien d’une cigarette électronique ? Il est essentiel de bien nettoyer sa cigarette electronique. Un entretien fréquent et régulier de son maté ...

Publié le : 10/02/2021

Savoir utiliser une cigarette électronique : comment l’éteindre et l’allumer ? Pour éteindre une cigarette electronique, il vous suffit d’appuyer 5 fois très vite sur le bouton switch de votre box ...

Publié le : 09/02/2021

Cigarette électronique : comment savoir si la résistance est morte ? La résistance d’une cigarette electronique morte se traduit souvent par un dry hit. Le dry hit est le goût de brûlé désagré ...

Publié le : 06/02/2021

La résistance c’est le moteur de votre vapoteuse. Elle est composée d’une armature en acier, d’un ou plusieurs fils résistifs et d’une mèche, généralement en coton, qui absorbe le e-liquide. En plu ...

Publié le : 06/02/2021

Augmenter la durée de vie de votre batterie de cigarette électronique La durée de vie de la batterie de cigarette électronique ou de vos accus dépend évidemment de sa fréquence d’utilisation mais ...

Publié le : 06/02/2021

Votre cigarette électronique vous accompagne partout. Qu'elle soit dans votre main, sur la table, dans votre sac ou dans votre poche, elle est exposée aux poussières et autres saletés. Pour amé ...

Publié le : 06/02/2021

La mèche d'une cigarette électronique est l'un des éléments les plus importants. Cette pièce est également appelée résistance. C'est avec ce système que la machine à vape s'est développée. C'est un ...

Publié le : 05/02/2021

Vous rencontrez des difficultés à faire fonctionner votre cigarette électronique ? Des fuites de e-liquides ou encore une perte de vapeur et de saveur ? Neovapo vous donne toutes les astuces sim ...

Publié le : 04/02/2021

La batterie est l'un des éléments principaux de votre cigarette électronique. Tous les vapoteurs ont pu le constater, avoir une autonomie adaptée est nécessaire. Cela vous permet de savourer les ar ...

Publié le : 02/02/2021

Nettoyage de sa cigarette électronique : comment s’y prendre pour la faire briller ? Une cigarette electronique, ça s’entretient. Ce n’est pas un appareil que vous pouvez laisser s’encrasser dans ...

Publié le : 30/01/2021

Tout savoir sur la résistance : quand et comment la remplacer dans sa cigarette electronique ? Si votre cigarette electronique fournit moins de vapeur qu’à l’accoutumée et que les saveurs ont moin ...

Publié le : 29/01/2021

3 raisons qui expliquent qu’une cigarette électronique ne charge plus Votre cigarette electronique ne charge plus ? Vous avez beau la brancher, votre vapeur n’est toujours pas optimale, voire vous ...

Publié le : 28/01/2021

Attention ça brûle : comment éviter la surchauffe de sa cigarette électronique ? Une cigarette électronique qui chauffe, c’est normal. Votre résistance produit de la chaleur pour pouvoir vaporis ...

Publié le : 27/01/2021

Alerte, ma cigarette electronique fuit : les astuces pour y remédier Vous voilà tranquillement en train de vapoter quand, tout à coup, c’est le drame. De l’e-liquide coule le long de votre vapote ...

Publié le : 13/01/2021

Parmi les différents composants nécessaires pour faire fonctionner une e-cigarette, on retrouve la batterie. Elle peut prendre différentes formes (intégrée ou amovible). En fonction de son usage et ...

Publié le : 12/01/2021

La batterie de votre cigarette electronique contient l'énergie nécessaire pour vos séances de vapotage. C'est l'élément principal pour pouvoir vapoter toute la journée. Il est donc important d'en p ...

Livraison express
LIVRAISON EXPRESS

Livré en 24h par chronopost

Livraison gratuite
LIVRAISON GRATUITE

A partir de 19€

Paiement sécurisé
PAIEMENT SÉCURISÉ

100% sécurisé par carte bancaire

Paiement 3x sans frais
FACILITÉ PAIEMENT

Paiement 3x sans frais