Comment vapoter en sub ohm avec une cigarette électronique ?

Comment vapoter en sub ohm avec une cigarette électronique ?

Vapoter en sub ohm avec une cigarette électronique subohm

Pour vapoter en sub ohm, il faut posséder un kit aio de cigarette electronique subohm. Il comprend :

  • une résistance de moins de 1 ohm (sub-ohm) ;
  • un clearomiseur subohm pour accueillir la résistance ;
  • un mod box avec un wattage élevé (ainsi qu’une bonne autonomie en mAh pour tenir dans la durée).

On parle de vape subohm quand la résistance possède une résistivité inférieure à 1 ohm. Son coil est très résistif et chauffe plus vite l’eliquide. Cela donne une vapeur très chaude et plus abondante lors de la vaporisation.

Pour vapoter en subohm, il suffit donc de posséder une résistance sub ohm de moins de 1 ohm. Mais pour l’obtenir, il faut que le clearomiseur soit compatible avec ce matériel.

Si votre clearomizer fonctionne uniquement avec des résistances de plus de 1 ohm, vous pouvez en acheter un neuf ou acheter un atomiseur reconstructible.

Avec le RBA, vous créez votre propre résistance et effectuez vous-même le montage du fil résistif. Vous avez donc la main mise sur le degré de résistivité de votre tête d’atomizer.

Choisir une résistance sub ohm

Pour vapoter en sub ohm, il faut acheter une résistance sub ohm. Son impédance doit être inférieure à 1 ohm. Plus sa valeur est proche de zéro et plus le fil résistif chauffera vite.

La valeur donne lieu à une plage de puissance. Toutes les têtes d’atomiseur en possèdent : un wattage maximal et minimal.

Par exemple, si votre résistance possède une plage de puissance comprise entre 10 et 20 watts, vous devez utiliser un wattage compris entre ces deux données. Une puissance inférieure à 10 watts causerait des fuites d’eliquide. Une puissance supérieure 20 watts entraînerait un dry hit et brûlerai les mèches de la résistance, vous contraignant à la changer.

Les résistances subohms sont accessibles en fonction de votre modèle de clearomiseur. Si votre appareil n’utilise que des atomiseurs de plus de 1 ohm, vous ne pourrez pas insérer un ato subohm. Il faudra, dans ce cas, acheter un nouveau clearomiseur.

Acheter un clearomiseur subohm

Le clearomiseur subohm se caractérise par l’utilisation de résistances subohms. C’est aussi simple que cela. Il se compose d’un pas de vis souvent 510 (les cigarettes électroniques ego ne sont pas souvent subohms), d’un réservoir pyrex et d’un drip tip.

Ce clearo possède aussi un airflow qui est l’arrivée d’air de la vapoteuse. Elle est modulable grâce à une bague rotative. Quand vous ouvrez la bague, vous augmentez la densité de la vapeur aspirée. Quand vous la fermez, vous refermez l’airflow et vous resserrez votre aspiration.

L’airflow est un atout dans la vape subohm. Il vous permet d’ajuster l’intensité de votre inhalation en fonction de vos envies et besoins. Puisque le sub ohm peut vaporiser une grande quantité de vapeur, il peut être intéressant d’ouvrir l’airflow.

Quand l’airflow est ouvert, on parle d’inhalation directe ou de vape DL (direct to lungs). La vapeur est abondante et arrive en one shot dans vos poumons. Le hit en gorge est puissant. Au quotidien, il faut baisser le dosage de nicotine pour vapoter sans tousser.

Quand l’airflow est serré, on parle d’inhalation indirecte ou de vape MTL (mouth to lungs). L’aspiration s’effectue en deux fois. La vapeur reste dans la bouche où les saveurs du juice de vape se développent. Puis, vous avalez le puff et il coule doucement dans vos poumons.

Le mtl est plus intuitif pour vaper. Nous le recommandons pour le vapotage débutant, mais aussi pour vapoter au quotidien. La quantité de vapeur produite en MTL est similaire à la fumée de la cigarette combustible.

Pour du subohm, vous avez le choix :

  • en DL, vous faites un max de vapeur avec un throat hit percutant ;
  • en MTL, vous faites moins de vapeur, mais les saveurs sont puissantes et le nuage est très chaud.

Pour réussir votre vap’ sub-ohm, il vous faut une résistance et un clearomiseur adéquats, mais aussi une batterie assez puissante pour chauffer le coil.

