Faire un sevrage tabagique et nicotinique avec l’ecigarette

Faire un sevrage tabagique et nicotinique avec l’ecigarette

Cigarette électronique : faire un sevrage tabagique pour arrêter de fumer

La cigarette électronique est une aide au sevrage tabagique. Elle agit comme un substitut nicotinique et peut remplacer la cigarette normale.

Mais pour réussir à arrêter de fumer, il faut passer par une étape de sevrage. C’est ce qu’on appelle le « sevrage tabagique ». Il s’agit du moment où vous arrêtez la cigarette.

Vous arrêtez concrètement de fumer pour passer au vapotage. La vape est 95 % moins nocive que le tabagisme. L’eliquide, utilisé lors de la vaporisation et de l’inhalation de la vapeur, est sans danger.

La fumée de cigarette, elle, est néfaste. Le monoxyde de carbone et le goudron sont deux substances toxiques. Elles provoquent des maladies cardiaques et des cancers.

Cesser de fumer comporte de nombreux bienfaits, aussi bien pour votre santé que pour votre portefeuille.

Mais voilà. Arrêter la cigarette du jour au lendemain n’est pas si facile. C’est pourquoi la vapoteuse vous offre un sevrage progressif, qui imite la cigarette classique et qui respecte votre rythme. Vous y allez en douceur : lentement, mais sûrement.

Après avoir abandonné la cigarette grâce au sevrage tabagique et à la cigarette electronique, entamez un sevrage nicotinique. Ce dernier élimine votre dépendance à la nicotine (et donc votre addiction au tabac).

Les avantages du sevrage tabagique

Mais avant de parler de sevrage nicotinique, voici trois raisons de commencer un sevrage tabagique avec l’ecigarette.

Parce que vous améliorez votre santé

Vos poumons vous disent merci. Quand vous cessez de fumer, vous n’aspirez plus la fumée de la cigarette et sa centaine de produits chimiques et cancérigènes.

La vapeur de l’e-cigarette est beaucoup moins dangereuse pour la santé. Elle réduit le risque de développer un cancer du poumon et vous offre les mêmes conditions physiques qu’un non-fumeur.

Attention, ce n’est pas la vapeur qui a un effet réparateur ou thérapeutique. La vapote n’est pas un médicament. C’est l’arrêt du tabac qui préserve votre santé.

Notez que le vapotage passif est également moins dangereux que le tabagisme passif. Abandonner la cigarette n’est pas une bonne idée seulement pour vous, mais pour vos proches aussi.

Parce que vous préservez vos capacités physiques (et mentales)

Le tabac est l’ennemi de tout le monde. Sur votre corps, il détruit les cellules, accélère le vieillissement et vous fait paraître 50 ans quand vous n’en avez que 30.

Au-delà des maladies physiques, le tabac cause aussi des dommages au cerveau. Ce dernier vieillit plus vite et présente des signes de dégénérescence précoces comme

  • la perte de mémoire ;
  • l’altération des performances intellectuelles.

Fumer des cigarettes augmenterait même le risque de développer la maladie d’Alzheimer.

Autant de méfaits qui font froid dans le dos et se développent en nous dès la première bouffée de cigarette.

Les tabacologues et les médecins incitent les fumeurs à arrêter la cigarette au plus tôt et au plus vite. Et tous les moyens sont bons pour y arriver.

Votre kit de cigarette électronique, parce qu’il remplace la clope et vous aide à la stopper, réduit les risques de dégénérescence cérébrale et ralentit de déclin cognitif.

Parce que vous faites de (grosses) économies

Un paquet de tabac coûte environ 10 euros aujourd’hui. Au vu de la stratégie de lutte anti-tabac instaurée par le gouvernement, son prix n’est pas prêt de diminuer.

Voilà une nouvelle raison de laisser tomber le tabac pour passer au vaping. Un kit complet vous coûte entre 10 et plus de 100 euros. Il y en a pour tous les budgets.

Vous conservez un vaporisateur personnel toute votre vie. Avec de l’entretien, un changement régulier de la résistance et de la batterie (accu ou box), vous pouvez garder votre appareil très longtemps.

Vous voulez un chiffre ? La cigarette électronique vous permet d’économiser entre 2.000 et plus de 5.000 euros par an. Imaginez tout ce que vous pourriez faire avec cet argent.

L’astuce en + : épargner chaque semaine le prix d’un paquet de cigarettes. Placez l’argent sur un compte épargne et faites-vous plaisir à la fin de l’année !

4 conseils pour réussir son sevrage tabagique

C’est bien beau de vouloir arrêter de fumer. Mais comment réussir son sevrage tabagique quand on est accro à la cigarette combustible ? Comment arrêter de fumer ?

Ne vous inquiétez pas. La vaporette est conçue pour vous accompagner tout au long de votre sevrage. Vous désintoxiquer de la cigarette prendra du temps, mais vous y parviendrez.

Ce qu’il faut pour réussir : un bon kit AIO de cigarette électronique, une bonne méthode et, dans l’idéal, un tabacologue pour suivre votre parcours et vous conseiller.

Voici quatre conseils pour réussir à vous sevrer de la cigarette.

Acheter une bonne cigarette électronique

Avec une bonne clope électronique, vous allez jusqu’au bout de votre sevrage. Avec une mauvaise e-clope, vous vous arrêterez au bout d’une semaine.

Par mauvaise e-cig, entendez une « cigarette électronique qui ne vous convient pas ». Car chaque vapoteur a sa vapote qui l’attend quelque part (dans les rayons Neovapo).

Choisir la bonne vapoteuse est essentiel. Votre choix doit se baser sur quatre critères :

  • l’autonomie de la batterie (mAh) ;
  • l’autonomie du e-liquide (contenance du réservoir pyrex en ml) ;
  • simplicité d’utilisation (starter-pack, kit pour débutant, atomiseur reconstructible…) ;
  • fonctionnalités du mod box (les options proposées par le chipset, le programme électronique de l’appareil).

Vous pouvez acheter votre première cigarette électronique en magasin (spécialisé dans la vape pour éviter les appareils défectueux). Vous pouvez aussi nous contacter et nous vous aiderons à la choisir en ligne.

L’important est de la choisir en fonction de votre consommation de tabac. Plus vous fumez de cigarettes et plus vous avez besoin d’une grande autonomie.

Bien régler les watts du modbox

Le mod électronique contient une batterie (qu’on appelle aussi « accumulateur »). Elle envoie de l’électricité à la résistance pour la chauffer et susciter une réaction thermique. La chaleur permet la vaporisation du e-liquide (notamment du propylène glycol et de la glycérine végétale).

L’intensité du courant électrique doit être proportionnelle à la valeur de la résistance.

La résistance est la pièce métallique située à l’intérieur du clearomiseur. Elle se compose d’un fil résistif appelé coil. Ce dernier possède une impédance exprimée en ohm.

La valeur en ohm détermine la puissance de la batterie.

Par exemple, l’atomiseur M 0,3 ohm de Geek Vape (pour le clearomizer Z Max), possède une plage de puissance comprise entre 55 et 65 watts.

Quand vous allez dans les réglages de la box mod, vous devez choisir un wattage compris entre ces deux données.

Une puissance supérieure à 65 watts brûlera le coil et la mèche, occasionnant un dry hit (goût de brûlé). Une puissance inférieure à 55 watts causera une vapeur médiocre et augmentera le risque de fuite d’eliquide.

Apprendre à tirer sur le drip tip

Le drip tip est l’embout buccal de la clope électronique. Il a la forme d’un tube. Vous posez vos lèvres dessus et aspirez la vapeur par le trou.

Pour réussir votre sevrage tabagique, vous devez apprendre à bien tirer sur votre ecigarette. Les bouffées sont différentes des taffes sur une cigarette traditionnelle.

Un puff d’ecig est lent et long. Il dure plus de 3 secondes.

Pour aller plus loin, vous pouvez régler la bague airflow du clearomiseur. Cette arrivée d’air intensifie ou diminue l’intensité de l’aspiration.

Plus l’airflow est ouvert et plus vous inhalez une grosse quantité de vapeur. On parle d’inhalation directe ou de vape DL (Direct to Lungs).

Quand l’airflow est serré, vous inhalez moins de vapeur. Le volume est similaire à la fumée d’une cigarette classique. On parle d’inhalation indirecte ou de vape MTL (Mouth to Lungs).

Pour les nouveaux vapoteurs, le tirage idéal est le mtl. Il est plus intuitif et vous aide à mieux transiter du tabac au vapotage.

Ne pas aller trop vite

Brûler les étapes du sevrage vous mènera tout droit vers une rechute dans le tabagisme. Il est important d’y aller à votre rythme. C’est pourquoi le suivi avec un médecin traitant ou un tabacologue est recommandé.

C’est normal si, au début de la vap, vous continuez de fumer la cigarette en même temps que l’ecigarette. Commencez par diminuer votre consommation de cigarettes, puis arrêtez complètement d’acheter des paquets de clopes. Privilégiez uniquement la vapoteuse.

L’idée est de ne pas créer de frustration. Moins de frustration = une réduction des risques de rechuter dans le tabagisme.

L’astuce est de remplacer progressivement vos pauses clopes par des pauses vapote. Changez vos habitudes, mais ne les arrêtez pas.

Le patch à la nicotine ainsi que les autres substituts nicotiniques n’imitent pas la cigarette. C’est pourquoi ils peuvent échouer. Avec l’e-clope, vous n’avez pas à transformer vos habitudes et votre routine.

Après le sevrage du tabac, faites un sevrage nicotinique (toujours avec l’ecigarette)

Le sevrage tabagique se termine quand vous ne fumez plus aucune cigarette avec votre cigarette électronique.

Vous n’avez pas allumé de cigarette depuis longtemps, vous n’avez pas acheté de paquet de tabac et vous avez oublié l’odeur (infecte) du tabac (d’ailleurs, vous avez meilleure haleine, non ?).

Si c’est le cas, alors vous pouvez passer à la seconde étape du sevrage avec l’e-cigarette : le sevrage nicotinique.

Se sevrer de la nicotine pour ne plus être dépendant

L’addiction à la cigarette ne se résume pas aux produits chimiques ajoutés par l’industrie du tabac. La grande responsable de votre dépendance est la nicotine.

La nicotine est naturellement présente dans la feuille de tabac. Lorsqu’elle est inhalée, elle se fixe sur les récepteurs nicotiniques du cerveau, ce qui entraîne la libération de dopamine.

Le problème, c’est que votre cerveau devient accro à cette sécrétion de dopamine. Son effet addictif lui vient de là. Plus vous fumez, plus vous avez envie de fumer et plus il vous faut un gros dosage de nicotine pour repousser les symptômes du manque.

C’est l’histoire du serpent qui se mord la queue.

Quand vous vous sevrez de la nicotine, vous vous désintoxiquez aussi de votre dépendance. Vous apprenez à ne plus être dépendant au tabac, ce qui réduit vos risques de rechuter dans le tabagisme.

Le sevrage nicotinique est beaucoup plus long que le sevrage tabagique. Il s’effectue idéalement avec un professionnel de santé pour mettre toutes les chances de votre côté.

Diminuer la dose de nicotine pour commencer le sevrage

Pour commencer le sevrage nicotinique, il faut diminuer la nicotine de votre liquide pour cigarette électronique.

Vous pouvez le faire avec un e-liquide français tout prêt, en choisissant un taux inférieur à celui qui est habituel. Vous pouvez aussi le faire avec les eliquides DIY en ajoutant moins de boosters qu’à l’accoutumée.

Le DIY a l’avantage de vous laisser carte blanche sur les dosages. Vous mettez la quantité de nicotine que vous souhaitez.

Ainsi, si vous vapotez des e liquides de 18 mg/ml, essayez de vaper avec 16 mg/ml de nicotine (diy) ou 11 mg/ml (liquid tout prêt).

Chez Neovapo, nous vous proposons cinq dosages :

  • 18 mg/ml
  • 11 mg/ml
  • 8 mg/ml
  • 4 mg/ml
  • 2 mg/ml

Vous pouvez suivre ces paliers lors de votre sevrage, ou bien les personnaliser avec le DIY.

Gérer le manque pendant le sevrage nicotinique avec la cigarette électronique

Il est normal de ressentir des symptômes de manque quand vous diminuez la dose de nicotine de vos e liquides. Mais ces derniers sont passagers et ne durent pas plus de quelques jours à quelques semaines.

Les signes du manque de nicotine sont :

  • un vapotage plus fréquent, voire excessif ;
  • une envie de fumer ;
  • du stress et des difficultés d’endormissement.

D’autres effets secondaires physiques peuvent s’ajouter. Cependant, leur intensité est faible. Si vous aviez arrêté de fumer du jour au lendemain, leur intensité aurait été beaucoup plus grande. Et moins tolérable.

Là, avec une simple diminution du taux de nicotine, vous vous désaccoutumez de la nicotine sans que le manque soit dangereux pour votre sevrage tabagique.

La cigarette électronique permet un sevrage tabagique et nicotinique complet. À la fin, vous êtes libéré de la cigarette. Vous avez ensuite le choix d’arrêter ou de continuer l’ecigarette avec des e-liquides sans nicotine.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Peut-on vapoter l’ecigarette sur un bateau de croisière ? de Neovapo

Cigarette electronique et pilule, est-ce compatible

Gencives qui saignent avec la cigarette electronique de Neovapo

Comment vapoter sans faire de fumée ? de Neovapo

Comment utiliser une e-cigarette pour la première fois ?

Publié le 24/08/2022 et modifié le 13/07/2024 dans Comment utiliser cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème