Quelle est la différence entre vapoter et fumer ?

Quelle est la différence entre vapoter et fumer ?

La différence entre vapoter et fumer une cigarette

La réponse est dans le titre ! Quelle est la différence entre vapoter et fumer ?

Dans la vape, on dit « vapoter une cigarette electronique » plutôt que fumer. Ce verbe est réservé au tabagisme. On dit fumer une cigarette normale.

Vapoter désigne le fait de tirer sur une e-cigarette. Ce néologisme vient du terme « vapeur » qui caractérise la clope électronique.

C’est parce que la vapote crée de la vapeur qu’on parle de vaping, de vapotage et de vaper une vapoteuse. Tous ces mots ont la même racine qui est le but de la vap : la vapeur.

À l’inverse, fumer une cigarette revient à tirer sur le filtre de votre clope. C’est l’expression la plus utilisée dans le langage courant.

En créant son propre vocabulaire autour de la vapeur, la cigarette électronique se distingue du tabagisme. Et elle a bien raison parce que vaper et fumer sont deux choses différentes et n’ont pas les mêmes effets.

Donc, la différence entre vapoter et fumer est que vapoter concerne la cigarette électronique et que fumer concerne la cigarette de tabac classique.

Vapoter est mieux que fumer pour la santé

D’autres différences distinguent le fait de vapoter et de fumer.

La vape serait 95 % moins nocive que la fumée de la cigarette. Ce sont les études scientifiques qui le disent.

Cela s’explique par l’absence de combustion de la vapoteuse et la composition non toxique des e-liquides.

La fumée de cigarette, elle, émane des centaines de substances chimiques cancérigènes comme le monoxyde de carbone et le goudron. Ces substances dangereuses causent des maladies à long et moyen terme.

La vapeur de l’ecigarette ne contient aucune substance toxique. Elle se compose de propylène glycol, de glycérine végétale, d’arômes et de nicotine. Ces quatre ingrédients ne représentent aucun danger pour la santé des vapoteurs.

Vapoter est meilleur que fumer. De plus, la vap vous aide à arrêter de fumer. Elle vous accompagne tout au long de votre sevrage tabagique.

La nicotine n’est pas dangereuse

La nicotine n’est pas nocive pour la santé, contrairement à ce que croient de nombreux fumeurs, non-fumeurs et e-fumeurs.

C’est un mythe de dire qu’elle est néfaste. Cette molécule n’est pas responsable des maladies causées par le tabagisme. Son seul méfait est son risque de dépendance. Elle crée une addiction chez qui la consomme.

Cette molécule est issue de la plante de tabac. Elle est purifiée quand elle est utilisée dans le liquide pour cigarette électronique.

Dans la cigarette traditionnelle, l’industrie du tabac la complète avec des produits chimiques. La nicotine à l’état naturelle n’est pas assimilable par l’organisme, voilà pourquoi il faut l’adoucir et la modifier avec des substances chimiques.

Autrement, votre hit en gorge vous arracherait l’œsophage.

Notez que la nicotine vendue dans les eliquides est à des taux trop bas pour représenter un danger. La TPD, la réglementation sur la vape, établit à 20 mg/ml la dose maximum de nicotine. C’est un dosage non létal qui ne provoque aucune intoxication.

L’absence de combustion est meilleure pour la santé

La combustion consiste à brûler des éléments pour en dégager de la fumée. C’est ce qu’il se passe avec la cigarette classique. En allumant la clope, vous brûlez le tabac enroulé dans la feuille et vous aspirez la fumée qui passe d’abord par un filtre.

La cigarette électronique ne produit AUCUNE combustion.

Voici comment fonctionne une vapoteuse :

  • vous appuyez sur le bouton fire du mod box pour actionner la vape ;
  • la batterie envoie un courant électrique vers la résistance (qui se trouve dans le clearomiseur) ;
  • le fil résistif de la résistance ralentit le courant électrique ce qui provoque une réaction thermique ;
  • le coil (fil) chauffe ;
  • en parallèle, la mèche de coton de la résistance transmet le liquide stocké dans le verre pyrex jusqu’au coil ;
  • quand il chauffe, le fil résistif est donc imbibé par l’eliquide ;
  • la chaleur entraîne la vaporisation et la création de la vapeur ;
  • le nuage remonte par la cheminée, un conduit situé à l’intérieur de l’atomiseur, et atteint le drip tip où vous l’inhalez.