Vapoter avec une box pour le subohm

Plus la valeur de la résistance est basse et plus elle demande beaucoup de watts pour chauffer.

Par exemple, la résistance mesh boost 0,4 ohm de Geek Vape détient une plage de puissance comprise entre 1 et 40 watts. Son wattage idéal se trouve entre 25 et 33 watts. La résistance S de Geek Vape possède une valeur de 0,15 ohm. Sa plage de puissance idéale est comprise entre 80 et 90 watts.

Vous voyez la différence.

Pour vapoter en sub ohm, il vous faut donc une batterie puissante. Préférez des mods box de plus de 200 watts pour être tranquille. Vous pouvez aussi acheter un box mod en fonction de votre clearomiseur et de vos résistances.

Sur le modbox, vous disposez d’une fonctionnalité appelée « wattage variable ». Elle vous permet de régler la batterie sur une puissance maximale à ne pas dépasser. Cette fonction pratique évite les dry hit et les brûlures intempestives du coil à cause d’une intensité de courant trop élevée. C’est d’autant plus pratique avec du subohm qui atteint de hautes températures rapidement.

Conseil en + :

Qui dit subohm dit grande consommation de vapeur et d’eliquide. Prévoyez un pyrex maxi contenance ainsi qu’une bonne autonomie de la batterie. Acheter un kit complet avec une box à accus 18650 est une bonne idée. Deux à trois accumulateurs apportent plus d’autonomie (en mAh) qu’une batterie interne parfois limitée.

Faire beaucoup de vapeur avec le subohm

L’un des avantages du sub ohm est qu’il produit beaucoup de vapeur. Si vous voulez faire plus de nuages avec votre e-cigarette, c’est la technique idéale. C’est également une solution si vous souhaitez faire plus de clouds sans acheter un e-liquide High VG (riche en glycérine végétale).

Pour comprendre pourquoi le volume de vapeur augmente avec le subohm, il faut saisir le fonctionnement de la vapote.

Quand vous appuyez sur le bouton fire, la batterie envoie un courant électrique à la résistance. Celle-ci se compose d’un fil résistif et d’une mèche de coton. Le coton baigne dans l’eliquide et sert de transmetteur au coil. Ce dernier doit toujours resté humide pour la vaporisation soit possible.

Les électrons du courant électrique se dirigent vers la résistance. Mais son coil, un fil métallique, ralentit leur course. Cette perte de vitesse crée une réaction thermique. Puisqu’en physique rien ne se perd et tout se transforme, les électrons « perdus » créent de la chaleur.

C’est ensuite cette montée de la température qui permet l’évaporation du propylène glycol et de la glycérine végétale sous forme de vapeur. Ces deux ingrédients de l’ecigarette créent de la fumée quand ils sont chauffés. Ils entraînent avec eux la nicotine et l’arôme.

Plus un coil est résistif et moins il met de temps à chauffer. Plus sa valeur est proche de 0 ohm, et plus vite il vaporise l’eliquide du réservoir pyrex.

Cette chauffe rapide permet de vaporiser beaucoup de vapeur d’un seul coup. Associée avec un e liquide High VG, la vape subohm produit énormément de vapeur. Les clouds chasers (les « chasseurs de nuages ») cumulent le High VG et le sub ohm pour inhaler un gros volume de vapeur.

Avantage du subohm

Le subohm chauffe plus vite la cigarette électronique. L’intensité du hit augmente. Il propose également une bonne vaporisation de la vapeur avec une densité plus importante que pour une vape mtl classique avec des résistances de plus de 1 ohm.

Le sub ohm est intéressant pour les vapoteurs et vapoteuses semi-débutants. Si vous ne commencez pas, tout juste la vapote et si vous voulez faire de nouvelles expériences vaping, le subohm est une bonne idée.

Il ne s’adresse pas directement aux e-fumeurs novices en raison de sa complexité. Manier de hautes puissances demande une certaine maîtrise de la vaporette. Vous n’avez pas besoin de compétences hors normes, mais au moins savoir utiliser votre e-cigarette et de comprendre le fonctionnement des résistances.

Avec un hit plus prononcé, le subohm vous permet de mieux contrôler le taux de nicotine que vous absorbez. Le but est de le diminuer pour continuer votre sevrage tabagique et réussir à arrêter de fumer. Le subohm peut vous aider dans votre sevrage nicotinique progressif pour réduire votre dépendance au tabac.

3 avantages du subohm:

  • plus de hit en gorge ;
  • une meilleure gestion de la nicotine ;
  • une aide pour arrêter de fumer.

Inconvénients du subohm

Le subohm possède aussi son lot d’inconvénients. D’abord, il surconsomme. Votre e liquide français risque de partir vite, de même que vos résistances et votre batterie.

C’est pourquoi l’achat de kits de cigarette électronique pour grande consommation est conseillé pour vapoter en sub ohm. Ces kits aio contiennent le clearomiseur et la box qu’il faut pour la surconsommation.

Un autre point négatif concerne le rendu des saveurs. Les flavours restent prononcées, mais moins qu’avec une résistance « classique » et en inhalation indirecte. Vapoter en subohm avec l’airflow serré peut accentuer les arômes. Néanmoins, cela impacte le ressenti.

À haute puissance, les flavors du e-liquide ne sont plus aussi subtiles. Le mieux est de rester en dessous de 50 watts pour conserver des arômes puissants. Évitez également les eliquides High VG et restez sur un ratio plus riche en propylène glycol qu’en glycérol.

3 inconvénients du subohm:

  • moins de saveurs ressenties ;
  • surconsommation du e-liquide et de la batterie ;
  • moins économique.

La vape sub-ohm pour les débutants

Vous venez d’arrêter la cigarette pour passer à l’e-cigarette ? Le subohm vous intrigue ? Pourquoi pas. Mais attention. Il faut bien vous renseigner avant de l’essayer et, surtout, acquérir le matériel compatible. Autrement, votre expérience subohm ne sera pas réussie.

Avant de tenter le subohm, nous vous conseillons de bien vous habituer à votre vaporisateur personnel. Découvrez toutes les fonctionnalités du chipset comme le mode wattage variable ou le mode contrôle de la température.

Apprenez à bien gérer la puissance et la force du hit. Habituez-vous à vos liquides pour cigarette électronique. Accoutumez-vous au vapotage d’une e-clope. Même si elle imite la cigarette normale, elle demande un léger temps d’adaptation.

Une fois que vous maîtrisez le vaping, vous pouvez explorer de nouveaux horizons. Laissez vaguer votre curiosité. Il existe des milliers de possibilités dans la vape.

Nous vous conseillons de choisir un modèle d’ecig équipé de protections électroniques. Elle intègre des sécurités pour verrouiller la vapote en cas d’inutilisation, mais aussi pour éviter les dry hits.

Des marques de cigarette électronique comme Geek Vape et Smok sont parfaites pour tenter le subohm. Vous trouverez leurs appareils dans la boutique en ligne et en magasin.

L’idéal est de choisir un mod électronique.

La vape subohm pour les vapoteurs expérimentés

Si cela fait des années que vous vapotez, le subohm vous tend les bras. Pas besoin d’avoir une expérience de 20 ans dans le vapotage pour l’essayer. Le plus important est de comprendre le fonctionnement de la vaporette et de respecter la plage de puissance de l’atomizer (loi d’ohm).

Vous pouvez vous diriger vers des mods mécaniques.

Contrairement aux mods électroniques, le méca ne comprend aucune protection électronique. Ils vous offrent une vape brute, sans réglages de la puissance. La box envoie un wattage maximal qu’elle puise directement dans l’accu. La loi d’ohm est essentielle à connaître pour vaper avec un mod méca.

Vous pouvez également fabriquer votre coil. Utilisez un atomiseur reconstructible (Rba) de type dripper, rdta ou rta. Ces clearomiseurs personnalisables intègrent un plateau de montage. Si vous êtes quelqu’un de manuel, faire vos résistances sera un jeu d’enfant.

Retrouvez toutes les informations pour faire sa propre résistance sur le blog Neovapo.

Encore plus d'articles sur ce sujet :

Comment utiliser une e-cigarette pour la première fois ?

La cigarette electronique est-elle recyclable ? de Neovapo

Comment allumer une cigarette électronique ?

Quelle température pour vapoter une cigarette electronique ? de Neovapo

E-cigarette : comment vapoter en inhalation directe ? de Neovapo

Publié le 03/08/2022 et modifié le 26/02/2024 dans Comment utiliser cigarette électronique par l'auteur Neovapo.

+ d'articles sur ce thème