Comment tirer sur une cigarette electronique

Publié le : dans Comment utiliser cigarette électronique par

Prêt à commencer votre expérience vapotage ? L'équipe Neovapo vous aide à entrer dans le monde de la vape avec facilité. Découvrez toutes les astuces et les conseils de nos experts afin de vivre pleinement cette nouvelle aventure.

Pour un habitué, vapoter est un geste qui est anodin. Et pourtant, pour les débutants, il peut être important de se renseigner sur le sujet. Au fil du temps, c'est un geste qui va devenir tout à fait ordinaire. Vous devrez adapter l'ensemble de votre matériel afin qu'il s'ajuste à vos besoins.

Pour que ce dispositif soit efficace, il est important de bien utiliser cet appareil. Les conseils suivants vous permettront de vapoter avec sérénité tout au long de votre expérience.

Comment fonctionne une cigarette électronique, son utilisation ?

Pour commencer, la question fondamentale à se poser sur le monde de la vape est : qu'est-ce qu'une e-cigarette ? Pour faire simple, la cigarette électronique est un appareil qui permet la création de vapeur. Grâce à un système de résistance, une vapeur est délivrée.

Cette vapeur est conçue pour être inhalée par les anciens fumeurs. En effet, c'est un dispositif qui est à utiliser dans le cadre d'un sevrage tabagique ou nicotinique. La cigarette electronique permet de progressivement diminuer la nicotine absorbée par le corps.

Si vous avez plus de questions concernant le monde la vape de nombreux articles sont disponibles sur le blog Neovapo. Vous pouvez par ailleurs consulter l'article concernant les dernières études sur la cigarette électronique.

Une cigarette électronique est appelée de différentes manières comme vapoteuse ou e-cig. Elle est composée de trois parties très importantes. Dans un premier temps, vous retrouvez la batterie qui permet de stocker de l'énergie. Cette énergie sera restituée lors du vapotage.

Au-dessus de la batterie se trouve le clearomiseur. Cette partie détient différentes fonctionnalités. C'est un équipement qui est constitué de trois parties. La première partie est le drip tip. C'est l'embout buccal qui permet de recevoir la vapeur. Sous ce drip tip se trouve un réservoir plus ou moins grand. C'est à cet endroit que le liquide pour e-cig doit se placer. Enfin, vous remarquez un emplacement qui est destiné à la résistance.

La résistance est la dernière partie importante de la cigarette électronique. C'est en réalité la pièce centrale de la vapoteuse. C'est un matériel qui joue le rôle de vaporisateur. La résistance est composée de fil résistif et de coton. Le coton imbibé d'eliquide et le fil résistif chauffant, la vapeur arrive.

La vapeur joue un rôle primordial dans votre aventure vape. Vous aurez besoin d'avoir une vapeur adaptée à vos besoins. Il faut donc choisir différents paramètres afin de l'adapter à vos envies et besoins. Pour cela, vous devrez établir votre profil de vapoteur avec différentes informations. L'information principale étant votre consommation de cigarettes traditionnelles.

Maintenant que vous connaissez le fonctionnement exact de votre vapoteuse, il est important de savoir l'utiliser.

Les différents modes d'inhalation qu'il existe

L'une des premières questions lorsqu'un nouveau vapoteur se retrouve face à sa cigarette électronique est : comment tirer sur cette machine ? Avant toute chose, il faut savoir que vapoter n'est pas la même chose que de fumer.

Une première bouffée sur la cigarette électronique peut être étonnante. En effet, après avoir eu l'habitude d'inhaler de la fumée, c'est ici de la vapeur. Elle n'a pas le même goût ni la même texture. Pourtant, il est possible de ressentir les mêmes sensations lorsque vous vapotez.

Pour cela, vous devrez choisir la bonne méthode d'inhalation. En effet, il existe différentes méthodes afin d'inhaler cette vapeur. Si vous inspirez mal la vapeur, cela pourrait vous donner envie de tousser. En adaptant votre manière d'inhaler à la vapoteuse, vous aurez une aventure parfaite.

Quelle que soit votre méthode d'inhalation, il est important de choisir un matériel qui convient. En effet, vous devrez choisir une résistance, un clearomiseur et une batterie qui correspondent à ce mode de vape. Il n'est pas possible d'inspirer de la même manière avec tous les équipements.

Pour clarifier les choses, voyons tout d'abord quelles sont les deux manières d'inhaler ?

Le MTL, "mouth to lungs" : vapoter en indirect

Parmi les deux méthodes d'inhalation qu'il existe pour vapoter, vous retrouvez le "MTL". Il faut savoir que dans le monde de la vape, beaucoup d'anglicismes sont utilisés. C'est un langage qui est pratiqué par la majorité des vapoteurs.

MTL signifie littéralement "Mouth to Lungs". C'est une expression qui exprime cette méthode d'inhalation. La vape passe en effet par la bouche (mouth) pour ensuite être inspirée par les poumons. C'est une inhalation qui est appelée "indirecte" car une pause est effectuée en bouche avant de l'inspirer.

Cette méthode est celle qui est la plus utilisée. C'est la manière d'inspirer qui est la plus ressemblante au tirage sur une cigarette tabac. Étant donné que la cigarette électronique s'adresse aux anciens fumeurs, il est normal que ce soit l'inhalation la plus instinctive.

Cette inhalation se passe en deux instants. Le vapoteur dépose ses lèvres sur le drip tip, inspire la vapeur et la laisse dans la bouche. Après quelques secondes, la vapeur est envoyée dans les poumons avant d'être expirée au complet.

Dans le monde de la vape, il est possible de choisir le parfum de votre e-liquide. Cette inhalation met très bien en valeur les arômes de votre e-liquide. Vos papilles gustatives ont le temps de découvrir chaque notes d'eliquide avant de l'inspirer.

Pour pouvoir vapoter en toute tranquillité, il faudra gérer l'aspiration. En effet, même si c'est un tirage ressemblant à celui d'une cigarette tabac, il faut réguler l'inspiration. Celle-ci ne doit pas être trop rapide ni trop forte. Cela vous permet d'éviter une gêne en gorge.

Le DL, "direct lungs" : vapoter en direct

La seconde inhalation s'appelle DL pour les mots "direct lungs". Encore une fois, ces mots définissent clairement la logique de cette inspiration. La vapeur est directement inspirée par les poumons. La bouche n'est qu'un lieu de passage pour la vapeur. Aucune pause n'est faite dans la bouche.

C'est une inhalation qui est appelée "directe". Cette fois, c'est une inhalation qui est très pratiquée lors de l'utilisation d'une chicha/narguilé. Inévitablement, la vapeur n'est pas filtrée en bouche. Vous aurez alors une vapeur beaucoup plus dense et généreuse lorsque vous l'expirez.

Cette technique se passe en un seul temps. L'inspiration peut alors être puissante et intense. Il est important de réussir à maitriser cette inhalation avant d'inspirer plus fort. Comme il a été mentionné précédemment, c'est une inhalation qui va créer plus de vapeur. Mais vous retrouvez aussi des sensations plus puissantes. C'est d'ailleurs pour cette raison que nos experts en vape vous conseillent de choisir un e-liquide ayant un taux de nicotine plus modéré.

Pour certains vapoteurs, commencer le DL c'est le moyen le plus efficace de réduire ce dosage de nicotine. C'est une solution efficace pour correctement réduire la nicotine inspirée.

Comme cette inhalation permet de produire une vapeur épaisse, les amateurs de "power vaping" l'utilisent. Cela leur permet de facilement créer des ronds ou tout simplement de beaux nuages de vapeur.

Quelles sont les étapes pour bien vapoter ?

Vous connaissez désormais les deux méthodes de vapotage. Mais alors, dans la pratique, comment vapoter ? Alors avant de vapoter, il va falloir préparer votre environnement de vapotage. En effet, pour bien vapoter, la première étape, c'est de gérer les différents équipements.

Étape 1 - Le réglage du matériel

Tout d'abord, vous devrez placer le matériel adapté à vos besoins. Que ce soit la résistance ou l'eliquide, vous devrez bien choisir votre matériel. Pour vous aider à choisir le meilleur pour votre expérience vap', un guide pour choisir le matériel est disponible à la fin de cet article.

Une fois le matériel choisi, vous devrez par la suite effectuer un bon réglage. Vous allez certainement devoir changer la puissance affichée sur l'écran de votre box. En effet, il n'existe pas de résistance "classique". Chaque atomiseur a besoin d'une puissance adaptée.

Lorsque la puissance n'est pas assez forte, il est possible que des fuites se créent. Néanmoins, si cette puissance en watts est trop élevée, alors vous risquez de cramer votre matériel. Vous devrez par la suite changer la résistance qui a subi cette surchauffe.

Il faut savoir qu'il existe un mode sur certaines e-cigarettes qui promet un tirage sans encombre. Ce mode est nommé : "temperature control" (TC). C'est un mode qui permet de gérer la température de la résistance.

De cette manière, si la température est trop forte, alors la batterie cesse de donner de l'énergie. Elle détecte une anomalie dans la création de chaleur et s'éteint aussitôt. C'est grâce à cette méthode que vous n'avez pas de dry-hit.

Le dry hit est le fait de vapoter alors que la résistance n'est pas assez hydratée. Cela mène à un mauvais goût de brûlé/cramé. Lorsque vous ressentez un manque de puissance, il faut directement vérifier le niveau d'eliquide dans le réservoir. Dans la grande majorité des cas, la perte de puissance en mode TC est due au manque de liquide pour e-cig.

Une fois la batterie réglée, il faudra ajouter l'eliquide dans votre clearomiseur. Généralement, les tanks sont dotés d'un pyrex transparent. Cela permet de prendre en compte le niveau de liquide en un regard.

Sur les e-cigarettes au format pod, il est possible que le réservoir soit complètement caché à l'intérieur de la batterie. Vous devrez alors régulièrement détacher la cartouche de batterie afin de voir le liquide. Heureusement, les pods ont souvent une méthode très rapide pour clipser la cartouche.

Concernant la fréquence, il est recommandé de voir votre niveau d'eliquide à chaque début et fin de votre séance vaping. Cela vous permet de remplir en cas de nécessité et ainsi ne pas avoir de mauvaises surprises.

Le vapotage est finalement une question d'habitude. Tous ces réglages, entretenir votre matériel et veiller au bon fonctionnement de chaque élément sont des détails qui seront instinctifs.

Étape 2 - Les gestes à effectuer avant de vapoter

Lorsque votre matériel est parfaitement adapté à votre méthode d'inhalation, alors le placement des lèvres se fera naturellement. Sur le top cap de votre clearomiseur, vous trouverez le drip tip. C'est sur cet embout buccal que vous devez placer les lèvres. Vos lèvres doivent entourer l'ensemble du drip tip.

Concernant l'activation de la création de la vapeur, vous devez activer un bouton. Ce bouton est généralement très visible (parfois celui qui permet d'allumer et d'éteindre la box). C'est le plus gros et le plus mis en valeur. C'est ce bouton sur lequel vous devez appuyer afin de vapoter.

Lorsque vous vapotez, vous devez maintenir l'appui de ce bouton jusqu'à la fin de l'aspiration. Il suffit d'arrêter d'appuyer lorsque vous ne souhaitez plus de vapeur. Il faudra activer ce bouton une fois que vous êtes prêts à inspirer. Cela permet de provoquer un refroidissement de la résistance qui assure la bonne marche du matériel.

Étape 3 - Vapoter

Une fois que toutes les étapes précédentes ont été respectées, vous pouvez aspirer la délicieuse vapeur. En fonction de votre méthode d'inhalation, vous pourrez savourer votre vapeur. Que ce soit en MTL ou en DL, le plus important c'est de profiter d'un moment de détente.

Le vaping est une activité qui permet aux anciens fumeurs de retrouver un moment de plaisir. Au moment de la pause café ou après le déjeuner, la vape quotidienne permet de prendre un temps de pause pour soi.

Vos bouffées seront plus ou moins longues en fonction de votre technique d'inspiration. Nous vous conseillons cependant de faire durer vos inhalations. Il faudra alors inspirer plus doucement afin d'y arriver plus longtemps.

Vous aurez le sentiment d'avoir passé un plus long moment à vapoter. Cela permet également de propager efficacement la nicotine présente dans l'eliquide. Il faut savoir que le nombre de bouffées sur une ecigarette sera plus grand que celui sur une cigarette tabac. Cela est tout à fait normal.

Pour la santé de votre résistance, il peut être intéressant d'espacer les puffs exécutées. Il faut préciser qu'une résistance sans cesse en action pourrait s'abimer plus rapidement.

Choisir le bon matériel pour bien vapoter

Comme promis, voici le guide parfait pour choisir sa cigarette électronique en fonction de vos besoins. En effet, le choix du bon matériel ne possède que des avantages. Plus le matériel est adapté à votre profil, plus vous aurez plaisir à vapoter.

Pour les débutants, il peut être très intéressant de choisir un matériel qui sera par la suite évolutif. Il est vrai qu'il n'est pas évident de savoir, sans avoir jamais vapoté, votre méthode d'inhalation.

Pour cela, il est possible de choisir un kit e-cigarette qui permet le MTL et le DL. Par exemple, l'istick t80 et Melo 4 par Eleaf est un matériel que vous pouvez choisir. Il faut savoir que l'élément principal qui vous permet de vapoter d'une manière ou d'une autre, c'est la résistance.

Par ailleurs, la durée de vie de la résistance dépend de la consommation au quotidien. Pour une meilleure organisation, nous vous conseillons de faire l'achat de plusieurs ato afin d'avoir un stock préventif.

Pour bien choisir le modèle de résistance, il faut savoir qu'il existe deux grandes catégories : le subohm et de +1ohm. Pour simplifier, il faut utiliser un atomiseur subohm lorsque vous recherchez de la vapeur très chaude. Celle-ci est conçue pour l'inhalation directe. L'atomiseur de +1ohm est fabriqué afin de créer une vapeur chaude. Cette vapeur est idéale dans la mesure où vous vapotez en MTL.

La résistance doit être compatible à votre clearomiseur. Nous rappelons que si votre résistance est neuve, vous devez l'amorcer. Cette étape est très rapide et facile à exécuter. Et pourtant, c'est une étape primordiale dans votre expérience vaping. Vous allez comprendre pourquoi. Un coton sec ne pourra vaporiser l'eliquide. Vous aurez alors un gout de cramer en bouche. Pour pallier ce désagrément, il vous suffit d'attendre 10-15 minutes après le remplacement d'ato avec un tank rempli.

Le choix du clearomiseur est important. C'est lui qui va gérer le flux d'air présent dans la cheminée. Certains vapoteurs vont apprécier une vapeur avec un tirage serré ou avec un tirage ouvert. Certains tanks sont dotés d'une bague airflow qui va permettre de gérer ce paramètre.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le drip tip est très important dans le choix de l'ecig. En effet, ce petit élément permet de laisser passer une certaine masse d'air. Pour augmenter cette masse, il existe des drip tip interchangeable. Si vous souhaitez une faible masse, vous devrez opter pour un matériel long et fin. Un gros et large drip tip promet d'augmenter cette masse de vape.

Enfin, le choix du bon e-liquide permet d'avoir de bonnes sensations. Pour info, l'eliquide est responsable de nombreuses sensations. C'est l'eliquide qui délivre la nicotine dont vous avez besoin. Cette substance n'est pas ou plus nécessaire pour tous les vapoteurs. Cependant, il est important de choisir un taux adapté.

Pour faciliter la transition vers un taux 0 de nicotine, il existe des e-liquides à 2, 4, 8 et + mg/ml de nicotine. Cela va apprendre à votre corps à diminuer progressivement la nicotine. La dépendance à ce produit s'échappe peu à peu jusqu'à ne plus en avoir besoin.

Il faut également savoir faire la différence entre la composition de la base. Voici ce qu'il y a à retenir :

  • Plus la part de PG (propylène glycol) est élevée, plus vous aurez de saveur dans votre vapeur
  • Plus la part de VG (glycérine végétale) est élevée, plus vous aurez de vapeur. Cependant, le liquide est plus visqueux et a quelques difficultés à entrer dans le coton de la résistance.

Enfin, l'arôme joue un rôle très important. C'est lui qui va vous faire apprécier chacune de vos bouffées. Étant donné que vous adorez la saveur de la vapeur, vous aurez beaucoup de plaisir à l'inhaler. Vous pourrez jouer avec différentes saveurs et inspirer celle qui vous plait le plus.

Vous avez désormais toutes les clés en main afin d'avoir la meilleure aventure vaping. La manière de tirer ou les composants qui vous permettent de bien tirer sur votre cigarette électronique, vous savez gérer tous ces paramètres.

Comment tirer sur une cigarette electronique

En relation
Comment fumer cigarette électronique
Publié le : 09/01/2021
Pourquoi cigarette electronique fuit
Publié le : 13/01/2021
Comment regler cigarette electronique
Publié le : 12/01/2021
Cigarette electronique gout de brulé
Publié le : 13/01/2021
Livraison express
LIVRAISON EXPRESS

Livré en 24h par chronopost

Livraison gratuite
LIVRAISON GRATUITE

A partir de 19€

Paiement sécurisé
PAIEMENT SÉCURISÉ

100% sécurisé par carte bancaire

Paiement 3x sans frais
FACILITÉ PAIEMENT

Paiement 3x sans frais