Il n’y a pas de brûlure dans le vaping. Vous pouvez ressentir un « goût de brûlé », mais c’est seulement une indication que votre résistance est encrassée et qu’il faut la changer.

Vapoter est moins dangereux pour les autres

Le vapotage passif est moins dangereux que le tabagisme passif. Ce dernier cause près de 5.000 morts chaque année en France.

Le vapotage passif, lui, n’a causé aucun mort.

L’absence de combustion et l’innocuité du cloud de vapeur expliquent cette réduction des risques. Vapoter près de vos proches n’est pas dangereux pour eux.

De plus, vaper est plus agréable pour tout le monde. Vous ne sentez plus le tabac froid et vous ne mettez plus de cendres partout.

Votre haleine reste fraîche et l’est d’autant plus si vous vapotez le e-liquide français menthe glaciale, par exemple. Vos vêtements sentent le propre et non plus le tabac froid et la cendre.

Vous respirez enfin (et vos proches aussi) !

Vaper pour arrêter la cigarette

Vapoter vous aide à arrêter de fumer. Voilà une autre différence entre les deux termes.

Cesser de fumer grâce à la vape est possible. L’efficacité de la vapote est prouvée. Elle agit comme n’importe quel substitut nicotinique (patch, gommes, comprimés).

Le vapotage peut même se montrer plus efficace pour ne plus fumer. Parce que la clope électronique imite la cigarette, elle rend l’arrêt du tabac plus facile.

L’ecig agit sur toutes vos addictions et lutte contre le tabagisme. Elle vous aide à vous sevrer de votre accoutumance physique et psychologique.

Vous sevrer de votre dépendance au tabac

La dépendance physique est l’un des premiers dangers du tabagisme. Elle se manifeste par des symptômes de manque et est reliée à l’absorption de la nicotine.

La nicotine est responsable de votre addiction. Pour ne plus être dépendant au tabac, il faut donc vous sevrer de la nicotine.

Le manque, ressenti quand vous avez envie de fumer ou quand vous arrêtez la clope se manifeste par les signes suivants :

  • irritabilité, stress ;
  • craving (envie de fumer forte) ;
  • grignotages ;
  • insomnies.

Le fumeur en plein sevrage, c’est bien connu, est énervé.

Avec votre kit aio de cigarette électronique, vous entamez un sevrage progressif. Vous limitez les conséquences de l’arrêt de la cigarette. Vous personnalisez votre désintoxication.

La vaporette vous permet de diminuer le dosage de nicotine à votre rythme. Vous pouvez commencer l’e-cigarette avec un taux de 18 mg/ml.

Puis, quand vous êtes prêt, passez à 11 mg/ml, puis 8 mg/ml, et ainsi de suite jusqu’à vapoter des e liquides sans nicotine sans ressentir de manque.

Alors seulement, vous serez sevré de la nicotine.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, nous vous invitons à prendre rendez-vous avec un tabacologue ou votre médecin traitant. La vapote n’est pas un médicament ou une solution miracle. Un accompagnement par un professionnel de santé double vos chances de réussir à arrêter de fumer et vous met dans de bonnes conditions de sevrage.

Vous sevrer de votre dépendance psychologique

Le sevrage tabagique de la cigarette électronique n’est pas si différent de celui des substituts nicotiniques vendus en pharmacie.

Mais la vape vous aide lutter contre l’accoutumance psychologique à la cigarette.

Vous avez beau être sevré physiquement, il suffit d’une soirée tranquille chez vous et de quelqu’un qui allume une cigarette pour rechuter dans le tabagisme.

« Juste une »… On connaît cette phrase !

Il suffit pourtant d’un seul craquage pour ruiner tous vos efforts.

Le plus dur n’est pas d’arrêter la cigarette, mais d’arrêter dans la durée et de ne pas faire de rechute.

Votre kit complet d’ecigarette vous aide. Il se destine à vous accompagner aussi longtemps que vous en avez besoin et envie. Contrairement aux patchs et aux gommes à mâcher, le vapotage imite le geste de fumer.

Vapoter n’est pas fumer, mais vapoter imite l’action de fumer. C’est ce mimétisme qui donne l’illusion à votre cerveau de continuer à consommer des cigarettes.

Puisque vous ne changez pas toutes vos routines de fumeur du jour au lendemain, vous ne souffrez pas du manque social de la cigarette.

Il vous suffit de remplacer votre clope du matin, par exemple, par la cigarette electronique. Petit à petit, et sans vous brusquer, vous échangez une habitude nocive contre une autre. Vous préservez ainsi votre santé, vos économies et votre bien-être général.

Tirer sur la cigarette électronique est différent de tirer sur la cigarette

Une autre différence entre vapoter et fumer est la manière dont vous aspirez la vapeur.

Vous ne fumez pas une cigarette comme vous vapotez une ecigarette.

Pour bien tirer sur une vapoteuse, vous devez prendre une longue et lente aspiration. La bouffée de vapeur dure au minimum 3 secondes. On parle de puff de vapeur.

Si vous tirez sur une vapote comme vous fumez sur une clope, vous tousserez et vous aurez la gorge et les poumons en feu.

Fumer une cigarette revient à tirer rapidement sur le filtre. Les taffes sont courtes et rapides. Tout l’inverse du vaporisateur personnel.

Note : il existe plusieurs manières de tirer sur une cigarette electronique. L’inhalation directe (vape DL) est une grosse aspiration. La vapeur se rend directement dans les poumons. Le hit est intense et la production de nuage augmente.

L’inhalation indirecte (vape MTL), au contraire, est préconisée pour les débutants. Le vapoteur aspire la vapeur en deux temps : le cloud reste dans la bouche, puis coule dans les poumons. Cette vape est plus savoureuse et douce. Elle imite mieux le fait de fumer.

Non-fumeur : ne vapotez pas

La cigarette électronique est un dispositif destiné aux fumeurs et fumeuses. Si vous ne fumez pas, vous n’avez aucune raison de commencer l’e-cigarette.

Le vapotage aide à stopper la cigarette. Si vous n’avez jamais acheté de paquet de tabac, vous n’avez pas besoin de vaper.

De plus, il peut être risqué pour un non-fumeur de démarrer l’e-clope. S’il choisit un e-liquide contenant de la nicotine, il peut devenir accro à la cigarette électronique.

Le cercle vicieux de la dépendance se referme sur lui et il peut, malheureusement, chuter dans le tabagisme. Cela arrive s’il ne fait pas attention à ce qu’il inhale.

Pensez aussi que vos poumons n’ont pas besoin de vapeur pour aller bien. Au contraire. Moins un non-fumeur ingère de substance et mieux ils se portent.

En revanche, pour vous qui vapotez ou fumez, la vaporette est nettement meilleure que le tabac pour la santé pulmonaire.

Pour en savoir plus, lisez cet article de blog : « Est-ce que la cigarette électronique abîme les poumons ? » (spoiler : non, au contraire, elle aide à les réparer des ravages faits par la clope).

Vapoter ou fumer… Que choisir ?

Pour terminer cet article, entre vapoter une clope électronique et fumer une cigarette… Le choix est fait !

Pour votre santé, le vapotage est meilleur que le tabagisme. La clope (qu’on appelait aussi clou de cercueil… comme c’est joyeux) est plus nocive que la vape, notamment à cause des substances cancérogènes de sa fumée.

La vapeur du vaporisateur, elle, est non-toxique. Les institutions sanitaires contrôlent les composants du e-liquide. Le taux de nicotine est vérifié et ne dépasse pas un certain dosage, de telle sorte qu’il est inoffensif.

De plus, la vape est moins chère et plus économique. Un paquet de cigarettes coûte 10 euros en moyenne. La vaporette vous revient à 0 euro la semaine et environ 20 euros par mois (pour une petite consommation).

Entre vapoter et fumer, il vaut mieux choisir la cigarette électronique que le « clou de cercueil ».

Vous connaissez désormais la différence entre ces deux verbes, à vous de choisir entre les deux.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Peut-on vapoter dans un aéroport ? de Neovapo

Cigarette electronique mode d’emploi : les réglages à faire

Comment voyager avec une cigarette electronique ? de Neovapo

Comment vapoter sans faire de fumée ? de Neovapo

Comment fumer avec une cigarette electronique ?

Publié le 27/07/2022 et modifié le 22/06/2024 dans Comment utiliser cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème